Céline, la déception

Après avoir longtemps brillé par sa capacité à anticiper les désirs de la femme active, Phoebe Philo nous livre cette saison un vestiaire laborieux, peu convaincant et au fashion appeal en berne...
Défilé Céline Hiver 2014
Plus cérébrale que jamais, la femme Céline de l'automne/hiver 2014-2015 tente de contrecarrer domination masculine et stéréotypes féminins en arborant une silhouette où la séduction fait place à des partis pris stylistiques radicaux. Inspirée de personnages tels que la plasticienne dadaïste Hannah Höch et de la photographe Lee Miller, sa garde-robe oscille ainsi entre minimalisme, décontraction, détails surréalistes et ampleur confortable.

Une sévérité nonchalante qui se voit émaillée d'accessoires qui, du sac à main pochette à la mono boucle d'oreille en passant par d'imposantes compensées, figureront certainement en bonne place au sein des magazines.
Défilé Céline Hiver 2014
Oui mais voilà, si les rédactrices de mode furent nombreuses à s'extasier devant l'élégante désinvolture des silhouettes Céline, force est néanmoins de constater que Phoebe Philo est ici loin de livrer son meilleur cru.

On regrette ainsi tout d'abord que celle qui se positionne d'ordinaire à l'avant-garde des tendances ait choisi de ponctuer sa collection de nombreux emprunts à ses confrères, à l'instar du vichy Prada, des manteaux piqués de plumes Dries Van Noten ou encore des ensembles en maille seventies aperçus il y a une dizaine de jours chez Marc Jacobs.  
Défilé Céline Hiver 2014
Il apparaît par ailleurs un brin présomptueux de la part de Phoebe Philo de placer au coeur de sa grammaire stylistique des gimmicks davantage pensés pour agrémenter les séries mode des magazines (manches trop longues, vestes trop grandes et ourlets non faits) que pour vêtir la femme au quotidien.

Ajoutez à cela un manque criant de nouvelles propositions stylistiques, des associations plus étranges qu'élégantes et des détails surfaits ne parvenant pas à déjouer l'austérité stérile des silhouettes (voir ici, ici et là) et vous obtiendrez une collection décevante, ne parvenant pas à mêler prêt-à-porter désirable et ambition conceptuelle. Un constat d'autant plus amer que le niveau créatif des défilés automne/hiver 2014-2015 s'est avéré exceptionnellement élevé…

Voir toute la collection : http://www.style.com/F2014RTW-CELINE
Partager l'article
Par Lise Huret, le 03 mars 2014 dans Actu mode
Vous aimerez également
Phoebe Philo, Céline et moi
Il y a 9 mois - 20
EN SAVOIR PLUS
Défilé Céline - Automne/hiver 2015-2016
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
27 commentaires
Tous les commentaires
MGFIl y a 2 ans
Tout est dit. Merci Lise. Et je trouve ça dommage. Je chérissais beaucoup le trio Teller/Werbowy/Philo. Je relis votre article sur "Céline, le début de la fin", qui concernait le resort 2014, et l'élégance pour moi était encore là. C'est triste de se dire que lorsqu'une personne ne change pas de direction, mais reste fidèle à ses proportions, ses looks, on s'en lasse.

Si l'on regarde du côté de Christophe Lemaire, je crois que l'hiver sera néanmoins très beau. Ainsi que chez Ackermann :))
RÉPONDRE
LisaTIl y a 2 ans
Par rapport aux ensembles en mailles seventies, est-il vraiment possible qu'elle ait pu s'inspirer d'un défilé qui a eu lieu il y a trois semaines à peine?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je pense que c'est possible. Mais même si elle l'avait prévu avant, elle se place ici plus en suiveuse qu'en créatrice de tendances.
RÉPONDRE
LaureIl y a 2 ans
Enfin ! Le travail de Phoebe Philo est surévalué et personne pour le dire. Comme si il était interdit de critiquer Céline. Je suis soulagée de lire ici une critique libre.
Il faut aussi dire à Zara d'arrêter de copier Céline. C'est Gucci dont il faut s'inspirer ;)
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
C'était mon premier défilé Céline et ce fut une experience interessante.
Personnellement, j'ai adoré la dynamique du show, le mouvement des vetements (il y avait des fentes et autres découpes sur bons nombres de vêtements) et cette legere sexiness pourtant pas si habituelle chez Céline.

Je dois avoué avoir été surprise car cette collection semblait très "auto-referencielle". Comme si Phoebe s'était plongée dans ses archives et avait retravaillée certains de ces hits.
J'ai beaucoup aimé les passages en pantalons et tops laissant découvrir les épaules. Les manteaux du début étaient très réussis et les jupes à tomber. J'ai bien aimé les manteaux bi-matières en astrakan et laine (bonne manière de moderniser l'astrakan).
J'etais moins, beaucoup moins convaincue par les détails superflus comme les passages avec les incrustations de pierres et autres "poils", les bords dont les fausses finitions manquaient de subtilités, ces autres plumes (deja atroces chez Dries) et les passages léopard (on aurait dit du Desigual).

On retrouve dans cette collection des points communs avec Calvin Klein et Marc Jacobs et le Marron continue à confirmer sa place comme couleur de l'hiver prochain.

Avec l'anticipation des débuts de Nicolas et le fait que sa silhouette chez Céline devient un peu stérile (a cause aussi des copies), Phoebe a livrée sa collection la moins mémorable. C'est décevant quand on voit le niveau de la saison (Milan et Paris sont au top).
Même Maxime Simoens a livré une bonne collection. C'est dire!
RÉPONDRE
LaetiIl y a 2 ans
Peut-être que c'est super tordu en fait. Elle fait des collections pour les rédactrices afin d'avoir encore beaucoup de visibilité et les lectrices continueront à avoir envie de posséder une petite part Céline chez elles en s'offrant un de leur sac. Et si la maroquinerie Céline était les nouveaux parfums de luxe ?
;)
RÉPONDRE
paulineIl y a 2 ans
Il y a un peu de ça ! Même si les sacs Céline restent plus chers que n'importe quel parfum de luxé ;)
RÉPONDRE
LaetiIl y a 2 ans
Pauline : C'est sûr que c'est pas à la portée de toutes mais ça permet aux clientes historiques (époque Philo quand même) de ne pas se sentir cannibalisées par des "wannabe" ! Celles qui ont le pouvoir d'achat (en mangeant des patates pendant un mois tout de même) de s'acheter un sac ont vraiment l'impression de faire partie du cercle alors que moi avec mon parfum Dior, je ne me sens pas du tout cliente Dior ! ;)

non ?
RÉPONDRE
TimIl y a 2 ans
Je ne sais pas ce que cherche à faire Phoebe Philo mais sûrement pas à sublimer ses clientes. Les pièces brodées de cailloux et le manteau léopard sont pas mal dans le genre immonde. Et le duo de matière pour les manteaux : un peu simplette, comme astuce pour en faire des best-seller, non ?
RÉPONDRE
NinaIl y a 2 ans
Déception partagée, cette collection est affreuse par rapport à ce que propose les autres créateurs parisiens et ce qu'était la marque Céline avant.
RÉPONDRE
LookIl y a 2 ans
Je dois dire que je vous trouve tous incroyablement dur envers elle ! Depuis toutes ses années de travail chez Céline phoebe philo a ratée UNE collection et à la lecture de vos commentaires on a l'impression qu'elle est la pire créatrice qui puisse exister ! Je ne dirais d'ailleurs pas que cette collection est ratée mais juste moins bien que les autres pour une fois mais ce n'est pas une raison pour la lapider tout le monde à le droit à l'erreur . Apres c'est vrai qu'il est étonnant de voir que même Olivier rousteing a excellé alors que phoebe deçoit mais bon vous êtes quand même assez extrême ...
RÉPONDRE
IsabelmarantophobeIl y a 2 ans
Tu parles d'une déconfiture ... mais il est vrai que vous êtes quand même vachement dur avec elle .
RÉPONDRE
B.SIl y a 2 ans
Pour sa défense après tant d'années à exceller tant chez Chloé que chez Céline il est normal qu'elle est un petit passage à vide mais selon moi elle va vite se remettre et faire l'unanimité apres tout personne n'est parfait . Vous êtes aussi un public assez dur :)
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
Assez déçue aussi de cette collection, mais je voie plus celle-ci comme une transition entre ce qu'elle a fait (qui a remporté un franc succès mais est devenu maintenant passe-partout et copié) et ce qu'elle veut faire dans le futur. Lise, tu critique les coupes importables, par exemple les manches trop longues, mais je me souviens que tu avais adoré un pull au manches trop longues (que tu as posté dans les Brèves) et sur ce coup je comprends pas trop ta position. Les ourlets pas fait ne me choquent pas, il me semble qu'il y en avait chez MMM aussi. D'ailleurs le nouveau sac Céline me rappelle beaucoup celui de MMM (que je préfère, plus géométrique et rigide) :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Les manches trop longues fonctionnaient bien sur la photo, mais de là à en faire l'un des points forts d'une collection, je ne sais pas...
RÉPONDRE
AlmaIl y a 2 ans
Merci pour cette critique, j'ai l'impression que Phoebe Philo est intouchable. Je ne vais pas redire ce que certaines ont écrit mais il est certain qu'elle a eu un petit passage à vide pour cette collection.
RÉPONDRE
IsabelmarantophobeIl y a 2 ans
Au fait je viens de voir que les ensembles en mailles étaient aussi présent chez stella mccartney peut on dire qu'ellle copie Céline qui copie Marc jacobs et calvin klein ? N'est ce pas le principe d'une tendance ? Je me trompe peut être :) !
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
Pas de chance pour Philo, quand les autres se surpassent, elle livre une collection qui suscite moins d'engouement. Espérons que cela ne soit qu'un fait annonciateur, une transition.
Menkes chez Vogue, c'est l'info du jour.
RÉPONDRE
julytoseptemberIl y a 2 ans
C'est vrai que ça ne semble pas être son meilleur cru, par ailleurs j'aime bien la sortie inopinée d'un sein sur la première photo je n'arrive pas trop à savoir si c'est voulu ou pas mais ça rajoute un peu de fantaisie à ce défilé lui aussi très fantasque :)
RÉPONDRE
SheighIl y a 2 ans
Je n'ai jamais aimé Céline mais alors là, ces éclats de bijoux cousus à la va vite et la paire de compensées me font encore plus être convaincue de ma réticence face à cette marque.
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 ans
Je trouve également les critiques un peu rudes ! Si, en effet, il ne s'agit pas du meilleur opus de Phoebe Philo, néanmoins cette collection est touchante. J'y vois l'esquisse d'une adolescente passant du lycée aux bancs de la fac. Cette période charnière ou l'on empreinte certains vêtements à notre mère (ou à notre père, frère...), tout en gardant les atours d'une jeune fille (gros godillots - manches trop longues,...), avec un côté suffisant et intello (propre aux étudiants). Finalement une collection intéressante.
RÉPONDRE
OMGIl y a 2 ans
Oh mon dieu ! la silhouette dans le lien " ourlets non faits" est juste terrible, cette collection est assez dure, il faut bien l'avouer, à vouloir pousser les pièces dans la nonchalance conceptuelle, on aboutit à une silhouette qui doit se vouloir l'apothéose du snobisme après des Phoebe Philo disciples, mais qui, il faut bien l'avouer est totalement risible, ou alors à un trop haut degré de réflexibilité stylistique pour moi.

Bonne analyse, cependant pour moi difficile de réinjecter une tendance aperçue à la fashion week de NY à moins que le styling ai été influencé en fonction de Marc Jacobs quoiqu'ils en soit je ne crois pas beaucoup à un plagiat volontaire.
La prochaine collection sera certainement meilleure, il faut simplement laisser le studio créatif Céline rebondir.
RÉPONDRE
SibylleIl y a 2 ans
si cette collection se veut conceptuelle, elle est intéressante ; sinon, elle paraît un tant soit peu bâclée...
RÉPONDRE
stylish girlIl y a 2 ans
HORRIBLE!!! Je m'est quiconque a défi de porter une de ces pièces sans paraître ridicule !
RÉPONDRE
GenevièveIl y a 2 ans
Critique rigoureuse mais juste: j'apprécie le fait que chacune de tes appréciations est justifiée, argumentée...
Je trouve logique que le style hyper géométrique, très froid de Céline s'essouffle un peu au bout de quelques saisons. Il est très difficile de se renouveler sur ce créneau, si on ne l'adoucit pas un peu.
La mode est vraiment une affaire d'équilibristes!
RÉPONDRE
ZazIl y a 2 ans
Enfin d'accord avec toi !!!!
RÉPONDRE
seul et fabuleux ! Il y a 2 ans
Ce serait presque à croire que Phoebe Philo n'en est plus aux commandes. :(
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode