L'Apple Watch, futur "must have fashion" ?

Après sa présentation en grande pompe - et en avant-première mondiale - au sein du concept store parisien Colette, la très critiquée Apple Watch apparaît ce mois-ci en couverture du Vogue Chine. De quoi s'interroger sur l'éventuel potentiel fashion de la dernière création de Tim Cook...
Vogue Chine - Apple Watch
Annoncée comme celle qui mettrait fin à l'hégémonie suisse sur l'univers de l'horlogerie, l'Apple Watch n'a pas - lors de sa présentation en septembre dernier - fait l'unanimité au sein du petit monde du luxe. Jugée tour à tour "inesthétique", "pas assez féminine", "pas assez virile" ou encore "pas suffisamment révolutionnaire", celle qui fut également qualifiée de "ridicule" par Alexa Chung provoqua une réaction de rejet chez bon nombre d'observateurs.

Il faut dire qu'en misant sur un design sobre mais pas vraiment chic, Apple pouvait difficilement s'attendre à voir les clients de Rolex et autres consommateurs de belles montres s'ébaudir devant sa dernière création.

Oui mais voilà, les temps changent et les attentes des consommateurs en matière d'accessoires aussi. Alors qu'hier encore seul le look de l'objet comptait, ses fonctionnalités sont désormais devenues au moins aussi importantes que ses qualités esthétiques.
Vogue Chine - Apple Watch
On en veut pour preuve le succès des bracelets connectés auprès de l'intelligentsia hype. Permettant d'obtenir moult données sur son activité physique, ces gadgets au design peu engageant se voient en effet aujourd'hui plébiscités par les aficionados des bougies Cire Trudon, sacs Céline et autres gaufres Meert.

De là à imaginer que le dernier gadget de la firme à la pomme s'imposera dès sa sortie comme la nouvelle friandise connectée des fashionistas, il n'y a qu'un pas. Bourrée de capteurs et promettant mille et une applications ludico-healthy, l'Apple Watch ne demandera ainsi qu'à être aperçue aux poignets des Garance Doré, Emily Weiss, Michelle Obama et autres Karl Lagerfeld pour devenir aussi désirée et désirable que les bijoux Gaia Repossi.

Autrement dit, à l'heure où les géants de la high-tech ne cachent plus leur ambition en matière d'objets connectés, il serait temps que l'industrie de la mode se mette à penser le vêtement autrement, sous peine de se voir durablement distancée dans la course aux "wearable technologies"...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 13 octobre 2014 dans Les tendances
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
30 commentaires
Tous les commentaires
BalibulleIl y a 2 ans
En tant qu'adepte des bracelets connectés, j'ai désiré instantanément la iWatch... Reste une question majeure sur le "fond d'écran": je ne sais pas s'il ne se met pas en veille automatiquement, ruinant du coup tout l'effet esthétique recherché, comme sur la couv du Vogue Chine. Avoir juste un joli bracelet et un cadran tout noir, est-ce que ça va vraiment me convenir, sachant que je ne porte pas de montre justement parce que je suis hyper difficile sur la question, je n'aime que les chronos masculins et à ce titre, la plus belle montre du monde à mes yeux c'est celle-ci : http://instagram.com/p/IMAZvfqJHF/?modal=true...
(oui, on a des goûts de luxe)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
J'ose espérer que l'on pourra choisir un fond d'écran qui ne se mettra pas en veille ! Je te vois bien avec une Apple Watch, surtout si cette dernière se révèle ultra performante sur le plan "healthy" :)
RÉPONDRE
JulytoseptemberIl y a 2 ans
Je trouve cette tendance un peu trop "control freak" déjà que l'on vit dans une époque surconnectée (moi la première). Je pense que c'est pratique pour les sportifs mais malgré tout je pense que se laisser un peu vivre sans vouloir tout contrôler n'est pas mal aussi...Cependant je ne doute pas du succès de la iWatch, je ne porte pas de montre alors je ne me laisserai pas tenter, y étant déjà peu sensible...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je comprends ce que tu veux dire par "control freak". Le côté je compte mes pas, mes calories ingérées, mes calories dépensées a un petit côté flippant...
RÉPONDRE
PaulineIl y a 2 ans
J'ai juré que je ne porterai pas de bracelet jawbone et aujourd'hui je ne me sépare plus du mien. Je me reconnais totalement dans ta description " les aficionados des bougies Cire Trudon, sacs Céline et autres gaufres Meert. " ;)
J'attends avec impatience la sortie de l'apple watch et je suis certaine qu'elle ira très bien avec mon sac Classic ;)
Et je trouve Alexa Chung bien présomptueuse ! Dire que cette montre est ridicule avant même de pouvoir la tester ça ressemble plus à une posture qu'à un avis réfléchis.
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 2 ans
Brunette, alias la fille qui découvre sur TDM ce qu'est un bracelet Jawbone -_-

*fin du commentaire qui sert à rien*
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
;)
RÉPONDRE
HélèneIl y a 2 ans
Comme Julytoseptember, j'ai l'impression que la mise sur le marché de l'AppleWatch ne va faire que renforcer la "controlfreakisation" de notre société et plus spécifiquement de notre rapport à notre corps. De montre, elle n'en n'a que l'aspect, ses fonctions et son intérêt résident ailleurs. Grâce à l'AppleWatch nous pourrons connaître avec précision les données émises par notre corps, comme le nombre de foulées, nos battements, etc...
J'ai peur que ceci fausse notre rapport au physique, un peu comme les régimes ont pu modifier notre relation à la nourriture et de ce fait, "tuer" nos instincts de faim/satiété...
J'espère qu'au delà de l'objet, de son esthétisme et de son aspect ludique, les consommateurs réfléchiront réellement de l'utilité et des implications....
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Il y a une part de moi qui est d'accord avec toi et l'autre qui se dit que si cette "montre" peut nous aider à rester en bonne santé ce serait pas mal ;)
RÉPONDRE
joeyIl y a 2 ans
Je suis d'accord avec Alexa Chung (même si je n'ai pas testé cette montre et que je ne le ferai pas). En outre, avec toutes les histoires d'espionnage (nsa etc) j'ai l'impression que l'on va encore plus loin et que cette montre est un peu comme les colliers et puces pour chiens.
RÉPONDRE
lablondeIl y a 2 ans
A première vue je dirais que cette montre n'est pas si révolutionnaire que cela, mais avec Apple en général c'est ce qu'on se dit en premier, et puis après quelques mois on change très vite d'avis (comme avec l'iphone ou l'ipad par exemple). Wait and see !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Dans un premier temps réfractaire à l'ipad et désormais accro, je ne peux qu'approuver ton "wait and see" ;)
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
Personnellement, cette montre n'est pas horrible mais elle ne me dit absolument rien. Je ne suis pas de celles (et ceux) qui plongent dans le wagon Apple à chaque sortie de produits. Je suis même au "sommet de l'obsolescence" avec mon Iphone 5S.

Je ne dirai rien de plus que ce qui n'a été deja dit mais je pense qu'il est interessant de voir que c'est le Vogue Chine qui donne sa première cover à cette montre. C'est le Vogue qui bat des records de ventes et qui est surement le plus prescripteur sur ses lecteurs.
En tout cas, l'opération séduction sur le milieu de la mode semble prendre. Je ne peux qu'applaudir cette strategie d'Apple.

En ce qui me concerne je suis comme Balibulle, totalement fan des chronos masculins. Et la Nautilus de Patek Philippe est un rêve aussi inaccessible que fou! Je me contente de ma Balenciaga que je porte rarement.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
La Nautilus de Patek Philippe, autrement dit la montre de Brad Pitt ;) Elle est sublime.
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Si tu savais quel téléphone j'ai...un dinosaure ;)! Et finalement c'est pas plus mal car tout ce que l'on sait sur la traçabilité/vie privée/ données, ça me fait flipper et c'est surtout en ça que je n'aime pas ce concept de montre. L'esthétique en revanche ne me rebute pas.
RÉPONDRE
MelanieIl y a 2 ans
Il semblerait que l'industrie de la mode soit déjà bien sur le coup...
http://www.nytimes.com/2014/08/24/fashion/at-us-op...

Les Google Glass et autres Apple iWatch ne sont peut-être pas encore esthétiquement et technologiquement désirables pour se retrouver au top des shopping list de nos chères fashionistas et autres trendsetters, mais il suffit de voir la vitesse à laquelle l'industrie évolue pour en conclure que cela ne saurait tarder. Avec les grandes marques de luxe souhaitant donner un coup de jeune à leur image (comme Ralph Lauren) et prendre de l'avance sur la compétition, et les gigantesques 'tech firms' qui souhaitent rendre leurs produits plus pratiques et de moins en moins 'matériels', on peut donc s'attendre à une fusion entre mode et technologie des plus surprenantes. Selon moi il faut s'attendre à de plus en plus de collaborations et autres partenariats entre géants de la mode et géants de la technologie, voire carrément à des fusions-acquisitions et l'explosion d'un nouveau marché sur le long-terme.

Un marché prometteur donc, qui n'a simplement pas encore exploité son plein potentiel.
Affaire à suivre.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 2 ans
Visiblement, il y a déjà eu des partenariats entre le monde de la mode et les géants de la technologie, mais plutôt discrets :
- Diesel Black Gold et Samsung, lors de la fashion week new-yorkaise de septembre ( pour rhabiller la montre connectée Samsung Gear S)
- Intel et Opening Ceremony (pour un bracelet intelligent, effet peau de serpent)
- Diane Von Furstenberg et Google (pour une série limitée de Google glasses)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je pense que c'est effectivement la suite logique des choses !
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 2 ans
Il y a un article sur le même sujet, paru dans "Le monde" de samedi dernier. Sur toute une page avec une belle photo de Karl Lagerfeld et Anna Wintour présents pour cette fameuse présentation, chez Colette.
Sur ce billet, on peut lire : "Il existe déjà beaucoup de similarités entre Apple et les marques de mode haut de gamme. Même si l'entreprise a démocratisé l'informatique par l'accessibilité et l'ergonomie, elle à également créer une relation affective avec les consommateurs, qui, en consommant Apple, se fabriquent une identité et s'associent à une tribu, affirment leur personnalité tout en permettant à chacun de se positionner dans l'espace social.
Exactement, ce que fait la mode.
Consommer Apple, c'est faire partie d'une élite qui sait reconnaître le beau et la qualité du design." (mots de Jean-Michel Bertrand, professeur à l'institut français de la mode, docteur en sciences de l'information et la communication)
Et à la lecture de ton post comme celle de cet article, je ne me reconnais pas dans ce genre de client.
RÉPONDRE
NaomiIl y a 2 ans
"Consommer Apple, c'est faire partie d'une élite qui sait reconnaître le beau et la qualité du design".
-> Après la Rolex obligatoire à 50 ans, la nouvelle obligation en matière de consommation ? Bon, il faut croire que je ne fais pas partie d'une élite qui sait reconnaître le beau et la qualité du design (et qui supporte : 1) que son écran de téléphone portable soit cassé à peine a-t-il effleuré le bitume 2) la durée de vie très limitée de sa batterie de téléphone 3) les mises à jours intempestives et synchronisations nécessaires à iTunes, etc, etc).
Je n'aime pas ces injonctions déguisées, qui nous disent quoi faire pour intégrer "l'élite". Une belle élite de moutons surtout !
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 2 ans
Merci pour vos deux opinions trés justes.
Le mot tribu dans l'article du Monde évoque assez une clique consumériste ... Je consomme donc je suis... bref, des grosses pommes :-) Parce qui si consommer Apple tient pour personnalité....AÏE ! Ceux qui jugent les gens sur ces détails ne valent pas grand-chose.
Big up à Naomi Klein et Noam Chomsky... l'intelligentsia c'est eux, pas Karl et Anna !
Mac alors !! lol
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
"qui, en consommant Apple, se fabriquent une identité et s'associent à une tribu, affirment leur personnalité".
Je ne vois pas le lien entre affirmer son identité et consommer du Apple... Même si c'est le message qu'Apple essaie de faire passer.
RÉPONDRE
NaomiIl y a 2 ans
@Lise : Je dirais même le message qu'Apple réussit à faire passer ! C'est ça le pire. Dans une société où tout tourne autour de la consommation en permanence, on finit par exister à travers les objets que l'on achète... Se faire plaisir avec des gadgets qui nous amusent, pourquoi pas, après tout c'est comme avec les vêtements. Mais de là à se définir en fonction de ce que l'on possède... Quelle tristesse... Enfin on a un peu dévié du sujet de l'Apple Watch ! :)
@Spunky : Hahaha, MAC alors ! (Merci pour la référence à Noam et Naomi... ;)
RÉPONDRE
IsisIl y a 2 ans
Perso, je dis : flippant, moche….. et vive la simplicité d'une vieille montre suisse
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Ce que j'aime dans les montres, c'est la transmission. Le fait de porter la montre de son père est à mes yeux plus précieux que n'importe quelle nouveauté high tech. Mais peut-être que dans quelques dizaines d'années, la montre que je léguerai à Charles sera une Apple Watch... Qui sait ? ;)
RÉPONDRE
anoricaIl y a 2 ans
Tout à fait d'accord avec Isis! par contre j'aimerais répondre à Lise, je ne pense pas que les Apple watch pourront se transmettre... Si elles tiennent aussi longtemps que les Iphones, c'est bal barré...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu as sûrement raison ;)
RÉPONDRE
AnneIl y a 2 ans
Bon, son défaut serait surtout son manque d'autonomie.
Je me revois disant il y a quelques années que je voulais juste un téléphone qui téléphone... (et que j'allume mon iphone en permanence maintenant) Alors, juste une montre qui donne l'heure?
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 2 ans
J'ai trouvé (via Youtubes), un doc d'Arte, sur Apple.
Son titre : "Apple, la tyrannie du cool"
Quand ils parlent d'amour de l'Iphone et quand ils disent que moins les gens croient aux différentes religions plus ils croient aux marques comme Apple... Drôle mais flippant ! ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
En voyant ce doc j'avais éprouvé un curieux malaise... "Drôle mais flippant " résume bien les choses ;)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode