Chronique #31 : Inévitable médecine esthétique ?

Après avoir longtemps pensé qu'une bonne protection contre le soleil associée à une alimentation saine suffisait à prévenir les outrages du temps, je vis récemment mes certitudes voler en éclat en apprenant que la quarantaine lumineuse de mon actrice fétiche n'était en réalité pas si naturelle que cela...
Edward Hopper
Vendredi 1er septembre, 15h. En terrasse du café des Éditeurs, je savoure un thé vert en compagnie d'une amie, une femme sublime de 15 ans mon aînée évoluant depuis toujours dans les hautes sphères mondaines. Au fil de notre conversation, j'en viens à parler d'une actrice dont j'admire le style et la beauté insolente. Elle m'arrête alors d'un geste et me révèle que celle que je prends pour un parangon de naturel consulte un chirurgien esthétique depuis une dizaine d'années. Incrédule, je lui demande s'il s'agit d'une rumeur ou si elle le sait de source sûre. Elle me certifie alors que l'une de ses amies proches consulte le même chirurgien que ladite actrice...

Cette information - somme toute banale à l'heure où il est devenu aussi courant de se faire défroisser les rides du décolleté à coups d'injections de Juvéderm Volbella que de se faire un blanchiment des dents - me laisse sous le choc : celle que je ne voyais pas vieillir et dont "l'éternelle jeunesse" s'expliquait selon moi avant tout par un état d'esprit frondeur et une gestuelle fragile serait en réalité bien moins désinvolte vis-à-vis de son physique que je ne l'avais imaginé jusqu'ici.

Je réalise alors que durant toutes ces années je n'ai cessé de l'idéaliser, en faisant une sorte d'être mythique, d'adolescente éternelle à la grâce discrète. En "vieillissant" joliment avant moi, cette femme en qui je me retrouvais parfois me rassurait.

Or, c'est à mon âge que cette actrice a commencé à fréquenter le cabinet de ce fameux médecin. Une solution radicale dont le résultat - aussi lumineux que trompeur - égratigne ma naïveté, moi qui me suis jusqu'à présent contentée de me renseigner sur les huiles à utiliser pour prévenir ridules et air fatigué.

D'où ces nouvelles interrogations qui commencent à hanter mes nuits : suis-je complètement naïve de penser que vieillir naturellement n'est pas forcément synonyme de naufrage esthétique ? Pourquoi en 2014 ces actrices ne parlent-elles pas ouvertement du sujet ? Comment l'image que l'on se fait des autres peut-elle être aussi éloignée de la réalité ? Suis-je à la croisée des chemins ? Dois-je me préparer à franchir un jour le seuil du cabinet du Docteur X ?
Partager l'article
Par Lise Huret, le 05 septembre 2014
Vous aimerez également
Chronique #82 : Toronto-Paris
Il y a 7 heures - 3
EN SAVOIR PLUS
Chronique #81 : Ma
Il y a 4 jours - 33
EN SAVOIR PLUS
Chronique #80 : Calendrier Pirelli 2017
Il y a 9 jours - 25
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
123 commentaires
Tous les commentaires
ClaireIl y a 2 ans
Ah ne me dis pas que c'est Charlotte G ?
Non, je ne veux pas savoir ...
RÉPONDRE
LIl y a 2 ans
J'ai aussi pensé à elle..
Sublime de naturelle et rayonnante du haut de ses 43 ans, j'en serais bien troublée si cela n'est dû qu'au bistouri..
RÉPONDRE
velouriaIl y a 2 ans
je pense aussi que c'est charlotte
RÉPONDRE
RêvedepluieIl y a 2 ans
J'ai deviné Charlotte aussi...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je ne confirmerai ni n'infirmerai aucune hypothèse :)
RÉPONDRE
cathycathIl y a 2 ans
Je pense que tu parles de Sophie Marceau...??
Mise à part ce petit ragot :-) , pour moi bien vieillir c'est dans la tête et si ça doit passer un jour par la médecine pourquoi pas. Dans mon cas, le jour où j'aurais eu des enfants je songerais à me regonfler la poitrine!! Sinon concernant mon visage je ne le ferais jamais!!! Depuis plus de dix ans je met toute l'année un crème solaire indice 50 (conseil d'une dermato) en crème de jour + un bon patrimoine génétique (merci maman) donc à 36 ans je n'ai que très peu de rides (en comparaison de mes copines du même âge) et on me flatte souvent sur mon âge.
En conclusion, une bonne crème solaire + un bon état d'esprit = jeunesse éternelle :-)
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 2 ans
Sophie Marceau ? Mais c'est une évidence qu'elle est refaite. Elle ne nous trompera pas !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je pense comme ta dermato que l'une des premières choses à faire pour éviter les rides précoces est de très bien protéger sa peau :) D'autant plus que la texture des crèmes solaires a bien évolué. J'utilise celle de Lancaster indice 50 et elle est très agréable à appliquer quotidiennement ;)
RÉPONDRE
AmIl y a 2 ans
Cathycath peut-on avoir le nom de ta crème solaire ? Merci!
Merci pour ton article Lise, qui soulève de nombreuses questions.
Je n'ai que 25ans, et commence à chercher des crèmes à base d'acide hyaluroniques avec l'arrivée de mes premières ridules ^^.
Il se pourrait un jour que je passe aux injections. Le seul problème c'est que l'on devient vite addict à sa petite piqûre, et finalement on ne se rend plus compte à quel point notre visage n'a plus l'air naturel et à quel point on est en train de devenir une vieille peau figée !!
Dans des industries comme celle de la mode, de la pub, pour une femme il est impératif d'avoir l'air jeune à tous prix alors je comprend tout à fait les femmes qui ont recours à de petites interventions!
RÉPONDRE
CathycathIl y a 2 ans
@Lise si je trouve un échantillon j'essaierais Lancaster :-)
@dimitri c'est une évidence je crois que je l'avais pas vu depuis longtemps :-)
@Am J'utilise la marque Avène indice 50 (tube orange) mais je pense qu'il faut que tu essaies avant car la texture est particulière :-)
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Mais pourquoi ne devrait-on pas juste accepter le temps qui passe? Quelle est cette quête? Et pourquoi? Peut-être que les milieux de communication sont plus intransigeants et anxiogènes envers l'apparence de l'âge? Ton questionnement est légitime, dans les phases de nos vies, on fait une sorte de bilan mais sur ce point, je n'ai pas "peur". Par contre j'espère ne pas décrépir de l'esprit! Let's see...
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
tout à fait d'accord avec toi et j'ai aussi plus peur de ne pas suivre mentalement ce qui se passe, ce qui est à la mode, ce qui se passe dans le monde. Oui c'est vraiment plus la solitude et l'isolement quand on vieillit qui m'inquiètent plutôt que les rides qui apparaissent.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Vous avez raison toutes les deux : le plus important est de conserver l'esprit ouvert et curieux de manière à rester connecté au pouls du monde.
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
Tu nous donnes indice Lise :D ? J'ai d'abord pensé que tu parlais de Cate Blanchett et j'ai eu envie de pleurer, mais la dame est française apparemment...

Nous pauvres mortels pouvons vieillir tranquillement sans que personne ne viennent nous enquiquiner, les actrices en revanche c'est autre chose... Faut voir la pression qu'elles subissent, les rôles qui se font plus rares, il est compréhensible qu'elles veulent essayer d'user leur case "jeune première" jusqu'à la corde.

Voilà, ça c'était l'instant compréhensif, maintenant je passe en phase intransigeante : j'ai en vérité une certaine aversion pour la chirurgie et la médecine esthétique, pas seulement parce que les résultats sont parfois encore effrayants et peu naturels, mais en tant que nouveau facteur d'inégalité et de stigmatisation potentielle envers ceux qui n'y auraient pas recours, par choix ou par manque d'accès, pour des raisons financières ou médicales. Il n'est pas impossible que l'on aille sur le long terme vers une nouvelle forme de marginalisation. Sans évoquer les raisons féministes évidentes et archi-rabâchées.

Alors oui, à l'échelle individuelle, on entend souvent l'argument qu'un acte de ce type peut aider à se sentir mieux dans sa peau, à avoir une sexualité et une existence plus épanouie, etc. Et c'est un peu n'importe quoi, enfin c'est une réponse facile à la résolution de problèmes et de processus mentaux bien plus profonds, on ne soigne pas une dépression en en occultant la cause réelle. Par exemple, il me semble me rappeler que la proportion des suicides était nettement plus importantes chez les femmes qui s'étaient fait refaire la poitrine. Le seul argument valable, c'est celui de la liberté individuelle.

Alors ok, j'ai 23 ans, et il n'est pas impossible qu'un jour je flanche pour me mette aussi à courir stupidement après la chimère de la beauté et de la jeunesse éternelle. Mais j'espère pas.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je pense que l'on va effectivement assister à une nouvelle évolution de la société : il y aura celles et ceux qui conserveront une sorte d'éternelle jeunesse grâce aux avancées de la médecine et ceux dont l'âge se lira sur le visage...
RÉPONDRE
evaneIl y a 2 ans
Pour avoir eu une amie qui s'est retrouvé avec des abcès et des gonflement incroyable suite à une injection d'acide hyaluronique, et voir les catastrophes esthétiques sur bien des actrices, je me dis que le jeu n'en vaut pas la chandelle.
Il y a des gens qui portent très bien leur rides tout en étant très élégantes et en ayant beaucoup de charme (j'ai même plusieurs personnes de plus de 80 ans en tête). Le tout, c'est de faire la paix avec sois-même, même si je sais, c'est assez facile à dire. :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est vrai que lorsque l'on voit Meg Ryan, Courteney Cox ou encore Nicole Kidman, on a envie de passer son tour ...
RÉPONDRE
NounaIl y a 2 ans
J'ai de suite reconnu Sophie Marceau !
J'avais la même opinion d'elle que toi, j'admirais sa beauté qui traverse le temps et que je pensais naturelle...
Bon elle (ou son chirurgien) a le mérite d'avoir fait du bon boulot !
RÉPONDRE
LaureneIl y a 2 ans
Après avoir regardé les dernières photo de Charlotte G (festival du film de Venise), je dirais que c'est d'elle dont tu parles.

Je trouve cette peinture de Hopper incroyablement forte.
RÉPONDRE
TimaiIl y a 2 ans
Interrogation tellement intéressante. Je prépare un post sur le sujet et ne cesse de m'interroger. D'autant que ma reum est médecin esthétique...
Bisous Lise cherie
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
J'ai hâte de lire ton post !
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 ans
Je trouve assez délirant ces inquisitions à propos de la médecine esthétique (car là on ne parle pas de chirurgie mais de simples injections). Personne ne trouve rien à redire d'une personne qui se rend 5 fois par semaine à la salle de sport, qui flambe dans des crèmes hors de prix ou qui entame un régime pour perdre 3 kilos (ce qui a pour but de changer quelque peu son apparence, non ?), en revanche celle qui se rend chez le dermato est une traitresse et devrait en avertir la terre entière !! Je pense que tu parles de CG qui est plus proche de ton idéal féminin que SM (avec qui je partage le même dermato :-)). Et bien je la trouve de plus en plus jolie cette C. c'est donc que son dermato est top puisque le résultat est plus que naturel. Je fais moi même depuis quelques années une petite injection de botox sur la ride du lion tous les 6 mois, et une d'acide hyaluronique tous les 2 ans pour les sillons nasogéniens. Mon dermato a la main légère et ne pousse en aucun cas à la conso. Je n'ai pas une face de mérou pour autant, je n'ai pas de problème psychologique, c'est juste que je profite des avancés de la médecine et vis avec mon temps. Je ne cherche pas à faire plus jeune que mon âge (j"ai 45 ans), juste à être bien avec moi-même et à vieillir harmonieusement.
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
Je me sens visée, je suis désolée si mon commentaire t'as heurté. Comme je l'ai dit, la liberté individuelle prime sur le reste, donc libre à toi de faire ce que tu veux, libre à moi de déplorer ce phénomène pour des raisons avant tout sociologiques, humanistes et politiques :).
RÉPONDRE
EmmaIl y a 2 ans
Il ne s'agit pas d'inquisition, mais d'image que l'on projette et quand on capitalise sur son naturel, sa spontanéité, sa non "soumission" aux codes habituels de la beauté, que c'es quelque sorte son "positionnement",il serait peut-être honnête de dire que cette fraicheur n'est pas si naturelle que cela. car ces actrices savent très bien qu'elles sont des inspirations pour les femmes et qu'en omettant ainsi certaines choses elles donnes de faux espoirs, une vision faussée des choses. De plus il n'y aurait rien de mal à dire que oui, mon teint frais ne doit pas tout à la génétique et aux crèmes.

Ceci dit Lise, je te rassures, j'ai 45 ans, n'ai rien fait et n'ai pas de rides. Sauf les 2 lignes sur mon front, mais celles-ci sont apparues avant mes 25 ans. Il y a donc de l'espoir pour le naturel. Mais comme le dit mon dermato (car je me suis fais lasériser un peu de couperose) c'est injuste, mais c'est quasi uniquement du à un capital génétique, capital que ton mode de vie détruit en préserve.
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 ans
@M. Je te rassure, ton commentaire ne m'a absolument pas blessé, je suis très au clair avec mes choix, et n'ai absolument pas besoin de l'approbation des autres. C'est juste que je trouve malsain de demander à des actrices, ou autres personnes publiques de se justifier sur une chose qui est de l'ordre privé. Certes à 23 ans il est facile d'être dans les grands principes et les leçons de morales :-). Les progrès de la médecine permettent aujourd'hui une plus grande espérance de vie et en ce domaine il y a aussi une médecine à 2 vitesses ; devrait-on s'en passer car il s'agit d'une inflexion dans notre parcours de vie ? Et oui il n'y a pas qu'à 23 ans que l'on est un grand penseur ! Il s'agit juste d'un débat sociétal. Le problème est que l'on stigmatise beaucoup trop les femmes ayant recours à ce genre de pratique en les faisant passer pour des écervelées et c'est là que ça me dérange. (sans rancune ! :-))
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
Haha ok Virginie mais attention je n'ai jamais prétendu être un grand penseur, je ne pense pas avoir réduit ces femmes à des écervelées, c'est simplement une autre façon de voir les choses.

Et juste please, inutile de souligner l'argument de l'âge à ce point, qui ne veut rien dire (en plus j'ai déjà des lignes d'expressions assez marquées et des soutes à bagages sous les yeux, donc bon, haha).
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
CQFD ! Nous partageons la même vision.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
@Virginie/Mode9
RÉPONDRE
violette.bIl y a 2 ans
Je me permets d'insister sur "l'argument de l'age" .......c'est juste le coeur du sujet !

A 23 ans aucune atteinte des ans ,on croit meme qu on restera comme cela toute sa vie ...il suffit d'un peu de discipline que diable !!.

Quand l'age et ses traces arrivent ,lentement et sournoisement , on aime certains temoinagnes de notre vécu , on accepte plus ou moins, on sourit plus +pour faire diversion ,mais pour moi ,le plus difficile est l'ecart qui se creuse entre le mental et mon enveloppe externe ..

Alors au pied du mur ,en face de la réalite du miroir ,un petit coup de pouce est bienvenu,mais ça à 23 ans on ne peut le ressentir et heureusement ,il faut vivre les choses avant de theoriser.

J'ajouterai en riant que pour faire une belle vieille il faut avoir été une sublime jeune !

Pour ma part j'ai donc choisi de me maintenir à mon niveau moyen .
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
@violette.b :


"A 23 ans aucune atteinte des ans ,on croit meme qu on restera comme cela toute sa vie ...il suffit d'un peu de discipline que diable !!."

"à 23 ans on ne peut le ressentir et heureusement ,il faut vivre les choses avant de theoriser."

Et bien si justement, je regrette mais c'est une simplification. Chacun à un vécu différent, nous ne sommes pas tous égaux là-dessus. Bon, au risque de casser l'ambiance je vais donner mon exemple personnel même si c'est vraiment un cas extrême, mais c'est juste un exemple : alors ok j'ai pas encore de gros sillons très marqués, mais j'ai déjà eu le temps de prendre un vrai, gros coup de vieux physique à 18-19 ans quand j'ai eu des problèmes de santé et notamment une névrite optique rétrobulbaire sans rémission complète. Quasiment du jour au lendemain, on me donnait sept ans de plus que mon âge, alors qu'on ne me laissait pas boire un verre sans me demander mes papiers auparavant. Donc oui, je me suis déjà vue changer, en mal, et oui et j'ai parfaitement conscience de ma finitude.

Et c'est franchement désagréable d'être balayée d'un revers de main sur la base de lieux communs et de préjugés.
RÉPONDRE
CohibaIl y a 2 ans
C'est très honnête de ta part, Virginie, de faire cet aveu. Je suis d'accord avec toi : où est l'infamie dans le fait d'entretenir son apparence par des visites chez le dermato ? Je ne vois rien de moralement condamnable dans cette démarche.
Certes, cela nous ramène à l'éternel débat entre la nature et la culture, entre le beau naturel et le beau artificiel. Mais, où est alors la limite ? S'épiler, ce n'est pas naturel. Se maquiller, c'est créer une illusion. Faire une couleur sur ses cheveux, c'est modifier la nature, etc., etc. Et où se situent les injections dans tout cela ?
Personnellement, l'idée que l'on s'octroie le droit de transformer, même légèrement, la nature ne me choque pas. C'est l'histoire de la science depuis des siècles, finalement.

En revanche, ce qui me pose problème, c'est la potentielle inaptitude de la médecine esthétique à recréer l'apparence de la nature. En gros : le risque du ratage. C'est pour cela que je n'ai pas encore osé franchir le pas.
Il est vrai que je n'en ai pas besoin. J'ai 36 ans, et j'en porte 8 à 10 de moins. J'ai une excellente hygiène de vie et j'ai la très grande chance d'exercer une profession intellectuelle et donc de ne pas être malmenée physiquement et psychologiquement.
Car c'est là que se situe la principale source d'inégalité : dans les conditions de vie. Beaucoup d'hommes et de femmes vieillissent prématurément en raison de l'usure physique et morale que provoque leur travail. Et puis, il y a aussi la manière de se percevoir : dans certains milieux sociaux, on se percoi comme déjà vieux à 35 ans, tandis que dans d'autres on estime légitime de séduire à 60 ans.
Bref, la manière dont on vit et dont on se perçoit est déterminante quant au processus de vieillissement. Deepak Chopra dit même que les dispositions psychologiques et spirituelles dans lesquelles on se trouve influencent ce processus et peuvent même le ralentir.

Enfin, j'aime beaucoup les propos que développe le célèbre chirurgien esthétique Jean-Claude Hagege. Selon lui, la beauté est dans une large mesure de source émotionnelle. L'état d'esprit dans lequel on se trouve, le degré de confiance en soi et d'épanouissement, le fait de se sentir heureuse, tout cela modifie profondément notre apparence. Cela ne modifie en rien nos traits ou notre silhouette, mais ça change radicalement notre rayonnement et influence même notre gestuelle, notre maintien, notre sourire, l'éclat de notre regard.
Ma mère a une amie qui s'est fait lifter le visage il y a quelques années. Beau travail du chirurgien. Il n'en reste pas moins qu'elle n'en est pas rajeunie pour autant, parce qu'elle a accumulé des frustrations et des déceptions personnelles (divorces, etc) et que si le lifting efface les rides, il ne fait pas disparaître pour autant le vécu et les émotions toxiques que cette femme porte en elle.

Donc, je suis de plus en plus convaincue qu'avant de se précipiter chez le médecin, il faut d'abord bien regarder ses émotions en face. Ce ne sont ni le botox ni l'acide hyaluronique qui peuvent rendre quelqu'un rayonnant et charismatique. Si on doute de soi et de son pouvoir de séduction, je crois qu'il est préférable de reconquérir sa confiance en soi d'abord par un travail intérieur. Et seulement ensuite, si on éprouve le besoin ou l'envie de corriger quelques défauts, on va voir le médecin.

Je dois reconnaître que la perspective de vieillir est vraiment flippante. La peur de perdre sa beauté, son pouvoir de séduction, son sex appeal. Quand j'y pense, c'est vraiment horrible, parce que c'est un vrai plaisir que de profiter de sa jeunesse, d'avoir une peau douce et ferme, des cheveux brillants, etc. Être vieux, c'est esthétiquement laid. Les rides, le dessèchement, la modification de la structure du visage, la perte musculaire, la fraîcheur qui s'en va, le pouvoir d'attraction sexuelle qui disparaît peu à peu, les forces physiques qui s'amenuisent.
Ça me fait penser à cette chanson de Lorde, "Ribs", qui décrit vraiment cette peur de vieillir.
Le temps passe trop vite. On a à peine le temps de s'habituer à soi, et déjà on s'aperçoit qu'on devient quelqu'un de différent. Pas si différente, en fait, mais plus tout à fait la même non plus. Et comme avec toute nouveauté, on est un peu déstabilisée, il faut se réadapter à soi-même en permanence, chaque jour en vérité, chaque matin. C'est un défi. En fait, comme dans le bouddhisme, il faut en faire une quête spirituelle. Accepter l'impermanence. Ne pas s'agripper à sa propre image. Accepter le fait que tout est voué au changement.

En fait, je vais faire un aveu : je me suis lancé pour défi d'être chaque année plus belle que la précédente. J'ai décidé une bonne fois pour toutes que l'impermanence irait dans le sens du progrès. C'est dingue, va-t-on me dire. Pas du tout ! Je ne fais rien de particulier pour cela. Je me conditionne seulement psychologiquement. Au lieu d'accepter avec résignation que les années sont forcément synonymes de déclin et de perte de quelque chose, j'ai CHOISI que chaque année je gagnerais quelque chose, que j'aurais un truc en plus : de l'assurance, du charme, du style, un sourire ravageur... J'ai décidé que ce que la jeunesse ne permet pas d'avoir par son inexpérience, les années me le donneraient les unes après les autres. Comme dans les arts martiaux où la force de l'esprit se substitue à la force physique et permet à des shaolins de 90 ans d'avoir la puissance de jeunes hommes.
En ce sens, aller se faire des injections, c'est d'une certaine manière déclarer forfait et s'avouer vaincue. C'est admettre que le temps nous fait perdre quelque chose et qu'il faut essayer de le remplacer.
Je ne dis pas qu'un jour je n'irai pas combler quelques rides le jour où celles-ci apparaîtront. Mais, je préfère m'engager pour l'heure dans le combat de l'esprit. Je suis convaincue que ça marche.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
@Cohiba, Bravo pour le partage de tes deux réflexions. 40 ans, c'est relativement jeune et "J'ai une excellente hygiène de vie et j'ai la très grande chance d'exercer une profession intellectuelle et donc de ne pas être malmenée physiquement et psychologiquement.
Car c'est là que se situe la principale source d'inégalité : dans les conditions de vie. Beaucoup d'hommes et de femmes vieillissent prématurément en raison de l'usure physique et morale que provoque leur travail. " Je pense que cela aide aussi. Comme toi, je fais plus jeune que mon âge, j'utilise la médecine esthétique parce qu'ayant eu de l'acné, je dois continuer à faire des soins du type Laser, peelings... Ce que tu dis en vrai, les itw de grands mannequins relatent la même chose : Plus de la moitié du temps est consacrée aux soins du corps et leur environnement n'est pas très stressant. Quand Elle McPherson dit qu'à 50 ans, elle reste belle en améliorant sa fertilité...heu, il y a de quoi rester dubitative parce qu'à cet âge, ce n'est pas naturel. S'engager dans le combat de l'Esprit est la meilleure course.
RÉPONDRE
EmmaIl y a 2 ans
"Selon lui, la beauté est dans une large mesure de source émotionnelle."
Tout à fait d'accord, et je dirais même plus : je crois que la perception par autrui de nos défauts dépend vraiment de la manière dont nous vivons ceux-ci.

Je m'explique j'ai eu vers 30 ans un accident qui m'a laissé une cicatrice assez marquée qui barre mon front. La frange ne m'allant pas j'ai une coiffure avec le front dégagé. Cette cicatrice m'indiffère, et ce qui est très étonnant, c'est que bien qu'elle soit intrinsèquement visible, la plupart de gens ne la voient pas. Je m'en rend compte si j'évoque mon accident ou cette cicatrice, les plupart de temps on me dit "ha bon, mais, où ? Je ne l'avais pas remarquée."
Je suis sure que si je m'étais focalisée dessus, si je complexais, les gens la verraient. Parce que honnêtement, je ne comprend même pas commet on peut ne pas la voir.
RÉPONDRE
HélèneIl y a 2 ans
Avant de se demander s'il est joli de vieillir avec ou sans rides, ne devrions-nous pas nous poser la question pourquoi nous ne cessons jamais de nous comparer à des actrices ou mannequins?
Evidemment, leur métier est de paraître, sous différents supports et de différentes façons et nous sommes ainsi constamment confrontées à leur image. Elles définissent un idéal de beauté, qui peut-être glamour, chic, ou naturelle.
N'arrivons-nous pas à nous distancer de ces images et comprendre que dans la vraie vie nous ne pouvons pas leur ressembler? Et surtout que ce n'est pas grave???? On est belles aussi, pas parfaites mais réelles…
Elles peuvent être une source d'inspiration tant que l'on admets que elles ne représentent qu'une forme idéalisée de la beauté…
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
En ce qui concerne cette actrice, c'est plus son aura que sa plastique qui me touche ;)
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 2 ans
Une réflexion très intéressante Lise.

Pour le moment j'ai fait le choix du vrai naturel et d'accepter de vieillir d'accord avec mon age (et mon mode de vie, comme mentionné par une lectrice). Pourtant, périodiquement je me questionne comme tu viennes de le faire. Ma tête dit une chose, mais par fois je sens la pression externe et je m’interroge sur la pertinence de mon choix. C'est dur. C'est dur de se confronter aux images d'actrices et autres personnages publiques. Et c’était encore plus dur de s'apercevoir que des amies s’étaient fait rafraîchir les seins. Je le comprends d'un coté, mais cela me parait quelque part injuste d'une autre.

Le point de vue d'Emma me parait aussi intéressant. Tout de même, mon sentiment continue d’être ambivalent. Je pense que ce qui pèse le plus c'est la pression que l'on reçoit.

Personnellement, même si l'age commence a se sentir su mon visage de 44 ans, c'est plutôt le corps qui m'inquiète. Je sais que j'irradie plus maintenant que quand j'avais
20 ans, car je suis plus à l'aise des 40 ans que avant. Car l’âme, l'assurance, le bonheur se reflètent dans notre visage, notre corps et notre allure. Comme même j'ai réfléchi plusieurs fois à une lipo du ventre. Cela me tente autant d'un coté, que cela me gêne en tant que non-acceptation de soi de l'autre. Aussi, récemment j'ai pensé aux conséquences que cette intervention pourrait avoir sur mes enfant pre-ados et leur estime de soi (et bulimie, l'annorexie, etc.). Tout cela me freine.

En somme, plein de contradictions...

C'est un débat très d'actualité, difficile et surtout très, très personnel, car chacune a des valeurs, des inquiétudes et des objectifs différents. Je suis sure que avec tes réflexions tu arriveras à y voir clair dans tes penses et à trouver ton chemin, personnel et unique.
RÉPONDRE
M.Il y a 2 ans
Je ne suis plus pré-ado depuis longtemps (j'ai 22 ans) mais ma mère s'est fait faire une lipo du ventre il y a quelques mois et je suis ravie pour elle :)

J'étais toutefois préado lorsqu'elle a fait sa première opération esthétique (une réduction mammaire) et ça nous a pas vraiment affecté, mon frère et moi. Disons qu'en expliquant bien qu'un corps de maman n'est pas le même qu'un corps d'enfant/adolescent qui grandit encore, la comparaison n'est pas envisageable.

Quant à "l'acceptation de soi", il ne faut pas non plus que cela devienne un diktat inébranlable : si on traine un complexe depuis des années, il est quasiment impossible de s'en séparer. Et la médecine/chirurgie esthétique permet des choses super aujourd'hui, avec des résultats naturels et durables. Pourquoi se priver dès lors d'une vie meilleure ?

Bon courage en tout cas !
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 2 ans
Je viens de voir que je me referais a virginie/mode9 plutot qu'a Emma... Ups!
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 2 ans
Merci pour partager ton expérience M.! :-)
RÉPONDRE
isaIl y a 2 ans
Bonjour Lise,
je suis arrivée à l'âge où mon visage commence à se marquer vraiment (et pas joliment) et je suis décidée à passer à l'attaque!
Je ne sais pas qui est cette actrice mais j'ai l'impression depuis le temps que je lis ton blog
qu'on se fait à peu près la même idée de ce qu'est la "beauté" naturelle, alors j'aimerais beaucoup avoir le nom de son chirurgien, serait-il possible de me le donner par mail ? Je ne connais aucun médecin esthétique et j'ai un peu la trouille :(
En te remerciant d'avance,
Isa
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu peux m'envoyer un mail :)
RÉPONDRE
JulieIl y a 1 an
Bonjour Lise, je réagis tardivement, et pour la première fois, à ce billet très bien écrit qui m'a touchée. Pourrais-tu m'envoyer par mail le nom de ce chirurgien ? A 38 ans, deux enfants et un boulot plus que prenant, je me dis qu'un entretien avec un homme de l'art me permettrait de remettre deux ou trois choses en place (dans ma tête déjà)...
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 1 an
Bonjour Julie,

Tu peux contacter Lise par email à l'adresse précisée sur cette page :)
http://www.tendances-de-mode.com/contact
RÉPONDRE
isaIl y a 2 ans
Merci Lise de ta réponse, mail envoyé!
Isa
RÉPONDRE
anaIl y a 2 ans
Chere Lise, je te félicite. Parmis tes commentaires je vois des lectrices de tous les âges. Très interessant: un bon blog (bon, pour moi TDM n'est pas exactement un blog mais je ne sais pas comment le définir..) se défini non seulement par ses posts comme par ses commentaires.

À propos du sujet. Je suis exactement comme toi, J'ai toujour assumé que la cirurgie esthétique était un grand NON mais l'autre jour en déjeunant avec deux cousines (plutôt naturelles et pas du tout esclaves de leur image) s'etaient fait injectées de botox...

Pour l'instant, à 36 ans, je continue a me dire que ce n'est pas pour moi. J'ai trop peur de commencé un cycle que je ne pourrais pas arrêter.... Et c'est ça qui m'éffraie.

Donc, pour l'instant je suis plutôt low maintenance: cheveux non teints, maquillage leger, pas de brushing, pas de manicure. Mon vice c'est juste les vêtements et les chaussures.

Mais c'est vrai que tout évolue, tout le temps.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
J'ai effectivement une chance incroyable d'avoir des lecteurs et lectrices aussi passionnés et passionnants !
RÉPONDRE
chiaraIl y a 2 ans
Je pense que cet article gagnerait en valeur ajoutée en nous donnant directement les coordonnées du médecin esthétique de CG qui fait effectivement du très joli travail, et ce depuis pas mal d'années.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je n'ai pas dit qu'il s'agissait de CG, mais si tu veux les coordonnées du médecin dont je parle, tu peux m'envoyer un mail :)
RÉPONDRE
caroleIl y a 1 an
J'aimerais le nom de ce chirurgien car je cherche un professionnel compétent.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
Chère Lise, quel article et que de commentaires. Je te recommande à nouveau de lire Beauté Fatale, le livre de Mona Chollet en te passant de l'avis de G. Dormoy qui est totalement passée à côté de la pertinence de l'ouvrage et des ses enjeux sur son blog.
Bref, je comprends ta déception mais quelle jolie naïveté !!! Tu penses vraiment que derrière les Gisèle, Naomi, Christy, Elle Mc Pherson, Iman Bowie & Co, il n'y a que des bons gènes, du sport, du yoga/méditation et de l''alimentation + IMEDEEN ? LOL Lors d'un défilé, j'ai vu Tatiana Patiz et que de rides, curieusement ces consoeurs sont épargnées...
Angelina Jolie, Jennifer Aniston, se font des lasers et des peelings à l'année, elles le disent. Elles dépensent des fortunes. Elles maintiennent le collagène. Ensuite, le dermatologue diplômé en médecine esthétique t'aide à conserver les volumes, le grain de peau... je n'ai pas l'impression qu'en ayant recours aux LED, au laser, ou au peelings d'être dans le cas des miss Botox. Ces femmes riches ont accès avant les autres des trouvailles de la médecine. Je ne consulte plus de dermatologue n'ayant pas de spécialisation en médecine esthétique. Et ma démarche, n'est pas celle d'un 1er prix de beauté mais d'une femme sereine et saine. Dés 30 ans l'ovale du visage se relâche, la beauté n'a pas d'âge alors autant vieillir en beauté ! Ce texte me touche parce que tu as l'air sincèrement déçue par cette femme que tu avais mis sur un piédestal or la beauté, la lumière, est souvent plus extraordinaire chez les femmes ordinaires que celles dont la vie ne sont que leurres et projecteurs. RIP Joan Rivers.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est le fait de découvrir qu'elle attachait une grande importance à son physique alors qu'elle m'apparaissait assez désinvolte vis à vis de ce dernier qui m'a troublé.

Je vais lire le livre de Mona Chollet :)
RÉPONDRE
BalibulleIl y a 2 ans
Sujet vertigineux et passionnant, parce qu'il interroge presque moins l'idée de vieillesse que celle de beauté... On a tous les jours sous les yeux des exemples de femmes (célèbres ou non) qui vieillissent sublimement et naturellement et on est toutes d'accord pour dire qu'on signe tout de suite pour ça.
Le problème se pose quand la nature (et donc le naturel) ne nous rend hélas pas sublimes en vieillissant. Alors oui, c'est plus facile d'accepter de "belles" rides justement parce qu'elles sont belles. En revanche, les rides (ou affaissements de toutes sortes) qui dévitalisent, ternissent un visage, celles-là mon vieux pour les accepter et les transcender, il faut vraiment être prête à abandonner l'idée de la beauté ou de la grâce ou de l'aura... (en partant du principe qu'on en avait au départ étant jeune, bien sûr)
Alors quand c'est fait avec finesse, je ne jetterai jamais la pierre à une femme qui a la chance de pouvoir, par petites touches, faire le tri entre les belles rides et les autres ;) J'applaudis, même.
Quant à "l'illusion de désinvolture" que te procurait cette actrice fétiche Lise, on en revient toujours à cette bonne vieille citation de Leonard de Vinci : "la simplicité est la sophistication ultime" (et elle requiert beaucoup de travail)
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 2 ans
Alors là...bravo Bali, voilà des jours que je suis ce fil sans trop savoir quoi écrire, mais j'applaudis des 2 mains ta citation finale. ET le ressenti de Lise par rapport à son trouble (de découvrir qu'elle était bien plus attachée à son physique que ce qu'il apparait) se traduit à la perfection, je trouve, dans ces mots.
Ceci dit, je rejoins les quelques commentaires qui soulignent, qu'au final, il est important de savoir ce qui est important pour soi, et non de s'attacher à une image ou une référence, une "icône" (avec une définition très personnelle du mot).
Ton article me renvoie à ton dernier diary pour tout te dire, celui où tu disais que tu te trouvais l'air fatigué et le teint terne (je crois ?). J'y vois un lien perso, et je pense que peut-être, il faudrait commencer par là (d'ailleurs après avoir lorgné très longtemps sur la brosse clarisonic, ton diary a réveillé la flamme car on a le même âge je crois, et il se trouve que juste avant ton diary je me faisais la même remarque en regardant des photos...et je me suis lancée! Je l'ai eue à un prix raisonnable, mais bon ce n'est pas l'endroit où en parler, je te donne des infos en mp si tu n'as pas encore craqué :) ). Bref tout ça pour dire, non, la médecine esthétique n'a rien d'inévitable, vraiment pas. C'est comme pour tant de chose, c'est à chacun et chacune d'y trouver de quoi combler ses besoins,en les ayant de préférence bien définis au départ. Une rationalisation de l'esthétique (évolutive, on est d'accord)!

PS je viens de voir le prolongement du commentaire chez Charlotte...je file :)
RÉPONDRE
ZaraIl y a 2 ans
Au début de l'article, je me suis méfiée parce que toutes les femmes disent que les autres ont eu recours à la chirurgie etc... S'il s'agit de Sophie Marceau, ça ne m'étonne pas tant que ça parce que ses joues encore bien pleines à son âge, c'est suspect. Si c'est Charlotte G. alors là je suis over choquée. Rassure-toi, tu n'es pas pas la seule à te sentir naïve sur ce sujet...
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
Franchement, je pari sur Charlotte Gainsbourg. Et puis si c'est bien elle, ca ne me choque pas du tout. Elle est juste fabuleuse (je suis fan aussi). Ses derniers looks en Vuitton m'ont émerveillés.

Je pense que c'est dans la nature francaise de cultiver cet espèce "d'effortless lifestyle" en toute circonstance. Quand on voit les critiques qu'ont subit des femmes comme Emmanuelle Béart ou Adjani, ce n'est pas du tout étonnant que les actrices n'en parlent pas. Vous voyez Nicole Kidman? Totalement défigurée!
Beaucoup (pour ne pas dire toutes) d'actrices francaises ou de personnalités du showbiz (que dire de la mode!) ont recours à l'aide médicale pour leur beauté simplement parce que leur visage est leur gagne pain. Il n'y a rien de pire qu'une actrice inexpressive et en même temps, vieillir peut être la pire des chose aujourd'hui dans beaucoup de professions. Vous êtes en compétition avec des personnes jeunes mais vous avez cette maturité et cette experience qui sont des avantages inconsidérables. Que faire? Vieillir avec le maximum de grâce.
Fanny Ardant, Catherine Deneuve, Charlotte Rampling, Isabelle huppert (love love love), Meryl Streep sont des exemples incroyables de beauté inoxydables. Mais bon, cela requiert quelques efforts.

Vu que je porte très peu de make-up, je prend extremement soin de ma peau à coup de masques, crèmes et blablabla mais c'est sur que je suis admirative d'une Charlotte Gainsbourg ou d'une Emmanuelle Alt. Ces femmes portent joliment leur quarantaine. Et même si je trouve choquant qu'on considère 40 ans vieux aujourd'hui, j'ai conscience que le no-make up demande de l'attention et de la constance.

En parlant des gens de la mode c'est fou quand même, Franca Sozzani, Anna Wintour et Miuccia Prada ont presque le même age. Grace Coddington a plus de 70ans, Anna Dello Russo a plus de 50 ans et Carine bientot 60 ans. Virginie Mouzat semble avoir fait quelque chose...

Une belle reflexion ceci dit.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 2 ans
A propos des 40ans... Sur le compte twitter de Loic Prigent, j'ai trouvé ce slogan de Biotherm : "A 40ans on efface tout et on recommence...".
Et après on s'étonne que...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
@ .... C'est justement de cet "effortless lifestyle" que vient la confusion... Donner l'impression d'être jolie au naturel demande souvent beaucoup plus d'efforts que l'on peut imaginer.

@seul et fabuleux ! : elle est dingue cette phrase !
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
@ seul & fabuleux: C'est assez effrayant et drole en même temps. Le plus drôle c'est justement que c'est vrai, du moins ça l'est de plus en plus. 40 ans est devenu l'age sans age. Même chez les hommes cela semble fasciner: Il faut voir les articles sur Pharrell Williams.

@ Lise: Je ne sais pas si tu l'as vu mais je pense directement au programme de Loic Prigent sur ARTE sorti cet été "la mode des années 90" dans lequel dans un sujet sur le minimalisme, il parle de cette culture du "Rien" dans laquelle c'est "bien plus dur de faire simple". Ca s'applique parfaitement à ça.

Ce que je trouve d'interessant dans ton article est justement cette nouvelle reflexion. Pendant des années on a cultivé dans les medias et dans notre culture le jeunisme. On a d'ailleurs toujours vu la medecine esthetique comme un rempart efficace contre la vieillesse.
Aujourd'hui, avec un article comme le tiens, on ne se demande plus "Comment rester jeune?" mais "Comment bien vieillir?".
Signe du temps, Tom Ford a arrêté le botox. :)
RÉPONDRE
CohibaIl y a 2 ans
Sérieusement, toutes ces représentations sur le stade fatidique des 40 ans sont hallucinantes ! J'aurai 40 ans dans 4 ans. C'est proche, finalement. Et je n'imagine pas que dans 4 ans, j'aurai besoin de faire effacer des rides (que je n'ai pas encore). Bon, ok, mon cas est peut-être exceptionnel, je n'en sais rien. Je prends très minutieusement soin de ma peau. Je fais tout à l'huile d'argan et je me nourris bien.

Mais, merde, quand même ! Qu'est-ce que c'est, cette histoire des "40 ans" ? On parle des belles quadras comme si c'étaient des rescapées d'un naufrage.
Il faut arrêter le délire ! À 40 ans, il est absolument normal qu'une femme soit belle et fraîche.

Connaissant maintenant les références esthétiques de Lise, j'ai moi aussi pensé à Charlotte Gainsbourg. Mais, j'avoue que je ne vois pas en quoi sa fraîcheur est exceptionnelle. Elle paraît jeune, ce qui est normal à 43 ans. Car 43 ans, c'est jeune. Il n'y a pas de raison d'être ravagée à 43 ans.
Meme chose en ce qui concerne Sophie Marceau qui en a 48. Je connais des femmes de plus de 50 ans qui ont une peau absolument nette, sans quasiment la moindre ride et qui ne font pas de soins esthétiques particuliers.
Ma mère qui a 63 ans a certes quelques rides, mais elle a conservé le même ovale. Son visage ne s'est pas affaissé. Elle pourrait faire quelques injections dans les rides pour avoir la peau un peu plus lisse, mais je ne suis pas sûre qu'elle y gagnerait.

Enfin, il faut cesser de se voir prématurément vieilles ! À 20 ans, on est un bébé. À 40, on est une jeune femme.
RÉPONDRE
lémiIl y a 2 ans
Ces histoire de chirurgie esthétique me donnent du vague à l'âme, car elles témoignent à mon sens de l'angoisse de vieillir, donc de mourir. Pour ne pas le faire, il faut être forte, assez forte pour accepter le réel.

Mais la vie a parfois besoin d'être adoucie...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Il faut certes être forte mais aussi essayer de savourer chaque jour qui passe, de les vivre en pleine conscience et de tenter d'être présente à soi-même. Si je suis d'accord pour vieillir, je ne veux pas me retourner un jour sur ma vie et constater que je l'aurais passée à m'angoisser...
RÉPONDRE
CarroIl y a 2 ans
bien dit
RÉPONDRE
AdelineIl y a 2 ans
Je recommanderai un film concernant ton article : "La mort vous va si bien" avec Bruce Willis et Meryl Streep
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
Hahaha oh oui ! Oh oui !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Effectivement ;)
RÉPONDRE
R.Il y a 2 ans
Ou même un livre qui n'est plus à présenter, le Portrait de Dorian Gray :D (mais Lise l'a sûrement déjà lu...)
RÉPONDRE
MarieIl y a 2 ans
Oui bon même des adolescents ont parfois besoin de soins esthétiques assez lourds, il n'y pas de quoi faire un drame. c'est le résulta qui compte. Dans le métier d'actrice l'important c'est de paraître. "Plus de légèreté, ça doit paraître facile. C'est important que ça "paraisse". Si vous ne leur montrez pas la grâce et la légèreté, ils ne verront que l'effort et la difficulté."
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 2 ans
"Suis-je complètement naïve de penser que vieillir naturellement n'est pas forcément synonyme de naufrage esthétique ?".
Non. Tu peux aisément bien vieillir en prenant soin de ton esprit en continuant de faire les choses que tu aimes, avec les personnes que tu aimes et en prenant soin de ton corps avec le sport et la bonne alimentation.

"Pourquoi en 2014, ces actrices ne parlent-elles pas ouvertement du sujet ?".
Peut-être parce que ce serait justement admettre qu'elles vieillissent... Et si elles en passent par là, c'est sans doutes qu'au fond, elles ne l'acceptent pas justement. Et Est-ce qu'une fois devant le miroir, elles assument ces "petites" interventions ? Mais peut être aussi qu'une fois qu'on a commencé...

"Comment l'image que l'on se fait des autres peut-elle être aussi éloignée de la réalité ?"
Parce qu'on aime voir ce qu'on veut bien voir, qu'on aime entendre ce qu'on veut entendre, et comprendre ce qu'on veut comprendre... Et même si on (je) aime se rapprocher au plus près de la réalité, de la vérité, on a aussi ce défaut d'idéaliser les choses, les personnes, ce qui du coup nous éloigne de ce que sont vraiment ces choses, ces personnes.
Avec toi, j'ai toujours ce plaisir à t'idéaliser. Mais dans le bon sens du terme, de manière positive... En me plantant certaines fois, c'est forcé. ;)

"Suis-je à la croisée des chemins ?"
Tu n'es pas trop jeune, fraiche et pimpante, pour te poser cette question ?

"Dois-je me préparer à franchir un jour le seuil du cabinet du docteur X ?"
Pas nécessairement. Et pourquoi ne pas plutôt se préparer à vieillir normalement, naturellement... Etre une belle grand-mère, avec de belles rides et un beau sourire, pour les enfants de Charles (pardon pour le bon dans le futur de 150 000ans). ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
"Tu n'es pas trop jeune, fraiche et pimpante ?" Est-ce que je peux te réquisitionner en tant que "crème anti-rides" à usage quotidien ?
RÉPONDRE
shooooesIl y a 2 ans
Décidément, ce sujet passionne tant il attise nos craintes... J'ai toujours revendiqué "le corps s'affaisse mais l'esprit progresse", au sujet de l'avancée de l'âge. Au fond de mon coeur, c'est ce en quoi je crois. Mais je sens que c'est difficile de rester droit dans ses bottes avec les rides qui apparaissent pour de vrai... entrer ou ne pas entrer dans la compétition de la jeunesse ? Je serai presque tentée par le point de vue de Virginie @mode9, d'autant plus qu'on n'a pas toute la même génétique. Réflexion en cours... Merci Lise ! des bisous
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Est-ce une course à la jeunesse ou une envie de faire correspondre son état d'esprit et son physique ? Lorsque l'on se sent infiniment jeune dans sa tête, on a peut-être envie d'amoindrir certaines signes de l'âge. Je ne sais pas...
RÉPONDRE
NoxleyIl y a 2 ans
Bonjour Lise, d'abord merci pour ton blog et ton regard que je trouve souvent très délicat et fin sur la mode et sur le reste. Dans les commentaires, tu as utilisé une phrase qui disait en gros que le pire c'était de se rendre compte, rétrospectivement, que l'on avait passé sa vie à angoisser sur son physique au lieu de la vivre pleinement. Je suis d'accord avec toi. Les petites blessures et questionnements narcissiques quotidiens sont le lot de tous (et moi la première...) mais j'ai l'impression que ce qui se passe à l'extérieur de soi peut être si riche et intense que ça serait dommage de ne pas le manquer parce qu'on regarde trop ses défauts.

Ma mère a 73 ans (j'en ai 31), elle est née pendant la guerre, a eu plusieurs grands amours, des grands amis, trois enfants dont le dernier né lorsqu'elle a eu 44 ans, et surtout un travail qui l'a passionné toute sa vie, qui lui a donné du bonheur et de la matière. Elle est belle, même très ronde, même avec la peau du cou un peu flapie. Parfois, ça la dérange, mais souvent, elle n'a pas envie de retoucher, parce que c'est à elle, ça fait partie d'elle. Mais surtout, j'ai l'impression que tant qu'il y a de la lumière autour d'elle, elle fonce. Et c'est ça qui la rend belle et solaire je pense.

Je ne sais pas si ça fait sens, ces louanges, mais c'est cette force de vie et la curiosité qui lui permet de dépasser le poids de l'âge (et ce n'est pas forcément contradictoire avec la chirurgie ou la médecine esthétique, ça la met juste un peu à distance).

Bien à toi,

Noémie
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Oh que si cela fait sens ! Tu as tout dit... Etre entourée de vie, de beau, d'amour et de choses exaltantes permet sûrement de dépasser les angoisses liées au physique.
Le portrait que tu fais de ta maman est sublime, j'espère qu'elle le lira.
RÉPONDRE
christineIl y a 2 ans
moi je suis triste parce que Joan Rivers ,papesse de la fashionata et de la chirurgie est morte d'une ultime opération mais quand même à 81 ans et je crois qu'on est libre ..de faire ce que l'on ressent surtout pas pour plaire aux autres mais pour se plaire à soi même et en même tems quel petit problème .. réjouissons d'avoir le choix
RÉPONDRE
RocketIl y a 2 ans
Ce très beau texte, avec le tableau de Hopper, la prise de conscience soudaine et l'interrogation finale, m'a tout de suite fait penser à ces propos de Marguerite Yourcenar : "Ce matin, l'idée m'est venue pour la première fois que mon corps, ce fidèle compagnon, cet ami plus sûr, mieux connu de moi que mon âme, n'est qu'un monstre sournois qui finira par dévorer son maître."
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
J'aimerais tant que cette phrase n'illustre pas une réalité. J'ai l'espoir qu'au contraire ce corps -que l'on a pas choisi mais que l'on a essayé d'apprivoiser au fil des années- devienne un allié et non un ennemi, un compagnon apaisé et non un monstre destructeur.
RÉPONDRE
RocketIl y a 2 ans
cette phrase est tirée des Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar, et après si je me souviens bien Hadrien fait la paix avec son propre corps. On peut en faire de même! :) J'ai moi aussi l'espoir qu'avec l'âge vienne le lâcher-prise et la réconciliation avec le rapport à la séduction et au bien-être :)
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 2 ans
(Clavier anglais, pas d'accents :))
Interesting Lise ce que tu dis a propos de CG. Que ce soit elle ou non dont tu parles, dans le milieu de la mode il y a de nombreuses stylistes (look at Phoebe Philo, Ines de la Fressange) et redactrices (Giovanna Battalia for example) qui cultivent cet air pseudo-nonchalant de ne pas trop se soucier de leur apparence (visage). Elles ont ce cote naturel, comme si elles voulaient dire, "Je suis tellement belle et cool que je n'ai pas besoin d'embellissements". Tiens, Vanessa Paradis aussi. :)

En fait ce cote naturel est une decision de mode, si je peux dire. C'est un style en soi. Pour que quelqu'un qui porte un jean tout simple et tee shirt paraisse super cool et jolie, il faut un certain nombre d'attraits "pseudo-naturels" physiques (etre mince de preference, bien foutue, etc). Je veux dire que meme celles qui semblent desinvoltes par rapport a leur style dans la mode ou le cinema ne le sont pas en realite. C'est voulu en quelque sorte. Et y a pas de mal a ca. Ce qui fait bizarre c'est de se rendre compte qu'au final peut-etre que la plupart des femmes actrices (a part Meryl Streep et Susan Sarandon ah!) do care very much for their appearance, and even possibly CG l'eternelle adolescente. Le vieillissement fait peur a la plupart des gens. Surtout aux US. Il y a un culte de la jeunesse, associee a la beaute.

As for me, I'll just continue eating raw foods and practicing daily Ashtanga yoga as I have been doing, and check back with you Lise in 30 years and tell you if the aging process was slowed down due to my diet and discipline. ;)

Bisous!
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
@Françoise: Je partage ton analyse sur l"effortless" intentionnel.
@Christine: complètement d'accord "réjouissons nous d'avoir le choix"
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Ta pratique quotidienne de l'Ashtanga doit être pour beaucoup dans la sérénité que tu manifestes face au fait de vieillir. Etre en connexion avec son corps permet de ressentir et de comprendre tellement de choses. Dont notamment la force et les ressources insoupçonnées de celui-ci. J'ai l'impression que la pratique du yoga permet de transformer le mot "vieillir" en "grandir".
RÉPONDRE
IsisIl y a 2 ans
Ton billet est hyper intéressant (comme d'habitude), je ne cherche pas à savoir de quelle actrice tu parles, même si j'ai aussi ma petite idée…
Je suis fermement contre la chirurgie esthétique. C'est de la triche !
Pourquoi ne pas accepter de vieillir avec naturel ?
Je ne comprends pas cette mode du jeunisme à tout prix ! Il suffit de rester jeune dans la tête et d'avoir une hygiène de vie normale.
J'ai une de mes meilleures amies qui a eu recours au botox (elle est de 1971 comme moi) pour effacer une ride sur le front…. ça y est elle a recommencé pour la bouche. Ces trucs là sont additifs.
Je n'ai pas peur des rides et des cheveux blancs… on peut être très chic à 70 ans et ce sans botox !
isis
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Est-ce de la triche ? De la triche par rapport à qui ? Par rapport aux autres ? Si oui, je ne trouve pas cela très grave. Par contre, s'il s'agit de triche par rapport à soi-même, c'est plus gênant je trouve car je pense qu'il faut effectivement accepter de vieillir. Cela dit, on peut accepter de vieillir et ne pas avoir envie de voir son visage changer trop vite. Dans ce cas, peut-être que la médecine esthétique est envisageable, non ?
Je pense que c'est finalement quelque chose de très personnel...
L'essentiel est d'être bien dans sa peau, les moyens pour y arriver sont différents pour chacun ;)
RÉPONDRE
IsisIl y a 2 ans
addictifs voulais je dire !
RÉPONDRE
Juno JuneIl y a 2 ans
Désolée Lisa, mais je ne suis pas surprise : elle fait tout de même plus la trentaine que la quarantaine, non ?
Le problème - pour les gens qui ont les moyens de se poser la question, ce qui ouvre un autre débat... - est bien là cependant : la participation de cette actrice est symptômatique, elle révèle une tendance à la généralisation de ces pratiques, malgré les ratages horribles qui refroidissent tout le monde. Cela veut dire que l'on pourrait aller dans un monde où faire trente ans à quarante devient la norme - encore une fois dans certains milieux- d'où un engrenage, du genre supporter les "ouaou mais elle fait vieille pour son âge" juste parce qu'on a choisi de rester naturelle. Aujourd'hui, profitons-en, on a encore le choix ...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je pense que "ce monde où faire 30-40 ans est la norme" n'existe pas encore, mais par contre celui où il impossible de donner un âge aux femmes est quant à lui déjà bien réel. Dans certains milieux, cela en est même fascinant...
RÉPONDRE
RocketIl y a 2 ans
un petit film de 3 minutes sur des chirurgiens qui créent la femme parfaite… de circonstance! http://www.arte.tv/guide/fr/051909-000/supervenus?...
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
Haha merci pour le lien ! J'adore les bruitages :D.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Un brin gore, non ? ;)
RÉPONDRE
AliceIl y a 2 ans
Superbe article, interrogation légitime, bravo pour ce blog si intéressant !

Justement, je me posais récemment la question : à quel âge commencer ? (et le faut-il ?)
En fait, je n'ai jamais songé à préparer ma vieillesse (j'ai 20 ans) - excepté à travers quelques plis que je m'efforce de prendre comme manger sain, ne pas trop s'exposer au soleil, faire du sport, etc. Je viens de sortir de deux années d'étude assez épuisantes (prépa !) et on m'a offert deux produits "Abeille Royale cure jeunesse 1 mois" et "Abeille Royale huile de soin visage" de Guerlain. Les ayant reçus en juin et ayant vu vite fait dans la notice l'incompatibilité avec le soleil, j'ai reporté leur utilisation en septembre. Je me renseigne maintenant et me rends compte que ce que je prenais pour des soins réparateurs, visant à combler les manques et la fatigue accumulée par ma peau lors de ces deux années intenses, n'est autre qu'un soin anti-âge, anti-ride, etc.
Devrais-je l'utiliser ? Est-ce que ça ne va pas rendre ma peau toute grasse ?
Mes vacances m'ont déjà fait beaucoup de bien (cernes diminuées, plein de vitamine D, plus de temps pour faire des masques et des gommages, etc).

Je ne sais pas si je peux le conserver et attendre d'être sortie de l'école que j'ai intégrée (dans 3 ans) ? et encore, à 23 ans, aurais-je besoin d'avoir une peau rajeunie ?
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
Je ne suis pas dermato, mais je pense que tu ne devrais pas habitué ta peau à des soins anti-âges si jeune. Apparemment (d'après ce que j'ai pu lire), ils seront moins efficaces quand tu en auras vraiment besoin. La meilleure des prévention cosmétique pour l'instant c'est se protéger du soleil, une bonne hygiène (ne pas oublié de bien se démaquiller et nettoyer son visage systématiquement) et de bons hydratants adaptés à ton type de peau :).
RÉPONDRE
m.Il y a 2 ans
habituer*
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Utiliser des crèmes anti-rides à 20 ans me semble vraiment prématuré ;)
RÉPONDRE
LorineIl y a 2 ans
Bonjour,
Sujet très intéressant et sans fin...
Serait il possible d'avoir en mp le nom du chirurgien dont tu parles ? Merci encore pour ces réflexions !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu peux m'envoyer un mail :)
RÉPONDRE
LouIl y a 2 ans
Réflexions intéressantes , malgré des avis différents, parfois contraires, expériences vécues autour
de nous, le sujet fait débat. Bravo à vous toutes trentenaires, de ne pas vous sentir concernées.
Mais ne jamais dire " fontaine, je ne boirai pas de ton eau" . On évolue avec l'âge et heureusement.
Quand on perd ses parents où que l'on s'en occupe à cause de leurs âges avancés, que nos enfants
vivent et travaillent ailleurs, on peut se sentir un peu tristoune devant son miroir, non ?
Pourquoi ne pas envisager d'avoir recours à quelque chose d'esthétique ou chirurgical pour soi ?
Pour SE faire plaisir ? S'entendre dire " oh tu as bonne mine !" C'est un + qui booste, car même
si on garde un esprit jeune, qu'on s'entretient, on peut avoir des " coups de moins bien" et être tentée
pour un ptit mieux , qui procure un grand plaisir, pour SOI.
Surtout, quand vous vous crémez, n'oubliez pas le cou...très important.
Je n'ai pas craqué pour la chirurgie, mais "l'adresse dans mes contacts" pourrait aussi me faire plaisir
même si je ne m'en sers pas !
Merci Lise et à vous toutes de ces échanges
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Faire les choses pour soi et non pour plaire et/ou correspondre à une norme me semble en effet très important :)
RÉPONDRE
lyIl y a 2 ans
Bonjour bonjour,
Je viens de chez Bali par article interposé, et j'avais une observation à faire : on peut être désinvolte face à son physique, n'en parler que de manière très naturelle (c'est d’ailleurs souvent signe de complexe) et vouloir en même temps essayer d’améliorer la situation, de toucher un peu d’immortalité, tout en sachant que l'on est bien conseillée et que l'on met son visage entre les mains d'un médecin très professionnel.
Je suis comme ça, quand il m'arrive d'avouer à des gens que j'ai eu une rhinoplastie, les gens tombent des nus!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Si ce n'est pas trop indiscret comment as-tu vécu ta rhinoplastie ? Je me demande toujours si l'on arrive facilement à apprivoiser ce nouveau "moi", à le faire sien totalement ?
RÉPONDRE
CarroIl y a 2 ans
Wahou ! record de commentaires ! :) J'ai pensé à Juliette Binoche, bon apparemment je n'aurai pas la réponse :)
En tous cas merci pour l'article, je suis en train de lire les commentaires des lecteurs(trices) de tous âges, réfléxions très intéressantes d'autant plus que ces derniers temps je commence à flipper du vieillissement, (j'ai 27ans) je ne pense pas recourir un jour à la chirurgie esthétique, mais je comprend que ça puisse obséder au point de craquer...
C'est à mon sens un travail sur soi à faire, pour ne pas rester accrochée à l'image de nous à 20ans, genre avant j'étais + maigre, + ferme, + ceci cela... très dur de s'en détacher.... Je n'ai pas la solution, mais à lire ici, on est toutes dans le même cas, c'est la société du "voir" qui veut ça, on va évoluer, ayons confiance !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je ne sais pas si il s'agit de rester accroché à l'image de celle que nous étions à 20 ans. Moi personnellement je me préfère aujourd'hui. J'aime ce visage un brin moins lisse qui recèle plus de mystère que celui de mes 20 ans ;)
RÉPONDRE
anonymeIl y a 2 ans
Bonjour Lise
J'ai pensé à moi à la lecture de ton (excellent) billet. Non pas que je sois une actrice connue ;-), mais j'ai 43 ans et je recours au botox depuis maintenant une année et demie, uniquement pour la ride du lion, et je dois dire que j'en suis très satisfaite. J'ai par ailleurs une jolie peau, très peu marquée, de beaux cheveux (j'ai l'air de me lancer des fleurs, mais bon!), de jolies dents bien blanches et je suis très mince. On me donne régulièrement 8 à 9 ans de moins que mon âge et on s'accorde à vanter mon côté juvénile, sain, ''nature'', en dénigrant devant moi ces ''horribles femmes botoxées''. Tu imagines quel malaise cela suscite chez moi, mais impossible d'avouer la vérité devant des gens si remontés contre le botox et si enthousiastes devant mon côté nature et apparemment effortless... A part ça, je fais du sport 3 à 4 fois par semaine, je me nourris bien, je vais toutes les semaines chez le coiffeur, 1 fois par mois à l'institut de beauté, je ne sors jamais sans un léger maquillage... et le comble c'est qu'on me prend pour une fille à la beauté naturelle !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je pense que tu vas faire des envieuses car c'est cela que recherche à mon avis toutes les femmes : faire naturelle et surtout ne pas faire "botoxée".
Je comprends ton malaise face aux personnes "anti-botox" mais peut-être que de leur révéler "ton secret" permettrait de modifier leur vision caricaturale de la médecine esthétique, non ? Après je comprends aussi très bien que tu tiennes à conserver dans leurs yeux ton image de fille 100% nature ;)
RÉPONDRE
anonymeIl y a 2 ans
pour compléter ce que je viens de dire : c'est difficile de détromper des gens qui voient en vous un parangon de coolitude, de naturel et de nonchalance en matière de beauté !
RÉPONDRE
CarroIl y a 2 ans
C'est dur de les détromper car c'est le but initial non ? Enfin c'est en tous cas un sacré compliment.
RÉPONDRE
MathildedelacroixIl y a 2 ans
Moi, ce n’est pas grave si mon visage sera plein de rides, mais c’est toujours les dents jaunes qui me rendent le choc. J’étais fumeur depuis que j’avais 17 ans, et je bois beaucoup de café (4-6 tasses par jour). Je sais bien que cela est horrible, mais je ne peux pas m’arrêter. J’utilise alors des produits blanchiment de dents pour me donne le bonheur chaque fois que je me vois dans le miroir. (C’est un produit suédois (Stella White) mais pas très connu en France). Je sais bien que la plupart de produits contiennent des peroxyde, mais j’ai décidé que je ne veux pas perde les dents donc ce produit particulier m’aide à le conserver. Je déteste d’être âgée…
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Pour les dents jaunes, pourquoi ne pas tenter de boire le café à la paille ?
RÉPONDRE
bibouneIl y a 2 ans
La beauté telle quelle, sans artifice ça n'existe pas quelques soient les civilisations et les ages : les cremes, le maquillage, les coiffures, les teintures, les parures : partout de tout temps, il y en a eu et il y en aura. Pourquoi encore s'en offusquer ?
Moi j'ai envie que Charlotte ou Sophie restent belles le plus longtemps possible. Avec les artifices mais qu ils ne se ne se voient pas.
Et moi j'ai envie d'être comme elles. Pourais tu m'envoyer les coordonnées du chirurgien ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu peux m'envoyer un mail :)
RÉPONDRE
AnneIl y a 2 ans
Chez toi comme chez Balibulle, ça commente dur sur ce sujet!!
RÉPONDRE
CathIl y a 2 ans
Et après avoir lu tous ces commentaires passionnants, ça m'amuserait beaucoup de savoir combien d'entre nous t'ont demandé le nom du médecin !!
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 2 ans
Une trentaine de personnes :)
RÉPONDRE
CathIl y a 2 ans
CQFD !
RÉPONDRE
DomitillaIl y a 2 ans
Bonjour Lise,

je viens de lire ton post sur la médecine esthétique, très intéressant, qui soulève des questions que nous nous posons toutes!
Je ne suis pas actrice, donc pas de pression particulière, si ce n'est la mienne , toujours eu peur de recourir à des petits gestes qui parfois se révèlent bien pire que l'air fatigué, mais si tu veux bien me communiquer les coordonnées de ce dermatologue, qui semblerait ne pas avoir la main lourde, j'en serai heureuse...si je m'autorise à franchir le pas!
je t'en remercie d'avance !

XXXXX :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu peux m'envoyer un mail :)
RÉPONDRE
ClaireIl y a 2 ans
Bonjour,

J'espérais ne pas avoir à vous demander cette adresse et finalement .... je vous la demande car tant qu'à faire quelque chose autant que ce soit bien fait. Je n'arrive pas à trouver votre adresse mail pouvez vous me la communiquez si cela est nécessaire ? Je vous remercie, bonne journée, Claire
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 2 ans
Tu la trouveras dans notre page "Contact" :)
http://www.tendances-de-mode.com/contact...
RÉPONDRE
FleurIl y a 2 ans
Excellent article ! Je trouve ta remarque sur la fracture entre celles qui auront les moyens d'accéder à une médecine leur permettant de conserver leur jeunesse et les autres très juste. Je crois que la différence se joue aussi au niveau des contacts : savoir comment trouver le bon chirugien.
Et donc....
Je suis dans la même situation que Claire et Domitilla. Aucune injection jusqu'ici, désir de grossesse et peur du ratage, et aujourd'hui.... il faudrait vraiment que je trouve le courage de faire "quelque chose".
Mais lorsque je vois certaines actrices et certaines femmes dans la rue, j'ai peur. Même les videos de chirugiens pourtant très réputés que j'ai pu consulter sur le net me refroidissent. Donc help ! Je peux t'envoyer un mail ?

PS : en fait, pour bien vieillir je pense qu'il faut allier médecine esthétique voire chirurgie, hygiène de vie et tout ce qui nourrit - aussi - la jeunesse intérieure (créativité, yoga, ouverture aux autres...) Tout un programme !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Envoie moi un mail :)
RÉPONDRE
Anouk PAILLEIl y a 1 an
Tout simplement la technique peut nous aider. Comme dit plus haut certains se teignent les cheveux, ont des prothèses dentaires en céramique. Le disent ils toujours ?
Moi je ne me teins pas car je m'aime comme ça par contre j'ai rogné sur mon budget vacances pour avoir des prothèse blanches plutôt que métalliques...
J'ai 48 ans et le fait de "déborder du support d'origine" commence à me déplaire !
C'est pourquoi moi aussi j'aimerai avoir le contact de ce "bon docteur".
Merci
RÉPONDRE
PopIl y a 2 ans
N'évoluant pas dans un milieu où le physique est scruté (la chimie o/), je ne comprends pas trop ce besoin de courir après la jeunesse éternelle.
Pour avoir passé des semaines dans le coma, puis en réa puis en hopital psy pour dépression, je me dis définitivement que le bonheur est ailleurs; le rechercher dans la famille, le travail, les loisirs, l'amour, la vie quoi! Pas dans un visage lisse. J'étais à l'hopital dans la même chambre qu'une femme de 45 ans environ.... en train de mourir... et on parlait, forcément. Elle était malheureuse, si malheureuse, qu'on voit ses racines blanches puisqu'elle n'était plus allée chez le coiffeur depuis très longtemps. Et elle m'a dit quoi? Que finalement....elle a passé son temps à 'lutter' contre les signes du temps (qui lui sont revenus à la figure bien vite une fois alitée), tout ça pour finir dans un lit d’hôpital à 45 ans, et y finir ses jours. Son conseil a été de profiter de ma vie à venir, sans matérialisme ni recherche de consommation et autres futilités; juste sa famille, sa vie, ses bonheurs, faire son possible pour avancer heureux et ne rien regretter. Elle n'est plus là aujourd'hui, mais c'est, je crois, ce que tout le monde devrait se dire : à quoi me servira mon visage lifté si un cancer ou une autre cochonnerie me tombe dessus à 30/40/50/60 ans? Se retourner et se dire qu'on a passé sa vie à lorgner et s'inquiéter les signes de l'âge au lieu de jouir du reste, c'est triste.
Pour une actrice, c'est compréhensible, son image est son métier; pour les autres... que de temps perdu à essayer de lutter contre quelque chose d'inéluctable.
RÉPONDRE
ConstanceIl y a 8 mois
ben moi je veux bien le nom du médecin s'il vous plait ???u
RÉPONDRE
CatherineIl y a 2 mois
Bonjour,
Je recherche un médecin esthétique. Auriez-vous gardé les coordonnées de celui dont vous parlez dans l'article ?
Merci mille fois !

Catherine
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Peux-tu m'envoyer un mail via la rubrique contact ? Merci :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode