Quand succès rime avec maigreur

10067
Si les agences de mannequins sont connues pour pousser leurs recrues à arborer la taille zéro, force est de constater que certaines filles en vogue n'ont pas besoin que quelqu'un leur intime de perdre du poids pour se mettre au régime : face au succès, elles le font d'elles-mêmes...
Chiara Ferragni
Toutes au départ étaient fines, jeunes et jolies. Puis le succès est arrivé et la pimpante Alexa Chung s'est peu à peu muée en mannequin de podium maigrissime. Ce fut ensuite au tour de la Canadienne Coco Rocha qui, après avoir longtemps milité contre le culte de la minceur au sein du milieu de la mode, a elle-même fini par perdre beaucoup de poids, à tel point que son compte Instagram apparaît désormais parfois un brin dérangeant. Pendant ce temps, Chiara Ferragni (blogueuse mode la plus influente du monde selon le site Fashionista), affiche une silhouette de plus en plus émaciée (voir ici et ), et ce sans que personne ne s'en émeuve publiquement.

Il y a pourtant de quoi interroger : pourquoi ces femmes déjà minces et ayant rencontré le succès ont-elles eu besoin d'accéder au stade de la maigreur ? Serait-ce la conséquence d'avoir fait de leur image un business à part entière ? S'agit-il d'une réponse inconsciente à l'intense pression qui s'exerce sur elles ? Éprouvent-elles le besoin de contrôler à l'extrême leur alimentation, afin de reprendre un peu le pouvoir face à une image qui a tendance à leur échapper ?
Alexa Chung
Toujours est-il qu'avec bientôt autant de followers Instagram que Barack Obama, Chiara Ferragni possède une immense influence et un insolent pouvoir de prescription. Or, en maigrissant de photo en photo, la belle envoie sans le vouloir un message fort à sa communauté. En continuant à se photographier sous toutes les coutures comme si de rien n'était, l'Italienne semble en effet oublier que des millions de jeunes filles la prennent pour modèle et que bon nombre d'entre elles considéreront son "nouveau" corps comme un idéal à atteindre.

Sollicitant constamment ces jeunes femmes, les griffes/maisons de luxe se retrouvent quant à elles face à un sérieux dilemme : faut-il ne rien dire et continuer à profiter de leur pouvoir de prescription (au risque de se voir reprocher de promouvoir l'extrême minceur), ou au contraire faire pression sur elles et les inciter à renouer avec un IMC plus "consensuel" ? À en croire l'agenda bien rempli de Chiara Ferragni (entre front row des défilés les plus en vue, bal du MET et shooting pour Jimmy Choo) et le nombre de campagnes/collaborations d'Alexa Chung, il semble que celles-ci aient choisi leur camp : business is business…

PS : Pour ma part, si je ne pense pas que ces jeunes femmes devraient être "boycottées", continuer à promouvoir leur image comme si de rien n'était ne me semble pas non plus être la bonne solution...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 mai 2015 dans Analyses
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
67 commentaires
Tous les commentaires
Marie2ParisIl y a 1 an
Le revirement de Coco Rocha me laisse encore sans voix. Elle était magnifique avant!
C'est en fait le cas pour toutes. Même si elles étaient minces au début, elles renvoyaient de la fraîcheur, du fun mais en maigrissant de plus en plus, elles n'insufflent plus cet esprit. Elles donnent une image stricte où la joie de vivre semble absente. C'est triste finalement pour ces jeunes femmes...
RÉPONDRE
steldaIl y a 1 an
Je suis d'accord : elles étaient fines mais ravissantes, naturelles. Cara aussi maigrit à vue d'oeil. Je me demande si elles n’ont pas une espèce de culpabilité à manger normalement alors que 90 % des gens de leur milieu se nourrit d’une feuille de salade pour atteindre une taille que elles, possèdent naturellement?
RÉPONDRE
AuroreIl y a 1 an
Merci pour cet article.
Les récentes photos de Chiara en maillot de bain sur sont Instagram me donnent des frissons.
RÉPONDRE
AuroreIl y a 1 an
*sur son Instagram
RÉPONDRE
JulieIl y a 1 an
C'est affligeant !! Chiara Ferragni maigrit à vue d'oeil effectivement...
RÉPONDRE
cilouIl y a 1 an
Je suis rassurée de ne pas être la seule à avoir été effrayée par la maigreur de Chiara Ferragni sur ses dernières photos.
RÉPONDRE
léaIl y a 1 an
c'est vrai ! Plus la célébrité augmente, plus le besoin d'afficher un contrôle total sur sa silhouette, la plus filiforme possible, semble augmenter... On pourrait citer Kate Middleton qui a aussi suivi cette évolution "de fille pimpante à mannequin de podium", comme tu dis justement. Ou encore Garance Doré, qui semble bien partie pour le contrôle total.
J'éprouve de la compassion pour ces femmes très exposées, la pression doit être très forte.
RÉPONDRE
ZaelleIl y a 1 an
Je suis bien d'accord avec toi Léa.mais ce qui me choque encore plus chez garance doré cest la différence entre son discours et les photos sur son Instagram.cest une chose de contrôler et maigrir mais de dire sur son blog qu'elle doit perdre du poids,qu'elle mange beaucoup...alors que son physique est extrêmement sportif et fin...cest assez contradictoire
RÉPONDRE
ZaelleIl y a 1 an
Comme tu parlais de garance doré , je viens d.aller sur son site...et je suis choqué ! Elle fait un article sur aymeline valade en disant elle est cool et chic!!!!
Regardez la montee des marches d'aymeline valade! Sa maigreur fait froid dans le dos!!!!
Comment on peut parler du cool dans le chic en dissociant autant les vêtements au physique!!!
La maigreur c'est loin d.etre cool!!!!cela montre une grande détresse interne!!!!
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
Je vous trouve un peu dures avec Garance Doré.
Vous remarquerez que les filles qui maigrissent ne parlent JAMAIS de leur poids, ni de bouffe, ou alors elles postent des photos d'elles avec des glaces et on se demande bien ce qu'elles on pu en faire une fois la photo prise. C'est complètement interdit sur leurs blogs, et à la moindre remarque on se fait incendier (chez les françaises comme chez les étrangères... je me souviens des critiques émises à l'égard de Margaux Lonnberg qui faisait comme si rien d'anormal n'était en train de se passer, pire, qui censurait à tout va, alors que certaines de ses photos étaient réellement CHOQUANTES, et bien pire encore que celles de Chiara Ferragni...).
Garance Doré semble certes un peu obnubilée par le sujet. Mais au moins, elle, elle en parle ouvertement. Elle reconnaît que c'est une obsession. Elle reconnaît combien le sujet est compliqué, elle reconnaît qu'il existe une vraie pression lorsque l'on travaille dans la mode. Et malgré tout, il faut bien le dire, elle a un corps normal... Mince, musclé, certes, mais normal, je dirais qu'elle fait un 38. Ce qui signifie qu'elle RESISTE à la pression, malgré son statut. C'est peut-être aussi en rapport avec son âge, avec le fait qu'elle est un modèle pour les femmes plus mûres... Je ne sais pas. Mais le fait est que même si ça l'obsède, elle ne fait pas n'importe quoi.
Moi, je l'avoue, je suis comme elle, je me plains souvent d'être grosse, alors qu'en fait je ne le suis pas du tout (enfin, comparée aux filles des magazines, je suis carrément plantureuse... quelle blague !).
Donc, en un sens, je la comprends... Ce ne doit pas être si facile pour elle de résister ! (Peut-être que comme moi elle est très gourmande aussi :D)
RÉPONDRE
Za elleIl y a 1 an
pour clarifier mon discours.cela ne me gêne pas quon soit obsédée par son poid mais ce que je trouve bizarre chez garance doré cest parler de son poid, de dire qu'elle est grosse et surtout de dire qu'elle ne fait pas de sport alors qu'on voit bien que c'est faux!elle fait a mort du sport!
Au final je préfère les nanas sur Instagram qui assume le temps qu'elles passent a faire du sport pour avoir une belle ligne!
garance doré n'assume pas son contrôle car elle essaye de montrer une image cool d'elle alors qu'elle est tt sauf cool...
Je trouve cela contradictoire de parler de style cool quand toutes les personnes qu'elle presente sont des personnes qui maîtrisent a fond leurs vies...
Je pense que le mot cool n'est pas approprier elle pourrait parler de elegante par exemple....
RÉPONDRE
Za elleIl y a 1 an
Et sincèrement je commence a fatiguee du manque d'esprit critique qu'elle a par rapport au milieu de la mode...
Elle est critique sur sa vie c'est vrai elle raconte son parcours ses envies et je respecte la dessus cest une femme de courage par rapport à sa carrière! mais son blog ne comporte aucunes critiques sur le milieu de la mode tt est happy!top! Et cest fort dommage
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
Sur ce point je suis d'accord, elle se veut "cool" alors qu'elle est en perpétuelle représentation, et d'ailleurs c'est pourquoi je déteste le commerce du "cool". Et effectivement, 15 % des gens qu'elle montre sont cool et les autres... pas vraiment je pense. Tu as raison.
Par contre, fait-elle tant de sport que ça ? J'en sais rien. Je n'en suis pas sûre... Mais ce que je vois, moi, c'est une femme fragile en fait, qui est à la merci du regard des autres. Je sais pas, je la trouve touchante...
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
Par contre, tu as tout à fait raison, son manque d'esprit critique devient risible... mais je ne parlais pas de ça. D'ailleurs je ne lis plus trop son blog, c'est toujours la même chose... tout le monde il est beau, etc...
RÉPONDRE
Za elleIl y a 1 an
Parceque sincèrement les blog nous montrent pleins de gens beaux dans des beaux intérieurs et comme tt le monde je rentre dans le jeu et bizarrement moi je trouve que c'est un sacré boulot de garder la ligne avec 3h de sport par semaine et un 38/40 pour moi et avoir une belle garde robe et un beau intérieur et gerer le boulot et les enfants...ahah je controle a mort! je l'assume jaime une certaine perfection...c'est choquant peut être de dire ca...
RÉPONDRE
Za elleIl y a 1 an
Et tu as raison sa fragilité est tres touchante
RÉPONDRE
Maeva Il y a 1 an
Bien que je sois confrontée quotidiennement à ces images je n'avais jamais (vraiment) réalisé à quel point elles peuvent avoir de l'influence. Je suis Chiara depuis un petit moment et il est vrai que sa maigreur en devient inquiétante. La société nous fait passer comme message que des corps comme celui d'Alexa, de Chiara ou bien d'autres sont "normaux". Mais la beauté n'est pas maigreur, il ne faut pas inciter les plus jeunes à entrer dans cette sphère infernale. Rien de plus beau qu'un corps musclé, en forme. Il faut briser ses normes et ses règles.
Merci pour cet article, et j'espère qu'un jour les choses changeront
RÉPONDRE
LibertyIl y a 1 an
Je pense que leur perte de poids est en adéquation (hélas) avec le milieu dans lequel ces jeunes femmes évoluent.

Les couturiers exigent des demoiselles à la silhouette hyper fluette pour leur servir de cintres vivants.
Résultat : Coco Rocha s'est sans doute dit : " Je suis déjà connue dans le milieu, j'ai une belle carrière; mais, pour briller encore plus, pour maintenir mon statut de It-Girl et de top-model incontournable, il faut que je maigrisse pour rester dans la course, ne pas me faire dépasser par les autres, continuer à avoir du boulot et être conforme à ce que le milieu de la mode attend esthétiquement d'un mannequin."

Pour Chiara et Alexa, c'est sans doute le même raisonnement qui a primé : tu es considérée comme une icône de la mode; or, ce même milieu exige la maigreur. Bon ben, pour conserver ton statut, ta carrière, le concert de louanges, l'intérêt des couturiers, tu suis le mouvement.

De plus, côtoyant des mannequins filiformes à longueur de soirées, de shooting, de défilés, elles finissent inévitablement par se comparer à celles-ci ( le sport féminin par excellence...) et par la suite, se trouvent grosses en comparaison. D'où régime..maigreur...etc.
RÉPONDRE
annaIl y a 1 an
+1 Liberty

Je pense également que le milieu de la mode impose à ces filles une silhouette filiforme.

Sans que nous nous en rendions forcément compte, ces filles sont devenues de véritables portes manteaux 24h/24 et cela 7j/7.
Chiara poste sur instragram quasiment 3 tenues différentes par jour (voir plus...) toutes offertes tour à tour par des marque diverses.

Ces its-girls se doivent donc pouvoir rentrer dans tous les vêtements qu'on leur demande de porter. Son corps est devenu son fonds de commerce si elle se "risquait" de retrouver sa silhouette d'antan, malheureusement c'est un bon nombre de partenariats et de ce fait contrats juteux qui lui passeraient sous le nez.


Dur milieux hélas ...
RÉPONDRE
JulytoseptemberIl y a 1 an
Merci pour cet article. J'avais toujours connu Alexa Chung maigrissime mais force est de constater que cela n'a pas toujours été le cas, il suffit de regarder ses bras! Sans suivre ces célébrités sur Instagram, (j'en suis d'autres), je me demande parfois où est la normalité. L'extrême minceur ou moi et mon 38/40 qui sommes plus censés rentrer dans la "norme" française. Loin de moi l'envie de les montrer du doigt et de les accuser d'être anormales mais c'est vrai que j'ai parfois l'impression d'être vraiment obèse. Pourtant je sais que sans être particulièrement fine , je ne suis pas non plus en surpoids.
Je trouve ton article d'autant plus parlant que tu es assez bien placée pour traiter ce sujet ..(j'espère que tu ne le prendras pas mal, je trouve juste que ça donne d'autant plus de force à ton avis mais peut-être que je m'exprime mal).
Leur maigreur pourrait aussi venir du fait qu'une fois arrivée au sommet, celles-ci ont peur de "redescendre" . La maigreur devenant un peu le nouvel idéal peut-être est-ce une façon de rester en haut du podium...Simple réflexion
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Je ne le prends pas mal du tout ! Si ce sujet m'intéresse tant c'est qu'il résonne effectivement en moi de manière particulière ;)
RÉPONDRE
romaneIl y a 1 an
Le revirement de bord de Coco Rocha est effarant !
RÉPONDRE
stylish girlIl y a 1 an
Effectivement, d'une manière plus ou moins implicite les marques leur font comprendre que pour mettre en valeur leurs créations il faut faire une taille zéro. La célébrité, les strass,les paillettes, l'argent facile .... ont raison de leur santé (physique et mentale). Bref, c'est vraiment dommage que la majorité des it girl ou top model n'arrivent pas à renoncer à quelques contrats pour préserver leur intégrité. Personnellement je suis vraiment une passionnée de mode mais je mets un point d'honneur à ne pas suivre de blogs de modeuses afin de ne pas cautionner se business malsain ou pratiquemment plus personne n'arrive à faire la différence entre mince te maigre!
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 1 an
Ce n'est pas la première fois que vous abordez ce sujet avec beaucoup de justesse. Il est vrai, on se dit que ces filles sont trop maigres, elles ne reflètent pas la joie de vivre et encore moins la santé, pourtant elles sont au top ! On ne comprend pas qui impose ce culte de la maigreur ? C'est un message très dangereux pour les jeunes qui veulent se lancer dans cette carrière. Nous avons récemment abordé aussi ce sujet
http://wp.me/p2H2o8-5vW
RÉPONDRE
Val de BruxellesIl y a 1 an
Elles ont jolies mais franchement ne font pas rêver.
Je déplore vraiment cette mode de la minceur extrême qui évoque toujours pour moi la maladie, la privation, l'enfermement...c'est effrayant!
Il faut avouer qu'en période d'abondance alimentaire, la minceur sera évidement à la mode. Tombons dans une période de disette, les bourrelets seront à la mode. l'inaccessible. ...
Je ne suis pas pour non plus mettre en avant les filles trop fortes (ce qui n'est pas non plus bon pour la santé).
Pourquoi la fille en pleine de santé et de vitalité ne fait-elle pas fureur je ne comprends pas??
RÉPONDRE
FalbalasIl y a 1 an
Je suis le blog de Chiara F. depuis un moment et j'ai vu (comme la plupart) son corps s'émacier au fil des jours.
Récemment j'ai posté un petit mot sur son compte FB en disant que sa "maigreur" s'accentuait un peu trop. Je me suis fait littéralement insulter.
Je ne réagirai plus sur ce 'fait' puisque cela semble convenir à l'ensemble de la blogosphère.
Néanmoins votre post est le 'pendant' de ce que moi-même je vérifie chaque jour sur la toile et j'avoue que je me fais du souci pour mes filles qui sont adolescentes et qui n'ont pas forcément mon recul sur le corps.
RÉPONDRE
MuggenIl y a 1 an
Quand on y pense, c'est tout de même dingue que les icones de mode soient des femmes qui ne correspondent pas à la réalité. Il fau surtout que les gens comprennent que les créateurs prennent des femmes maigres parce qu'elles sont à l'image des silhouettes qu'ils dessinent. Ce leur permet de mieux coller à leurs idées. Mais soyons honnêtes et admettons qu'un vêtement est plus joli sur un corps avec des formes réelles, de femme. PEut-être faudrai-il que le créateurs se projettent sur d'autres silhouettes...
http://www.mlle-lovemuggen.com
RÉPONDRE
Si ne direIl y a 1 an
C'est vrai que, travaillant dans ce milieu, je me rend compte qu'il m'arrive de me comparer a ces jeunes femmes qui lorsqu'elle viennent pour des essayages n'ont absolument rien qui dépasse. Au début on est choqués, et puis peu à peu on s'y habitue et c'est là le danger!!Se trouver grosse alors que l'on fait entre un 36 et un 38 ça n'est pas très sain!
On ne se rend pas compte mais ces jeunes femmes ont une influence folle sur nous.
A nous de garder la tête sur les épaules et de toujours garder en tête que ce qui fait la beauté d'une femme (ou d'un homme) ça n'est pas vraiment sa taille, mais plutôt ce qu'il ou elle dégage, son charme, son caractère, sa confiance en soit, sa joie de vivre, ses passions.



Si ne dire.
RÉPONDRE
coralieIl y a 1 an
Au fond, je ne pense pas que ce phénomène soit seulement relié à la mode. Le corps des femmes a toujours été un terrain de luttes et la société a toujours exercé un contrôle sur le corps féminin. Si nos grand-mères ne pensaient pas à faire des régimes "minceur" chaque mois, leur corps, leur désir et leur sexualité avaient aussi leurs tabous. Si Mai 68 incarne la libération des corps et des désirs féminins, il semble que ce fut une libération assez fragile à vrai dire. L'image de ces filles si minces, qui ressemblent à des adolescentes sans aucune forme, j'ai l'impression que notre société voudrait faire disparaître le corps des femmes, que le corps féminin devient évanescent, peut-être parce qu'au fond, le corps des femmes, leur sexualité, la chair a toujours fait peur ? Je ne sais pas, mais j'ai l'impression que la représentation que l'on donne des corps féminins en dit long sur une société. Soit on le cache, soit on l'expose, soit on le gonfle (seins, bouche, fesses) pour être ultra sexualisé, soit on le fait disparaître petit à petit à l'image de ces filles. Dans tous les cas, la société cherche toujours à le contrôler en imposant des modèles. C'est assez inquiétant, surtout pour les jeunes filles.
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
Bonjour Coralie,

Je trouve ton commentaire très juste.

Le corps des femmes, parce qu'il a le pouvoir de donner la vie, me semble générer une espèce de mélanges de sentiments ambivalents chez les hommes d'une part, mais aussi chez les femmes elles-mêmes, et ce depuis tout temps : jalousie primaire (les femmes ont le privilège de porter et de nourrir l'enfant), dégoût (les règles, l'enfantement, toutes ces choses liées au sang, à la chair, aux entrailles...), gêne, désir évidemment... Bref, tout ça donne lieu à des pratiques extrêmement diverses selon les époques et les domaines : le port du corset notamment (qui, de manière très significative, empêchait les femmes de respirer !...) en est un phénomène très parlant.

Dans le cas de l'industrie de la mode, j'ai l'impression que les choses vont de mal en pis. Aucune amélioration des conditions physiques des mannequins, une esthétique à la limité de la morbidité... Et le pire, c'est que les filles et les femmes de la mode elles-mêmes, qui devraient se rebeller contre les entraves et les contraintes imposées, cautionnent ou ferment les yeux sur le problème !

Les filles citées dans l'article sont peut-être libres de par leur position, leur succès ou leur argent... Mais au fond, ce sont des pantins, instrumentalisées par une industrie malsaine et qui ne leur veut pas du bien, et leur degré de liberté morale doit avoisiner le niveau zéro. Et je le dis avec beaucoup de tristesse.
RÉPONDRE
Anne laure Il y a 1 an
Quand maigreur rime avec laideur et on ressent dans les yeux beaucoup de mélancolie
Manger doit etre un plaisir il faut juste manger de bons produits
C est bien triste quand on sait que tant de gens souffrent de malnutrition pendant que nous occidentaux oscillons entre obésité et anorexie
En quand le jour où nous nous rentrons compte de notre chance
RÉPONDRE
AmélieIl y a 1 an
Quelle tristesse de constater qu'il faut vraisemblablement devenir extrêmement maigre pour rester dans la course dans ce milieu... C'est très triste et dur pour ces femmes qui vendent leur image et mais dont inévitablement l'attrait finira par s'essouffler. Il y aura toujours de nouvelles it girl plus belles, plus jeunes, plus minces (est ce possible ?) pour les remplacer. Contrairement à des actrices dont le métier certes repose sur l'image mais exerce un art, la gloire de ces it girls ne repose pas sur grand chose. Peut être que c'est ce qui induit leur comportement. En tous les cas, leur physique ne me permet clairement pas de m'identifier à elles mais risque en revanche d'inciter les plus jeunes à tenter de leur ressembler.
RÉPONDRE
pruneIl y a 1 an
Lise, pourquoi, dans la rubrique conseils, les lectrices qui te consultent inscrivent leur poids et leur taille ?
En rapport ou non avec le thème de ton article (très intéressant d'ailleurs, merci beaucoup de mettre le doigt avec justesse sur un sujet qui mérite d'être considéré...), c'est une question que je me pose depuis plusieurs années...
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 1 an
C'est une info indispensable, dans la mesure où Lise ne fera pas les mêmes propositions selon la morphologie de la personne :)
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Y aurait-il un moyen de masquer ces informations aux autres lecteurs? Ces infos sont indispensables pour Lise, mais pas pour les autres lectrices. Pour ma part ça me gêne toujours un peu, le schéma prénom/taille/poids, je trouve que ça ne regarde pas les lectrices et que ça réduit la fille qui demande conseil à ses mensurations…

d'ailleurs, le poids et la taille ne sont pas un indicateur de morphologie, ça ne dit pas si la personne est en forme de A, V, 8, X, H ou O (pardon pour la terminologie barbare haha) donc raison de plus pour ne pas indiquer le poids et la taille de la personne (sauf si celle-ci souhaite expressément que cela soit indiqué) et plutôt réfléchir à d'autres indications, comme la morphologie par exemple.

voilà pour mon opinion ;)
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 1 an
C'est drôle car je viens de faire un post sur "corps de la mode". L'angle n'est pas le même mais c'est vrai que ces questions interrogent...
RÉPONDRE
CheymaIl y a 1 an
J'avais remarqué ça chez Coco, c'est effectivement assez étrange...
Sans transition, je voulais partager cet article avec toi Lise, les 10 commandements Céline ;)
http://www.anothermag.com/fashion-beauty/7128/10-c...

www.cheyma.com
RÉPONDRE
Iris Il y a 1 an
Il semble que les corps désirables de l'époque soient aux deux extrêmes, soit extrêmement pulpeux comme celui de Kim Kardashian ou de Nicki Minaj, soit extrêmement anguleux comme celui de celles que tu nous présentes, tendance présente aussi bien chez nos blogueuses mode iconiques comme Margaux Lonnberg. Les pulpeuses faisant rêver les gens -hommes et femmes-du peuple, tandis que les mannequins émaciés fascinent plutôt les csp+. Lutte des corps, lutte des classes ? Et la classe moyenne, elle, cantonnée à sa valorisation du juste milieu, du petit 38, du bonnet B, le physique de la girl next door.
C'est un fait pourtant que les hommes préfèrent les filles minces avec des formes, suffit de voir les classements fhm, gq, etc. Mais les mannequins ne s'adressent pas aux hommes. Les abonnées instagram des "porte-manteaux" sont des femmes, qui préfèrent les filles minces avec peu de formes, parce que, je ne fais pas l'apologie de la maigreur, mais oui, les vêtements ça tombe mieux sur une fille sans trop de formes, ça donne une allure dégaine et aussi fragile, sans le risque de vulgarité -bah oui, un grand tee-shirt lose gris décolleté en V sur un soutif en dentelle apparent, c'est canon sur un bonnet A, mais sur un bonnet C ou D, et toutes les filles crieraient au mauvais goût...
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
est-ce que c'est un fait établi que les hommes préfèrent les filles minces avec des formes, ou bien est-ce que la presse féminine et masculine modèlent ce goût t font croire que c'est la norme? Les hommes sont bien plus complexes que l'on croit, et de même pour nous : les classements des hommes "les plus sexy de l'année" ne sont là que pour vendre du papier, il serait étonnant qu'ils résument les goûts des femmes hétéro en matière d'hommes…

justement, je pense que les hommes trouvent moins vulgaires les femmes pulpeuses qui suivent la mode que les femmes elles-mêmes : comme tu le dis, ce sont les filles qui crieraient au mauvais goût, mais les hommes? la plupart s'en fichent de la mode, certains penseraient, j'en suis sûre " tiens c'est sexy, elle est à l'aise avec son corps, elle ose". Comme quoi, je pense que le regard des femmes sur les femmes est souvent beaucoup plus dur que le regard des hommes lui-même. D'ailleurs, pareil, ils s'en fichent de voir le vêtement, ils voient plutôt la personne que l'habillement.

Je pense que si les femmes veulent maigrir pour rester en haut du panier, c'est paradoxalement pour plaire, mais pas forcément aux hommes hétéro, mais pour être la queen B entre les femmes et/ou pour plaire à des femmes et hommes qui tiennent les rênes du business de la mode.
RÉPONDRE
CilouIl y a 1 an
Je suis tout à fait d'accord avec toi
RÉPONDRE
JustineIl y a 1 an
Sujet particulièrement intéressant, merci Lise, j'avais aussi eu ce sentiment pour Betty (du blog de Betty) et pour Alix (The Cherryblossomgirl) qui ont été érigées elles-aussi et à leur échelle au rang de stars et qui ont perdu pas mal de poids (je m'étais amusée à comparer des photos en 2009 et des photos en 2014, c'était affolant) : la petite sphère française semble aussi touchée.

Comme j'ai lu ici, je pense aussi que le fait de côtoyer chaque jour des filles ultra minces dans le monde de la mode modifie durablement et insidieusement leur rapport au corps, encore plus fortement que ce que nous vivons nous-même.
D'un côté les blogueuses / it-girl ultra minces, de l'autre les instagrameuses au corps sportif souvent inatteignable : pas facile de garder la tête froide.
RÉPONDRE
anninaIl y a 1 an
Juste un petit bémol à cet article dont je ne réfute absolument pas le bien fondé ; ces filles se sont fait connaître tout juste au sortir de l'adolescence, période on l'on a un corps et surtout un visage encore très poupon (c'est très net sur les photos d'Alexa Chung ou de Chiara Ferragni). Ces filles ont désormais une trentaine d'années ou en tout cas approche la trentaine et il est fréquent que le visage s'émacie à cette période.
RÉPONDRE
mashIl y a 1 an
je suis d'accord avec toi ! mais bon si on regarde Amal Alamuddin .. elle maigri bien après ..
RÉPONDRE
CharlotteIl y a 1 an
Bonjour Lise,
Ton article sonne très juste, je m'étais déjà faite la réflexion à propos de Chiara Ferragni, comme je trouvais son visage émacié (appelons un chat un chat) et je viens de voir le compte Instagram de Coco Rocha c'est juste effrayant, la façon qu'elle a eu de contrôler son corps jusqu'au bout de sa grossesse (attention je ne dis pas qu'il faut s'arrêter de vivre quand est enceinte et sans problème de santé majeur prescrivant un repos forcé, je suis même plutôt pour garder une activité légère et adaptée quand on le peut (yoga, pilates, etc). Mais franchement quand on voit ce visage creux à huit mois de grossesse ça fait juste peur...
Moi qui travaille dans le domaine de la santé, ce genre de corps me fait simplement penser à des personnes malades.
RÉPONDRE
PalomaIl y a 1 an
OMG tu as completement zappé le cas de Taylor Swift !!! C'est fou ce qu'elle a maigri depuis les dernières années. C'est exagéré même si elle est magnifique. C'est tellement une mauvaise image pour les jeunes
RÉPONDRE
s.Il y a 1 an
Bonjour Lise,

Article juste.

Je rajouterai deux choses :
1/ une fois que l'on a dit cela, que faisons-nous ? Contemplons-nous cette dérive, en râlant de temps en temps, mais en baissant les bras, et en nous disant "c'est comme ça" et en constatant l’inexorable descente vers des filles toujours plus maigres ? je ne pense pas : écrire déjà un article comme le votre est déjà une prise de conscience. Il faut en faire plus, parce (c'est mon 2/) je suis absolument convaincue que nous ne sommes pas dans la normalité (la minceur n'est pas un problème pour moi, la chute de poids vertigineuse oui, la maigreur oui, car s'il y a trouble alimentaire, il y a maladie : au fait comme vous avec ce sujet, je n'ai plus aucun problème à y accoler le mot maladie)

2/ ce qui m'affole le plus dans tout ceci, est l'image de la femme que nous, elles renvoyons. pour être même plus précise, l'image de la femme occidentale de classe socio-professionnelle supérieure (oui cela réduit !). Quelle est la joie derrière tout ceci? Alors même (ok c'est peut-être très terre à terre mais c'est également une réalité) qu'une partie de l'humanité meure de faim ? Et notre modèle à nous serait une femme dans l'hyper-contrôle, notamment purement de l'image. Vive la liberté de la femme ! On bouscule des murs, pour s'en imposer d'autres ? TOut ça pour ça ?

J'ai aujourd'hui pris du recul avec tout ceci : il y a tellement d'autres modèles que ces it-girls et autres filles de passage. Des femmes qui s'assument, qui ont une vie épanouie, qui savent tout concilier avec réussite, sans tomber dans n'importe quel extrême. Je suis apaisée avec ma propre image, car il y a plus important sur Terre !
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 1 an
Hum.....sujet delicat en effet. Je dirai juste qu'elles etaient bien plus jolies avant et que c'est bien dommage qu'elles en soient arrivées là. Pour ma part c'est devenu des personnalités qui m'insupportent notamment Alexa et Chiara, je ne connais pas leur vrai caractère mais cette nouvelle image qu'elles renvoient les fait paraitre imbues de leur personne......
RÉPONDRE
leoleochouIl y a 1 an
Merci Lise pour cet article. En effet je me suis également fait cette réflexion que personne ne semblait s'alarmer de la maigreur grandissante de Chiara Ferragni, celle qui parmi les personnes que tu cites m'as le plus choquée ! Je crois l'avoir d'autant plus réalisé en me mettant a la suivre sur snapchat. La, en mouvement, cette maigreur qu'elle sait mettre a son avantage sur ses photos instagram devient vraiment dérangeante et meme disgracieuse.. J'irai meme jusqu'a dire que pour moi, voir ces images a cassé toute son aura et sa "coolitude", je la trouve maintenant éteinte et sans charme...
Comme quoi cette minceur extreme sied mieux aux podium (et encore) qu'a la vraie vie..
RÉPONDRE
ViviIl y a 1 an
Oh lala je n'avais pas vu les photos de Chiara Ferragni depuis des lustres... sa perte de poids fait froid dans le dos, elle était tellement plus jolie avant!
RÉPONDRE
CéliaIl y a 1 an
Je n'aime pas trop regarder les photos de bloggeuses ou de it girls, je n'avais pas remarqué leur amincissement extrême, en revanche je trouvais Coco Rocha beaucoup mieux avant, elle n'avait vraiment pas besoin de maigrir autant :/

De toute façon il y a vraiment un problème avec la représentation du corps féminin et cela depuis des siècles, que ce soit dans les tableaux où le modèle peau blanche bien en chaire était idéalisé. Et puis franchement il y a un gros problème qui n'est pas présent que dans la mode, dans les publicités on ose même pas montrer un peu de cellulite ou de graisse pour les produits amincissants, ils montrent directement le résultat. Comme si les poils (pub rasoirs), vergetures, cellulite, étaient aussi effrayants que ça, et ça s'adresse avant tout aux femmes qui se mettent une pression de malade pour atteindre le corps parfait, celui qui est tout lisse, conforme.
A l'inverse on a des femmes avec des formes comme KK mais bon, il y a tout autant de contrôle là aussi, ses fesses, sa poitrine, son visage tout est refait. Alors des formes : oui mais à condition qu'elles soient parfaites, lisses, sans défauts et contrôlées!
Je trouve ça tellement dommage, et je trouve ça beaucoup plus beau quand une personne s'accepte, quel que soit son physique.
Il semble que les filles très minces dégagent une certaine légèreté que l'on peut associer à la liberté, à une jeunesse encore présente, elles ont quelque chose d'enfantin et parfois une élégance nonchalante/attitude cool qui ne semble pas travailler, je ne sais pas l'expliquer même moi j'y suis sensible sans en faire un modèle (enfin en tout cas c'est ce qui se dégage des mannequins mais bon c'est aussi leur travail).

HS: Lise j'aimerais beaucoup si tu en as envie ou le temps, des articles sur l'histoire des maisons, ce que les créateurs ont apporté à la mode, comment leur vision de la femme évolue, leurs matières favorites.. Enfin si c'est possible bien sûr car je pense que ça peut être intéressant moi qui aimerait bien avoir un peu plus de connaissances, et je sais que tu saurais très bien le faire :)
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 1 an
Concernant les articles sur les maisons, nous avions autrefois des rubriques "créateurs" et "marques", où nous faisons justement leur historique :)

Les articles sont toujours là, mais ils ne sont plus accessibles directement (mais en cherchant dans les archives...).

Par contre Lise ne s'interdit pas d'écrire de nouveaux articles sur les créateurs émergeants :)
RÉPONDRE
JacintheIl y a 1 an
Oh la bonne idée, j'adorerais des analyses de Lise sur des créateurs qui montent!
RÉPONDRE
CéliaIl y a 1 an
Cool alors merci!
RÉPONDRE
MargotIl y a 1 an
Je me permets de donner un lien vers le très récent article de la blogueuse de marieandmood, qui je trouve, à son niveau, dévoile parfaitement le problème de la blogueuse quant à son image: http://www.marieandmood.com/2015/05/en-espadrille....
Elle poste dans cet article des photos d'elle en short, et quoi de plus normal avec les températures qui se radoucissent? Cependant le contenu m'a fait tiquer. Je cite:
"Le seul hic, c'est de porter (enfin je trouve) du blanc quand on est pas bronzé, cela ne met pas en valeur. Petite erreur de style. Etant perfectionniste, j'essaie toujours de vous proposer des photos de qualités et je vous avoue que pour cette tenue, je ne suis pas satisfaite de mon travail. J'ai même hésité à le mettre en ligne. Pas évident d'assumer au quotidien son image. Petite remise en question et je constate un peu de laisser aller de mon côté. Avec l'été qui arrive, je vois beaucoup d'entre vous bien motivée à sculpter son corps et manger sainement. (si seulement je n'étais pas flemmarde) Je vais déjà commencer par une alimentation plus saine et continuer mes cours de yoga-pilates. Quels sont vos conseils pour se préparer avant l'été ?"

Je passe la remarque -un peu bête à mon sens- sur le fait de porter du blanc lorsque l'on n'est pas bronzé, cela ne me semble même pas être le véritable souci, c'est surtout le reste du paragraphe me laisse songeuse: cette jeune personne (je ne la suis pas plus que ça et ne la connais pas mais elle semble avoir un succès relatif, est répertoriée sur Spritzi dans les blogs français etc) semble être en bonne santé, mince, affiche des jambes que beaucoup pourraient lui envier mais parle cependant de "sculpter son corps et manger sainement", comme si l'image qu'elle renvoyait à travers ses photos n'était pas satisfaisante, pas à la hauteur, comme si, disons le clairement, elle devait maigrir. Que ce soit dur d'"d'assumer au quotidien son image" lorsque l'on est blogueuse, même si c'est un choix, je le conçois parfaitement. Ce que je ne comprends c'est qu'une jeune femme affichant une telle silhouette en vienne à se faire de telles réflexions. Que doivent alors se dire les personnes qui dépassent le 38? Si perte de poids et succès sont proportionnels, le second semblant appeler le premier, je ne m'étonne pas de savoir Chiara, Alexa et les autres se laisser glisser sur la pente de l'extrême maigreur. Mais quelle pitié et quel message envoyé à des millions d'abonnées..
RÉPONDRE
AdelineIl y a 1 an
Coucou Lise,

J'ai egalement suivi l'evolution de Daria Werbowy et je trouve qu'elle a maigri...

Merci pour cet article
RÉPONDRE
chloéIl y a 1 an
RÉPONDRE
Coilne BaptistaIl y a 1 an
Bonjour Lise, Je vous remercie de parler ouvertement et intelligemment de cette extrême maigreur. Parce que ces images défilent sans que personne n'y trouve à redire alors qu'elles sont terribles. Ces bras décharnés, ces épaules squelettiques, ces visages émaciés, cela n'est en rien dû à un changement de silhouette au sortir d'une période comme l’adolescence. Cela est dû tout simplement à un manque évident de calories. Ce culte de la maigreur est totalement absurde et malsain. D'un côté une population de plus en plus grosse ou en surpoids, d'un autre, des êtres rachitiques. Bref, des deux côtés, un grand mal être évident. La pression de l'image, une monde incertain, tout ceci n'aide pas. Ces jeunes femmes devraient donner le bon exemple. Elles ont finalement tout (l''argent, la gloire, la beauté, la jeunesse etc...) et semblent se vider de l'intérieur, comme déposséder d'elles-mêmes puisque leur image ne leur appartient plus. C'est triste, tout simplement. Surtout pour elles d'ailleurs qui étaient bien plus jolies avant ...
RÉPONDRE
Coline BaptistaIl y a 1 an
Correction apportée au commentaire d'hier ... "dépossédées"
RÉPONDRE
tildeIl y a 1 an
Mon dieu !!! Mais elles en deviennent flippantes... Pour moi, c'est une armée de zombies, elles ont l'air maladif, ça ne fait pas rêver (enfin j'espère, même si je me doute qu'elles restent malheureusement des modèles) !
RÉPONDRE
Agathe28Il y a 1 an
Tout à fait d'accord avec cet article! Cependant, quand on regarde les brèves de TDM, la minceur (voir l'extrême minceur) est de rigueur pour porter les tenues/styles proposés. J'ai bien conscience que ce ne sont que des images d'inspiration, mais ces looks sont souvent non réalisables quand on a pas des jambes de gazelles ou bien le ventre plat. Ces bloggeuses véhiculent une image de maigreur, et deviennent un modèle de société en la idéalisant, mais je trouve qu'en postant des looks portés par des filles, elles aussi très maigres, vous participez un peu au phénomène...
En tout cas merci d'aborder le sujet
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
J'en ai bien conscience, mais il est difficile aujourd'hui de trouver des photos de "mode" où les filles n'apparaissent pas très/trop minces. J'essaie cependant de varier mes inspirations au maximum et fais d'ores et déjà l'impasse sur bon nombre de photos où les filles apparaissent trop maigres. Cela reste un work in progress :)
RÉPONDRE
LilyIl y a 1 an
Pourquoi ne pas essayer de proposer plus de silhouettes un peu plus réalistes sur votre blog ? Je fais une taille 34 et en parcourant vos pages je me sens grosse. Je suis bien plus épaisse que la plupart des modèles que vous mettez en avant.. Je pense que toute l'industrie a sa part a faire dans ce chemin, et vraiment ça ferait tellement de bien ! :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
J'essaie de diversifier au maximum mes sources d'inspiration. Mais c'est vrai que c'est encore un work in progress...
RÉPONDRE
CohibaIl y a 1 an
Leandra Medine s'ajoute à la liste. Cette fille est devenue toute maigre elle aussi.
J'en arrive à leur préférer les formes artificiellement outrancières de Kim Kardashian.

La question que je me pose est de savoir si c'est la maigreur qui fascine ou tout simplement la manière dont ces femmes font usage de leur image. Si nous considérons le cas Kardashian, il est radicalement à l'opposé. Celle-ci est aussi plantureuse que les exemples que tu cites dans ton article sont faméliques. Or, dans un cas comme dans l'autre, la puissance de fascination est la même. Et, surtout, les retombées financières sont tout aussi conséquentes.

Mon analyse des choses est la suivante : l'engouement est suscité par l'excès - excès de formes aussi bien qu'excès de maigreur. La mode est un milieu qui bannit la normalité, parce que la normalité, c'est la réalité. Or, il faut que la consommatrice soit happée hors de la réalité, qu'elle en soit extirpée coûte que coûte pour passer à l'acte consistant à acheter des objets dont elle n'a nul besoin ni utilité.
Sans cet univers qui n'a plus le moindre ancrage dans le réalité, peuplé de créatures hors normes et échappant en apparence (en apparence seulement !) aux lois naturelles, comment persuader la consommatrice de se délester de son argent pour encombrer son propre univers d'une accumulation d'objets voués à un remplacement quasi-immédiat ?

Maigres ou plantureuses, ces filles ne servent à rien d'autre qu'à faire vendre. Elles sont au service de l'industrie de la mode et du consumérisme frénétique.
Je reconnais être moi-même maintes fois tombée dans le panneau. Il est vital d'y résister. Donc, oui, je suis partisane d'une forme de boycott. Dès lors que les intentions mercantiles dissimulées derrières ces images nous sont connues, il est de notre propre intérêt de nous en détournées. Je n'ai aucune envie de me déposséder de mon argent pour enrichir Alexa, Coco, Garance ou Kim. Je mérite bien mieux que cela. Je ne suis pas une esclave et ma vie a plus de valeur et d'intérêt à mes yeux que la leur.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Je trouve ton analyse très pertinente.

Pour le boycott, il est nécessaire si l'on est trop fragile. Après je crois qu'il faut faire l'effort de chercher d'autres sources d'inspiration afin d'équilibrer les choses. Le compte Instagram de Géraldine Dormoy me fait beaucoup de bien au quotidien ;)
RÉPONDRE
CohibaIl y a 1 an
Le travail de Géraldine Dormoy est excellent, en effet. Et le tien aussi. Ce que j'aime justement dans TDM, c'est le sens critique qui y règne, la capacité de prendre de la distance, le naturel, l'authenticité. Naturel et authenticité qui se retrouvent sur ton instagram, d'ailleurs.
Heureux séjour à St-Barth à tous les trois ! :)
RÉPONDRE
Soledad Il y a 1 an
Je l'impression qu'elle travaille trop, elle est le matin a LA et l'apres-midi à je n'ai sais pas ou.
Pardon my french, je suis chilienne!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode