Dries Van Noten 2014, le dress code

Pour offrir à sa garde-robe un petit regain de vitalité, il suffit parfois d'observer à la loupe le stylisme de certains défilés, de manière à y emprunter quelques détails susceptibles d'actualiser nos looks. Focus sur la collection Dries Van Noten automne/hiver 2013-2014...
Défilé Dries Van Noten 2014
Loin de se contenter de concevoir des pièces au tailoring plus que parfait, Dries Van Noten a également le chic pour élaborer des silhouettes au dress code sophistiqué et inspirant. Une grammaire stylistique dont il ne faudra pas hésiter à s'inspirer au quotidien.

On pensera ainsi à :
Porter nos cabans - et autres vestes d'extérieur en drap de laine - non pas boutonnés, mais croisés sur le devant et ceinturés taille haute par une fine ceinture dorée ou métallisée (voir ici).
Dédramatiser nos jupes midi iridescentes à coups de pull-overs sobres et de pardessus masculins (voir ici).
Défilé Dries Van Noten 2014
Porter comme unique parure un audacieux bijou d'oreille (voir ici).
Dérider le port de l'écharpe en nouant cette dernière à la manière d'un noeud papillon généreux et asymétrique (voir ici).
Chiciser nos pull-overs en y brodant dans le bas quelques fantaisies délicatement bling-bling (voir ici).
Glisser des socquettes en mohair dans une paire de sandales haut perchées (voir ici).
Télescoper les genres en associant une jupe tube dadame à un long pull-over col roulé, de manière à créer une silhouette élégamment cosy (voir ici).
Défilé Dries Van Noten 2014
Remplacer la veste d'un tailleur-pantalon par un "blouson teddy d'intérieur" (voir ici).
Se faire faire par une amie couturière un ensemble jupe/pantalon taillé dans le même tissu. Duo que l'on portera chaussée de souliers masculins et lovée dans un pull épais à maxi col V (voir ici).
S'autoriser les jupes les plus folles, à condition de les apaiser par une classique chemise blanche (voir ici).
Porter un collier ras du cou sur une chemise boutonnée haut (voir ici).
Accrocher une broche sophistiquée au revers d'un pardessus masculin (voir ici).
Partager l'article
Par Lise Huret, le 02 décembre 2013 dans Mode d'emploi
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
19 commentaires
Tous les commentaires
carlittaIl y a 3 ans
Que des belles idées comme d'hab ;)
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 3 ans
Dries Van noten est en effet un stylise hors pair (dans ce sens qu'il a une manière très singulière d'associer les vêtements), on peut toujours piocher des idées originales sur ses défilés. Bravo pour ce petit focus, Coco !
RÉPONDRE
FlewellIl y a 3 ans
J'adore Dries van Noten !
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
Il a toujours assuré la tension entre le boyish et le féminin avec un savant contraste des coupes et matières.
RÉPONDRE
LaureneIl y a 3 ans
He he les chaussettes dans les sandales ! C'est un truc que je trouve canon sur les photos mais je ne m'imagine pas dans la rue avec ! Je pense qu'il faut habiter à Paris pour pouvoir faire ce genre de truc.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
J'ai des jupes fofolles, j'aime bien. J'ai un prototype d'une grande marque : jupe droite longueur midi, en flanelle grise + plastron de roses roses en soie placé dvant sur toute la longueur. Qui dit mieux ? lol.
La chemise blanche fonctionne t'elle à tous les coups ? Parce que je me prends la tête pour les assortir, en général j’atténue avec la couleur dominante quand elle existe.
+1000 pour l combo escarpins/chaussettes.
DVN réussit très bien le stylisme de ses défilés, présentation de la collection. Qui est le styliste derrière toutes ces idées si ingénieuses ?
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
Jupe droite + plastron de roses roses? C'est tellement fou que je pencherais pour Prada ou Lanvin.
C'est drole que tu poses la question de la chemise blanche. Je l'ai presque totalement remplacée par un tee-shirt blanc à longues ou courtes manches.

Pour le stylisme des shows Dries, je suis sure qu'il le fait lui même. C'est très éclectique, un peu comme Galliano dans ses grandes heures. :)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
:-) la jupe est tellement folle que je me souviens que dans le showroom, une dame avait carrément arraché le plaston de roses (technique du ruché, je crois) sur place ! C'était trop étrange pour elle. D'ailleurs, la marque n'a pas commercialisée le proto, il y avait 4 exemplaires, c'est tout.

Je pense te suivre pour la chemise blanche remplacée par un tee-shirt. Etant menue, je préfère les seyants tee-shirts aux chemises.

Styliste ou pas styliste, le rendu des collections DVN est très inspirant. Pas évident le look effortless, tout ne se coolise pas si facilement. De toute façon, j'aime le côté très apprêté des femmes Lanvin. L'élégance néovintage, j'adore !
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Pour moi, on doit le stylisme du défilé à Dries Van Noten. On y reconnaît son esthétique si particulière et audacieuse.
RÉPONDRE
Fashion Musings DiaryIl y a 3 ans
Ce défilé Dries Van Noten, et ton article, regorgent de pépites stylistiques!
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
J'adore les bijoux d'oreilles et les petites broches placées ici et là.
La magie de Dries est que malgré une hyper accessoirisation et un stylisme complexe, le resultat est toujours effortless. Contrairement par exemple à ce que font Alber Elbaz et Karl chez CHANEL.

La mode de Dries, c'est l'idéal de la parisienne moderne pour moi.

PS: Coco, le Sweat Douze Aout est soldout en M!
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Oui, je suis désolée ! Mais tu sais le "S" taille plutôt grand. Alors si tu fais un 38, tu peux tenter le "S" ;)

N'hésites pas à nous demander des mesures précises si besoin.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 3 ans
Nous avons réussi à obtenir un réassort pour le M, il est donc à nouveau disponible :)
http://www.douze-aout.com/product-1...
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
Ah oui Coco ça me fait penser aussi au départ d'Ann Demeulemeester. On connaît les véritables raisons ou est-ce vraiment un choix de la créatrice de tourner la page? Comment reprendre une telle marque sans tomber dans le cliché. Je trouve qu'on en a peu parlé alors que c'est une des figures fondatrices de l'école/esthétique belge qui a distillé des gimmicks stylistiques actuels.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
La lettre qu'elle a envoyé à quelques rédactions est assez sereine, je trouve :

"Antwerp
Novembre 2013
Chers amis,
Petite fille, je rêvais d’avoir une voix qui compte dans le milieu de la mode. J’ai travaillé dur pour réaliser ce rêve et maintenant, je sens que j’ai accompli cette mission.
J’ai toujours suivi mon instinct.
Une nouvelle ère est arrivée, aussi bien pour ma vie personnelle que pour la marque Ann Demeulemeester. Je pense qu’il est temps que nos chemins se séparent.
La griffe Ann Demeulemeester est maintenant devenue adulte, avec une identité et un héritage qui lui sont propres. Elle peut continuer à grandir sans moi.
J’ai une entière confiance en la société et les personnes qui ont travaillé ardemment à mes côtés. Nous nous sommes préparés à cette nouvelle étape ensemble ; elles sont maintenant prêtes à ancrer la marque dans le futur.
Pour la prochaine collection automne-hiver, nous avons décidé de faire défiler la femme et l’homme en même temps le 27 février 2014. La collection homme sera visible au showroom en janvier 2014.
Je voudrais tous vous remercier du plus profond de mon coeur pour la confiance et le soutien que vous m’avez accordés. Je suis fière de ce que nous avons réalisé ensemble.
Je me sens heureuse et épanouie, prête à me lancer de nouveaux défis dans la vie.
X
Ann Demeulemeester"
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
Thanks.
RÉPONDRE
IléanaIl y a 3 ans
Dries Van Noten est très fort pour mixer les genres et les matières... j'aime beaucoup les défilés des dernières saisons.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
De bonnes idées pour donner le petit truc, mais la jupe folle en fourrure, c'est du sérieux ça ? Vraiment, on se voit mal dans la rue dans une jupe poilue...
RÉPONDRE
seul et fabuleux ! Il y a 3 ans
Ce n'est pas du sérieux (ras le bol du sérieux...). C'est pour le show, pas pour la rue.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode