Le come-back des écussons

Aperçus cette saison chez Dior, Claudie Pierlot ou encore Zara, les écussons s'apprêtent à faire leur grand retour sur nos vestes en jean, cabas en cuir et autres blazers sages. De quoi nous donner envie de ressortir nos aiguilles afin de "patcher" à tout-va...
Ecussons - Défilé Dior 2014
Hautement prisés dans les années 80 par les fans de Top Gun, les écussons reviennent aujourd'hui inspirer la gent créative. C'est ainsi qu'Olympia Le Tan imagine une série d'écussons preppy pour la Maison Kitsuné, que la griffe Opening Ceremony conçoit quatre écussons aux couleurs de ses villes fétiches et que Claudie Pierlot propose un kit de customisation garni de patchs "J'aime" "Snobe" et "NY".

Une tendance confirmée par Raf Simons "himself", qui fit broder de flamboyants écussons sur les vestes et sacs du défilé Dior printemps/été 2014…
Ecussons - Streetstyle Tommy Ton
Détournant le style de ceux autrefois prisés par les pilotes de chasse, aristocrates anglais et universitaires américains, les écussons d'aujourd'hui arborent un look mixant second degré, amour des logos et détails funky. À l'instar des tee-shirts à messages décalés, les écussons sont ainsi appelés à devenir le support des créatifs désireux de livrer aux modeux de quoi personnaliser leurs basics...

PS : Hors de question de succomber aux pièces bardées d'écussons que l'on peut d'ores et déjà trouver chez Zara et consorts. L'idée est en effet ici non pas d'arborer un vêtement préalablement patché, mais bel et bien de personnaliser notre garde-robe via un ou plusieurs écussons subtilement placés.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 novembre 2013 dans Les tendances
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
12 commentaires
Tous les commentaires
PlopIl y a 3 ans
Et ou peut-on trouver de chouettes écussons dans le commerce ? Et je suppose qu'ensuite il faut les coudre, ou ptêt les coller avec le fer à repasser.
C'est joli, mais j'ai déjà la flemme à l'idée de devoir en chercher ! -_-'
RÉPONDRE
R.Il y a 3 ans
Myrtille très chère, ils en ont plein de toutes sortes du dauphin au nounours en passant par le "vrai" écusson d'étudiant english ;) ou si tu vis à Paris, peut-etre au Marché Saint Pierre !
RÉPONDRE
LucieIl y a 3 ans
Voilà le détail qui fait toute la différence avec les autres blogs <3:

"Hors de question de succomber aux pièces bardées d'écussons que l'on peut d'ores et déjà trouver chez Zara et consorts. L'idée est en effet ici non pas d'arborer un vêtement préalablement patché, mais bel et bien de personnaliser notre garde-robe via un ou plusieurs écussons subtilement placés."
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Merci :)
RÉPONDRE
PruneIl y a 3 ans
Coco, où pourrait-on trouver de jolis écussons comme ceux sur les vêtements que tu présentes ?
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Je pense que tu peux trouver des écussons sympas en mercerie :)
RÉPONDRE
StéphanieIl y a 3 ans
Ohhh j'avoue avoir vu venir cette tendance avec effroi ... à première vue ! Je me souviens du jean aux multiples écussons que je portais enfant, un Camper je crois. Je suis curieuse de voir si l'on va trouver une façon de le rendre à nouveau, comme le dis Coco, désirable !
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Mais oui, on va trouver !
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 3 ans
J'aime toujours cette idée de patcher. Les écussons de Kitsuné me font de l'oeil depuis un moment. Maintenant que tu en parles, je vais peut-être sauter le pas.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
J'aime bien qu'ils soient en feutrine, cela leur donne un petit plus "handmade"
RÉPONDRE
RonieIl y a 3 ans
Et là je me revois petite, quand ma maman cousait des écussons sur mes vêtements pour cacher les trous lol.
Je ne suivrais pas cette tendance, je laisse mes souvenirs d'enfance là où ils sont.
RÉPONDRE
seul et fabuleux ! Il y a 3 ans
Même chose. J'ai le bref souvenir qu'on allait chercher des écussons chez une couturière pour cacher les trous de nos jeans. Mon frère, mes soeurs et moi n'avions pas de vêtements couteux ni très à la mode, de la maternelle jusqu'au collège du moins (bon au collège on avait pas non plus des fringues à 1000 balles, hein). Mais là où je vois ça comme un avantage, c'est que nous n'avions pas droit aux superbes phrases 'Tu fais attention à tes vêtements !", "Tu vas pas dans le bac à sable, pour pas te sâlir..." et autres phrases "qui tuent" quand t'es gamin. J'ai le souvenir de quelques amies de primaire qui ne pouvaient rien faire, par peur de se sâlir justement. Comme disait la marque Petit Bateau :" A quoi ça sert d'avoir des vêtements, si on ne peur rien faire dedans ?"
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode