Chronique #33 : Beauté et photogénie

Dans cette société où tout est image, la photogénie est devenue une condition sine qua non à la "promotion de soi" : entre Facebook, Instagram et selfies et tous genres, difficile d'échapper au moment fatidique où il faudra publier un cliché de soi. Oui mais voilà, alors que certains visages continuent de rayonner une fois figés sur la pellicule, d'autres ne supportent pas de se voir capturés par l'objectif du photographe. Malheureusement pour moi, je fais indéniablement partie de la seconde catégorie...
Lise Huret

Lorsqu'adolescente, je me mis à regarder d'un peu plus près les albums photo familiaux, je fus très vite interpellée par le contraste entre mon reflet dans le miroir et celle que je découvrais sur ces rectangles brillants. Je ne me reconnaissais pas, ne comprenais pas pourquoi - contrairement à la plupart de mes camarades - j'y apparaissais si peu à mon avantage.

Rapidement, j'en arrivai à la conclusion que les photos disaient vrai, que mes amies étaient belles et pas moi. Une constatation aussi déstabilisante que destructrice en cette période de la vie où le physique s'avère si important. Je fuyais alors les photos, arrachais celles qui me tombaient sous la main, évitais les miroirs et finis par perdre toute confiance en moi...

Une chose néanmoins m'intriguait : en dépit de cet implacable constat, je comptais quelques prétendants, des garçons dont mes amies étaient souvent amoureuses. À la mélancolie se mêla alors l'incompréhension : comment ceux-ci pouvaient-ils être attirés par la "Lise des photos" ?

Il me faudra des années pour comprendre que cette dernière n'existait précisément qu'en photo, que le "tout" que je formais ne pouvait être capturé par la pellicule et que la beauté n'avait de toute évidence pas grand-chose à voir avec la photogénie. Une prise de conscience facilitée par le regard franc de Julien. En me disant "Oui, tu n'es pas photogénique" et "Moi non plus je ne te reconnais pas sur les photos", plutôt que "Tu es très bien, allez on s'en moque !", il m'aida à faire la part des choses.

Aujourd'hui, j'ai compris que la beauté est mouvante, fantasque, insaisissable, et qu'elle naît de mille choses non "plastiques", telles qu'un éclat de rire, un sourire tendre, une manière de tourner les pages d'un livre, un pas joyeux, un port de tête altier, un air rêveur ou encore des paroles passionnées. Autant de choses qu'un simple cliché ne permet pas de capturer…
PS : Après avoir longtemps été fascinée par l'insolente photogénie de certaines, j'ai peu à peu fini par perdre ma naïveté. Je sais désormais que pour une belle photo publiée sur un blog ou dans un magazine, 100 autres - généralement moins flatteuses - sont laissées de côté, mais aussi qu'un photographe maîtrisant lumière et profondeur de champ est capable de magnifier n'importe quel visage. Et si j'ai longtemps cherché à mettre la main sur ce photographe, c'est désormais à un peintre - à l'instar de H.Craig Hanna dont j'admire beaucoup le travail (voir ici, ici, ici et ) - que j'aimerais confier la tâche de me représenter, celui-ci étant je pense bien plus susceptible de capter cette beauté singulière que nous possédons tous.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 10 octobre 2014
Vous aimerez également
Chronique #80 : Calendrier Pirelli 2017
Il y a 4 jours - 25
EN SAVOIR PLUS
Chronique #79 : Souvenirs scolaires
Il y a 9 jours - 29
EN SAVOIR PLUS
Chronique #78 : Canada Goose or not ?
Il y a 16 jours - 115
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
65 commentaires
Tous les commentaires
R.Il y a 2 ans
Je me suis beaucoup reconnue dans cette chronique... Merci Lise de mettre des mots sur ce trait de personnalité que beaucoup de gens autour de moi considèrent comme une envie d'attention ("non, je suis trop moche"/"non je ne suis pas photogénique"/"je suis mieux en vrai" m'ont longtemps été reprochés comme un désir de capter les compliments...)
RÉPONDRE
BalibulleIl y a 2 ans
Oh ça me parle tellement aussi... :) (les 100 photos pour en avoir une bonne, haha, C'EST MOI !)
Et en te lisant R., je pense aussi au nombre de fois où on se dit "mais comment il/elle peut laisser passer ça" devant qqun qui affiche sans complexe apparent des photos non avantageuses (= en décalage avec ce qu'il/elle est dans la réalité). Et c'est justement l'apanage des gens pas ou peu photogéniques de remarquer cette distorsion, parce qu'ils y sont davantage sensibles.
Alors que les gens photogéniques en toutes circonstances, eux, ont souvent au final un rapport beaucoup plus détendu (et pour cause) à leur image...
RÉPONDRE
BalibulleIl y a 2 ans
... à leur image ET à celle des autres même
RÉPONDRE
R.Il y a 2 ans
Oui voilà :) j'ai un exemple flagrant qui est une de mes copines, accessoirement modèle photo, sublime et photogénique, qui sur ses photos de réseaux sociaux se permet d'afficher grimaces et doigts dans le nez. C'est quelque chose que moi, qui possède une image de moi différente, un peu plus effacée, ne pourrai peut-être jamais me permettre, par peur ou simplement pour ne pas ruiner encore plus la photo :D
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
"un rapport beaucoup plus détendu"... qui rend parfois la situation encore plus difficile pour les autres : "allez viens sur la photo, mais allez !" :/
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je vois très bien ce que tu veux dire ;) Les gens photogéniques ne peuvent pas se douter à quel point cela peut être une souffrance pour les autres :/
RÉPONDRE
Lady SpunkyIl y a 2 ans
Oh la la Merci Lise pour cette note très rassurante. Je ne pourrais pas écrire avec tant de sincèrité. Je suis aussi une laideronne de la pellicule :-) On vient de me faire une demande d'ITW, je me refuse à donner ma photo. Mais dans la vie, je reçois tellement de compliments notamment des femmes que je ne m'inquiète plus. L'aura, l'aura, l'esprit, l'äme. Le Beau, le Bien , le Bon se ressentent.
Sur les réseaux sociaux, là aussi, il 'y a pas ma tête... C'est peut être de là que me vient pmon intérêt pour la médecine esthétique, la dermatologie. Bon week end Lady Lise.

Ps : étant d'excellente humeur, je change de blase pour la journée.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Pour ce qui est de la photo nécessaire aux itw, il faut évacuer le problème. A savoir : trouver un photographe qui saura te révéler sur la pellicule. Une fois que tu auras cette photo tu seras tranquille et tu pourras appréhender sans crainte ce genre de situation.

Et oui, les compliments que l'on reçoit dans la vie ont bien plus de valeur qu'un million de photos ratées ;)
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 2 ans
Magnifiques ces peintures, j'adore! Je pense en effet que le portrait d'une personne a plus de vie en peinture. Enfin ça depend surtout de la manière dont on traite le sujet parce qu'en y repensant les portraits royaux de la Renaissance ou du 18e il n'y a rien de plus vide. Ce peintre me fait penser à Goya, plein d'émotion et des coups de pinceaux bien visibles, c'est un bon choix pour un portrait effectivement.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je suis d'accord : certaines peintures classiques ne dégagent pas grand chose...
Je donnerais beaucoup pour faire un bond dans le passé et voir Toulouse Lautrec esquisser mon portrait sur un bout de carton... http://www.toile-photo.eu/wp-content/uploads/2012/...
RÉPONDRE
DedelerequinIl y a 2 ans
ca c est toute ma vie ... Quelle importance une photo ? Aucune, mais en vérité, je serai tellement contente d avoir une seule photo de moi sur laquelle je me trouve jolie...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Demande à quelqu'un avec qui tu te sens en confiance de te mitrailler lorsque tu fais une activité qui te plait. Je suis certaine qu'au moins une des photos te plaira. Sinon, recommencez jusqu'à en obtenir une ;)
RÉPONDRE
Le maillage des lecturesIl y a 2 ans
Le talent et surtout le regard du photographe sont primordiaux pour capter ce qui fait l'essence d'un visage. Or sur la majorité de nos photos prises à la va-vite, l'échange de regards entre le photographe et le photographié existe rarement !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est extrêmement juste !
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 2 ans
Ohhh j'adore H Craig Hanna, j'avais vu ses grands nus rue Bonaparte, et je me disais que j'aimerais bien poser pour lui aussi!!
Vanité... :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Depuis que je suis de retour sur Paris, la galerie de la rue Bonaparte est l'une de mes destinations de prédilection. J'aime me perdre dans la contemplation des peintures sur verre de l'artiste. Et je t'imagine très bien comme modèle ;)
RÉPONDRE
NaomiIl y a 2 ans
Ayant deux profils très différents, j'ai un visage très changeant sur les photos. Sous certains angles, j'ai vraiment du mal à envisager mon image comme réellement mienne... Mais l'image n'est qu'une image, n'est-ce pas ? La réalité est autre. La réalité prend en compte des choses que l'image ne peut saisir... Tout cela me donne envie de faire quelques recherches de philosophie... ;)

Très jolie chronique, Lise. :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est effectivement un sujet passionnant ;) La réalité est à mon avis une illusion. Je pense que chacun nous voit différemment...
RÉPONDRE
aloÿseIl y a 2 ans
Le visage figé que je croise sur les clichés ne me ressemble que très peu et pourtant j'ai besoin de me voir sur papier/écran. Ayant tenter de fuir les objectifs toute mon adolescence, car définitivement pas photogénique, je me retrouve sans trace de mon visage durant de nombreuses années. Je n'ai donc pas la chance de poser un regard plus doux sur cette image loin de qui je suis et qui m'a pourtant fait grandement souffrir.
Aujourd'hui je suis heureuse de croiser l'objectif même si je ne me plait pas dans ce qu'il me montre, ne me reconnais pas. Mais j'aime savoir que ces images pourront un jour être vues avec un regard un peu différent, un peu plus tendre.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je reconnais que je ne porte aujourd'hui plus du tout le même regard sur les clichés de mon adolescence. Alors qu'à 15 ans je ne supportais pas la vue de ces derniers, je n'y vois désormais que jeunesse et vitalité...
Je ne peux donc que t'encourager dans ta décision de te laisser photographier :)
RÉPONDRE
AnnaIl y a 2 ans
c'est un sujet qui parle à beaucoup et à moi aussi.. petite j'étais persuadée que mon "vrai" visage, celui que je tentais d'aimer était celui reflété par la glace et non pas celui renvoyé par les photos, tous deux à mes yeux très différents. En manque de confiance et donc probablement un peu narcissique... S'aimer tout simplement c'est le travail d'une vie...
RÉPONDRE
NaomiIl y a 2 ans
La dichotomie photographie/miroir... Après une séance photo, lorsque le photographe m'a montré les clichés, il m'a bien précisé que je pourrais avoir du mal à me reconnaître car l'image dans le miroir, donc l'image que je connais de moi, est en fait une image inversée... Ce fut un choc en effet. L'orgueil en prend un coup ("donc la fille moche sur les photos là, en fait c'est celle que voient réellement les gens ?")
S'aimer, c'est un challenge énorme, mais je crois que quand on y parvient, quand on accepte ce que l'on est simplement, quand on "s'oublie" aussi quelque part, alors la souffrance disparaît, et les possibilités deviennent infinies... Plus facile à dire qu'à faire...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
S'aimer... C'est passer pour moi par la prise de conscience que l'on est unique, que l'on a une place particulière sur terre, que l'on n'est pas en compétition avec les autres et que l'on possède en nous des trésors de beauté.
RÉPONDRE
MlleMIl y a 2 ans
Chère Lise, je suis ton blog depuis quelque temps déjà et ce quasi-quotidiennement. C'est devenu une vraie boussole en matière de style et j'apprécie beaucoup tes articles.
Celui-ci m'a cependant particulièrement touchée. J'ai vécu exactement la même expérience mais je ne découvre seulement qu'aujourd'hui que je ne suis pas la seule a l'avoir vécue. Merci 1000 fois!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Merci chère Mlle M :)
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 2 ans
C'est en faisant du tri la semaine dernière, que je suis retombé sur des photos de moi, étant petit. Parfois entouré de mon frère et de mes sœurs, très souvent accompagné d'une imposante chienne de type briard (un coeur avec du poil tout autour, avec laquelle je passais le maximum de mon temps) ou encore sur la plage, casquette sur la tête et bouée en forme de canard autour de la taille (sur laquelle je ne manque pas de rire, chaque fois que je balance un oeil dessus)... Sur ces photos, les 2 principaux traits qui attirent mon attention sont mes cheveux blonds et mes bonnes joues. Sans doutes parce qu'aujourd'hui, mes cheveux sont châtain foncé et que mes joues sont plus creuses.
Il y a donc les photos sur lesquelles ont ne se reconnait plus (mais de l'enfance à l'age adulte, peut être est-ce normal) et il y a les photos sur lesquelles on se reconnait et qui font prendre conscience que... Comme celle où, à une certaine période, je ne respirai pas la joie de vivre, sans être des plus malheureux non plus. Ces photos, sur lesquelles je n'aimerai pas retomber, ont quelque part été un déclic et j'aime à penser qu'elles ont contribué dans le fait que je m'accepte un peu plus tel que je suis, à relativiser et tolérer mes défauts et accepter mes qualités.
Ces peintures sont en effet très belles. Et j'aime bien le cadre "à l'ancienne" qui les fait bien ressortir.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Cela me fait la même chose avec les photos de la période où j'étais anorexique. Lorsque je tombe dessus, je suis heureuse du chemin parcouru !

Tu devais être adorable avec tes cheveux blonds et tes joues rondes :)
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 2 ans
Ma chere Lise. Quel sujet interessant ! Je me deteste dans les photos et je ne m'y reconnais pas. J'aime mon visage dans les miroirs mais pas sur les photos. Le plus bizarre c'est que les gens me disent que je suis pareille en photo et en miroir. Alors finalement je pense que nous ne saurons jamais a quoi nous ressemblons vraiment. La photo est statique. Nous ne le sommes pas. Je pense que le miroir est plus proche de la realite qu'une photo. (Well, I hope ah ah). Nos visages sont super mobiles, et on peut etre plusieurs visages en meme temps.

Peut-etre que la beaute de nous a nos propres yeux est un "feeling", quelque chose d'indefinissable.

A bientot !
Francoise
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
"on peut etre plusieurs visages en même temps." Je pense que tu as tout à fait raison. Le même visage peut - en fonction d'un nombre incalculable de facteurs - aussi bien apparaître terne que sublime...
RÉPONDRE
CindyIl y a 2 ans
Tu devrais lire le livre de Roland Barthes "La chambre claire". Il a voulu essayé de penser comme toi l'objet photographique et les personnes représentées dessus. C'est un incontournable et tu verras qu'il est très facile à lire. Je te le conseille vivement si tu veux approfondir tes idées.

Bonne journée.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est noté, merci :)
RÉPONDRE
LénaIl y a 2 ans
Bonjour,
Je viens à peine de lire ta chronique et je la trouve infiniment libératrice. C'est précisément ce que j'ai toujours pensé sans pour autant pouvoir vraiment l'admettre. Je trouve aussi la sincérité de ton ami par rapport à cette question de la photogénie très touchante.
Merci et à bientôt !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
En l'écrivant je me suis dis que si ce texte pouvait au moins aider une personne, j'en serais comblée :)
Julien est mon mari et sa sincérité me permet d'avancer un peu plus tous les jours :)
RÉPONDRE
JulytoseptemberIl y a 2 ans
Tu dis si vrai...C'est dur de ne pas se focaliser sur l'image qu'on renvoie aujourd'hui mais il faut savoir faire la part des choses. Et comme tu dis, il y a des gens plus photogéniques que d'autres et si tu prends un bon photographe le rendu n'en sera a priori que meilleur! Pour mon blog je me focalise plus sur le rendu de ma tenue que ma tête sur les photos et je ne fais pas appel à un photographe ou quelqu'un qui s'y connaît un peu donc à force je me suis un peu détachée de ça!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Le choix du photographe fait en effet beaucoup :)
RÉPONDRE
AnaIl y a 2 ans
Très beau sujet-the story of my life! D'abord bravo à Julien pour les mots justes, dans notre monde d'images, on est encore nombreux à prendre du recul!oh combien d'heures j'ai passé face au miroir à me demander ce qui n'allait pas entre cette image et celles des photos, surtout durant mon adolescence. Encore sur mes photos d'enfants, je me trouvais mignonne et photogénique, mais c'est à 15 que ça commence à se gâter. Ne parlant pas de ma hantise de gros plans ou de photos d'identité!bref, je réalise aujourd'hui que la vérité doit être entre les photos pas trés gracieuses, puis mon regard clément dans le miroir et les regards des autres. Moi, on ne m'a jamais dit que j'étais d'une beauté divine, c'est parce que que je ne le suis certainement pas. En revanche on complimente souvent mon allure, mon apparence, mes yeux, le style, la joie de vivre...et ce sont des choses que les photos ne capturent pas toujours....et puis comme je n'ai pas eu de grosses difficultés à plaire au sexe opposé, au final, j'ai arrêté de me préoccuper de ma malheureuse photogénie...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Ah les photos d'identité... Je pourrais écrire tout un paragraphe sur le sujet ;)
RÉPONDRE
CharlotteIl y a 2 ans
Je fais également partie de la catégorie des "non photogéniques". J'ai régulièrement l'impression de voir deux personnes différentes lorsque je compare mon reflet dans le miroir et mon visage sur les photographies. Je dois avouer que cette différence me met mal à l'aise. J'en viens même à me persuader que la photo constitue le véritable moi.
Cet article me permet de relativiser. Encore une fois, merci Lise de nous montrer que malgré la difficulté que nous pouvons rencontrer à nous accepter tel que nous sommes, ce n'est jamais impossible. :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Si avant une photo ratée pouvait me gâcher une journée (voire plus), aujourd'hui je refuse de leur accorder de l'importance. Relativiser : tu as trouvé le mot magique !
RÉPONDRE
DedelerequinIl y a 2 ans
Merci Lise pour ces mots si doux et si sages sur nos maux si dérisoires..finalement tout résidé dans l acceptation .. De soi , donc des autres, des différences , langages, religions, cultures... Une utopie probablement ...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Une utopie ou le but d'une vie :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 2 ans
Un jour, j'ai entendu K. Lagerfeld commenter le physique de Camilla Parker Bowles en disant qu'elle était beaucoup plus belle en vrai qu'en photo, comme tous les gens qui ont un visage très expressif. Ca m'a parlé, vu que je bouge sans arrêt et suis incapable de poser sur une photo... Résultat, les seules photos réussies de moi sont quand je ne sais pas que je suis prise en photo (pas de risque que je ferme les yeux parce que je parle), ou quand c'est quelqu'un que j'aime qui prend la photo. A ce moment-là seulement, j'accepte de me détendre et de m'arrêter10 secondes, parce que je sais qu'il y aura de l'amour et de la bienveillance dans le regard du photographe.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Pour une fois je suis totalement d'accord avec Karl ;)
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 ans
Ah oui, ça c'est tout moi !! Je me préfère nettement plus en vidéo qu'en photo. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai tant attendu pour faire mon blog, n'étant ni journaliste, ni illustratrice, ni photographe mais styliste, il fallait bien que ce blog soit un peu incarné. L'envie a finalement eu raison de ma réticence. J'ai quand même trouvé une parade : les lunettes de soleil ! :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est vrai que la vidéo semble plus susceptible de révéler notre "vrai" moi que la photographie.
RÉPONDRE
LaurenceIl y a 2 ans
Je ne suis pas du tout photogénique et j'ai un rapport très conflictuel avec mon image. Je n'aime pas être prise en photo mais je suis à l'affût quand je croise une surface réfléchissante. Je scrute mon visage. C'est un réflexe parceque je n'aime pas mon visage. Mais ça me fait du bien de savoir que je ne suis pas la seule à avoir ce problème. Cette vision négative m'a beaucoup influencée, dans mes choix, ma vie amoureuse. J'espère arriver à m'accepter avec le temps. Bizarrement je trouve mon visage d'enfant très atypique et photogénique.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je pense qu'il faut arriver à poser sur soi le regard que tu poses sur l'enfant que tu étais.
Etre atypique est à mes yeux une grande qualité physique !
RÉPONDRE
Lys BlancIl y a 2 ans
L'autre jour j'ai demandé à mon père pourquoi je ne m'aimais pas du tout en photo alors que dans le miroir je me trouve plutôt bien. J'ai eu sa réponse ( il a été photographe): il faut zoomer sur le visage,sinon,il est déformé. Bref j'ai compris pourquoi je n'étais bien que sur les photos de Papa...;-)
Bref, je crois que se sentir à l'aise est essentiel aussi. J'ai pris l'habitude de ne poser qu'avec lui.
Bises et bon WE
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu as la chance d'avoir un papa qui s'y connait !
RÉPONDRE
Julien MaoIl y a 2 ans
Ton paragraphe est tellement vrai, la beauté est mouvante. L'essentiel se joue dans la gestuelle et l'attitude, l'aspect physique qu'une photo peut révéler n'est qu'un code subjectif qui vient simplement amplifier tout cela.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Rien de plus beau en effet qu'une femme à la gestuelle élégante, au port de tête gracieux, aux yeux rieurs...
RÉPONDRE
AdèleIl y a 2 ans
Comme beaucoup, je me reconnais bien là!
J'ai trois grandes sœurs très photogéniques, toutes les trois ont de grands sourires, très lumineux, très bien dessinés; moi quand je souris on a l'impression que je grimace..!
A l'occasion de son mariage, l'aînée de mes sœurs a bien évidemment dû se plier à de nombreuses séances photos. Mais pour elle c'était un plaisir: elle est sublime sur chacune d'elles! Toujours aussi assurée et le visage rayonnant de vie.
C'est devenu ma hantise: à l'occasion de mon potentiel futur mariage, comment vais-je faire pour apparaître "potable" sur les différents clichés?...

Au fond, ton article me rassure. Merci Lise :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Pour ton mariage, il faudra que tu trouves un photographe dont tu aimes le travail et avec qui tu pourras faire des essais avant. En fonction des résultats de ces essais, tu décideras quel type de photo tu veux faire le jour J. Ce ne sera peut-être pas des photos posées mais des photos prises dans l'action par ledit photographe...

Ne t'inquiètes pas trop :)
RÉPONDRE
IrisIl y a 2 ans
Même problème... lié à 2 sous-problèmes (je fais de la photo, j'ai mené l'enquête):
1) un visage très expressif n'est pas à son avantage quand il est pris en plein milieu d'un changement d'expression. J'ai des copines assez calmes et impassibles, elles ont tout le temps la même tête (dans la vie et en photo) et ce sont des modèles parfaits, car avec elles, j'ai des séries très égales et peu de ratés.
2) un visage pas symétrique, et plus précisément le côté gauche plus réussi que le droit. L'oeil lit de gauche à droite, et se focalise plus sur le gauche donc. Dans le miroir, tu verras davantage ton côté gauche, et en photo (et donc ce que les gens voient de toi en vrai) ton côté droit. Une personne photogénique a souvent un plus joli côté droit.
3) du coup, pour s'aimer en photo, il suffit de se prendre en photo dans un miroir, tu verras c'est radical, moi je ne fais que ça, et ça marche, puisque je suis habituée à cette image. (Pour me faire peur, sur un logiciel, parfois, je fais une symétrie horizontale pour inverser l'image....et le choc! plus rien à voir! je me trouve affreuse! mais c'est juste un question d'habitude...)
4) une des plus filles que je connaisse, qui a été actrice, et qui fait tomber tout le monde à la renverse dans la vie par sa beauté, est très très quelconque en photo. Pour son book pro, elle avait fait un shooting de 2h avec un photographe pro, qui après ces 2h lui avait dit qu'il n'avait pas une seule photo valable d'elle, que c'était incroyable, mais qu'elle n'était pas du tout photogénique. A côté de ça, j'ai une copine assez quelconque dans la vraie vie, qui ressemble à un top modèle type Jane Birkin sur TOUTES ses photos, je dis bien toutes, et des photos pas de photographes, hein, non non des photos de la vraie vie, faites par des gens non photographes... Mais au final, ne vaut-il pas mieux être une belle pas photogénique qu'une moche photogénique, hein? Prenons l'exemple du site de rencontres... combien de mecs m'ont raconté leur déception face à des filles canons en photo et euh...décevantes en vrai ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Ah la symétrie du visage ! Je n'avais pas mis le doigt sur cette donnée, mais tu as tout fait raison cela joue beaucoup.
Et le truc du miroir est assez dingue ! J'ai essayé et c'est vrai que c'est beaucoup plus ressemblant !
RÉPONDRE
MarieIl y a 2 ans
Exactement, totalement la même chose pour moi. Je croyais être un cas plutôt isolé...
C'est la défaite, surtout à l'époque d'internet, fbk, selfies, où la photo est partout, soumise au regard/jugement des autres.
Alors que je me trouve plutôt pas mal ds un miroir, me voir en photo c'est svt le déprime.
Merci pour cet article, ça réconforte!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu sais je pense que le nombre de personnes qui ne s'aiment pas en photo est très élevé ! Mais peu en parlent.

Et non, ce n'est pas la défaite ;) Tu n'es pas obligée de te soumettre aux exigences de l'époque. On peut survivre sans être une accro aux selfies ;)
L'essentiel est que tu t'aimes, les photos on s'en moque ;)
RÉPONDRE
léaIl y a 2 ans
merci pour ce bel article très... apaisant.

Parlant de portraits, le premier auquel j'ai pensé était le portrait officiel de Kate Middleton (!), mais ceux que tu présentes sont bien plus beaux !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu avais aimé ce portrait ?
RÉPONDRE
SamIl y a 2 ans
Et moi qui me trouve immondement moche mais mignon, juste quelques fois tous les 15 0000 ans, mais affreux en photos, cet article me fait énormément plaisir. C'est vrai que la beauté est mouvante, ce n'est pas une image fixée dans le temps bien que certains soient vraiment sublimes, je les hais haha !!!
RÉPONDRE
amal bIl y a 2 ans
tellement bien cet article...
qui rejoint ma conception de la beauté qui n'est pas une chose qu'on peut juste capter et figer sur une photo
RÉPONDRE
CéliaIl y a 2 ans
continues de nous écrire ce genre d'article déjà parce que c'est réussi et ça nous renvoie toujours à notre propre expérience, ça fait réfléchir...

durant l'adolescence (ok j'y suis encore lol) mais plus jeune vers 14 ans je n'aimais vraiment pas qu'on me prenne en photo je voulais contrôler mon image, j'avais peur d'être moche dessus parce que je ne me trouvais pas très belle.
Pourtant étant enfant j'adorais prendre des photos je faisais des poses de mannequin etc
Mais je pense aussi que j'avais très peur qu'on mette ça sur les réseaux sociaux c'était une de mes hantises, ça me gênait bcp.
Encore ajd je ne veux pas qu'on m'y mette ou qu'on me prenne sans que je sois au courant, mais maintenant je veux pleins de souvenirs avec mes amis et j'aime ma tête donc ça aide pas mal! Alors j'accepte de prendre des photos, et j'ai remarqué qu'on devient aussi narcissique, avec nos téléphones on se prend tellement tous en photo... l'image ça devient incontrôlable ça me fait un peu peur... on est vraiment dans une société d'images, que ce soit internet, publicité, selfies...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est vrai que la société d'aujourd'hui nous renvoie souvent (trop ?) à notre image. A nous de réussir à ne pas y attacher trop d'importance ;)
RÉPONDRE
seveIl y a 1 an
Chere Lise ,j'adore lire tes articles et je me reconnais assez dans ce que tu decris .Par contre ,j'aime toutes les photos que mon frere a prises de moi ,je pense que quelqu'un qui te connait tres bien sait capter le meilleur de toi ,surement....
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
C'est drôle : les seules photos où je me "reconnais" sont celles également prises par mon grand frère...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode