Défilé Saint Laurent - Printemps/été 2014

Pour la troisième fois consécutive, c'est au sein du Grand Palais qu'Hedi Slimane choisit de présenter sa collection Saint Laurent. Une collection pour adolescente androgyne rêvant des grandes heures du Palace, tout en affichant un goût prononcé pour les looks rockabilly…
Défilé Saint Laurent 2014

Inspirations :


Comme lors du dernier défilé Saint Laurent, Hedi Slimane semble destiner sa collection aux belles rebelles peuplant son "Diary". Pour l'été 2014, celui qui parvint à réhabiliter le port des rangers auprès de la gent fashion convoque ainsi dynamique eighties, esthétique punk rock et tailoring maison.

La femme Saint Laurent :


Plus filiforme que jamais, la femme Saint Laurent alterne entre looks pour jeune Carrie Bradshaw et allure radicalement androgyne. Regrettant de ne pas avoir connu la folie des années 80, cette brindille incarnée par Edie Campbell, Lily McMenamy ou encore Laura O'Grady se drape d'une féminité adolescente un brin maladroite, tout en trouvant dans les vestes à épaulettes surdimensionnées une rassurante carapace.
Défilé Saint Laurent 2014

La collection :


Empruntant aux eighties la carrure "Mugler", les décolletés asymétriques, les paillettes disco, les larges rayures, le tacheté léopard et le body, à Yves Saint Laurent les smokings et les imprimés baisers, à la jeunesse son attitude frondeuse (mains enfoncées dans les poches, regard dur, moue déterminée) et à sa propre grammaire ses volumes et détails rockabilly, Hedi Slimane imagine 44 silhouettes mêlant toutes les tendances du moment. Entre mini robes (à volants "Viktor&Rolf", à découpes empire, à détails 1980 ou au drapé doré), vestes oversize sur transparences et micro jupes taille haute (nouvel ajout à l'uniforme Slimane/Saint Laurent), celui qui risque ici une nouvelle fois de diviser l'opinion nous présente une mode 100% prêt-à-porter à l'indéniable fashion appeal.

Dress code :


On pensera à réchauffer nos mini-jupes et autres robes de cocktail au contact d'un maxi blazer, à glisser une paire de socquettes girly au creux de nos escarpins et à mixer mini-jupe en cuir taille haute et marinière scintillante.

Pièces fortes :


Nul doute que les acheteurs s'arracheront les body plumetis, tops "baiser", mini robes 80's, micro jupes zippées, vestes kaki à carrure oversize et autres blazers XXL.
Défilé Saint Laurent 2014

"It" accessoires :


Les bottines léopard à lacets et bouts pointus, les escarpins Mary Jane kitten heels et les socquettes scintillantes devraient rapidement se voir copiés par Zara…

Ce que j'en pense :


Rares sont les silhouettes que l'on n'a pas envie de porter sur le champ : le succès en boutique des pièces imaginées par Hedi Slimane devrait donc se confirmer. Grâce à son nouveau directeur artistique, Saint Laurent est devenu en à peine trois saisons une griffe de luxe qui vend et qui influence directement la rue. Que demander de plus ? Une créativité insolente ? Un parti pris avant-gardiste ? Une révolution stylistique ? Oui, mais à quel prix ? Rattrapés par la réalité économique, ceux qui choisissent de privilégier la créativité sur le commercial se heurtent bien souvent à la frilosité des clientes. On peut donc saluer la stratégie d'Hedi Slimane, qui permet au moins d'offrir un avenir à la maison Saint Laurent. Même si ce dernier n'est pas forcément celui que l'on avait espéré...

Voir toute la collection : http://www.style.com/S2014RTW-YSLRG
Partager l'article
Par Lise Huret, le 01 octobre 2013 dans Défilés
Vous aimerez également
Hedi Slimane/Saint Laurent : la rupture
Il y a 8 mois - 44
EN SAVOIR PLUS
L'illusion Saint Laurent
Il y a 11 mois - 54
EN SAVOIR PLUS
Saint Laurent, la pub de trop
Il y a 1 an - 17
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
27 commentaires
Tous les commentaires
SteldaIl y a 3 ans
J'aime la chute de ton article :)
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Saint Laurent est peut-être appelé à devenir un Isabel Marant haut de gamme...
RÉPONDRE
AdèleIl y a 3 ans
Alors sortons vite de cette crise, que la créativité reprenne le dessus ;)
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 3 ans
Hedi Slimane ou le défilé des horreurs : "ALLEZ-Y FAÎTES RENTRER : LILY MCMENAMY, LAURA O'GRADY SANS OUBLIER HANNE GABY ODIELE !"

Sérieusement, le passage numéro 3 est assez incroyable à visionner, j'ai l'impression qu'une fille morte défile. Et cette démarche, vraiment elle pourrait plaire à G. Romero... Et pourtant, je suis vraiment pas le premier à réagir sur la maigreur et ce genre de truc parce que je trouve vraiment lourd et inutile, mais là, vraiment, y'a comme un problème...

http://www.style.com/fashionshows/complete/slidesh...

Et encore, la voir marcher, c'est presque plus... drôle !

Sinon, et pour en revenir à la collection, c'est pas du Yves Saint Laurent, bien sûr mais ça restait prévisible. Évidemment, Pierre Bergé, le cul entre deux chaises trouvera forcément un moyen d'appuyer un peu plus Slimane. Ceci-dit, j'ose avouer que deux trois pièces n'étaient pas des plus laides, surtout une micro-robe pailletée rose, ainsi que sa consoeur dans un magnifique bleu nuit :

http://www.style.com/fashionshows/complete/slidesh...
http://www.style.com/fashionshows/complete/slidesh...

Pour le reste, on passe.

En définitive, peu m'importe qu'il travaille financièrement au corps le prêt-à-porter, ce qui serait judicieux c'est de "refidéliser" tout ça avec une couture vraiment incroyable si vraiment elle était amenée à réapparaître, ce qui me semble être en bonne voie.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 3 ans
Et y'a beaucoup de vraiment(s), oui !
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Une ligne Couture déconnectée de toute logique commerciale permettrait en effet de justifier un prêt-à-porter plus "terre-à-terre".
RÉPONDRE
petit nounoursIl y a 3 ans
TOP TOP TOP !
On dirait du Kooples-Maje-Sandro.
J'adore!
RÉPONDRE
Laurie-AnneIl y a 3 ans
Porter du Kooples-Maje-Sandro au prix du Saint-Laurent.... hum, il faut avoir envie ;)
RÉPONDRE
JoséphineIl y a 3 ans
C'est plutôt l'inverse il me semble ...
RÉPONDRE
liliIl y a 3 ans
C'est peut être un succès commercial mais combien de saison cela peut-il tenir?
Il n'y a aucune surprise, on s'ennuie. Passe pour une collection croisière mais là....
On a l'impression de voir du Balmain ou du Isabel Marant, c'est n'est pas ce que l'on attend d'une maison comme Saint Laurent à long terme. D'autant que l'on peut être avant gardiste ET rentable, à l'image de Céline avec Phoebe Philo.
Entre Balenciaga et Saint Laurent, Kering (ex PPR), risque de perdre de sa superbe à force de chercher la rentabilité maximum ...
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Mixer créativité et dimension commerciale demande beaucoup de talent et de finesse mais c'est effectivement possible : je pense notamment à Alessandro Dell'Acqua (No21), Stella McCartney ou encore Dries Van Noten.
RÉPONDRE
VirginieIl y a 3 ans
Ces mannequins sont horribles. Parti pris pseudo-rebelle de faire défiler des "beautés" rock et brutes ? Désolée, mais pour ma part je n'ai pas du tout envie de ressembler à ces cadavres qui ont la fraicheur d'une Courtney Love un lendemain de cuite.
Je trouve qu'Hedi Slimane se fout de notre gueule. Et pourtant, je suis une fan de la première heure de son travail pour Dior Homme et de son "Diary", mais là...
C'est de pire en pire.
Rick Owens fait aussi toujours la même chose, mais il fait du Rick Owens.
Hedi Slimane fait juste du recyclé des looks qu il a photographié dans les années 2000. Voilà.
RÉPONDRE
KtyIl y a 3 ans
Un défilé créé spécialement pour Taylor Momsen... On ne voit décidément plus la fin de cette vague pseudo punk...
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 3 ans
Effectivement rien de nouveau sous le soleil sauf que j'ai déjà investi dans 2 paires de chaussures Saint-Laurent pour cet hiver et essayé des pantalons hyper bien coupés et que j'ai très envie de faire entrer dans mon dressing un tas de ces pièces qui y resteraient pour longtemps. Alors c'est aussi ça la mode !
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
Saint Laurent est juste ennuyeux en fait. Dsquared2, Moschino font ca depuis des années et de manière plus créative mais tout le monde crache sur eux.
Mon problème avec Slimane chez Saint Laurent n'est pas juste l’esthétique. Entre nous, les vêtements sont d'une médiocrité exaspérante et celles qui utilisent comme prétexte la qualité de la coupe et des détails me font rire: C'est le minimum quand même quand on paye pour 2000 euros un smoking ou un top pailleté d'une grande maison de couture!

Les épaules fortes sont une signature de Saint Laurent himself. C'est intéressant de le voir interprété par Hedi. Malheureusement, Stefano & Tom le faisaient mieux.
Les lèvres aussi sont une référence à Mr SL mais là encore, l’interprétation par Miuccia Prada était plus intéressante.

En fait, il y a quelque chose qui me gêne dans la coupe de ses vêtements. C'est très boxy, ça manque de légèreté et semble maladroit. Les robes en mousseline sont juste too-much!

Je reste encore aujourd'hui totalement indifférente devant des pièces Saint Laurent. Ça ne risque pas de changer tiens...
RÉPONDRE
GenevièveIl y a 3 ans
Ta critique, Coco, et ces commentaires me font imaginer un bon sujet de "fashion-philo": efficacité commerciale et créativité réelle sont-elles incompatibles, antinomiques?
A vrai dire, je crois que Monsieur Yves Saint Laurent avait donné sa propre réponse, une réponse claire: non. Et je crois aussi que, malgré un discours très artistique autour de sa mode dans les derniers temps, il n'a jamais sacrifié l'objectif d'efficacité. Mais c'est un jugement subjectif...
Reste, que je préfère une "gestion d'héritage" type Kenzo aujourd'hui que Saint Laurent... Je me demande ce que tu en penses, sage et avisée Coco!
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Hedi Slimane n'est selon moi pas un véritable créateur, c'est un très bon styliste qui sait composer des silhouettes efficaces, mais il ne faut pas attendre de lui une révolution stylistique. Il eut peut-être été plus cohérent qu'il lance sa propre griffe...
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 3 ans
J'ai été tellement exaspérée et déçue par Slimane/Kering que je n'arrive PAS à être objective pour cette collection...
Et les mannequins n'arrangent rien avec leur dégaine "tête à claque" oups pardon "rebelle incomprise" qui rappelle constamment celle du créateur...
Les défauts ont leur élégance, cf Gainsbourg ou Jarvis Cocker, mais encore faut il avoir un minimum d'humour et d'intelligence.

J'aime assez les it accessoires et les pièces fortes exhumées par Coco, mais pour le reste.... j'ai beau me concentrer très fort et faire appel aux bribes d'impartialité qu'il me reste, je trouve juste les 3 premières silhouettes moches et cheap, les 3 autres silhouettes vues et revues (sexy+masculin, romantique+punk, allo quoi?)... les 3 dernières sont ok mais pfff... mes cheveux se dressent déjà sur ma tête en imaginant les interprétations "tapis rouge" que ça pourrait donner si jamais les actrices américaines s'emparaient de cette collection.

Bref, comme disait Danny Glover, "I'm too old for this shit"
RÉPONDRE
RoseMarineIl y a 3 ans
Ton analyse est très intéressante, le manque d'imagination me fait plus fuir qu'autre chose. La plupart des silhouettes sont vues et revues. Et j'aurais les moyens de m'habiller chez SL je préférerais payer pour des silhouettes vraiment originales que pour des copies de vêtement qu'on peut trouver à peu près partout.
Par contre j'aime le mélange Mary Jane + socquette et je pense chercher un ersatz de la "veste kaki à carrure oversize "
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
Belle analyse Coco.
J'ai une fixette sur les sockettes à la Michael Jackson, dans son jus des années 80 ça va, mais là je ne comprends pas. Il y a un cumul de références ou "hommages" qui tente à brouiller la lecture de la collection somme toute toujours rock mais assagie qui ne manquera pas de rassurer les acheteurs. Je ne vois pas de Saint Laurent dedans, je suis peut-être un brin nostalgique...
RÉPONDRE
NinaIl y a 3 ans
Oh mon dieu Louis Vuitton :/
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Drôle de saison...
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
Je dis OUI à Valentino!!!
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
Marc quitte Vuitton. Vive Rick Owens qui a mis un peu d'énergie !
RÉPONDRE
Le CancreIl y a 3 ans
Ça déjà été dit mais en effet je crois que Slimane est plus un styliste qu'un créateur et si j'osais je dirait un bon styliste homme.Malgré tt le talent qu'on lui connaît malheureusement je préfère la mise en scène des défilés et le montage vidéo que la collection en elle même.D'autant que cette impression de médiocrité , à mon sens,est renforcé par le dernier épisode "Slimane-se-prend-pour-qui?" Ac Colette.
Je passerai sur les modèles tt a déjà été dit.Je réagirai néanmoins sur ces fameuses Mary Jane kitten heels.Le côté condensé de tendance(kitten heels+ léopard+nœud+clous)leurs confèrent une aura très pompes à trente balles trouvées chez le chinois.Bref pour moi une mauvaise maîtrise.
Je trouve vraiment inadmissible l'attitude du créateur.Meme si il y a des précédents comme Melle Agnès privée de Dior après avoir critiqué publiquement la collection SS 1999.Ou l'attitude de gamin capricieux de Tom Ford.Mais ça n'avait été qu'un épisode.Je me demande si un jour les ventes ne suivent plus,si le rock ne fait plus du tout recette ce qu'il va advenir de lui. Parcequ'il ne semble ne savoir faire que ça.Sans doute il arguera qu'il est temps de revenir a sa première passion,la photo mais bref.
donc déception encore ,déception toujours.
RÉPONDRE
ZedeIl y a 3 ans
On murmure pourtant que les boutiques sont desertes...
RÉPONDRE
ZedeIl y a 3 ans
Je suis d'accord avec Coco ! D'ailleurs ce qu'il a fait d'YSL est une nouvelle marque. Triste.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode