Chronique #42 : Sans mots

2733
Depuis mercredi, je me sens incapable d'écrire. Ni sur la mode, ni sur les récents événements dramatiques.
Sans mots
Ce soir, le cauchemar semble enfin terminé. Mes pensées vont vers les victimes et leurs familles.

Je vous embrasse fort.

Lise
Partager l'article
Par Lise Huret, le 09 janvier 2015
Vous aimerez également
Chronique #81 : Ma
Il y a 3 jours - 32
EN SAVOIR PLUS
Chronique #80 : Calendrier Pirelli 2017
Il y a 8 jours - 25
EN SAVOIR PLUS
Chronique #79 : Souvenirs scolaires
Il y a 13 jours - 29
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
33 commentaires
Tous les commentaires
CheymaIl y a 1 an
#HeartBroken
#notInMyName
RÉPONDRE
rorococoeugvicIl y a 1 an
... une lueur dans le noir ... déjà ça ... sinon pas de mots oui ...
RÉPONDRE
MisingsIl y a 1 an
Ditto here.
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Je pense que je vais tricoter un pull ou une écharpe Je suis Charlie pour rendre hommage. C'est pas grand chose, mais avec un don je voulais bien faire quelque chose.
RIP
RÉPONDRE
anaIl y a 1 an
courage!
RÉPONDRE
EliseIl y a 1 an
La mode me paraît bien futile ces derniers temps... La sobriété est de rigueur ces jours-ci. J'en reviens encore au noir, se vêtir tout en noir, un peu en deuil, oui de quoi je ne sais pas trop... A Paris on tire la tronche, on flippe un peu. Je n'ai pas envie de sortir mes beaux apparats... Même pas de maquillage, de vernis aux ongles, d'habitude si "coquette". Alors oui le silence, la discrétion est bien de mise.
RÉPONDRE
LolaIl y a 1 an
Je ressens la même chose que vous dans les rues de Paris...
RÉPONDRE
revedepluieIl y a 1 an
Je ressens aussi la même chose
Pourtant j'essaie de me raccrocher à ces petites choses, de me dire que il faut continuer sa vie la tête haute, sans peur
RÉPONDRE
paulaIl y a 1 an
je suis du même avis que toi Elise.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 1 an
C'est émouvant ce rectangle noir.

Merci Lise.
RÉPONDRE
JulieIl y a 1 an
Merci d'avoir préféré un long silence, dont on a tant besoin pour prendre la dimension des atrocités commises.
RÉPONDRE
revedepluieIl y a 1 an
Oui, ce bourdonnement incessant de commentaires de tous genres devient insupportable
RÉPONDRE
Spunky-CharlieIl y a 1 an
!!! !!! !!!
RÉPONDRE
MeltIl y a 1 an
Franchement , je vis en Martinique , on est tous sans mots.
RÉPONDRE
EdemIl y a 1 an
plis foss :)
RÉPONDRE
sariaIl y a 1 an
C'est justement le moment de dire et de montrer quelque chose d'autre qu'une apparence un peu futile. La sobriété n'est pas ce qu'ils prônaient!
RÉPONDRE
je suis CharlieIl y a 1 an
Rendez-vous à la manifestation demain.
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
Malheureusement j'ai bien peur que le cauchemar ne fasse que commencer...
RÉPONDRE
val from BelgiumIl y a 1 an
J'en ai bien peur aussi..
RÉPONDRE
handMODEIl y a 1 an
Je le crains aussi...
RÉPONDRE
SylvieIl y a 1 an
Je suis comme toi
RÉPONDRE
violette.bIl y a 1 an
Etat post traumatique ,difficile de s'emballer pour la beauté du monde ......

Pourtant ne pas avoir peur ,ne pas se replier sera notre résistance.

RIP
RÉPONDRE
#jesuischarlieIl y a 1 an
Il est tellement difficile de mettre des mots sur ce que l'on ressent à propos de cette tragédie, de cette tuerie inhumaine qui a agité le monde entier, et bouleversé les Français. J'espère un gros mouvement de solidarité de la part de tout les Français demain à la marche républicaine, venez nombreux montrer votre soutien. Peut être que ce rassemblement me fera sentir moins impuissante face à ses trois jours de cauchemar, et rendre hommage à ces personnes qui défendaient notre liberté d'expression.
RÉPONDRE
handMODEIl y a 1 an
Idem, j'étais tétanisée, obnubilée par ces événements que je ne pouvais me concentrer. Mais à présent, avec les rassemblements et notamment celui de demain, je vais m'y remettre petit à petit parce que malgré tout la vie doit continuer. Ce ne sera plus comme avant, jamais.
Je t'embrasse bien fort.
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 1 an
Sans mots également... Et tellement de peine.
Courage à tous.
RÉPONDRE
AnaIl y a 1 an
Je suis très touchée par ta démarche qui, une fois de plus, démontre une attitude juste, digne...écran noir, pas de message ´je suis..´ etc, la place au recueillement, dueil, sobriété...je te prie de ne surtout pas trop commenter ces événements tragiques, tout a été dit dans les divers médias, ta réaction est exactement celle que j'attendais de ta part...tu ne me déçois jamais!
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 1 an
merci, Lise. Je dois t'avouer, que j'ai été agacée de voir tes "brèves" et autres conseils continuer à fleurir sur mon mur facebook tout le mercredi après-midi, et le jeudi aussi. Je ne sais pas pourquoi, un mauvais timing? Un postage automatique ? J'étais presque en colère, je ne comprenais pas!
Te lire aujourd'hui me rassure, sûrement y a t'il une explication (dont je n'ai pas besoin, au demeurant). Merci d'être venue partager ton ressenti, avec cette justesse qui te caractérise.

Love, à tous.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 1 an
Nos brèves sont programmées à peu près 24h en avance, et si nous avons décidé tout de suite mercredi de ne pas publier l'article du jour (qui est finalement sorti aujourd'hui), j'ai totalement oublié que les brèves continuaient elles à être diffusées.

Je ne m'en suis rendu compte que jeudi matin après la brève de 8h, et elles ont alors été coupées.

Désolé :/
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
La tension était vraiment palpable ces derniers jours. Je ne decouvre ce post qu'aujourd'hui.
Après une semaine de mobilisations, j'ai envie de te dire merci pour ce "non" article plein de retenu et de justesse.
Tu es l'une de celles qui exprime peut-être plus cette liberté d'expression qu'on defend tant dans un domaine qui malgré sa "superficialité" laisse de moins en moins de libertés à ses acteurs.
On doit plus que jamais croire à la vie.
Bisous à tous/toutes.
RÉPONDRE
CheymaIl y a 1 an
Aujourd'hui, moi, ce qui me laisse sans mots, ce ne sont pas les 2000 personnes assassinées au Nigeria, c'est le silence de la France (le peuple, les journalistes, les politiques, les bloggers) qui n'en a strictement rien à faire, pour qui 17 français sont plus importants que 2000 Nigerians. J'ai mal. Vraiment. Je trouve ça abjecte. Ce silence est plus grave que leur mort vaine.
RÉPONDRE
CheymaIl y a 1 an
Je me permets d'en parler ici Lise car je me sens en confiance et je me demande sincèrement ce que tu en penses. Je suis blessée dans mon humanité...
RÉPONDRE
JoséphineIl y a 1 an
Cheyma, merci pour ton post, je partage ton sentiment. Je pense qu'il est concevable qu'étant français, nous soyons plus touchés par ce qu'il s'est passé sur notre sol. Cela étant, le silence sur la situation dramatique au Nigéria (et dans tant d'autres pays hélas) est inadmissible. Je suis Charlie, certes, mais je suis aussi contre l'indignation sélective.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Je suis tout à fait d'accord avec toi, cette "hiérarchisation de la peine" a un côté inhumain. Je suppose que les politiques/médias considèrent que ce qui est géographiquement éloigné de nous a finalement peu d'importance...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode