Souvenirs d'enfance #5 : Lise Huret

"Il reste toujours quelque chose de l'enfance, toujours…" - Marguerite Duras.
Entre jeux de piste, tartines grillées au four, Kickers, vêtements fétiches, courses en sac, Astrapi, bêtises et grand oncle Franciscain, c'est désormais à mon tour de vous livrer quelques-uns de mes souvenirs d'enfance...
Lise Huret

Etiez-vous plus "garçon manqué" ou "petite fille modèle" ?


Définitivement garçon manqué. S'il m'arrivait de regarder avec une légère pointe de jalousie les belles robes de mes cousines, je ne les enviais plus une seule seconde lorsqu'il s'agissait de grimper aux arbres... J'ai passé mon enfance à construire des cabanes (dans le jardin ou dans le grenier), à me fabriquer des arcs, à faire de la poterie sur le tour de mon père, à bombarder mes frères et soeurs de ballons de baudruche gonflés d'eau et à me rêver exploratrice.

Quel vêtement auriez-vous pu porter 7 jours sur 7 ?


Mes Kickers, dont j'adorais les patchworks de couleurs. Le simple fait de les lacer le matin suffisait à me mettre de bonne humeur. J'aimais voir leurs teintes se patiner au fil de l'année : plus elles pâlissaient, plus les grandes vacances se rapprochaient !

Attachiez-vous beaucoup d'importance à la façon de vous habiller le matin ?


J'avais des vêtements fétiches - un sweat en molleton cousu par ma maman, un jean patché d'écussons et une paire de chaussettes rouges - qui, dans mon esprit d'enfant, me protégeaient des mauvaises notes. Les jours de contrôle, il me fallait ainsi absolument enfiler l'un d'eux. Le reste de la semaine, je me glissais dans ce qui me tombait sous la main.
Lise Huret

Quelle femme imaginiez-vous devenir plus tard ?


Je me voyais parcourir le monde sur un voilier et faire escale au fil de mes envies. Je me rêvais libre, sans mari, sans enfants, sans maison, sans patron. Je voulais simplement voyager, faire griller du poisson sur la plage, apprendre toutes les langues et passer mes soirées dans un hamac à dévorer des romans.

Admiriez-vous les adultes ? Si oui, lesquels ?


Je pense à mon grand oncle Franciscain, dont la voix tonitruante, l'appétit d'ogre et la bonhomie généreuse en faisaient à mes yeux un personnage fascinant, mais aussi à mon grand père, qui vécut avec nous jusqu'à mes douze ans et dont j'aimais embrasser la barbe naissante lorsqu'il se levait tôt pour prendre le petit déjeuner avec nous, ou encore à la soeur de mon père - sublime Italienne à la vie romanesque - qui posait sur lui un regard tendre et en qui j'adorais retrouver certains traits paternels.

Quel héros (ou héroïne) vous faisait rêver ?


J'admirais tout particulièrement Jo du roman "Les Quatres Filles du docteur March", tant pour sa détermination, son insolence, sa maladresse et son amour des livres que pour la relation espiègle et pleine de tendresse qu'elle entretenait avec ses soeurs. Mais mon véritable héros fut Monsieur Keating, du film "Le Cercle des poètes disparus". J'ai passé toute ma scolarité à espérer - en vain - croiser la route d'un professeur qui possèderait son non-conformisme galvanisant...
Lise Huret

Quel livre vous a le plus marquée ?


Jane Eyre. Découvert au tout début de mon adolescence, ce roman de Charlotte Bronté m'a totalement chavirée. Au fil de ses pages, j'ai appris ce que le mot "passion" signifiait réellement. Des années plus tard, ce livre fait toujours intrinsèquement partie de moi. Il me suffit de fermer les yeux pour me retrouver à Thornfield Hall en train de guetter le retour de Mr Rochester...

Quel moment de l'année préfériez-vous ?


J'attendais avec impatience nos anniversaires (nous formions une fratrie de 6 enfants), qui étaient à chaque fois l'occasion pour ma mère d'inviter nos amis et de préparer un grand jeu de piste qui nous prenait toute l'après-midi. Quelle joie de déchiffrer rébus, énigmes et autres casses-têtes, de rivaliser de vitesse lors de la course en sac et de finir par dénicher le trésor...

L'école était-elle synonyme de joie ou d'angoisse ?


Plutôt de déception. J'aurais voulu poser mille questions à mes professeurs, mais celles-ci sont souvent restées sans réponses. J'espérais retrouver en cours d'Histoire la joie que j'éprouvais le soir à dévorer mes illustrés sur les châteaux forts, mais les manuels scolaires se sont vite révélés ennuyeux. Je rêvais d'amis audacieux, mais les enfants de mon âge s'avérèrent davantage attirés par la corde à sauter que par l'élaboration de grimoires magiques...
Lise Huret

Comment occupiez-vous votre temps libre ?


Lectures compulsives d'Astrapi et de Je Bouquine, constructions de cabanes, pèche à la grenouille, séances de pâtisserie expérimentale (mention spéciale aux boulettes de pâte à crêpes) et mise au point de bêtises sophistiquées avec mon grand frère occupaient la majeure partie de mon temps libre. Mais mon jeu favori était d'enfiler le plus de couches de vêtements possible (afin de pouvoir tomber sans me faire mal), puis de mettre au défi mon grand frère de réussir à m'attraper. Des séances de courses échevelées qui finissaient systématiquement en fous-rires et en roulés-boulés dans l'herbe...

En quoi aimiez-vous vous déguiser ?


En sorcière et en indien. Lorsqu'elle n'était pas dans sa chambre en train de réviser, ma grande soeur Marie ne se faisait pas prier pour me peinturlurer en jeune squaw ou pour me transformer en vieille femme hirsute, à coup de châle noir et de cheveux crêpés.

Quel était votre goûter préféré ?


Des larges tartines de pain maison dorées au four puis beurrées et saupoudrées de cacao. Je conserve également un souvenir gourmand des sandwichs baguette/beurre/barre de chocolat/sable crissant dégustés sur les plages du Nord lors de nos vacances scolaires.

Si vous pouviez donner un conseil à la petite fille que vous fûtes, quel serait-il ?


Prends conscience que cette joie qui t'habite est un trésor rare, n'aie pas peur de tes cauchemars, ne prends pas les choses trop au sérieux, savoure tes fous rires et ne crains pas de grandir.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 19 avril 2014
Vous aimerez également
Souvenirs d'enfance #8 : Mathilde Toulot
Il y a 2 ans - 14
EN SAVOIR PLUS
Souvenirs d'enfance #7 : Timai
Il y a 2 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Souvenirs d'enfance #6 : Fred (Cut by Fred)
Il y a 2 ans - 15
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
50 commentaires
Tous les commentaires
CitrinaIl y a 2 ans
Lise c'est dingue comme je me reconnais en toi des fois ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
L'enfance a quelque chose d'universel ;)
RÉPONDRE
IléanaIl y a 2 ans
Les tartines beurrée saupoudrée de cacao !! ... j'adorai :-)
Et mon abonnement préféré était le "j'aime Lire" que je dévorai d'une traite sitôt l'avoir reçu.

Merci Lise pour ces petits bouts de toi, et bon week end.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
J'aime Lire... Je me souviens tout particulièrement de "La fille du Diable", des "Lapins de Madame Caramel" et de "L'Oncle Giorgio". C'était tellement bon de dévorer ces histoires tous les mois. Et que dire des "Tom Tom et Nana" ?
RÉPONDRE
lilowIl y a 2 ans
Tu es adorable ! J'adore la photo avec le casque de travers haha !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Cette photo est effectivement assez drôle ;)
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 2 ans
Très sympathique témoignage,merci!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Merci :)
RÉPONDRE
Lo sur stilettoIl y a 2 ans
C'est la plus jolie interview qui m'ait été donnée à lire, avec tellement de franchise et de sincérité. J'adore qui tu es et ce que tu dégages Lise, c'est si inspirant. Je partage aussi beaucoup dans ces jolis souvenirs ces sentiments si joliment décrits sous ta plume. Merci!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Merci beaucoup :)
RÉPONDRE
julytoseptemberIl y a 2 ans
on en apprend plus sur toi tout en ne sombrant pas dans un exhibitionnisme qui ne te ressemble pas et que tu redoutais! Je me reconnais dans ton côté "dévoreuse de livres" , garçon manqué clairement moins je suis un peu chochotte ahaha:)
RÉPONDRE
JulytoseptemberIl y a 2 ans
J'ai découvert Jane Eyre plus récemment mais ce livre m'a beaucoup plu et marqué, à tel point que je n'ai pas pu m'empêcher de le relire une fois fini. J'ai par ailleurs beaucoup aimé le film qui est sorti assez récemment, même si je n'ai pas vu les versions plus anciennes.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je n'ai jamais voulu voir les films inspirés du livre, de peur d'être déçue. Je préfère garder intacte l'idée que je me suis faite des décors et des personnages ;)
RÉPONDRE
JulytoseptemberIl y a 2 ans
Oui je vois parfaitement ce que tu veux dire, j'ai déjà été très déçue pour y remédier je suis obligée de relire le bouquin ahah:) d'ailleurs si un jour Belle du Seigneur passe à la télé, éteins là de suite c'est un conseil parce que sur le coup c'est vraiment du gâchis! (enfin bon c'est mon opinion mais je pense qu'on peut assez facilement s'accorder à dire que ce livre n'était pas très transposable en film)
RÉPONDRE
AbigailIl y a 2 ans
Depuis toute petite je rêve également d'être une Jo March ou encore une Claude du club des 5... comme quoi même les garçons manqués ont leur part de surprise!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
N'est-ce pas !
RÉPONDRE
NaomiIl y a 2 ans
Lise, je partage avec toi la passion des Je Bouquine ! Et des livres, en général.
Je lis beaucoup de douceur dans cette interview. Ces bribes de toi que tu laisses paraître à tes lecteurs, je trouve cela vraiment touchant.
L'enfance, c'est le lieu de tous les possibles...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
"Je Bouquine" était une merveilleuse introduction à la littérature. Rien ne m'a jamais autant donné envie de lire que ces BD illustrant les débuts de romans classiques..
RÉPONDRE
NaomiIl y a 2 ans
Ces BD étaient fantastiques... Et certaines nouvelles qu'ils ont publiées m'ont marquée à tout jamais ("Max, mon frère" par exemple)...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
"Max, mon frère" totalement bouleversant...
RÉPONDRE
Maelig Il y a 2 ans
J'adore cette rubrique ! C'st original et nous permet aussi de nous retrouver un peu un chacune des personnes qui se livrent.
Pain beurré et cacao ! J'y ai eu droit aussi. De temps en temps , en douce, je m'autorise ce plaisir régressif.
Bonne chasse aux oeufs Lise !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Une vrai madeleine de Proust ce duo "pain beurré/cacao", non ?
RÉPONDRE
tataofmoscowIl y a 2 ans
Je ne sais pas si je peux m'exprimer en français ce que je vois (sur ton site et dans mon instrument de divination ... boule de cristal), Lise, mais le mot qui me reviens c'est de la Générosité immense. Ensuite il y a le reste, bien sur.
J'aime tes recherches sur la parfaite robe de mariée aussi.
Tout ca me fait cogiter, comme toi. Mes souvenirs vont vers mes premières émotions après la découverte de Jane Eyre ou "la Petite Dame dans la grande maison" de Jack London.
Il faut me croire, le professeur atypique, comme tu le voulais, est toujours malmené. Non seulement par l'administration mais par les élèves en premier. Je sais que tu peux lire entre ces lignes.

A bientôt, Lise
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Un "Monsieur Keating" n'aurait sûrement pas trouvé son public dans mes classes au collège. Mais au lycée... Je ne sais pas.
RÉPONDRE
seul et fabuleux ! Il y a 2 ans
La photo en mode "baroudeuse" sur ton tricycle... Ahahahah
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
La classe intersidérale, non ?
RÉPONDRE
labruneIl y a 2 ans
Je suppose que c'est ta mère sur la première photo : elle a l'air sublime ! Merci pour ce bel article. Tu es une personne rare. Ce site est devenu l'un de mes préférés.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Oui, c'est ma maman :) Je la trouve moi aussi très belle.
RÉPONDRE
loreleiIl y a 2 ans
Très émouvant cet article, tu es vraiment une très belle personne Lise !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Merci..!
RÉPONDRE
MGFIl y a 2 ans
Ahaha c'est génial ! Je me reconnais en toi c'est incroyable !
Tu décris si bien l'insouciance et la liberté de l'enfance.
je prends tous les conseils, les mets dans ma poche et pars en chemin !!!

Bonne Pâques à toutes et tous !
RÉPONDRE
seul et fabuleux ! Il y a 2 ans
Bonne fête de Pâque à toi aussi, MGF !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Bonne fête de Pâques à vous tous :)
RÉPONDRE
ManalIl y a 2 ans
Une interview à ton image (ou du moins, celle que je me fais de toi) : simple et touchante.
Sinon, l'effet Jane Eyre ! (soupir) Enfin quelqu'un qui pourra me comprendre sans rire lorsque je dirai combien ce roman a marqué mon adolescence ! ^_^
Et je craque complètement sur ta deuxième photo, avec le casque ! Tu avais déjà le sens du style ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est beau de partager des coups de foudre "littéraires" :)
RÉPONDRE
LaetiIl y a 2 ans
J'aime beaucoup cette auto-interview ! :) Je m'y reconnais un peu ! Surtout dans les livres ... et la famille nombreuse !
Bises Lise et au final, la vie d'aventurière solitaire n'est pas tienne, mais d'aventures, tu n'en manques certainement pas au quotidien !
belle soirée
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je me doutais que tu te retrouverais un peu dans ces lignes ;)
RÉPONDRE
CamilleIl y a 2 ans
Quel merveille de nostalgie cet article. Merci de nous faire lire tes pages secrètes de l'album enfance.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je t'en prie :)
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Voilà les photos auxquelles je pensais, celles de tes mots.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je suis heureuse que tu trouves une cohérence entre ces photos et mes textes d'aujourd'hui. Cela veut dire que la petite fille que j'étais fait encore partie de moi et cela me plait énormément.
RÉPONDRE
Le maillage des lecturesIl y a 2 ans
Claude, Jo, Jane Eyre... comment ne pas partager ces héroïnes ? Mon blog est consacré aux souvenirs que je garde de mes lectures depuis l'âge de 14 ans. Le premier billet était consacré aux Hauts de Hurle-Vent, Jane Eyre a suivi de près... (en lien). Merci pour ces beaux souvenirs d'enfance. On voit d'où vient ton amour des écussons...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je viens de lire ton billet sur Jane Eyre qui m'a replongé immédiatement dans l'atmosphère du roman. Je n'ai plus qu'une envie : le relire ;)
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 ans
Un bien joli tableau de l'enfance !! Ma fille me disait ce week-end qu'elle aimerait tant avoir comme seule préoccupation, comme lorsqu'elle était enfant, de savoir ce qu'elle allait prendre au goûter ! C'est touchant ! Pour ma part, étant enfant, je n'avais qu'un souhait celui de grandir...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Oh comme je comprends le souhait de ta fille ! La nostalgie de l'insouciance de l'enfance vient également souvent me hanter...
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
Très beau témoignage :)
Tout etait deja dans les details: chaussette assortie au casque.
Tu avais l'ame d'une cascadeuse dis-donc :)
Ton frere était déja charismatique. Je suis definitivement une admiratrice lol :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu as vu cela ! Chaussettes + casque = le bon mix ;)
Ah mon grand frère... J'aime la douceur de son visage sur cette photo.
RÉPONDRE
CamilleIl y a 11 mois
Bonjour Lise,

Je découvre ton site sur le tard, et notamment par cet article qui date d'il y a un an.
Je m'y sens bien sur ton site, si je puis dire. Je m'y reconnais. Alors, merci.
Et tes souvenirs d'enfance me parlent énormément. Nous étions le même genre de petite fille, j'ai l'impression.
RÉPONDRE
CamilleIl y a 11 mois
PS: et n'en déplaise à certains, la petite fille que j'étais reste encore bien présente en moi ! Nah.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Chère Camille, bienvenue !

Je suis touchée que tu te sentes bien ici :)

Et oui : restons proche de cette petite fille que nous étions !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode