Alber Elbaz, bientôt chez Dior ?

8140
Quelques jours seulement après le départ de Raf Simons de chez Dior, la fashion sphère subit aujourd'hui un nouveau séisme : après 14 années de bons et loyaux service chez Lanvin, Alber Elbaz quitte la maison parisienne suite à des désaccords profonds avec ses dirigeants. Et si l'on ne sait pas encore où le créateur de 54 ans décidera de poser ses valises, force est de reconnaître que le poste de DA de chez Dior lui irait comme un gant. Tour d'horizon des différents arguments qui pourraient convaincre Bernard Arnault de lui ouvrir les portes de LVMH…
Alber Elbaz - Défilé Lanvin
L'homme sait observer les femmes. Depuis ses débuts chez Lanvin, il n'a en effet eu de cesse de les contempler, afin de mieux réussir à capturer leur ADN. Pas étonnant dès lors que la griffe ait trouvé un écho si positif auprès des clientes et des rédactrices de mode, qui adoraient ses drapés satinés, l'esprit couture de certaines de ses robes ainsi que la démesure des bijoux fantaisie parant toilettes de cocktail sexy et blouse à manches ballons.
Il sait parfaitement définir et développer l'identité de la femme "type" d'une maison, permettant ensuite à chacun de l'identifier, de la prendre en affection. Sous ses doigts, la femme Lanvin apparaissait ainsi comme une joyeuse hédoniste, mondaine pour le plaisir et dopée au glamour dont il était difficile de ne pas tomber amoureux.
Il a le don pour imaginer des campagnes publicitaires fortes et espiègles, dont la générosité et la densité créative leur permettent de devenir rapidement virales sur les réseaux sociaux. On se souvient notamment du génial clip vidéo faisant danser sur du rap Karen Elson, Raquel Zimmermann et même Alber Elbaz himself, de la campagne délicieusement baroque boudant les mannequins professionnelles ou encore de celle aux portraits de famille déjantés.
Il possède l'imagination et le talent nécessaire pour concevoir des lignes satellites en totale adéquation avec l'esprit de la maison, à l'instar de ses robes de mariée "prêtes à emporter" et des jupettes à volants "Lanvin Petite" pour des fillettes faussement modèles.
Il excelle dans la création d'accessoires.
Il sait très bien s'entourer : c'est en effet lui qui convainquit le jeune Elie Top de le suivre chez Lanvin après son départ de chez Yves Saint Laurent. Il lui confie alors le département bijou de la griffe, qui contribuera au succès de cette dernière.
Sa capacité à mettre en place une stratégie d'image cohérente n'est plus à démontrer. Il est vrai que chez Lanvin, tout se répondait, rien ne dénotait, de la collaboration avec H&M aux petites figurines en porcelaine en passant par la papeterie espiègle, les babioles créées pour les fêtes et la folle magie des vitrines surréalistes de la boutique du 22 rue du Faubourg Saint-Honoré.  
Son âme de couturier lui ayant déjà permis d'insuffler à maintes reprises un raffinement insensé au prêt-à-porter Lanvin, on n'ose imaginer ce qu'Alber Elbaz serait capable de créer en ayant à disposition les petites mains de l'atelier Dior...

Ce que j'en pense


J'aurais aimé voir Alber Elbaz chez Balenciaga, malheureusement la place est déjà prise. Cela étant dit, Dior pourrait être une très bonne alternative : l'homme a en effet la maturité et l'expérience nécessaires pour ne pas se laisser impressionner par un poste de DA chez LVMH. Reste à savoir si celui qui déclara récemment "préférer murmurer" et "croire qu'un murmure est plus profond et dure plus longtemps" aura envie de se plonger dans un univers cherchant constamment à faire exploser les décibels…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 octobre 2015 dans Actu mode
Vous aimerez également
Rihanna, le nouvel atout Dior
Il y a 1 an - 24
EN SAVOIR PLUS
Les cuissardes selon Dior
Il y a 1 an - 26
EN SAVOIR PLUS
Les sequins selon Dior
Il y a 1 an - 16
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
40 commentaires
Tous les commentaires
SteldaIl y a 1 an
Aaaaah, c'est aussi le premier truc qui m'est venu à l'esprit quand j'ai appris son départ de chez Lanvin. Ce serait fantastique pour Dior, qui mérite un styliste capable d'apporter une vraie cohérence, une finesse et une fantaisie... Si LVMH veut Elbaz, je pense qu'ils devront changer leurs façons de travailler.
Mais on divague, on imagine, et si ça se trouve, ce cher Alber va prendre sa retraite :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Oh je ne pense pas ! Enfin, je n’espère pas ;) Il a encore plein de chose à faire !
RÉPONDRE
jickyIl y a 1 an
moi je trouve tjs ça un peu space, ces chaises musicales (mais ça doit être que je n'y entends rien!). Comment une marque réussit-elle a garder son ADN (comme on dit) si le créateur change sans arrêt? À voir comment Vuitton s'est Balenciagué avec l'arrivée de Guesquières... qui a d'ailleurs embarqué Charlotte G avec lui... On se demande... :-)
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 1 an
Je dirais plutôt que Louis Vuitton s'est "ghesquièrisée" en réalité, je vois peu des préceptes Balenciaga là-bas, non ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Toute la question réside dans la notion de succession. Est-ce que les successeurs de Christian Dior doivent faire du Christian Dior ou doivent-ils imposer leur ADN afin de faire évoluer la dite griffe. Si c'est le cas, cette dernière change alors d'identité à chaque nouveau DA...
RÉPONDRE
jickyIl y a 1 an
et si Lagerfeld claque la porte de Chanel, il se passe quoi? :-)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Bah, une sorte de 11 septembre appliqué à la Mode :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Stupeur dans un premier temps et soulagement dans un deuxième ;)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Alber aime les femmes, il pourrait faire un travail tout en finesse chez Dior. Il possède la maturité requise pour le poste et il apprécie autant Rihanna que le fait d'être appelé Monsieur :-)
Son point fort est de bien cerner la clientèle. Chez Lanvin, les working-girls et les mondaines ou les deux ont de quoi piocher.
Plus sérieusement, il était difficile d'imaginer une partie de la clientèle Dior en cuissardes en cuir vernis.
Tout le monde fantasme sur le duo Dior/Elbaz.
C'est vrai, il pourrait prendre sa retraite, il a bien fait son travail et c'était souvent très plaisant de lire les entretiens qu'il accordait à la presse.
Je lui souhaite le meilleur, d'être heureux, au-delà de ses vêtements, il semble avoir une belle personnalité. Je ne suis pas prête d'oublier son défilé construit avec une cabine exclusive de mannequins noirs. Il a ensuite été viré par la marque italienne. ..
Cette fois, le jeu de chaises musicales est un peu particulier, tant il est révélateur d'un certain malaise de la part des créateurs.
Bonne copie :-) Merci Lise.
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
"Cette fois, le jeu de chaises musicales est un peu particulier, tant il est révélateur d'un certain malaise de la part des créateurs. "

Totalement. Je suis relativement admirative de la relation Weirthemer/ Lagerfeld. On ressent une confiance totale...

Non mais sérieusement, comment Raf ne peut-il pas aimer Rihanna? C'est la seule qui arrive à porter ses vêtements... l'ironie.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
On sent en effet qu'il se passe quelque chose d'assez particulier. Les créateurs semblent ne plus se retrouver au sein des objectifs imposés par certaines maisons. Il y a matière à réfléchir !
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
Le fameux défilé etait un Guy Laroche, hiver 1998. La cabine était presque exclusivement noire avec des perruques délirantes et des couleurs fortes :)
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
Je ne le vois pas chez Dior... Ou plutôt, je n'ai pas envie de le voir chez Dior... J'ai cette image de Dior de maison de couture has been ! Alors après, ça pourrait peut-être faire du bien à la marque d'avoir un DA comme Elbaz.
Quand tu parles de Balenciaga... J'ai pensé à Balanciaga façon Ghesquière (même pas le Balenciaga de Wang) et je me suis dit que ça n'irai pas non plus, que c'était nul, que je ne viendrai plus jamais ici, que j'étais déjà assez perdu comme ça face à tous ces changements de DA et que je ne voulais plus vivre (ahah). Et (plus sérieusement), je me suis dit qu'il y avait aussi eu Balanciaga par Balenciaga himself, plusieurs images me sont venues à l'esprit et alors... le lien entre le travail d'Elbaz et le travail de Balanciaga m'a parut on ne peut plus clair.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 1 an
Bon, pourquoi je n'arrive à faire aucun parallèle entre Balenciaga et Albert Elbaz ? HAHA. Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer s'il vous plaît ? Les drapés satinés ne me semble pas un élément de réunion valable dans mon schéma...
Quoi qu'il en soit, je jubile d'avance de le voir chez Dior, surtout en couture si ça se produit vraiment ; en accrochant à sa main et son style, je n'ai pourtant jamais réussi à m'attacher à la maison Lanvin et ça serait l'occasion pour moi de vraiment découvrir son travail.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Balenciaga est une plus petite maison, plus humaine qui me semble mieux convenir au profil d'Alber Elbaz. Je pense par ailleurs qu'il aurait put faire des merveilles en ayant pour base le travail de Cristobal Balenciaga.
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
La sensibilité d'Elbaz mêlée au travail de Balenciaga... Truc de ouf ! ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Ouf, tu restes alors ?
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
C'est ma deuxième maison "ici" ! :)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 1 an
Chère Lise,

Monsieur Elbaz n'aurait donc pas signé de close de non concurrence ?

Une très belle journée
RÉPONDRE
lisou38Il y a 1 an
Je crois que comme il s'est fait viré, il n'y en a pas (contrairement à Raf Simons qui a choisi de ne pas continuer chez Dior)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Effectivement ;)
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
J'ai beaucoup aimé le travail d'Elbaz chez Lanvin, terriblement chic et féminin, et drôle aussi (un peu d'humour dans le monde de la mode, ça ne peut pas faire de mal).
Je le vois bien chez Dior. En tous cas, je serais curieuse de voir ce que cela pourrait donner... Je pense qu'il a les capacités de faire quelque chose de vraiment bien là-bas, non ?

Mais du coup, QUI VA CHEZ LANVIN ??? ;)
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
Ah ouai... Qui va chez Lanvin ? ;)
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
Raf Simons ?... HAHAHAHA
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
Nooooooon... Oh quoi que ? eheh
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Je pense que Madame Wang risque de caster un jeune créateur talentueux mais malléable....
RÉPONDRE
MeltIl y a 1 an
Raf s'en va , Albert s'en va ...who's next ? Je n'irai pas spéculer , j'attendrai juste de voir ce qui se passe. Mais j'ai l'impression qu'on aura des surprises.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
J'ai hâte de savoir en tout cas !
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
J'étais vraiment triste d'apprendre son départ de Lanvin. J'adorais ce qu'il y faisait.
Même si ces derniers temps, ses collections étaient inégales, en boutique, son talent faisait la différence.
Il est celui qui a vraiment ramené cette notion de légèreté et d'espièglerie dans la mode féminine.
Il pourrait très bien faire Dior même si je l'avais dans mes starting-blocks pour Chanel également.
D'ailleurs, même si j'adore Karl, le fait de voir tout le monde se barrer sauf lui commence un peu à devenir inquiétant. Il pourrait déjà laisser Fendi...

Le monde de la mode ne peut se passer d'Alber. Il fait parti de ces créateurs qui savent parler (ou murmurer) aux femmes. D'ailleurs, chez Lanvin, ce sont les vetements plus que les accessoires qui marchaient.

On entre dans une ère de directeurs artistiques un peu à la Raf Simons, qui travaillent à partir de concepts et d'idées abstraites et non à partir des envies et besoins de leurs clientes.

Comme Nicolas Ghesquière et Tom Ford, il a bénéficié d'un beau chèque qui pourrait lui permettre de couler des jours heureux mais j’espère qu'il continuera...même si pour moi, une figure comme la sienne doit suivre une carrière à la Alaia.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Entièrement d'accord sur ta conclusion. Oui, à un destin à la AlaÏa pour Monsieur Elbaz !
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Je préfèrerais voir Alber Elbaz chez Chanel plutôt que Dior. En tout cas je ne souhaite pas le voir prendre sa retraite! La mode a besoin de lui, de sa malice, sa drôlerie
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
"La mode a besoin de lui, de sa malice, sa drôlerie" : je suis on ne peut plus d'accord avec toi ;)
RÉPONDRE
CIl y a 1 an
On ne peut pas prédire de ce que va devenir Alber étant donné qu'il a été viré et que la révolte gronde à l'intérieur de la Maison Lanvin pour faire revenir Alber !
RÉPONDRE
alexIl y a 1 an
Imaginez le scoop : Kanye West nouveau DA de Dior
En même temps je suis sûr que Yeezy même (ainsi que sa femme et ses fans) s'y voit !
a l'heure où vont les choses lol
RÉPONDRE
AnnaIl y a 1 an
Tellement bien dit ! bravo Lise
RÉPONDRE
AnnaIl y a 1 an
Lise,
J'aime tes analyses justes.
J'attends impatiemment ton avis sur le nouveau DA de Balenciaga.
Bonne soirée
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Verdict après sa première collection Balenciaga ;)
RÉPONDRE
frenchgirlshoesIl y a 1 an
Quel gâchis. ..Elbaz c est l'essence de Lanvin, ses couleurs, sa poésie. Irremplaçable.
RÉPONDRE
frenchgirlshoesIl y a 1 an
Tout fout le camp chère Lise et ton exercice sera de plus en plus difficile. .C est navrant et en même temps cela illustre que l homme et sa créativité n'a plus sa place . Le cac40 a remplacé le talent. Lanvin etait le dernier artisan . Ghesquiere sera le dernier architecte. Je vous tire ma révérence (drapee dans ma robe noire en soie et organza ....signee ELbaz!) ;)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode