Défilé Givenchy - Automne/hiver 2014-2015

"Fun, flirty, but very strong" : tels sont les mots utilisés par la chanteuse Rihanna pour définir la collection Givenchy automne/hiver 2014-2015. Difficile de trouver plus juste...
Défilé Givenchy 2015

Le décor :


Positionnée à quelques centimètres du public, la bande de moquette qui servit de catwalk aux mannequins Givenchy offrit au show une dimension intimiste, servant à merveille les toilettes sensuelles de la collection.

Les inspirations :


En backstage, Riccardo Tisci déclara avoir voulu habiller "les femmes allant déjeuner" et célébrer leur élégance.

La femme Givenchy :


Élégante urbaine désireuse de s'affranchir des conventions, la femme Givenchy twiste ses atours classiques à coups d'imprimés animaliers zoomés, de transparences sensuelles et de féminité dépourvue de mièvrerie. Que ce soit en robe de mousseline faussement bourgeoise, en tailleur-pantalon à la carrure volontaire ou en manteau de fourrure hybride, cette mondaine au lifting éphémère brille par sa capacité à insuffler une force inédite à son allure de socialite.
Défilé Givenchy 2015

La collection :


Pour l'automne/hiver 2014-2015, Riccardo Tisci nous livre sa propre vision de l'élégance en s'emparant des stéréotypes de la féminité classique, qu'il retravaille en mode "no fear". Ses robes - qu'il agrémente de sages collants noirs et de sensuelles sandales - se déclinent ainsi en mousselines translucides, tandis que les imprimés de motifs animaliers (entre ailes de papillon et écailles de serpent) donnent naissance à d'insolentes compositions abstraites.
Les tailleurs-pantalons bénéficient quant à eux d'un nouveau modèle de veste - carré et cropped - qui, une fois accompagné d'un pantalon taille haute aux revers de poches larges et rectangulaires, dessine une silhouette aussi graphique que néo-chic. Un volume reprit également pour les blousons en cuir chocolat, gilets en maille et autres spencers en fourrure contrastée.
On note par ailleurs que les bandes "Bauhaus" empruntées à la collection homme de janvier s'épanouissent ici pleinement en apportant une caution moderne aux attributs bourgeois/glamour de la collection, que ce soit en découpant en diagonale les micro vestes et corsages, en barrant un cardigan, en s'improvisant en martingale taille haute ou en faisant office de ceinture pour surjupe reprenant le gimmick du pull noué autour de la taille.
Ajoutez à cela un usage décomplexé de la fourrure - qui pare ici tour à tour les épaules d'une robe en dentelle, les manches étroites d'un blouson en cuir et les pardessus puzzle du show - et vous obtiendrez une collection saturée en propositions stylistiquement innovantes, à la poésie brute, aux détails sportswear bien placés, aux insolents mix and match de matières et au tailoring puissant.
Défilé Givenchy 2015

Les pièces fortes :


Cintrées à la taille par une fine ceinture, les robes twistant leurs doux imprimés au contact de pastilles placées, d'ailes de papillons découpées, de bandes de dentelle et de zips oversize ne laisseront personne indifférent. De leur côté, les manteaux au glamour funky, les blousons télescopant cuir et fourrure, les imprimés "papillon" tirant vers l'abstraction, les pantalons masculins et les toilettes pour princesse viking séduiront aussi bien les acheteurs que les belles s'apprêtant à arpenter les tapis rouges.

Ce que j'en pense :


Difficile de ne pas être séduite par la capacité de Riccardo Tisci à se renouveler. Après plusieurs saisons passées à célébrer l'esthétique sportswear, le designer se focalise aujourd'hui sur la dimension sensuelle de la femme Givenchy. Sous ses doigts, celle-ci cultive une élégance sauvage aux atours contrastés, fusionnant fluidité et lignes structurées. Et s'il peut arriver à Riccardo Tisci de s'égarer lorsqu'il questionne le concept de féminité, on ne peut que saluer l'audace créative, l'esthétique inattendue et l'énergie suavement novatrice des silhouettes imaginées par celui qui apparaît aujourd'hui comme l'un des créateurs contemporains les plus constants dans leur talent.

Voir toute la collection : http://www.style.com/F2014RTW-GIVENCHY
Partager l'article
Par Lise Huret, le 04 mars 2014 dans Défilés
Vous aimerez également
Défilé Givenchy - Printemps/été 2016
Il y a 1 an - 7
EN SAVOIR PLUS
Les christs Givenchy
Il y a 1 an - 9
EN SAVOIR PLUS
Julia Roberts, le choix Givenchy
Il y a 2 ans - 33
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
23 commentaires
Tous les commentaires
iléanaIl y a 2 ans
j'ai moi-même été séduite par cet univers féminin jouant superbement entre rétro et modernité
Belle journée Lise
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Belle journée à toi :)
RÉPONDRE
CaroIl y a 2 ans
Merci pour cette analyse qui m'a permis de mieux comprendre ce défilé. En le voyant j'ai aimé tout de suite mais en lisant ta critique je l'aime encore plus ;)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
J'ai complètement adhéré au show Givenchy. Le retour d'une féminité classique, glamour et beaucoup moins dark dans la maison fait du bien. Cette collection est superbe, moins junior, tranche avec les précédentes. Les sweats ont disparu je crois. J'ai beaucoup aimé les fourrures et les sages collants noirs dans les sandales. Et, effectivement, Ricardo Tisci montre qu'il est talent constant.
Cette saison est épatante, Valentino est encore au top !
RÉPONDRE
LouIl y a 2 ans
C'est beau, c'est délicat et en même temps tellement mais tellement moderne. C'est l'une de ses plus belles collections. Les imprimés papillon sont canons. Et le manteau en fourrure au col asymétrique... Ca met une claque à Céline.
RÉPONDRE
IsabelmarantophobeIl y a 2 ans
Encore une fois séduit ! Je ne me souviens même pas de la dernière fois que ricardo a raté une collection ( si c'est déjà arrivé !) et la robe finale de mariacarla ... Waouh . Même le make up lifting me fascine ^^ décidément le niveau est excessivement haut cette saison . De new york à paris en passant par milan et londres tous ont mis le paquet . Enfin presque ... On parle des abominations qu'on a tous vu chez chanel ce matin ou on estime que c'est juste un faux pas ? Parce que là point de vu aberration stylistique eh bah y a du niveau !
RÉPONDRE
NinaIl y a 2 ans
L'idée du décor supermarché Chanel était une bonne idée (quoi que..merci pour l'écologie) et la collection, en effet était totalement raté, aucune inspiration, idée, si ce n'est emballé sous vide certains sac Chanel comme un morceau viande, sans parler encore de ces abominable Running, déçue...
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
Et Saint Laurent Paris ?
Chanel... Aïe ! Si la scénarisation du show est toujours époustouflante, la collection ne m'emballe pas.
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
super défilé Givenchy j'ai particulièrement aimé les trois premières robes du défilé et le fait que les trois mannequins étaient blondes me donne encore plus envie de porter l'une de ces robes. Blonde Power!! :D Pour le défilé Chanel, j'attends avec impatience l'analyse faite sur Style.com, c'est pas souvent que tt est raté et je me demande comme les journalistes vont faire pour positiver les choses!
Sinon défilé Alexander Mc Queen en cours j'aime le retour de l'attitude moins parfaite, plus morbide telle que pouvait le faire Alexander lui même.
RÉPONDRE
IsabelmarantophobeIl y a 2 ans
@nina tu as tout à fait raison ! À part le décor le défilé était vraiment époustouflant de mediocrité . Les runnings ... Les leggings déchirés ... Les cropped top ... Pour la premiere fois karl a totalement raté un défilé mais alors completement ! C'est étonnant surtout quand on a vu la qualité et la beauté du défilé fendi et moi aussi j'ai hâte de voir comment les rédactrices vont réussir à nous enjoliver ça :)
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
Un des hits de la saison. J'ai vraiment beaucoup aimé la collection.
En arrivant au show, j'apprehendais de voir une autre déclinaison du look street qu'il declinait depuis plusieurs saisons. Et non! Je trouve que l'allure générale etait plutot classique. Très aristocratique, très Givenchy, assez 80's mais retravaillé. La coupe des manteaux etait similaire à des Gucci de 1998 mais la palette etait très Riccardo. Il a une manière très particulière de travailler l'animalier. Je reve deja du blouson en cuir marron (encore le marron!)

Ce que j'aime chez Riccardo comme chez Nicolas G est le fait qu'il n'arrete pas d'innover dans sa manière de retravailler le pantalon. Deux dignes héritiers d'Helmut Lang.
Une collection pour femmes fatales.

Chanel...Chanel. Comment dire. Pour moi, un créateur est au top quand il delaisse les gimmicks malheureusement les collections Chanel sont remplies de gimmicks et contrairement à Fendi (ou il y a un point de vue, une idée claire), tout est confus. J'ai apprecié l'opportunisme de Karl qui a choisit de capitaliser sur le buzz des sneakers de la couture (j'ai adorée les sneakers, prochain achat. Pour les bottes: non!) mais sur les 70 looks, 30 auraient suffit (les passages en noir avec les manteaux gaufrés: Top!) . C'est relativement frustrant car le Karl est productif mais au final cette collection marquera les memoires pour le supermarché.

Je suppose que pour être stimuler par Chanel, on devra attendre la croisière et la pre-fall.
Ceci dit, c'est deja mieux que le desastre Gaultier et l'ennui Saint Laurent.

Valentino: Superbe mais hyper répétitif. J'ai l'impression que leur travail s'axe plus sur les decorations. On a exactement les mêmes silhouettes depuis 3 ans. Après, je suppose que tant que c'est beau, tanpis si c'est un peu toujours la même chose. :)
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
je savais pas où je pouvais poster ça donc je le fais ici :)
Je voulais te remercier pour inviter les lecteurs à regarder le documentaire Duel Arnaud/pinaut sur france 5, je n'avais pas pu le voir le jeudi 27 et du coup je le regarde maintenant et j'adore l'analyse qu'il y est faite notamment les impacts de ce combat sur le monde du luxe.

... : totalement d'accord avec toi sur Valentino, toujours les mêmes proportions ça devient trop évident :/

reste Louis Vuitton!!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je suis heureuse que le doc t'ai plu :) Je l'ai trouvé effectivement très intéressant :)
RÉPONDRE
SibylleIl y a 2 ans
Impressionnant! Avec cette collection la mode est enfin entrée dans le 3e millénaire :) et beau résumé de Rihanna!
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Belle surprise de Givenchy. L'imprimé papillon (tendance sur plusieurs marques) en macro et le "flou" tellement Monsieur Givenchy en mode expérimental par Tisci, combinaison réussie.

@....: Chanel : comment te dire? D'accord avec toi, les baskets-bottes au secours! Par contre, le décor d'un supermarché reformulé, un monde de l'entre-soi dans son abîme...me fait ressortir un certain mépris pour les 99% des "vrais" gens. L'audace aurait été de faire le défilé dans un vrai, ça aurait véritablement Pop Art et non un hersatz! Mais bon je ne dois pas comprendre les arcanes fashion et je ne veux pas:)
Et Valentino, surprise pour la première partie, très graphique. Un peu redondant certes mais ça passe toujours!
RÉPONDRE
GenevièveIl y a 2 ans
Merci pour cette très belle description - j'adore la "toilette pour princesse Viking", la réalité et l'expression- et ton analyse toujours aussi fine...
Mon retour dans l'univers de la mode en ligne (après une escapade involontaire, due à un emploi du temps sans respiration) ne pouvait mieux tomber!
RÉPONDRE
seul et fabuleux ! Il y a 2 ans
La femme Givenchy allant déjeuner un délicieux burger à la terrasse de chez Ralph Lauren, boulevard St-Germain, avec Seul et fabuleux ! (Mais si... On y croit)

Elle va déjeuner ou diner ? En même temps, pour l'un comme pour l'autre de ces deux cas, si elle est habillée aussi élégament ce n'est sans doutes pas pour manger un burger... Ou alors accompagné d'une coupe de champagne. (Un burger avec du champagne ? J'arrête mon délire ici)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
C'est mignon. Pour moi, c'est la plus belle collection de la saison. IMPECCABLE.
A toi le burger à elle le champagne. As-tu une limousine conduite par un chauffeur ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
A nous les burgers, à elle le champagne ;)
RÉPONDRE
seul et fabuleux ! Il y a 2 ans
C'est mignon mais un petit peu "..." ! ;)
Je n'ai pas de limousine avec chauffeur... C'est trop vulgaire. Et en ces temps de crise, il est de meilleur goût de cacher le fait que l'on est milliardaire... Du coup, je circule uniquement en... Jet privé. Même pour des petits trajets (comme de la rue du Fabourd St Honoré au Bon Marché). Comme ça, dans les airs... Ni vu ni connu (ou presque).
Mais bon, c'est ahurissant comme Paris manque de place pour Jet privé.

A nous les burgers et à elle le champagne, d'accord... Mais dans ce cas là, à nous les burgers au foie gras.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
Oui mais à NYC chéri, il reste de bon ton de circuler égoïstement en limo :-)
Qui te parle de vulgarité, la crise c'est justement le fait que nous ne dépensons plus assez.
Là, la Rolls est en révision. Le jet privé est de rigueur.
A vous donc les burgers (sans foie gras c'est une denrée illégale dans certains états), à moi le champagne, le macrobio et le manteau en fourrure blanche Givenchy! LOL
RÉPONDRE
SheighIl y a 2 ans
Le travail de la fourrure et ses déclinaison sont un vrai régal pour les yeux.
Je ne suis pas conquise par le reste exceptée la toilette Viking qui est juste pharaonique dans son mélange de matière. Belle réussite!
RÉPONDRE
lea!!fashionistaIl y a 2 ans
Jolie les fourrures ... le reste en général me plait ...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode