Défilé Mary Katrantzou - Automne/hiver 2014-2015

Osant s'aventurer vers des horizons créatifs inconnus, Mary Katrantzou nous livre cette saison l'une de ses meilleures collections, où héraldique et broderies insolites remplacent avec brio impressions numériques et volumes complexes...
Défilé Mary Katrantzou 2015

Les inspirations :


Refusant de se laisse cannibaliser par sa propre grammaire stylistique, Mary Katrantzou prend cette saison ses distances avec les imprimés numériques l'ayant rendu célèbre, afin de mieux se focaliser sur ces autres sortes de graphismes que sont les signes et les symboles.

La femme Mary Katrantzou :


Déesse contemporaine à mi-chemin entre la guerrière tribale, la muse moyenâgeuse et la working girl, la femme Mary Katrantzou - incarnée ici par Kirsten Owen - conjure le mauvais sort en faisant de ses toilettes des totems d'un nouveau genre. Oscillant entre volume sportswear, élégance surannée et tailoring masculin, sa garde-robe lui confère ainsi aisance et protection.
Défilé Mary Katrantzou 2015

La collection :


Puisant sa charte graphique aussi bien au sein de la signalétique routière que parmi les armoiries féodales et les organigrammes du monde professionnel, la collection automne/hiver 2014-2015 de Mary Katrantzou se révèle particulièrement riche en patchworks symboliques. Une opulence graphique que la créatrice anglaise parvient à apaiser en organisant motifs et broderies de manière symétrique et en optant pour des cimaises plus sportswear que conceptuelles. Entre longues jupes plissées reliées par une bande centrale à des sous-pulls ornementés, toilettes entièrement cousues d'écussons, robes du soir en néo-cotte de mailles et poignée de tenues parées de sequins, l'humeur est également à la sophistication insolente, mêlant techniques traditionnelles et audace visionnaire. Difficile ainsi de ne pas tomber sous le charme des cottes de mailles ondoyantes, des symboles brodés ou encore des guipures non conventionnelles constituées d'éléments hétéroclites.
Défilé Mary Katrantzou 2015

Les pièces fortes :


Si les robes semi-plissées et autres costumes aux imprimés léopard abstraits ne manquent pas de charme, ce sont néanmoins les sweat-shirts qui semblent le plus à même de séduire les modeuses. Déclinant l'ADN de la collection sur une tonalité aussi portable que facile à vivre, ces derniers résument à eux seuls le nouvel esprit Mary Katrantzou.

Ce que j'en pense :


Oubliés les volumes exagérés des saisons passées : désormais, Mary Katrantzou s'autorise la subtilité prêt-à-porter, et cela lui réussit plutôt bien. Allant plus loin que Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli (Valentino), elle offre aux broderies une fascinante modernité, sans rien leur enlever de panache. Avec cette collection, Mary Katrantzou nous prouve qu'elle est définitivement prête à jouer dans la cour des grands, même si l'on déplore sa propension à puiser au sein des dernières collections Dior et Givenchy...

Voir toute la collection : http://www.style.com/F2014RTW-MKATRANTZOU
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 février 2014 dans Défilés
Vous aimerez également
Les pochettes Mary Katrantzou
Il y a 3 ans - 4
EN SAVOIR PLUS
Mary Katrantzou x Topshop
Il y a 4 ans - 9
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
8 commentaires
Tous les commentaires
IsabelmarantophobeIl y a 2 ans
Certainement une des meilleures collections de cette fashion week fw 2014/2015 new york et londres confondus . Apres pour les references a dior tu parles des écussons du printemps 2014 et givenchy des sweats de l automne hiver 2013 c'est ça ? Et j 'ai adoré cette phrase "Refusant de se laisser cannibaliser par sa propre grammaire stylistique" clin d'oeil à dolce et gabbana ainsi qu'à isabel marant et versace ;) tu as vu le défilé burberry ? Parce que les plaids imprimés et les manteaux peints à la main ne laissent pas indifférent selon moi :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est tellement rare de voir une créatrice choisir la créativité à la facilité commerciale... Lorsque cela arrive, ça fait un bien fou !
Je publierai demain mon compte-rendu sur Burberry ;)
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Je me disais bien que tu ne pourrais pas laisser cette collection sans article;) le contraste des drapés fluides avec le graphique des broderies, j'adhère!
Certes on ne peut pas ignorer les références récentes de Givenchy. Dior? pour l’asymétrie et les drapés? Mais je trouve qu'elle a su les intégrées et comme tu l'as dit "s'aventurer vers des horizons créatifs inconnus".
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je suis d'accord : les références aux autres créateurs ne l'ont pas empêché d'écrire sa propre partition.
RÉPONDRE
SibylleIl y a 2 ans
Sublime! elle réinvente tout un monde de symboles, à la fois cohérent, drôle et élégant. Chapeau!
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
Et du coup, sa mode devient plus romantique, plus evidente, plus desirable...
Je n'ai pas pû assister au show mais il s'agit là d'une très belle collection. Une collection très coherente, avec une ligne tenue (contrairement à C.Kane) Ca fait très Valentino avec quelques reminescences de Dior mais c'est juste, bien executé et assez recherché.

J'ai particulièrement adoré les tailleurs pantalons en brocart et les 3 robes paillettées mixant ingénieusement plissages, paillettes et broderies pseudo-tribales.
Un très bon cru.

Lise, aura-t-on droit à des reviews sur C.Kane, Burberry ou Tom Ford?
Et il faudrait m'expliquer J.W. Anderson. Les redactrices sont excitées par sa mode et j'ai toujours du mal à le comprendre. Je pensais qu'il était difficile de faire plus surrestimé qu'Altuzarra ou Vaccharello mais là...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Christopher Kane m'a fort déçue. Tom Ford ne m'a pas emballée. Et si ma grippe me laisse un peu de répit, je publierai demain mon compte rendu sur Burberry :)
Pour J.W. Anderson, c'est à mes yeux un soufflé qui finira bien par retomber !
RÉPONDRE
pIl y a 2 ans
J'ai adoré ! Un très beau défilé, moi qui n'avait pas trop accroché avec les saisons précédentes.. On a là une collection plus féminine et un peu moins "tape à l'oeil", c'est carrément plus désirable ! Et pour ma part je trouve les sweats beaucoup plus sympa que ceux de chez Kenzo ou Givenchy !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode