Marc Jacobs chez Louis Vuitton : le bilan

Après 16 années de bons et loyaux services chez Louis Vuitton, Marc Jacobs tire aujourd'hui sa révérence. Petit tour d'horizon de ce que l'on retiendra du passage du designer américain au sein de la mythique maison française...
Marc Jacobs
Depuis l'arrivée de Marc Jacobs chez Vuitton en 1997, la griffe doubla son chiffre d'affaires tous les cinq ans. Louis Vuitton assure aujourd'hui 40% de la rentabilité du groupe LVMH.
Dès le départ, le designer opta pour un mode de création collégial : "Mon processus de création naît de l'échange constant au sein d'une équipe".
Sous son règne, les défilés Louis Vuitton se muèrent en de véritables shows, dont les décors rivalisèrent d'audace année après année. On se souvient notamment de la locomotive à vapeur entrant en gare, du carrousel géant pour grandes filles modèles ou encore du hall d'hôtel desservi par quatre ascenseurs.
Il offrit à Louis Vuitton une caution arty en invitant des artistes contemporains à revisiter le fameux monogramme. Stephen Sprouse, Takashi Murakami, Richard Prince puis Yayoi Kusama bousculeront ainsi la maroquinerie maison, dont ils boosteront systématiquement les ventes.
Défilé Louis Vuitton
Il n'hésita pas à dépoussiérer l'aura classique de la griffe, en s'amusant à apposer son logo sur des ready-made insolites (sac poubelle, cabas Barbès).
Au même titre que celles de Miuccia Prada, ses collections pour Louis Vuitton firent office de baromètre des tendances.
Il offrit un joli coup de projecteur à Stephanie Seymour, Naomi Campbell et Eva Herzigova en les faisant défiler en tenue d'infirmière pour sa collection printemps/été 2008
Il passa maître dans l'art de maîtriser le moindre détail, afin de livrer une image plus que parfaite de la femme Louis Vuitton.
Christy Turlington lui doit l'une de ses plus belles campagnes publicitaires (automne/hiver 2010/2011).
Sous son impulsion, la femme Louis Vuitton est devenue une héroïne de roman se réinventant chaque saison, et dont le sex-appeal mâtiné de chic ne laisse jamais la critique indifférente.
C'est à lui que l'on doit la découverte de la cellulite de Kate Moss.
Kate Moss
Il fit de Bob l'éponge le personnage de dessins animés le plus branché de la fashion sphère.
Il lança la carrière de Lily Cole en lui faisant ouvrir son défilé automne/hiver 2003-2004.
C'est en pyjama qu'il vint saluer le public à la fin du défilé Louis Vuitton automne/hiver 2013/2014
Il parvint à faire des chaussures Louis Vuitton une section à part entière de l'offre de la griffe.
On lui doit également quelques inventions shoesesques un brin douteuses, ainsi que la réhabilitation de la queue de renard en guise de bijou de sac.
Il aura su s'entourer des meilleurs, dont notamment Katie Grand.
Il invita Daniel Buren à imaginer le décor du défilé Louis Vuitton printemps/été 2013.
Au fil des années, il est parvenu à donner naissance à un univers ultra pointu, qui côtoie aujourd'hui en bonne intelligence celui plus intemporel de la maison Louis Vuitton.
Marc Jacobs & Harry Louis

On lui souhaite désormais :


De savourer pleinement le temps libre dégagé par l'arrêt des 12 collections qu'il produisait annuellement pour Louis Vuitton.
De mettre dans sa propre ligne un peu de cette formidable énergie créative dont il fit bénéficier Louis Vuitton seize années durant.
De prendre de longues vacances en compagnie de son petit ami Harry Louis et de sa fidèle copine Kate Moss.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 02 octobre 2013 dans Actu mode
Vous aimerez également
Louis Vuitton : Défilé croisière 2017
Il y a 6 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
Marc Jacobs en 13 points
Il y a 7 mois - 3
EN SAVOIR PLUS
Louis Vuitton, visionnaire ?
Il y a 10 mois - 24
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
18 commentaires
Tous les commentaires
PerrineIl y a 3 ans
Je me demande qui va le remplacer parce qu'il est irremplaçable ce Marc...
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
On parle notamment de Nicolas Ghesquière :)
RÉPONDRE
PruneIl y a 3 ans
J'ai adoré le coup de la cellulite de Kate Moss... :)
Sinon oui un grand départ, espérons que Nicolas Ghesquière soit autant talentueux que celui qui aura décidément marqué nos mémoires...
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
Il a construit l'Image de LV, c'est une nouvelle étape pour la marque qui a intérêt de ne pas se tromper, grosse pression pour le successeur mais si c'est Ghesquière alors l'avenir est assuré...Charlotte Gainsbourg en Vuitton vous imaginez???
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
Bravo à lui pour ces années, joli parcours.Il a crée le pap Vuitton avec de larges sources d'inspiration pour son prédécesseur. La femme Vuitton se renouvelle chaque saison.
La baisse des ventes d'accessoires et de maroquinerie Vuitton cette année a joué. MJ devait aussi avoir envie de passer à autre chose, il a supporté une sacrée pression, d'autres ont craqué.
RÉPONDRE
JulieIl y a 3 ans
Super ce topo ! J'ai appris plein de choses ;)
RÉPONDRE
SteldaIl y a 3 ans
Ghesquières casserait la baraque, c'est sûr. Il est l'un des rares à savoir doser pièces créatives et commerciales.
Qui que soit son successeur, ce sera dur de passer après le tourbillon Jacobs (comme ce fut dur d'accepter Dior sans Galliano).
RÉPONDRE
GenevièveIl y a 3 ans
Joli portrait positif sans être révérencieux!
PS: Il y-a-t-il beaucoup de femmes qui n'éprouvent pas un léger soulagement à la vue de la cellulite - tout à fait flagrante, ici - de Miss M.?
;)
RÉPONDRE
PaulineIl y a 3 ans
Pour moi ce fut un soulagement. C'est bête mais ca m'a permis d'être plus cool avec moi-même. si Kate a de la cellulite et s'en fout pourquoi devrais-je me morfondre sur mon 40 ?

Rien à voir mais je trouve très drôle la dernière photo ;)
RÉPONDRE
R.Il y a 3 ans
Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon !!! :'(
(même si j'étais déjà au courant, je tiens à partager mon point de vue)
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
Marc Jacobs chez Louis Vuitton....
Marc a su incarner avant Rick Owens la success-story d'un américain à Paris. On a put voir un designer évoluer physiquement, dans l’esthétique de son travail mais aussi dans sa technique. Il a réussit à rendre cette maison très bourgeoise-boring dans les années 90, en une marque désirable et excitante.
J'ai toujours regretté le fait qu'il n'ait pas donner de réelle identité à la mode Vuitton (Vuitton=Marc Jacobs version Hyper luxe) mais il nous a donné de très beaux moments de mode.

Bernard Arnault avait dit de lui qu'il était le nouveau Ralph Lauren. J'en doute. Le nouveau Ralph Lauren est Michael Kors.
Marc lui a rejoint une autre sphère: il est avec Tom Ford le designer américain qui a réussit à dépasser le sportswear américain pour proposer un travail dans la pure tradition de la couture parisienne...et en général, du meilleur de la mode européenne.

Ton article résume bien ces merveilleuses années COCO. Je regrette que Galliano n'ai put vivre un départ aussi grandiose.
Nicolas G semble être la bonne personne pour la direction qu'LVMH veut prendre pour LV.

Au moins, avec le depart de MJ, on parlera moins d'Hedi Slimane...
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 3 ans
Ainsi va la mode... Il n'y a que Karl qui a réussit le challenge d'être indissociable d' une maison qui n'est pas la sienne !
On peut regretter que des designers (je pense aussi à Nicolas Ghesquière) qui ont porté au plus haut les marques pour lesquelles ils n'ont jamais démérité, soient remis en cause !
Il a fait du bon boulot, même si finalement l'identité du prêt à porter Vuitton n'est pas clairement définie (contrairement au PAP Balenciaga) outre le fait d'être une marque très luxueuse.
On parle de N Ghesquière pour reprendre sa suite, je dis pourquoi pas, même si j'aurai préféré que celui-ci ouvre sa propre maison !
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
...Bien vu le coup de la cellulite de Kate Moss, un phénomène qui a du faire du bien à pas mal de femmes...
Merci pour cet aperçu d'un bel itinéraire !
RÉPONDRE
MIl y a 3 ans
Gros coup dur... Marc quittant LV c'est inconcevable ... Je lui souhaite un bel avenir, c'est un véritable génie
RÉPONDRE
Le CancreIl y a 3 ans
Je sais que ça va paraître bizarre mais j'ai l'impression que tt ça ce déroule de façon assez saine.Il faut dire qu'on a eu notre lot ces derniers temps alors peut être qu'on est habitué.
Ça ne me fait pas le même effet que qd Tom est parti de chez Gucci.
je ne crois pas que la marque soit en péril même si il n'est pas certain qu'avec leur récent ajustement sur la gamme de sac ilsarrivent immédiatement a ré atteindre leur niveau Record.
je souhaite bien du courage à son successeur.Il en faudra ne serait ce que pour accepter le poste.Parceque les présentation de marque Jacobs ont mis le niveau très haut.C'est stt ce chien entre démarche commerciale et sincérité artistique(MJ étant lui même un réel amateur d'art et réellement ancré dans le milieu)qui va être difficile a reprendre ou au moins à égaler.
On lui souhaite un bel avenir
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 3 ans
Je crois que nous ne devons pas oublier une information importante : Marc Jacobs et Louis Vuitton c'est terminé, mais c'est surtout pour une raison évoquée par M. Arnault : L'introduction en bourse de Marc Jacobs qui doit avoir lieu prochainement, et pour laquelle le propriétaire de LVMH souhaite que Marc Jacobs et Robert Duffy s'investissent à 100 %. D'où un accord commun de départ.

Certains voient la fin d'une ère chez Louis Vuitton, mais pour Marc Jacobs c'est une nouvelle étape avec LVMH qui se profile et l'on n'a pas terminé de parler de la marque américaine.

Ensuite, petite précision sur la possibilité de Ghesquière chez LV. Il faut savoir que Louis Vuitton se recentre depuis quelques mois, suite à de mauvais résultats sur l'entrée de gamme. Le recrutement d'un nouveau designer maroquinerie, l'arrivée de Delphine Arnault et d'un nouveau PDG marquent la réorganisation de la maison.

Aujourd'hui avec un nouveau positionnement, qui est un nouveau tournant dans l'histoire de la maison, Louis Vuitton peut se permettre d'engager un designer comme Nicolas Ghesquière, qui est un créateur Image plus que Commercial.

Jusqu'à présent, les collection de prêt à porter LV n'ont pas laissé une vraie marque, et il est difficile de parler d'une femme Louis Vuitton (hors sac à main).

Quant à ceux qui commentent 'Gainsbourg en Louis Vuitton', ils manquent clairement d'esprit d'analyse...
RÉPONDRE
LaurenIl y a 3 ans
S'il n'est pas parti de son plein gré : :'(
RÉPONDRE
CéliaIl y a 3 ans
"C'est à lui que l'on doit la découverte de la cellulite de Kate Moss."

hahaaa, sinon son départ fera bizarre mais comme tout on s'y habituera! :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode