Calendrier PirelliCalendrier PirelliCalendrier Pirelli

Calendrier Pirelli, la révolution

62114
Oubliées les sylphides posant nues au coeur d'un lagon translucide et arborant des poses un brin lubriques : à l'occasion de son édition 2016, le "Cal" revoit sa charte esthétique en délaissant les mannequins au profit de femmes beaucoup moins stéréotypées...
Calendrier Pirelli
Mythique et inaccessible au commun des mortels (il n'est offert qu'à une poignée de privilégiés), le calendrier Pirelli avait pris pour habitude de célébrer des physiques parfaitement en phase avec les critères des agences de mannequins. Sensuel, parfois légèrement érotique, "le Cal" - qui a toujours bénéficié du concours des plus grands photographes - contribuait ainsi à imposer à la gent féminine des critères de beauté de plus en plus irréels.

Pour son édition 2016, Pirelli a cependant décidé de changer brusquement de cap en confiant à Annie Leibovitz la mission de "photographier des femmes remarquables".  Le résultat est saisissant : en lieu et place des mannequins entièrement dénudées et à la silhouette souvent adolescente, on découvre ici douze femmes de caractère, à la beauté diverse et à la force indéniable.
Calendrier Pirelli
Elles ne sont d'ailleurs pas là uniquement pour leur physique : Leibovitz les saisit dans leur ensemble, leur unicité, nous livrant ainsi des images réellement inspirantes et à l'esthétique léchée. Sous l'objectif du photographe, la beauté retrouve une définition plurielle, surgissant non pas d'un hypothétique nombre d'or, mais plutôt d'un mélange complexe entre personnalité, talent, intelligence et incarnation…

En voulant ainsi "rompre avec le passé", Pirelli nous donne à espérer : le règne de la beauté standardisée que l'on nous impose depuis de nombreuses années arriverait-il sur sa fin ? Les mensurations des mannequins de l'agence IMG vont-elles enfin cesser d'être le mètre étalon de toute une génération ?
Calendrier Pirelli
Toujours est-il que pour une fois, on ne se retrouve pas ici à envier telle paire de jambes interminables, tels seins ultra fermes, tel ventre creux, telle ligne fuselée. Non, face à ces femmes à l'aura dense et à la beauté faite de rides, de rondeurs, de défauts, d'ovales pas toujours fermes et de regards perçants, on se prend à avoir terriblement envie d'être soi-même. Et cela fait un bien fou…

Voir toutes les photos : http://madame.lefigaro.fr/calendrier-pirelli-2016
Partager l'article
Par Lise Huret, le 03 décembre 2015 dans Analyses
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
114 commentaires
Tous les commentaires
floIl y a 1 an
Il me semble que la véritable évolution féministe c'est quand il y aura 6 femmes et 6 hommes, si tant est qu'on soit intéressé par ce genre de calendrier.
Personnellement, je n'ai pas besoin qu'un(e) photographe, aussi talentueux soit-il/elle, me pointe du doigt qui admirer.
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 1 an
oui pourquoi pas ?
L'année prochaine des hommes à poil et des femmes de pouvoir !
:-)
La démarche cherche à faire le buzz mais je trouve que ça a au moins le mérite de mettre à jour un phénomène : les femmes, dès qu'elles sont photographiées, deviennent des objets sur lesquels on porte un regard uniquement esthétique et totalement déshumanisé (certains commentaires sont édifiants).
RÉPONDRE
anneIl y a 1 an

si on porte un regard totalement déshumanisé sur un objet "esthétique" alors il n'y a pas oeuvre d'Art. C'est une chose flagrante en ce qui concerne l'empreinte photographique, il y a eu de très belles femmes au cinéma sur lesquelles des réalisateurs ont braqué une caméra voyeuriste et effectivement inhumaine , il y a d'autres femmes, jolies elles aussi, captées avec une chair en présence si bien qu'il était inutile de réduire leur beauté afin de saisir leur esprit: l'aura est un condensé de ces deux choses et il s'agit d'avoir assez de talent pour le capter (c'est le cas du cinéma de Bergman). Le simple fait de montrer des femmes, simplifions même si ça fait mal aux oreilles "moches mais intelligentes" , n'est ni un geste de révolte ni un geste de sublimation, il répond à la même bêtise qu'un calendrier pin-up . On a peur désormais de faire du beau sans le justifier, ces photos ne sont pas remarquables et d'ailleurs cela n'est pas entré dans le débat , ce qui compte c'est le représenté et non la représentation, du coup mesdames vous continuez à considérer ces femmes comme un objet marketing , une "chose "mise en scène. Quand l'une les traite de monstre, l'autre choisit de nous faire un résumé wikipedia des carrières de chacune afin de légitimer leur présence dans le calendrier. Alors qui considère les femmes comme des bouts de viande ? Critères physiques- critères cérébraux restent des critères de sélection .
Je suis également choquée par ce manque de distance vis à vis des images, surtout les images publicitaires qui sont la platitude incarnée. Le rapport que vous entretenez avec les images de pub est quasi un rapport d'icone , la réponse d'Olivia est très juste sur ce point.
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
Il y a deja eu des hommes nus dans le calendrier...Celui de Karl. Il était plutôt chic.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Oh mon Dieu! On dirait une foire aux monstrex. Seule Natalia Vodianova ne fait pas mal aux yeux. Chacun son métier, et les vaches seront bien gardées...
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 1 an
Je dois avouer que ce parti pris m'a laissé un brin perplexe. Certes on est dans le statement totalement en phase avec l'air du temps, le fameux politiquement correct etc, etc.

Pour ma part je crois que la spécificité du calendrier Pirelli, offert comme tu le dis à une poignée de privilégiés (grands ponte de l'industrie automobile, de la pub, etc etc), est de faire rêver ces messieurs avec les sublimes top models du moment.

La prise de risque ici n'est en rien commerciale puisque ledit calendrier n'est pas vendu, et son seul but est de faire parler de lui.

Et toute la presse de hurler au génie, à la bonne idée, Annie Leibovitz et son univers si éclectique, si star, blablabla, la vraie beauté, blablabla. Oui les photos sont belles et intéressantes. Oui le choix des modèles est un parti pris différent. Oui.

Mais bon, est-ce vraiment la finalité du calendrier Pirelli ?? Je me le demande.

Enfin, le commentaire de Marie me laisse pensif. D'un côté les femmes veulent de la femme normale, mais de l'autre, dès qu'une femme ne correspond pas à un canon défini on parle de "foire aux monstres" ?

On s'y perd...
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 1 an
Merci de ne pas prendre ce commentaire pour l'avis général des femmes. Il ne me viendrait jamais à l'idée de parler ainsi de femmes, ou d'hommes, peu importe leur apparence.

Là où je te rejoins, c'est qu'effectivement la prise de risque n'existe pas. Peut-être un jour verra-ton un défilé de fashion week avec des physiques différents...
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Femme "normale" n'est pas forcément difforme et grasse. Il y a un monde entre une brindille taille 0 et des couches de graisse exposées sans une ombre de gêne. Oui ce calendrier fait parler de lui , je suis tombée déjà plusieurs fois sur ses images. Pour moi c'est une forme d'agression visuelle. Je n'ai rien contre les "rondeurs", seulement je n'aime pas qu'on en fasse une forme de provocation .
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 1 an
Pour moi l'agression visuelle c'est quand je lis des commentaires pareils.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Je me suis un peu emportée. Pourquoi voir des physiques différents lors d'un défilé? Il y a en a partout des les rues, dans le métro, absolument partout. Même dans le Pirelli, maintenant... et cela enlève tout son charme. C'est un peu comme venir à l'Opéra de Paris et tomber sur une bande de ses voisins, qui font des galipettes sur scène.
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Marie, je suis d'accord. Autant je suis contre l'apologie de la maigreur extrême sur les podiums (c'est moche et nuisible), du Photoshop (mensonge), autant tout ce politiquement correct autour du physique me laisse perplexe. Notre problème c'est que nous accordons trop d'importance à l'apparence. Je ne vois pas pourquoi on serait mal dans sa peau quand on regarde un défilé de créatures longilignes ou des photos de jolies filles aux critères des agences de mannequins alors qu'on ne sanglote pas par exemple sur le solde de son compte en banque quand on lit la liste des milliardaires de Forbes, qu'on ne pleure pas de rage sur ses pauvres mouvements de brasse à la piscine le dimanche quand on regarde Laure Manaudou nager, qu'on ne complexe pas à mort sur sa petite cuisine parisienne quand on ouvre un magazine de décoration ou qu'on ne se sente pas comme le dernier des idiots quand on entend sur quoi le dernier prix Nobel de physique a travaillé.
RÉPONDRE
gigi Il y a 1 an
Le problème c'est que si.

Pas vous mais beaucoup qui se sentent adorent l'argent ou la piscine si !

A chacun ses combats...
RÉPONDRE
ceriseIl y a 1 an
Pourquoi voir des physiques différents...Mais peut-être parce qu'on trouve ça vraiment beau? Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'un calendrier vend du rêve...Mais personnellement l'idéal de beauté actuel ne me fait pas rêver, c'est tout.
Une femme comme Amy Schumer me fait beaucoup rire, et ce portrait lui ressemble tellement- toute son espièglerie ressort dans l'image. Et je la trouve vraiment belle, pas juste "belle pour une fille qui a des bourrelets".
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 1 an
@emmamnuelis
c'est ce que je trouve rigolo : le calendrier pirelli s'inscrit à la base dans une logique purement machiste.
Je me demande comment va réagir le coeur de cible
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 1 an
Justement, c'est aussi mon interrogation à vrai dire , et loin de moi l'idée d'être un mec primaire qui réagit de façon machiste.

je pose juste un regard froid et marketing sur le truc :

Calendrier Pirelli = Femmes superbes dénudées arty = public masculin du monde de l'industrie automobile, plutôt très CSP++ et introduit dans les milieux influents à qui l'on offre un cadeau annuel comme une oeuvre d'art.

Du coup je me demande comment eux vont réagir à ça. ;)
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
@emmanuelis
Tiré de l'article du New York Times, voici un "regard froid et marketing sur le truc":

Altruism and political correctness aside, there is also a compelling economic reason for Pirelli to change direction. It is hard to see the conjunction of the new calendar and the rise of the female dollar, along with the fact that increasingly women are directly driving (no pun intended) or influencing purchasing decisions, as simple coincidence.
According to Antonio Achille, a partner and managing director of the Boston Consulting Group, female income worldwide totaled $18 trillion in 2014 — “an enormous untapped opportunity” — especially because within the luxury car market in the United States, 50 percent of vehicle purchases are decided by women, and 75 percent are “influenced” by them. Beyond that, Mr. Achille said: “Women are superb brand ambassadors. Women share a positive car experience with more than 20 people on average, while men share experiences with only two.”
And as Ms. Zimmerman said: “Women have a disproportionately loud voice compared to their male counterparts. And for those women it is no longer socially acceptable to walk into a high-end garage that sells Pirelli tires and see a calendar with naked girls on the wall. You’d drive right out again in that Mercedes you came in with.”
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 1 an
Ahhh le fameux politiquement correct américain. le sacro-saint pouvoir de la US Mom des suburbs qui clame son indépendance et son pouvoir, mais n'assumerait pas une vie différente et financièrement indépendante... (oui je jette le pavé dans la mare).

Analyse très intéressante. Après là encore le point de vue est américain.

Tout est intéressant dans ce débat. Il n'y a pas je pense sur un ton de "qui a raison" ou "qui à tort", juste des points de vue que chacun peut avoir sur ce sujet visiblement sensible au vu des remous provoqués, sans pour autant s'emporter comme l'ont fait certaines, et en venir à manquer de courtoisie, ce serait dommage.
RÉPONDRE
frenchgirlshoesIl y a 11 mois
Ah Marie , je te souhaite d’être aussi bien dans ta peau que cette femme "exposée sans une ombre de gène" .

Elle s'assume, elle a tellement raison de dire "merde" à des gens comme toi.
Je te souhaite de réfléchir à cela quand toi aussi, tu auras son age et quelques enfants....et oui toi aussi peut etre qu'un jour, tu auras des bourrelets..tu verras, c'est libérateur de se foutre de ce que pense l'autre.

Le monstre n'est pas forcément celui que l'on voit
La violence existe aussi dans le rejet et le jugement

A bon entendeur
RÉPONDRE
EmmaIl y a 1 an
Non mais dites, vous vous relisez ???

Foire aux monstres ? Mais quelle vulgarité et quel manque de respect !
Quand vous aurez accompli le dixième de ce que ces femmes on fait on en parlera, et sur vos autres commentaires : couches de graisse exposées sans la moindre gène, qui a des couches de graisse ? Serena Williams peut-être ? Quand à Amy Schumer si vous appelez cela des couches de graisse il va falloir revoir vos références.

Quand à parler d'une forme d'agression visuelle, mon dieu...

Non mais lire des choses pareilles, désolée mais c'est d'une violence, d'un irrespect et d'une prétention.
RÉPONDRE
AliceIl y a 1 an
Les couches de graisses et Serena Williams, ça m'a beaucoup fait rire aussi...
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 1 an
je suis d'accord avec vous
c'est choquant...
et si on imaginait deux minutes avoir posé dans ce calendrier, et lire ça...
chacun son métier, chacun sa gestion de sa propre image, mais juger les gens, et le parti pris de pirelli, c'est un peu (très) déplacé je crois...)
par ailleurs si les gens qui reçoivent habituellement ce calendrier sont un poil sensible à l'art et à la photo, ils verront bien (je crois) que ça a une vraie valeur artistique, il se trouve que cette fois ce ne sont pas des jeunes filles maigres et nues, les temps changent, et pourquoi pas ?...
RÉPONDRE
TipexIl y a 1 an
Foire aux monstres? Sauf si vous êtes une Natalia Vodianova (et consort), vous devriez vous rendre compte que vous admirez/adulez un monde qui ne veut pas de vous car vous ne rentrez pas dans ses critères et qui est plus qu'heureux que vous répandiez son idéologie alors qu'ils vous méprisent. Ils vous poussent à la haine de soi et vous y contribuez en qualifiant ces femmes de monstres. C'est un vrai lavage de cerveau
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Physiquement je suis plus proche de Natalia Vodianova et consort, j'ai été un modèle étant plus jeune. J'ai détesté d'être regardée comme un morceau de chair. J'ai détesté de resister sans cesse des propositions d'enlever mon soutien gorge. Même des modèles connues doivent parfois se battre (Coco rochas par exmple a du faire un proces, car on a photoshopé son décolté, pour faire croire qu'elle était à moitée nue). Imaginez comment c'est dur de résister pour des petites débutantes. J'ai laissé tomber. Donc c'est moi qui ai rejeté ce monde, plutôt par pudeur que par autre chose. Je ne comprends pas des femmes qui s'exposent de la sorte sans y être obligée.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Je n'admire pas le milieu de la mode. Je suis d'accord avec un mannequin qui s'appelle Cara: "c'est un milieu dégueulasse ".
RÉPONDRE
NathIl y a 1 an
La première vocation du calendrier Pirelli est de vendre du rêve, et en l'occurrence les femmes ici photographiées incarnent pour moi une vraie forme d'inspiration. Que ce soit la force de Serena Williams, qui se bat à la fois contre les clichés liés aux femmes athlétiques et ceux liés à la couleur de sa peau, ou l'intelligence et le parcours de la très jeune Tavi Gevinson, chacune témoigne d'une réussite remarquable.
Marie, vous qui voyez en ces femmes d'exception des monstres, je vous plains. Je plains votre quotidien sans poésie et sans clairvoyance, ce quotidien où la beauté se mesure en centimètre et en kilo comme chez le boucher, et où le dépassement de ces critères devraient susciter de la honte, comme si les femmes n'étaient déjà pas assez accablées de toutes parts.
J'espère que vous apprendrez un jour à utiliser vos yeux autrement, et vous réaliserez peut être combien votre bêtise crasse est laide et embarrassante...
RÉPONDRE
CarolineIl y a 1 an
Parler de monstres pour parler de femmes normales... Waouh, on est loin de la bienveillance universelle... Comme quoi, à force de montrer des images lisses, on devient agressif dès qu'on voit autre chose.
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Je suis quand même gênée par le message "on va arrêter de vous montrer des jolies filles à poil, maintenant on vous montre des femmes intelligentes".
"Le calendrier Pirelli contribuait à imposer à la gent féminine des critères de beauté de plus en plus irréels". Je trouve que c'est lui faire trop d'honneur. Personnellement, je regardais très rapidement les photos chaque année, avec curiosité pour voir comment le photographe de l'année a mis en scène les mannequins sélectionnés. La démarche de cette année me semble avant tout commerciale, pour faire un buzz et non pas pour contribuer à relever le débat. Ces femmes remarquables, je préfère les admirer ailleurs et autrement, en les regardant jouer au tennis, en lisant leur oeuvre, en découvrant leur portrait dans le New York Times, et non "pointées du doigt pour être admirées" comme dit Flo ci-dessus par un calendrier Pirelli prescripteur maintenant du féminisme.
Tout cela me met assez en colère. Avant donc, j'étais censée me sentir un peu mal parce que ah, je n'ai pas les jambes de Joan Smalls, les seins de machin, la taille de truc. Maintenant, je dois me sentir un peu mieux parce que j'ai moins de plis qu'Amy Schumer, moins de rides que Patti Smith et que tout le monde en fait peut être beau et l'essentiel c'est d'être bien, et accomplir des choses. J'aurais donc attendu 43 ans que Pirelli me l'explique.
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
je ne pense pas qu'elles soient pointées du doigt pour qu'on fasse la paix avec nous mêmes, on n'y a pas mis des femmes "communes"... le calendrier répond à une attente:, une réalité: on célèbre plus la beauté que l'accomplissement chez la femme/. il ne s'agit pas de se sentir mieux: la plupart des filles sont habillées. Il "suffit" d'accomplir des choses??? Mais c'est ce qu'il y a de plus dur à faire!!!!! ce n'est pas un bistouri ou deux mouvements de pilates qui vont me donner le génie ou la créativité de ces femmes!
moi je ne me sens pas mieux devant Pattie Smith que devant Joan Small, je suis juste impressionnée par sa force poétique et reconnaissante, car elle est une inspiration quotidienne, dans ses attitudes et sa révolte... ça ne m'empêche pas de me dire que j'en ai marre de voir des personnes ne pas se rendre compte que franchement Victoria secret c'est un peu les chtis à Ibiza... mais j'aime bien les défilés, et je ne crache pas sur les beautés longilignes. Je trouve Serena williams canon et si les fringues tombent mal sur elles c'est parce qu'elles sont faites pour les filles au physique stéréotypé, c'est tout...

ce calendrier offre un bien plus grand challenge que celui d'avoir une taille de guêpe! Oui, c'est commercial (comme les pubs dove et les papiers sur le féminisme dans certains magazines féminins), mais si ça contribue à changer les mentalités, ça ne me dérange pas.
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 1 an
Tu confonds différent et commun. On peut être différent de la norme imposée par l'industrie de la mode, et pour autant avoir un physique remarquable.
Et même, je ne suis pas contre M&Mme tout le monde qui défile avec des pièces fabuleuses sur le dos. Je n'ai pas besoin de ne voir que des filles normées, ultra minces, pour en apprécier la beauté.
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 1 an
Dsl c'était pour Marie plus haut.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
La norme imposée par l'industrie de la mode est logique dans la mesure où le manneiquin es à la base un "porte-manteau". Les vêtements tombent souvent mieux sur une femme grande et mince en particulier quand elle se trouve sur scène ou sur un podium. Avez-vous déjà remarqué la différence de la perception d'une personne sur scène et dans la vie réélle? Je l'ai remarqué quand j'ai fait connaissance de quelque danseurs classique. MPresque maladivement minces dans la vie réélle; ils semblent fort et presque "baraqués" sur scène. Quand à moi, femme "normale", j'avais l'air d'une petite obèse sur scène. Si vous aimez la différence, pour quoi êtes vous contre la différence des standard des agences de mannequin par rapport au physique des femme "normales"? Je suis contre la maigreur malsaine , mais je trouve beucoup de mannequins facsinante visuellement parlant, sans éprouver le moindre besoin à m'identifier à elles. (De toute façon je trouve le métier de mannequin ennuyeux à mourir)
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
désolée pour les fautes, je souffre avec mon nouveau clavier...
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 1 an
Vous semblez tenir aux mots plus qu'à la signification de mon commentaire. Voilà une explication consise: je suis pour la représentation de la différence dans tous les domaines donc nécessairement contre cette vision étriquée donnée par la mode. Donc précisément je ne peux cautionner le fait que la mode fasse "différemment".
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
De toute façon le but principal de l'industrie de la mode ces derniers temps est vendre. Il faut croire que le concept de la différence n'est pas vendeur.
RÉPONDRE
MaudIl y a 1 an
Il n'y a rien de logique dans la norme de beauté diffusée par l'industrie, puisque jusqu'à quelques années les femmes n'étaient pas aussi minces sur les défilés. De plus il n'y a rien de logique à présenter des vêtements sur des femmes longilignes sensées "valoriser" ces dits vêtements en faisant abstraction du corps de leurs destinataires principales et en réduisant l'imaginaire et le style d'un vêtement à une seule silhouette, celle du porte-manteaux. Ne naturalisez-pas une norme construite par l'industrie dans le simple but de faire des économies sur ses retouches couture.

Nul besoin de s'identifier à un mannequin pour avoir, après des années de matraquage publicitaire (n'est-ce pas ça la vraie agression visuelle, cette femme Etam en gros plan sur un abribus alors que je n'ai rien demandé le matin en allant au boulot?), d'homogénéisation des corps d'actrice dans le milieu du cinéma, à la télé... intériorisé ces normes plus ou moins inatteignables et de fait augmenter le manque d'estime de soi par des complexes certes futiles, mais qui prennent beaucoup de place dans la société.
La preuve, vous identifiez le petit bourrelet d'une femme assise et pliée pour "une foire aux monstres", "une masse difforme et grasse", "une agression visuelle". Rien contre les rondeurs mais quand elles sont cachées sous un gros pull c'est ça?

On peut trouver que le calendrier Pirelli ne remplit pas sa mission originelle de montrer des mannequins sexy à poil, mais où voyez-vous des monstres ? Si la beauté se résumait aux mannequins qu'on nous montre, bonjour tristesse... Et puis quel rapport? Elles ne sont pas sur scène ici, nul besoin de nous montrer des "porte-manteaux".

On peut trouver ce calendrier ennuyeux ça je vous l'accorde, mais votre commentaire est davantage crétin que provocateur. Si vous n'aviez pas répondu aux commentaires j'aurai cru lire un troll.
RÉPONDRE
CarolineIl y a 1 an
Merci Maud pour ce commentaire très juste!
Oui, les mannequins sont beaucoup plus maigres qu'il y a 20-30 ans et oui, toute norme de beauté et construite.
Et je vous suis complètement sur le fait de ce sentir "agressée" par des publicités de lingerie... J'avais en tête les publicités H&M en 4*3 dans le métro, le matin à jeun, quand on n'a rien demandé, c'est difficile.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Ces femmes exceptionnelles méritaient un autre traitement, Serena Williams en particulier. Elle est beaucoup mieux sur d'autres photos.Je l'admire, elle a eu une formidable année. Néanmoins, si le Pirelli décide de mettre en avant le talent, l'effort, la culture, l'éducation, la détermination en lieu et place de la génétique parfaite dont bénéficie les mannequins, je ne suis pas contre.
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
aouch, lire certains commentaires fait mal à l'évolution...

entre les monstex (personnellement je n'en ai pas vu un seul, mais je vis parmi le commun des mortels, ça doit être ça: mon regard est habitué...) et le relativisme complètement inepte qui ferait , si on continue le raisonnement, accepter à un paysan de ne pas se sentir frustré de voir des grandes surfaces le pousser au suicide (ah, ces jaloux!!!) car Laure Manaudou est une championne de natation, on a juste envie d'effacer de sa mémoire ce qu'on vient de lire...

Personnellement le battage autour des anges de Victoria secrets ou de la femme Pirelli, je trouve ça assez ridicule . Parce que je ne sais pas comment on peut encore en être là à notre époque , et foutre des mecs à poil dur un calendrier ou les faire défiler en underwear avec des plumes dans le .... et une couronne de roses dans un décor de carnaval , ne rendra pas a chose moins absurde....

La démarche de Pirelli est hypocrite, oui, mais je m'en moque. Ce qui compte c'est que ça participe d'une évolution dans le bon sens. Rien que pour ça...
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Nous parlons de choses totalement différentes. D'abord dans le cas du paysan et de la grande surface, le développement de la deuxième se fait au dépens du premier, ce e qui n'a donc rien à voir avec l'envie, ou la comparaison qu'on s'impose à nous même par rapport à des êtres que nous percevons comme plus "accomplis" que nous, ou des femmes plus "belles".
L'argument que j'essaie d'avancer est l'importance à mes yeux démesurée et irrationnelle que prennent le physique et l'apparence pour la définition ou la perception de ce que nous sommes, par rapport à nos performances intellectuelles, professionnelles, sportives, nos relations humaines, notre réussite. Je n'ai jamais fait l'apologie de l'étalage médiatique de filles grandes, minces, à poil ou emplumées, mais l'évolution pour moi, ce n'est pas que ça arrête d'exister, c'est qu'on arrête d'y accorder autant d'importance.
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
je t'ai lue un peu vite. Mais je ne suis pas d'accord avec toi concernant l'importance que l'on accorde au physique imposé. Il y a eu plus de révoltes dans le monde pour rétablir un peu d'égalité et revendiquer le droit à une vie décente et à une égalité devant l'éducation que de mouvements pour interdire le travail des modèles à IMC très bas...Il ne faut pas exagérer...
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
je veux dire: il ne faut pas exagérer en faisant comme si le pb numéro 1 des femmes dans ce monde était l'IMC de Vanessa Axente. Les femmes au quotidien ont bien d'autres chats à fouetter.
Elles se demandent comment boucler les fins de mois et sont révoltées de voir qu'à effort égal on n'a pas le mêmes droits, salaires, elles admirent les femmes entreprenantes, elles se battent pour que leurs filles fassent des études.
Et comme elles sont des femmes, et que non, si elles sont maltraitées et reléguées au rang de bel objet, ce n'est pas parce qu'elles "prêtent le flanc", elles ont envie qu'on les lâche un peu avec la taille de leur fessier...je précise car je pense avoir été très mal comprise. Encore heureux qu'elles soient plus mobilisées sur des questions sociales que sur les stéréotypes physiques qui sont une violence symbolique parmi des violences plus palpables et urgentes. (salaires, viols, éducation, libertés fondamentales...)
Les femmes ne se sont pas levées un jour en disant: tiens, je veux que l'on me considère comme un thon et que l'on dise que j'ai moins de valeur sur le marché du travail si je ne mesure pas 1 m 80 pour 55 kilos... "LA" femme n'est pas une "conne" qu'il faut secouer... désolée ...
Là on est en train de déconstruire des choses. Il ne faut pas dénigrer ça.
On ne parle pas de "sexy" ici, mais de personnalités. Personne ne se sentira mieux parce que que Yoko est vieille... Il faut accorder un peu d'intelligence à son genre...
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Mais je pense que nous sommes d'accord sur tout et on peut encore échanger longtemps tout en disant la même chose :). J'ai la plus grande admiration pour toutes les femmes et les personnalités présentées ici, et non, je ne me sens pas "mieux" devant la vieillesse de Yoko etc. C'est Pirelli qui m'agace en se transformant tout d'un coup en sage paternaliste, en me prenant justement pour une c...à qui il faut rappeler, après toutes ces années, que ce n'est pas la beauté ou le tour de taille le plus important...
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
"je pense que nous sommes aussi en partie responsables d'y prêter le flanc.
Je n'imagine pas un jour mon mari déclarer qu'il se sent mieux dans sa peau et a envie d'être lui même parce que, je ne sais pas moi, People Magazine a décidé de nommer "sexiest man alive" à la place de David Beckham euh..Bernard Cazeneuve :)" (sic) je me répète ; il faut accorder un peu d'intelligence à son genre. Nous ne sommes pas d'accord, désolée. Même si on en arrive à contempler la même vue, on ne prend pas le même chemin, et la pensée c'est plus un cheminement qu'un constat. je m'arrêterai là . je ne cherche pas à avoir raison, mais simplement à ne pas être associée à vos conclusions.
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Dernier paragraphe de la chronique de Lise:
"Toujours est-il que pour une fois, on ne se retrouve pas ici à envier telle paire de jambes interminables, tels seins ultra fermes, tel ventre creux, telle ligne fuselée. Non, face à ces femmes à l'aura dense et à la beauté faite de rides, de rondeurs, de défauts, d'ovales pas toujours fermes et de regards perçants, on se prend à avoir terriblement envie d'être soi-même. Et cela fait un bien fou…"
J'accorde de l'intelligence à mon genre. J'accorde énormément d'intelligence à Lise qui a toute mon admiration et qui je pense n'a rien à envier à personne. J'accorde de l'intelligence à toutes celles qui vont gagner leur vie le matin mais laissent la femme Etam de l'Abribus "augmenter leur manque d'estime de soi par des complexes certes futiles". Je m'accorde à moi même assez d'intelligence et en tout cas de la vigilance car j'ai d'autres priorités et une fille adolescente à qui transmettre des valeurs essentielles.
Mais le fait d'être "tombées dans le piège du faux débat sur la beauté" comme dit Rocket (ce qui est quand même l'objet de la chronique et le sujet de 99% des discussions que j'ai pu voir sur ce fameux calendrier) ne fait que me renforcer dans l'idée que le physique et l'image prennent une part disproportionnée (sans être le problème numéro 1 je suis bien d'accord) et une importance non ressentie par les hommes. C'est ce que j'appelle "prêter le flanc".
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
"une importance non ressentie par les hommes" en lisant ça j'ai tout de suite pensé à l'interview de Dustin Hoffman où il a mentionné ce que ça lui avait fait de 'devenir' une femme pour le film "tootsie" : https://www.youtube.com/watch?v=4YBiS4GyyjM

pour ceux/celles qui auraient du mal avec l'anglais, je résume : Dustin Hoffman demande à ce qu'on le transforme en femme pour le rôle, l'équipe de maquilleurs s'exécute. Dustin transformé se regarde et leur dit : "oui c'est bien, mais je voudrais qu'on me transforme en une plus belle femme." Les maquilleurs, gênés, lui répondent : "c'est vraiment tout ce qu'on a pu faire de mieux".

Il se regarde et ne se trouve pas 'belle', commence à manquer de confiance en lui/elle, et bam, la révélation : en tant qu'homme, il ne s'est jamais posé la question d'être beau ou pas. Mais transformé en femme, la question de la beauté lui est venue automatiquement, et instantanément il s'est rendu compte de la pression dingue qu'on faisait subir aux femmes quant à la beauté, qu'une femme soit validée parce qu'elle est considérée comme belle ou infirmée, ignorée, critiquée dans le cas contraire. Pression abominable dont les hommes n'ont même pas conscience qu'elle existe et que beaucoup de femmes ne questionnent même plus et qui pourtant détruisent leur confiance en soi.

C'est vrai que j'ai souri en lisant la conclusion, les défauts des unes ne me redonnent pas plus de confiance en moi tout comme les atouts n'entament pas cette confiance. Par contre, voir des défauts physiques ou plus globalement ne s'intéresser qu'à l'aspect physique chez des femmes ayant été choisies pour leur carrière et leur parcours (c'est Annie Leibovitz qui le dit) et non pour leur physique uniquement, c'est objectifier ces femmes, c'est tomber dans le panneau encore et toujours de la chosification des femmes, de leur devoir d'être belles et de bien présenter.

Pourtant, il y a beaucoup plus à en dire que sur leur physique… même par rapport à la mode : Tavi et Patti Smith partagent toutes deux un amour sans bornes à Rei Kawakubo - Patti Smith ne quitte jamais son pardessus Comme des Garçons et bon, Tavi Gevinson aurait tué père et mère pour en avoir un. Fran Lebowitz avait été nommée une des femmes les plus élégantes en je sais plus quelle année, etc etc

Donc oui, tout à fait d'accord avec toi, arrêtons de prêter le flanc, d'objectifier les femmes et de les opposer. En prêtant le flanc (je pique ton expression, j'adore) on contribue à la perpétuation de cette disproportion. Et au bout d'un moment il faudra bien arrêter d'alimenter cette machine infernale, pour éviter d'avoir des enfants filles obsédées par leur apparence et des garçons habitués à juger ces dernières pour leur physique. Car sous couvert d'amour et d'admiration de la beauté, c'est une bien triste idéologie qu'on leur laisse en héritage.
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Merci pour toutes ces réflexions passionnantes. Et finalement, je devrais peut-être adoucir mon jugement envers Pirelli (que j'ai tout de suite perçu comme le "pyromane pompier", surfant sans scrupule sur une cause qu'il a tout sauf avancé - et je ne critique en rien le choix de ces femmes remarquables ou la qualité du travail de l'artiste, c'est juste que j'aurais préféré les admirer ailleurs). Cette bataille se mène sur plusieurs fronts, en nous-même, au sein de la société, dans les médias alors si le buzz fait avancer les choses...
RÉPONDRE
léontineIl y a 11 mois
Je vous remercie de ces propos si pertinents et si justes ! Je vais tâcher de les garder à l'esprit.
RÉPONDRE
BLEUSOLEILIl y a 1 an
Très contradictoire tout ça!!!!
Moi aussi Marie me choque, elle est sans doute très jeune... Peut être qu'à son âge j'aurais dit la même chose .....
Elle est choquée par des corps "normaux"....qui apparaissent monstrueux pour elle, c'est le résultat , je pense de ce qu'on nous nous met sous les yeux ..... du rêve...
Tout est très "correct" rien ne doit dépassser..... Mais comme dit quelqu'un, je trouve ça très sain de montrer les gens tel qu'ils sont et peut être un jour feront -ils rêver eux aussi ......
JP Gaultier n'a pas eu peur de ça non plus et c'est très bien, c'est vrai q ça fait évoluer les pensées.
RÉPONDRE
anneIl y a 1 an
ou elle a sans doute un avis différent du votre, ce qui ne veut pas dire qu'il manque de maturité.
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 1 an
Mon Dieu, Lise, là, à la vue du débat en cours, c'est toi plutôt que Pirelli qui a "pris un parti" risqué ;-)

Petons.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Peut-être, mais en tout cas je trouve le débat très intéressant :)
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 1 an
Oui, c'est totalement vrai.
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 1 an
Le concept de que nous sommes victimes et à la fois nous prêtons au jeu de l'image me fait spécialement réfléchir. C'est vrai que nous pourrions décider de ne plus accepter ce joug. Et là, je ne dis que toutes les femmes le fassent. Je n'exprime que ma propre difficulté à SENTIR au fond de moi, cela que je pense intellectuellement depuis un bon moment.

Concernant la beauté, même s'il y a des canons valables pour la majorité, elle demeure quelque chose subjective, personnelle. Et puis, l'art, c'est toute autre chose que simplement exprimer la beauté. Et Annie Leibovitz est bien une artiste!

Après, que le virement de Pirelli soit réel ou 100% commercial, peu m'importe. Le fait es que des petits changements apparaissent sporadiquement ici et là. Ce pourraient être les premiers signes d'un mouvement de fond qui commence...
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Nous sommes d'accord sur l'IMC très bas, les conditions de minceur extrême imposées aux mannequins me révoltent tout autant que toi. Je parlais plutôt de l'importance que nous, les femmes, accordons au physique. Je sais très bien que nous sommes en partie victimes de notre histoire, des inégalités passées et présentes, du matraquage médiatique, de l'objectification. Mais je pense que nous sommes aussi en partie responsables d'y prêter le flanc.
Je n'imagine pas un jour mon mari déclarer qu'il se sent mieux dans sa peau et a envie d'être lui même parce que, je ne sais pas moi, People Magazine a décidé de nommer "sexiest man alive" à la place de David Beckham euh..Bernard Cazeneuve :)
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
C'était une réponse à mareme
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Ha ha! J'aimerais bien voir Bernard Cazeneuve poser en lingerie avec une tasse de café ! Ou un homme " normal", François Hollande, par exemple, prendre la pose à la Serena Williams...
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 1 an
Après 2 petites secondes d'étonnement à la vue des photos, je dis " bravo" et j'applaudis des 2 mains la démarche d'Annie Leibovitz et le culot de Pirelli (culot pour le virage à 180°).

Je suis très heureuse que, pour une fois, ce calendrier fasse l'éloge de femmes remarquables pour leurs performances physiques / intellectuelles / artistiques et non pas "simplement" pour leur corps parfait.
Je trouve les photos vraiment très belles esthétiquement parlant.
Il n'est certainement pas indispensable d'avoir un corps de rêve pour faire une photo remarquable. La vue de ces photos provoque une foule de réactions, on sent la force, l'esprit, on touche l'âme des modèles. C'est beaucoup plus que ce à quoi Pirelli nous avait habitués (sexyness et beauté des paysages).

Quant au débat en cours, il me fait m'interroger sur l'importance (pour le moins étonnante) qui est donnée à cela...
RÉPONDRE
PatIl y a 1 an
Le choc est évidemment la comparaison avec la foire aux monstres. Ce ne sont pas des femmes normales non plus. La beauté n'est une norme qu'en littérature. Les grandes héroïnes ne sont pas forcément jolies et pourtant elles fascinent, attirent et séduisent. Aujourd'hui ce qui m'atterre est la lecture de ce commentaire. Bienvenue à Gattaca.
Si Patti Smith est un Freak alors je veux bien en être un aussi.
RÉPONDRE
léontineIl y a 1 an
Je suis une grand fan d'Annie Leibovitz et une fois de plus, elle a fait un travail remarquable ! <3
RÉPONDRE
matchingpoints Il y a 1 an
Un débat passionnant ! Mais ce débat tombera à plat si ce calendrier ne se vendra pas malgré le talent de la photographe...Le but de ce calendrier est d'être vendu, et il sera intéressant de voir si l'acheteur potentiel acceptera ce changement d'optique
RÉPONDRE
NathIl y a 1 an
Le calendrier n'est pas à vendre, comme le précise Lise au début de son article.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 1 an
Merci pour cette precision ! Voilà ce que l'on fait comme bêtises lorsqu'on veut suivre ce débat à bord du TGV avec une connexion Internet épisodique. La prochaine fois on lira mieux le post.
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
Un peu perplexe finalement.
Le fait que la femme ronde soit encore une fois totalement nue quand les autres plus sveltes sont totalement couvertes est encore une représentation stéréotypée par le monde de la mode d'une "vrai femme".

Et personnellement, je préfère voir 16 mannequins ultra glamour dans ce calendrier que ça.
De plus, le photoshop excessif d' A.L. gâche un peu (à mon avis) les photos.
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
Je pense qu'il s'agit d'un vrai choix de la part des seules deux femmes dévêtues du calendrier. La pose de Serena, on en parle beaucoup, mais c'est la moins "sexy" des deux, elle porte une culotte couvrante, on ne voit pas sa poitrine. Quand j'ai vu la photo, j'ai pensé à la représentation de la femme et des athlètes dans l'art. (ça m'a fait un peu sourire parce que le mouvement (fente avant et buste de 3/4) et les cheveux au vent , ça fait très statue commémorative d'une révolution , donc très peu "coeur de cible"). La seconde photo, avec la petite tasse de thé et la coiffure très coquette, il y a du second degré assurément.
Je ne parlerai pas de glamour pour parler du calendrier Pirelli (voir ici:http://md1.libe.com/photo/831766-calendrier-pirell...)ou alors Miley Cyrus est glamour... http://s2.dmcdn.net/H2T1Q.jpg
le calendrier frôlait souvent l'érotisme. Mais ça passe parce que c'est entouré de tops , de dorures, de pouvoir. là ils ne pouvaient plus aller plus loin (peut-être aussi parce que le calendrier est envoyé à plus de femmes...° ), donc changement de cap. On ne va pas s'en plaindre.
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Bien sûr que ces femmes sont monstrueuses.

Patti Smith, c'est cette femme aux dizaines d'album, de livres de poésie, milliers de concerts où elle alterne ses chansons avec des poèmes de Rimbaud ou de Blake. Cette femme qui a posé pour l'éternité devant l'objectif de Robert Mapplethorpe. La marraine du mouvement punk, la fille de parents Témoins de Jéhovah qui n'avait pas où dormir à ses débuts et qui est devenue une des grandes figures musicales engagées. Celle qui a chanté "Jesus died for somebody else's sins but not mine".

Serena Williams, c'est 36 tournois du Grand Chelem remportés dont 21 en simple ; c'est une année 2015 formidable, où elle apparaît indétrônable à 34 ans.

Ava DuVernay , c'est une réalisatrice qui porte l'histoire de la marche de Selma au grand écran. C'est la première femme noire à gagner le prix du meilleur réalisateur à Sundance et aux Golden Globes. Les Oscars 2015, fournée la plus blanche et la moins diverse depuis 20 ans et l'absence de Selma dans la liste des meilleurs films de l'année rappelleront cruellement que rien n'est joué en termes de diversité et de lutte contre la misogynie dans le cinéma.

Shirin Neshat, artiste et vidéaste qui a dû fuir son pays natal, l'Iran et qui a été une des premières à confronter ce que son pays était et ce qu'il est devenu après la révolution iranienne. C'est aussi la détentrice d'un Lion d'Or. C'est l'une des premières artistes tous sexes confondus à vouloir donner une image des femmes dans les sociétés islamiques loin des stéréotypes d'aujourd'hui. Travail commencé par elle il y a 20 ans et plus que jamais d'actualité.

(Je m'arrête là, même si j'aime beaucoup Amy Schumer, Tavi Gevinson et que j'admire Fran Lebowitz pour son sens du style - elle ne s'habille que chez Anderson & Sheppard, tailleurs mythiques de Savile Row)

Alors franchement, oui ces femmes sont monstrueuses, monstrueusement douées, intelligentes et ont des carrières monstrueuses. Et ce n'est pas parce qu'elles ont des rides ou des rondeurs que ça les rend plus proches de nous ou que ça les rend monstrueuses.

Pirelli a juste fait le buzz en choisissant des femmes (photographiées par une femme, ce qui est une bonne méthode pour sortir du Male Gaze soit dit en passant) selon leur parcours et leur travail plutôt que selon les critères de beauté typiques du calendrier. Et vous êtes tombé/e/s dans le piège du faux débat sur la beauté. Cependant, il peut y avoir un vrai débat : est-ce une démarche féministe ou bien une démarche surfant sur l'aspect cool et controversé d'un certain féminisme?

Car Pirelli a compris : dans un monde internet noyé dans le porno, qu'il en soit juste une représentation comme le porno chic ou bien carrément du porno porno, des seins et des fesses à l'air, l'objectivation sexuelle de la femme, ça n'a plus rien de choquant. Au contraire, faire croire qu'on est féministe et passer outre le physique, ça comporte beaucoup plus de facteur choc, capital à l'ère Instagram. Pirelli avait déjà amorcé cette tendance à surfer sur des représentations féminines différentes, souvenez-vous en 2014 avec Candice Huffine, mannequin grande taille.

Pour ma part, Pirelli fait très fort dans son instrumentalisation des causes en termes de buzz. Que l'on puisse croire qu'il s'agisse d'une célébration pure et simple relève un peu de la naïveté. Les équipes de comm' de Pirelli savaient très bien ce qu'elles faisaient et elles ont gagné.

Combien on parie qu'en 2016, Pirelli instrumentalisera la cause de la représentation des transsexuels dans les médias, qui grâce au film "Danish Girl" et aux séries "Orange is the new Black" et bien sûr "Transparent" connaît actuellement un boom ? Pirelli aurait déjà pu le faire cette année, ils auraient été encore plus "in" (ironie inside)
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
Parfaitement exposé. Merci.
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
"Faire croire qu'on est féministe et passer outre le physique, ça comporte beaucoup plus de facteur choc", et "instrumentalisation des causes en termes de buzz". Tu as mis des mots très clairs sur ce qui me gêne le plus dans ce pseudo-virage à 180 degrés
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
PARFAIT !
C'est un réel plaisir de te lire !
Oui, ces femmes sont des monstres de talent !
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Je ne connais pas ces femmes, elle sont surment très intéressantes et talantueuses, mais il se trouve que je ne m'intéresse ni au tennis ,ni au cinéma. Je suis passionnée par la danse classique (donc c'est vrai que je suis habituée visuellement aux corps très différents) et je suis aussi passionnée par la littérature. J'ai eu un léger malaise en découvrant ces images, je ne saurais pas très bien expliquer pourquoi, ça n'a rien à voir avec la beauté ou la laideur des corps exposés (ces critères sont toujous subjectifs). Avez-vous le "L'insoutenable légerèté de l'être"? " Je suis assez proche du personnage de Tereza. "Depuis l'enfance , la nudité était pour Tereza le signe de l'uniformité obligatoire du camps de concentrarion; le signe de l'humiliation." ... etc. Je ne suis pas choquée par les danseurs et les mannequins dénudés (ou dénudées), ou des comédiens. Le corps est leur outil de travail. Mais quand même les femmes intillégents, qui n'ont franchement pas besoin de se dénuder publiquement, commence à s'y mettre... J'éprouve un malaise de plus en plus grand de vivre dans une époque sans pudeur. Les derniers remparts tombent, hélas.
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Tu remarqueras que les deux seules femmes à être dénudées sont une actrice et une athlète. Leur corps est leur outil de travail, ce qui entre dans ta logique.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Je préciserai : elles ne se sont pas dénudée à des fins professionnels. Et même si c'est fait a des fins professionnels, on peut souvent s'abstenir. Combien de scènes de "cul" n'apportent franchement rien a la valeur artistique de beaucoup de films. Les derniers remparts tombent également de point de esthétique . Si tout corps peut être considéré comme beau, on peut se préparer qu'on nous jette à la figure toute forme de nudité humaine. A quoi bon?
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Ne t'inquiète pas, ces remparts ne s'effondreront pas, tout simplement parce qu'ils n'ont jamais existé lorsqu'il s'agit d'art et de beauté. "Beauty is in the eye of the beholder" avait si bien dit Shakespeare. (La beauté est dans l'oeil de celui/celle qui regarde).

Rubens, Titien, Botero, Paul Gauguin, Robert Crumb, Niki de Saint Phalle et Lucian Freud pour ne citer qu'une poignée d'artistes se sont déjà chargés de représenter des oeuvres qui te jetteraient à la figure tout un tas de formes de nudités humaines - sans oublier les statuettes de femmes rondes datant du Paléolithique (ça remonte donc à plusieurs milliers d'années).

Et ne pas confondre ou associer systématiquement nudité et beauté, la beauté n'est pas une condition sine qua non pour qu'un corps soit nu ou non et/ou représenté comme tel.

Pour en revenir au sujet, j'ai eu les larmes aux yeux devant la photo de Serena Williams. Annie Leibowitz est une photographe qui s'inspire d'oeuvres de l'Antiquité et là je trouve qu'on assiste à un de ses plus belles oeuvres, une de ses plus audacieuses et cohérentes. Serena dégage une force, une majesté, une énergie telles qu'elle n'a pas besoin de regarder la caméra ou d'avoir une pose conventionnelle pour évoquer les dieux de l'Olympe. Athéna sortant armée de la tête de Zeus ou bien Artémis chasseuse indomptable et n'ayant que faire du regard masculin et du qu'en dira-t-on ne sont pas bien loin.

C'est presque ce qui gâche un peu le reste du calendrier à mon avis, une photo aussi puissante se suffit à elle-même et par conséquent opaque d'autres photos plus conventionnelles, où même une Vodianova paraît bien banale, dans sa belle robe, sa pose de mannequin (déformation professionnelle? Vodianova n'a pas l'air de réussir à se présenter telle qu'elle est) qui contraste bizarrement avec le bébé qu'elle porte à un bras et dont on n'est pas sûrs qu'elle soit vraiment au courant qu'il est là.
RÉPONDRE
LithiyaIl y a 11 mois
J'ai aussi directement pensé aux représentations d'athlètes grecs, je trouve cela génial. Au final, bien que la démarche soit commerciale, Pirelli a véritablement laissé le champ libre à une femme forte de photographier d'autres femmes fortes, et le résultat est intéressant, au sens premier du terme : plusieurs niveaux de lecture possible (cf le fait que les deux seules femmes dénudées soient celles qui utilisent leur corps comme outil de travail), des références culturelles qui vont au-delà des représentions féminines classiques.
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
décidément, vous nous offrez une belle danse du ventre, maintenant c'est la nudité qui vous dérange, arrêtez un peu, quand on a dit une grosse bêtise, on fait amende honorable et on se fait petit ."elles ne sont pas dénudées à des fins professionnelles", vous avez raison, elles l'ont fait pour vous provoquer avec leurs grosses cuisses, ces sales vicieuses...
Mais surtout, quel rapport avec les scènes de sexe dans les films???Vous avez vraiment un problème ... une femme de plus de 60 kilos dénudée, c'est du "cul"????
Et puis, on parle du calendrier pirelli quand même , alors parler de "cul" quand on en voit bien plus dans un visuel la redoute, c'est franchement pas malin....
en plus , au départ vous disiez en gros que c qui vous gênait c'est que ces femmes ne sont pas légitimes dans ce calendrier parce que pas jolies ou grasses... la nudité ne vous gênait pas. vous vous êtes accrochée à Olivia , pour éviter de vous noyer dans vos contradictions car son propos est plus structuré et complexe que le vôtre.
Et là , vous y retournez... Mais votre pirouette est franchement ratée et c'est un plaquage monumental!!!
Les 'derniers remparts esthétiques "??? "qu'on nous jette à la figure toutes formes de nudité humaines"??? http://media.giphy.com/media/S6sZaHdqsGYFO/giphy.g...
je rêve! vous n'existez pas vraiment , rassurez moi...
RÉPONDRE
TipexIl y a 1 an
Bien dit! Quel retournement de veste. Incroyable!
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Natalia est une mère de 4 enfants, je suppose qu'elle a l'habitude d'avoir des bébés dans ses bras, il n'y a pas de quoi faire un plat. Si le cul de Serena Williams vous apporte tant de joie, je suis ravie pour vous.
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
ouh là, le cul de serena VOUS pose vraiment problème...
Quand on compare un top model aristo et caucasien à une femme athlétique et roturière, ça soulève en vous des hauts de coeur. ...
Dire du mal de la perfection et glorifier un "monstrex", diantre ! Appelons la garde républicaine! chaque chose à sa place voyons...
Je serais curieuse de savoir quelle est la vôtre, en tout cas, ce n'est pas parce que vous avez des pb d'image que vous devez venir verser des horreurs et votre mépris comme bon vous semble.
En fait, je pense que soit vous êtes un troll (et vous imitez parfaitement la bourgeoise anorexique coincée pleine de complexes , un peu mégère , et pas très ouverte à la diversité (les monstrex: drogués, musclés, homos, etc..) , soit vous venez du 19 ème siècle...
Mais bon, il faut de tout pour faire un monde , des gigantesques monstrex et des petits monstrueux... Mon commentaire n'est pas très poli , mais ce n'est pas la correction qui vous anime depuis le début, donc j'emprunte vos souliers pour vous renvoyer votre mauvais esprit.
RÉPONDRE
LithiyaIl y a 11 mois
De gigantesques monstrex et de petits monstrueux, hahaha merci pour ce fou-rire! Marie nage en effet dans le délire et la flagellation conservatrice des corps nus, c'est malsain!
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Hein!? Ne vous énervez pas comme ça . Je ne compare personne à personne . Vous ne me connaissez ni d'Eve , ni d'Adam , mais si ça vous fait du bien de faire des suppositions sur ma vie et sur ma personnalité , ne vous gênez surtout pas, même si vous êtes complètement à côté de la plaque . Si des images des ces femmes vous rassurent , tant mieux pour vous.
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
ah ah , vous me faites surtout rire...
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Je vais vous donner quelques indices... Je suis noire et lesbienne, je suis même musclée , mais jamais droguée . Pas bourgeoise du tout, et surtout pas 19 siècle . Bonne soirée
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
La teneur de vos propos ne font pas honneur aux Noires, aux lesbiennes, aux musclées, aux jamais droguées. Pire encore, vous polluez ce site,où les sympathiques accros ont l'habitude d'échanger sur des propos habituellement plus constructifs, positifs et progressistes que les vôtres. Si la danse classique produit des personnages comme vous, je comprends pourquoi il y a si peu de diversité.Ignorer Patti Smith, ignorer Serena Williams, Ava DuVernay, mais connaître Natalia Vodianova...heu, il y a comme un problème. Bon courage à vous, je vous plains !
RÉPONDRE
LithiyaIl y a 11 mois
J'ai tiqué aussi sur la manière dédaigneuse dont marie a balayé ces femmes mythiques...
RÉPONDRE
PatIl y a 1 an
Je cite "je ne connais pas ces femmes(...) je suis passionnée de littérature(..)
Ne pas connaître Patti Smith, grande poétesse et être passionnée de littérature...
Vous citez Kundera un bien joli alibi culturel. La littérature ne se limite pas à un auteur,la littérature se moque des tabous de la nudité,de la vieillesse des corps, elle met en mots les émotions, les sentiments,les ressentis, les peines et les colères.
Elle met en scène des "monstres" sublimes tout comme les modèles Pirelli 2016.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Je suis désolée, je ne connais pas son oeuvre . Je n'y peux rien. Je ne prétends pas être une agrégée. OK?
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
Bon et sinon, ça va Lise? Tu nous aimes toujours? :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Bien sûr ;)

Je trouve ce débat particulièrement intéressant !

J'aimerais juste que l'on ne tombe pas trop dans les attaques personnelles :/
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 an
C'est comme si les invités ont continué à vociférer dans le salon tandis que la maitresse de maison s'est retirée sur la pointe des pieds :)
Ce débat est effectivement intéressant ainsi que ton lectorat. J'ai lu ici les interventions et les réflexions les plus riches sur la question.
Je te souhaite un excellent week-end!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Haha oui c'est un peu ça :)

Bon WE à toi aussi !
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
"Physiquement je suis plus proche de Natalia Vodianova et consort,"
ouh là elle est donc une black lesbienne musclée...
trollage ...
RÉPONDRE
maremeIl y a 1 an
. En fait, je pense que soit vous êtes un troll (et vous imitez parfaitement la bourgeoise anorexique coincée pleine de complexes , un peu mégère , et pas très ouverte à la diversité (les monstrex: drogués, musclés, homos, etc..) , soit vous venez du 19 ème siècle...

votre réponse comme par hasard musclée (check) , homo (check), pas drogué (check ) et noire ..parce que je m'appelle Mareme et que vous avez un pb avec les fesses de Serena??? Vous voulez provoquer les lectrices jusqu'à l'aube???
Sur ce , bonne soirée quand même...
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Merci poue le fou rire. En disant que je suis plus proche de Vodianova etc, je voulais dire que je suis grande et photogénique, et j'ai été très mince autrefois, un peu moins maintenant (je fais la taille 38, donc pour "anorexique" on repassera). Je n'ai aucune idée sur l'origine de votre prénom, et je me fiche pas mal des fesses de Serena, ce n'est pas moi qui ai pleuré en les découvrant. Bonne soirée à vous.
RÉPONDRE
lalectriceIl y a 1 an
"Quand à moi, femme "normale", j'avais l'air d'une petite obèse sur scène." Marie, Marie, il faut bien avouer qu'on se perd dans vos propos et qu'il est difficile de vous prendre au sérieux!
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Taille 38 c'est plutot une taille moyenne, n'est-ce pas? Femme "normale" je suis et femme "normale" je resterai. Aucune motivation de m'affamer. Taille 38 avec la poitrine C, c'est hèlas beacoup trop pour enfiler un costume taillé pour une vraie danseuse classique...J'ai pourtant essayé
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Pour vous donner une idée de critères de l'Opéra de Paris. >Margaux Chatelier s'est fait virer, car trop "épaisse" pour apparaître sur scène. Allez voir ses photos sur Internet (elle est assez connue maintenant comme comédienne). Vous allez voir ce que l'Opéra de >Paris concidère comme "épaisse"
RÉPONDRE
lalectriceIl y a 1 an
Vous êtes fatigante. On s'en fiche des normes physiques régissant la carrière des danseuses classiques. Je soulignais juste qu'il est difficile de prendre au sérieux quelqu'un qui se décrit successivement comme petite, puis comme grande. Par ailleurs, ça ne change rien à la teneur de vos propos, qui portent la marque d'un manque de réflexion stupéfiant. Plusieurs choses intéressantes ont été pointées dans ces commentaires, peut-être pourriez-vous commencer par essayer de les comprendre.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
S'il vous plait ne répondez plus à mes commentaires , comme ça je ne recevrai plus de messages sur mon e-mail. Merci d'avance
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
P.S. Je n'ai jamais dit que j'étais petite, j'ai dit que j'avais l'air petite sur scène . J'ai donné cet exemple car il explique pourquoi on choisit un certain type de physique ( des filles très grandes et minces) pour des défilés .
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Hé bien, désolée Marie d'avoir trouvé la photo de Serena aussi belle, apparemment ça vous a beaucoup marqué. Je n'avais pas mentionné son postérieur, c'est vous qui faites une fixation dessus, à croire que cette photo vous a beaucoup plus marquée que moi. A vous lire il faut croire que vous ne vous en fichez pas tant que ça.

J'ai juste exprimé mon avis et je ne m'attendais pas à ce que vous le preniez personnellement. Mais apparemment vous avez décidé d'utiliser la section "commentaires" de cet article pour tirer la couverture à vous toute seule. C'est ce qui s'appelle du troll.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
Pas du tout. Je m'en fiche. Arrêtez de vous adresser à moi et répondre à mes commentaires personnellement, comme ça ma messagerie va se reposer un peu, ça m'arrangerait , car je me rends compte que c'est un débat stéril. Tour le monde reste de son avis. Sur ceci au revoir/ Le débat ne m'amuse plus.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Marie, nous attendions tous votre sortie !
Enfin !!!!
Vous n'êtes pas NOIRE ni lesbienne ni rien du tout !
Une femme noire applaudit Serena Williams, vous n'êtes qu'un petit rat sans talent.

@Mareme, merci pour tes réponses. Cependant, parfois le silence est la meilleure réponse à ce genre d'individu.
RÉPONDRE
MarieIl y a 11 mois
Taisez-vous donc! J'ai bloqué les messages de Tendances de mode sur mon e-mail. Puisque vous faites une fixation malsaine et tenez absolument à me contacter. Ou j'ai été un petit rat sans talent pour la danse classique, j'ai passé à autre chose, et alors? Je préfère applaudir Misty Copeland. Serena me laisse de marbre.
RÉPONDRE
MarieIl y a 1 an
D'ailleurs pourquoi Pirelli n'a pas mis en scène des ballerines? Voilà des oeuvres d'art vivantes
RÉPONDRE
...Il y a 1 an
Et voilà le verdict du public cible. http://www.bikechatforums.com/viewtopic.php?p=4218...
RÉPONDRE
krystelleIl y a 11 mois
Si les femmes pouvaient éviter de toujours se descendre entre elles,je supporter ça au travail je peux plus,bref on a tous des modèles différents,perso j'ai besoin de mannequin qui me fasse rêver classe,gracieuse,je n'aime ni cara,ni kate Moss ,je préfère kate upton et gigi ,chacun ses gouts,je me demandais si le public concerné étaient réceptif a ce genre de photos?
RÉPONDRE
rorococoeugvicIl y a 11 mois
Quel débat !!! Bravo Lise !
Mais stop à l'hallali sur Marie ... Quelque soit son avis !! S'acharner avec cette violence c'est aussi nul au final et ça me fait toujours peur ces personnes qui sont certaines de détenir la vérité et qui jugent si durement ...
Merci à Rocket par exemple ... qui argumente mais n'est pas insultante ! Et ça fait réfléchir et avancer au lieu de blesser et de rabaisser l'autre ...
Bonne discussion !
RÉPONDRE
CitrineIl y a 11 mois
C'est sûrement l'un des débats les plus passionnants sur TDM !! Merci Lise de laisser à tes lecteurs une si grande liberté de débattre ;)
Je trouve de mon point de vue ces photos superbes tout en admettant que de mon jeune âge certains noms ne me semblent nullement familiers. Par cela, je voudrais exprimer l'idée que ce qui m'a réellement accrocher l'oeil, c'est la force et le regard digne de ces femmes. Elles ont eu un grand passé (comme vous l'avez mentionné) mais, marqueront aussi les générations futures. Elles ne m'apparaissent en rien interchangeables (pas comme certains mannequins admettons le!!). La beauté c'est le mouvement, le regard. J'admirerai sans doute encore longtemps ces photos représentant chacune un pan de l'histoire de la beauté (Serena Williams pour l'Antiquité, Amy Shumer pour la Renaissance...).Enfin ce n'est que mon humble interprétation!!

Je n'ai plus qu'à voir la vie en rose et me convaincre que la démarche de Pirelli n'est pas quelque peu hypocrite :P

Bonne journée à tous !!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Je t'en prie ;)
RÉPONDRE
...Il y a 11 mois
When 'hot young women' do this feminists say they're being used and exploited when older 'not nearly as hot' women do this the same people say they're brave and liberating.
RÉPONDRE
O.Il y a 11 mois
Well, one can argue that Tavi and Natalia Vodianova are "hot and young women". The point is not merely about the physical appearance of the model but about the way the photographer represents them. The women here are not objectified or represented as sexual objects for the pleasure of the viewers. Even the nude ones (say, Serena Williams and Amy Schumer) are not meant to make them look "sexy" for the viewers. Instead the pictures try to emphasize on their aura and personality. That's what is feminist about it. If they had made a calendar only with today's top notch models and had tried to show their strength and charisma rather than sexualize them, it would have been feminist as well in my opinion. But would not have made as much buzz ;)
RÉPONDRE
...Il y a 11 mois
Selfies provosize the same reaction. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2517306/Ca...
RÉPONDRE
...Il y a 11 mois
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode