Le come-back des mocassins Gucci

277
En mêlant insolence, stylisme audacieux, raffinement kitsch et saveur rétro un brin cararicaturale, Alessandro Michele - DA de la griffe depuis 2014 - s'est peu à peu attiré les bonnes grâces du petit monde de la mode, qui n'hésite désormais plus à troquer ses Stan Smith contre une paire de mocassins à mors Gucci...
Mocassins Gucci
Si Frida Giannini n'a jamais démérité lors de ses 10 années passées chez Gucci, force est de constater que sous sa direction, la griffe avait perdu ce petit grain de folie qui fit des années Tom Ford une époque si exaltante pour la maison italienne. Or, il semblerait que sous la houlette de son ancien bras droit, Gucci se mette à nouveau à faire rêver les modeuses.

Il faut dire qu'aussi kitschement sophistiquées et un brin déjà vu soient-elles, les silhouettes qu'il imagine pour ses mannequins aux allures d'adolescentes geeks fans de vintage font particulièrement vibrer la fibre "Tenenbaum" de la fashion sphère. Sans parler de l'attention toute particulière portée aux accessoires, de la ceinture au fermoir-logo aux mocassins velus faussement classiques en passant par le sac mêlant fantaisie et héritage.

Pas besoin dès lors de se transformer en héroïne seventies délurée pour participer au "buzz" Gucci : il suffira simplement d'arborer un accessoire de la griffe pour prouver à ses semblables que l'on sait humer l'air du temps. Or, quoi de mieux qu'une paire de mocassins iconiques pour jouer ce rôle de faire-valoir ?
Mocassins Gucci
Plus élitistes (comptez entre 450 euros et 595 euros) mais non moins confortables que les "trop" accessibles Stan Smith, les mocassins en cuir qui plaisaient tant à Audrey Hepburn n'auront pas tardé à passer du statut de classique à celui de must have. Il faut dire que point de vue dress code, ceux-ci s'associent aussi bien avec un simple jean mom qu'avec une salopette, un look rock, un jean flare coupé bord franc ou encore les denims 7/8 évasés du moment.

Dans la pratique, nul besoin de grever son budget dans une boutique Gucci pour adopter le look du moment : une paire de classiques mocassins fera parfaitement l'affaire.

Idées de tenues
Ces mocassins + ce jean + ce pull glissé dans le jean.
Ces mocassins + ce jean + cette blouse + cette veste.

PS : Distribuée aux fashionistas les plus influentes, la version yéti (voir ici et ) sera à réserver à celles ayant follement envie de porter des mules en hiver…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 24 septembre 2015 dans Les tendances
Vous aimerez également
Gucci : Défilé croisière 2017
Il y a 5 mois - 7
EN SAVOIR PLUS
Défilé Gucci - Automne/hiver 2016-2017
Il y a 9 mois - 4
EN SAVOIR PLUS
Défilé Gucci Homme - Automne/hiver 2016-2017
Il y a 10 mois - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
7 commentaires
Tous les commentaires
LaureIl y a 1 an
Je ne sais pas quoi penser... Les mocassins sont un classique mais les collections de Alessandro Michele, c'est du grand n'importe quoi. Certaines pièces prises à part sont assez jolies mais le style est répétitif et vraiment pas subtil.
Mais comme tu le dis "il soigne les détails", il fallait voir les IG lors du défilé. Il a tout compris mais moi j’adhère pas :/
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
J'aime beaucoup le look d'ouverture ainsi que d'autres looks. Il y a des stylismes un peu trop poussifs parfois, mais les pièces sont bonnes. Oui, c'est un brin excentrique mais les réseaux sociaux aiment ça. Il y a un coté kitsch qui met plait, je vois bien ses collections portées par les nanas qui gravitent dans les milieux trés arty. Les accessoires, les sacs sont irrésistibles. Il y a du Prada dans sa démarche.

En ce moment, je ressors mon cabas vintage Gucci. Et, il y a quelques choses avec les oldies de la marque.
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
Même si niveau mode, Frida ne m'a jamais convaincue, les accessoires, c'était son truc et du coup, je n'ai jamais lâché Gucci.
Les mocassins mors sont vraiment incontournables. Je pense que toutes celles qui ont fait une razzia aux extraordinaires soldes de la maison se réjouissent!

J'aime beaucoup la mode d'Alessandro. Il a compris ce qu'il faut faire aujourd'hui. Aujourd'hui, nous avons Sandro, The Kooples, Tara Jarmon ou encore Zara, Cos et All saints pour des basiques et des pièces de tout les jours.
Si je vais chez Gucci, Prada, Chanel ou Tom Ford, c'est pour de l'exceptionnel et il sait très bien le faire.
C'est certes très excentrique mais une fois séparées, ces pièces s’intègrent parfaitement dans une garde robe pour la vie.

Et puis, ça fait du bien de voir Gucci se libérer de Tom Ford. Certes Michele s'en inspire mais on n'est plus dans la copie ridicule et désespérée à la Frida.
Maintenant, on verra d'ici un an et demi comment évolueront les collections.

PS: la première photo est un exemple de hype relativement bien maîtrisé: jean Marques Almeida, chemise JW Anderson, sac Dora de Vuitton et Yeti Gucci?
Et beh! Ça blague pas tiens...
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
La version Yéti, ce n'est vraiment pas possible...
Mais les classiques au mors doré, j'adore. C'est très chic, je les imagine portées avec tout et ça fonctionne toujours (dans ma tête en tous cas, hihi).
J'adore la collection d'Alssandro Michele. Comme tu le dis si bien, elle flatte mon côté fan de vintage et des films de Wes Anderson. ;)
Après avoir essayé coûte que coûte d'épurer mon style, je me reconnecte avec ce qui me plaît réellement et ce qui me fait rêver dans la mode. Je devais certainement en passer par là. Il y a plein de choses portables dans la collection Gucci, en tous cas, plein de choses que je me verrais tout à fait porter, mixées avec d'autres pièces plus sages, plus classiques.
Ma pièce préférée : la jupe midi imprimée carte géographique... Sublime. :)
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 1 an
Je ne quitte plus mes mocassins, moi ! Le revival Gucci s'est amorcé avant le départ de Frida. Je pense qu'il tient plus du retour des seventies dans la mode que de l'arrivé de d'Alessandro !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
J'ai vu et cela te va hyper bien ;)
RÉPONDRE
RamonaIl y a 1 an
Je suis toujours fascinée par l'éternelle boucle que compose la mode. Cette année, j'aurai vraiment eu l'impression de voir refleurir tout la mode de mes 15 ans. Il y aura eu les sandales de piscine Adidas à trois bandes qu'Emmanuelle Alt célébrait dans les pages de 20 ans shootée par Mark Borthwick, la jupe en daim corolle marron (qui en 1996 était déjà présentée comme un revival des années 70), les collections Zara auront largement pompé sur Jil Sander circa 96, et maintenant les mocassins Gucci qui ont tellement été mis en scène par Jarvis Cocker dans les grandes années de Pulp (mais ils étaient bordeaux). Je crois que dans le fond ça m'attriste un peu de voir les choses passer de mode puis revenir encore et encore… Peut-être une preuve supplémentaire que je me fais vieille.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode