Week diary #57

1434
Au menu de la semaine : dîner entre amis, boîte à trésors, fascinante Vivian Maier, 501 vintage, manteaux de fourrure, invitation au Pitti Uomo, serveur/géologue, micro aquarelles et nouvelle loi "anti-maigreur"...
Le Duomo

Vendredi


19h : La sonnette retentit : pour la première fois depuis notre arrivée à Florence, nous recevons des amis à dîner. Après avoir gravi les interminables escaliers en pierre menant au dernier étage de l'immeuble, Alice, son compagnon et leur adorable fils de 6 mois pénètrent dans l'appartement. À la fois diablement élégants - lui en costume 3 pièces et elle chaussée d'escarpins bleu marine iridescents à la cambrure parfaite - et ultra naturels, il émane d'eux une bonne humeur lumineuse.
20h : Entre prosecco, charcuterie italienne, rires et échange de doudous entre nos enfants, nous passons un apéritif comme je les aime, à savoir informel, détendu, joyeux et volubile.
21h : Nous passons à table. Les bougies disposées au centre ont fondu de moitié, mais le résultat - inattendu - de cette fonte précipitée est loin d'être inesthétique. La conversation reprend son cours. Je découvre ainsi que les Italiens se marient rarement avant 35-40 ans (car ils entrent très tard dans la vie active), qu'ici la région prime sur le pays, qu'à Naples il est fortement déconseillé de pénétrer dans certains quartiers avec une montre de valeur au poignet, mais aussi que l'influence de la mafia ne cesse de s'étendre… Passionnant !

Samedi


14h : En allant à la bibliothèque, je passe devant la boutique d'un petit antiquaire où règne un incroyable désordre. Coincé entre un pied de lampe alambiqué et un hibou empaillé, un coffret en bois peint attire mon attention. Je m'approche, le saisis et fonds devant son petit loquet en cuivre désuet. Cela fait plusieurs semaines que je cherche une boîte susceptible d'accueillir mes souvenirs florentins - entre mini aquarelles offertes par Alice, étiquettes, coupures de journaux, petit mot en italien laissé devant notre porte pour nous inviter à prendre un verre, feuilles mortes et babioles diverses… - et je pense l'avoir enfin trouvé !
Le Ponte Vecchio

Lundi


8h10 : Des étoiles dans les yeux, la nounou de Charles me raconte son week-end à Milan, et plus particulièrement sa visite de l'exposition dédiée au travail de Vivian Maier, une nourrice américaine férue de photographie. Intriguée par son enthousiasme, je file alors faire une recherche Google et découvre des clichés en noir et blanc d'une intensité folle (voir ici et ), des photos "street style" d'une rare beauté (voir ici, ici et ) ainsi que des autoportraits saisissants.
17h : Aux abords du marché couvert San Lorenzo, j'aperçois sur l'étal d'un fripier un insolent stock de 501 au denim patiné par les années. Après investigation, je réalise qu'il n'y a que des tailles "homme", autrement dit rien en dessous du 33. Or, impossible de les essayer dans la rue, et donc de savoir s'ils feraient ou non de bons jeans boyfriend/oversize... Je m'éloigne à regret, me promettant de demander à mes copines pros du vintage si le 501 taille 33 époque années 80 fonctionnera ou non sur moi.

Mardi


17h : À l'intérieur du Duomo, Charles est autant fasciné par l'immensité des lieux que par la mangeoire vide de la crèche : "bébé parti ?".
17h30 : Je n'ai jamais vu autant de personnes en manteaux de fourrure. Depuis qu'il fait un peu plus froid, je ne cesse en effet de croiser pelages soyeux, fourrures rétro et autres pelisses un brin ternies par le temps. Cela dit, contrairement à ce que l'on peut voir dans les stations de ski huppées, la fourrure n'a ici rien d'ostentatoire. Elle est en effet portée avec beaucoup de naturel, de la frêle vieille dame à l'étudiante assise sur les marches d'une église en passant par la ménagère faisant son marché. Elle semble vraiment faire partie du dress code des Florentins.
19h : Nous décidons d'aller déguster un hamburger au sein du bar/restaurant situé au bout de notre rue et qui est peu à peu devenu notre QG. Comme à son habitude, Tommy - l'un des serveurs - nous accueille chaleureusement en nous saluant par nos prénoms. Svelte, polyglotte, la peau ébène, l'âge indéfinissable et le geste distingué, ce personnage ne cesse de m'intriguer.
20h15 : Vers la fin du repas, Tommy vient discuter avec Charles et de fil en aiguille nous entamons une vraie conversation. Je découvre alors qu'il a 60 ans (alors qu'il en fait 40), qu'il est issu d'une famille de 21 enfants (dont 19 filles), qu'il est originaire du Nigeria, qu'il est géologue de profession, qu'il vient passer ses soirées ici pour aider ses amis, mais aussi qu'après 30 ans passés en Italie à étudier les sols, il compte retourner l'année prochaine en Afrique afin d'apprendre à la population comment repérer et extraire les ressources du sous-sol. Il nous explique à quel point il est important que la nouvelle génération d'Africains apprenne à maîtriser de A à Z l'exploitation des richesses de son continent. Je lui demande ensuite s'il voit souvent les siens : il sourit et me confie que leur mère ne leur laisse pas le choix : à chaque Noël, tous les membres de la famille ont l'obligation de converger vers Zurich afin de célébrer les fêtes tous ensemble. Et gare au courroux maternel si l'un des enfants manque à l'appel...
Aquarelles florentines

Mercredi


15h : En humant la savoureuse odeur de cookie envahissant l'appartement (Charles a voulu tester autre chose que le gâteau au yaourt), je me demande si celle-ci ne procure finalement pas plus de plaisir que la dégustation en elle-même…
17h : En descendant de la place Michelangelo, je tombe sur la minuscule échoppe où Alice a déniché ses fameuses petites aquarelles. Je me promets d'y revenir seule afin de m'en constituer un stock. Elles seront en effet idéales comme cartes de remerciements, petits cadeaux, cartes de voeux, marques pages…
19h : Emmanuel m'envoie un message Facebook avec en lien cet article et me demande ce que j'en pense. Bonne question !

Jeudi


9h : Je reçois un email du bureau de presse du Pitti Uomo m'invitant personnellement au salon - ils ont appris que nous avons déménagé en Italie - et me demandant à quels shows j'aimerais assister. J'apprécie la délicatesse de cette intention.
15h : En croisant successivement une jeune femme en jean boyfriend roulotté sur la cheville et mocassins à mors déclinés en bottines, puis une autre en turban bordeaux, jupe midi bleu marine, pardessus camel et baskets bleu marine, je me dis que l'hiver sied bien aux Florentines...
16h : A deux pas de la boutique de souliers pour enfants où nous venons de renouveler les baskets de Charles, je découvre une boutique vintage où un long manteau peignoir à carreaux vichy violine me susurre de l'emporter pour l'étrenner au Pitti Uomo. Il est vrai que porté croisé et ceinturé sur un 501 roulotté sur la cheville, il pourrait faire son petit effet !

Vendredi


7h40 : J'apprends que l'Assemblée Nationale vient d'adopter une loi visant à accompagner les photographies de mannequins dont l'apparence corporelle s'est vue affinée ou épaissie de la mention "photographie retouchée". J'ai hâte de voir ce que cela donnera dans la pratique...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 décembre 2015
Vous aimerez également
Week diary #66
Il y a 1 mois - 63
EN SAVOIR PLUS
Week diary #65
Il y a 2 mois - 29
EN SAVOIR PLUS
Week diary #64
Il y a 4 mois - 25
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
34 commentaires
Tous les commentaires
GranpiIl y a 11 mois
Chère Lise, de belles rencontres tu profites: Lucky you! Mais j'ai l'impression, en te lisant, que tu es une personne vers qui on se dirige facilement, tu dois avoir une belle aura!!.
Les photos de Vivian Maier m'ont émue...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
C'est vrai que l'on fait de très belles rencontres ici ;)
RÉPONDRE
AnneIl y a 11 mois
Sublimes œuvres de Vivian Maier!
Allez, va chercher ce jeans, il t'envoie des signes ;-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Je crois que je vais y aller effectivement ;)
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 11 mois
une belle semaine donc ! C'est super que Pitti Uomo t'ouvre ses portes, tu vas te régaler !! :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Yes, j'ai trop hâte !
RÉPONDRE
noxleyIl y a 11 mois
Bonjour Lise,

Je me permets de nuancer ton analyse (j'ai vécu beaucoup à Rome et je partage la vie d'un Romain depuis 7 ans): Le Nord comme le Sud sont gangrénés par la corruption. Effectivement les "mafias" sont plus présentes au Sud qu'au Nord, mais la corruption des élites (souvent en lien avec cette même mafia, sur tout le territoire – je schématise) est partout. Les immenses scandales de corruption ces dernières années ont eu lieu particulièrement à Milan et à Venise (avec des prévenus politiques qui se font condamner puis recondamner, pour des histoires différentes, 20 ans plus tard, notamment pour l'affaire de cette digue "Mose" contre l'aqua Alta à Venise, qui a touché toute la classe politique, droite, gauche, de la région, de l'état, de la ville de Venise).

La vie politique et économique italienne est extrêmement complexe et intéressante (comme dans tous les pays), il y a aussi de la productivité au Sud (certes dans d'autres secteurs), même si pour sûr ce sont des régions beaucoup plus pauvres. Le Nord Est de l'Italie, paradoxalement, qui était décidément le plus productif économiquement, est celui qui souffre le plus de la crise. Le Nord pendant très longtemps battait des records de repli sur soi avec un parti extrémiste comme la Ligue du Nord qui pendant longtemps a désiré la séparation du Nord et du Sud (entre autres joyeusetés), et qui justifiait cette indépendance justement par ce genre d'argumentaires économiques (sachant que l'économie du Nord fonctionne grâce à l'exode des travailleurs du Sud qui "montent" travailler). Le Sud, qui peut être très raciste, est aussi un ensemble de régions connues (aussi) pour leur accueil des migrants et solidarité.

Excuse-moi pour ce petit rectificatif, un peu hors-sujet, mais l'Italienne du Sud que je suis devenue malgré moi a bondi un peu (avec honte), j'avoue.

Profite bien de cette vie et de cette ville, et si un jour tu désires prendre le train (Rome n'est qu'à 1h de train!), viens te perdre dans la décadence et la beauté de cette ville solaire qu'est Rome.

Je t'embrasse,
Noémie
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Merci pour ces précisions, en voulant résumer en peu de mots notre conversation j'ai effectivement un peu trop schématisé les choses. Comme souvent, la réalité est beaucoup plus complexe :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 11 mois
Je confirme, l'Italie est plus complexe que cette (facile) répartition géographique, qui nourrit le mépris des Italiens du Nord (qui ne seraient pas corrompus, ah ha) envers ceux du Sud.
RÉPONDRE
WilliamIl y a 11 mois
Je te conseille vivement de regarder le film documentaire "A la recherche de Vivian Maier" ! Excellente photographe et personnage complexe et fascinant.
Mon "ami" a récemment acheté le livre... C'est une tuerie.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
J'ai prévu de le regarder ce week end ;)

Pour ce que j'ai vu de ses photos et lu de sa bio, cette femme semble en effet totalement fascinante !

Ton ami a du goût ;)
RÉPONDRE
WilliamIl y a 11 mois
Je l'ai déjà visionné deux fois, le documentaire ! ;)

Son goût fait partie de ses nombreuses qualités ! :)
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 11 mois
fascinante et étrange femme...
j'avais été voir le documentaire au cinéma, son portrait n'est pas spécialement flatteur et sa personnalité était certainement très complexe, un mystère cette femme...
ses photos sont superbes, j'aime beaucoup
RÉPONDRE
emaIl y a 11 mois
Les 2 livres de Simonetta Greggio sont pas mal sur l'Italie
http://www.telerama.fr/livres/les-nouveaux-monstre...
http://www.lemonde.fr/livres/article/2010/12/08/do...

Mais ça rend l'Italie un peu effrayante...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Je vais les commander sur Amazon :) Merci :)
RÉPONDRE
Frankincense di San MiniatoIl y a 11 mois
Bonsoir, chere Lise,
Et alors, j'espere que Vous avez repondu a l'invitation PITTI UOMO W (la lettre) de la gentilissima Lisa Chiari de PITTI PRESS?
En attendant le plaisir de Vous voir a PITTI UOMOW alla Fortezza da Basso
de Florence,
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Je lui réponds ce week-end :)
A très vite !
RÉPONDRE
CharlotteIl y a 11 mois
Ah les italiennes et leur fourrure, tout une histoire !
C'est toujours un plaisir de te lire.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
C'est assez fascinant à observer ;)
RÉPONDRE
AnnaIl y a 11 mois
Bonjour Lise,
Cette qualité de communication qu'on aime chez Tendances-de-mode.com.
Nous avons vécu la même chose à Florence ou ailleurs et tu nous fais transporter encore dans ces ambiances. A tel point que j'ai même senti l'odeur de cookies aux amandes non ?
Ainsi, je re- découvre Alice Cheron; j'ai envie de ressortir mon 3/4 manteau de fourrure en vison blanc (cadeau de ma grand mère) que je n'ai pas vu depuis l'hiver l'an 2000, glacial et florentin. J'avais exactement le même sentiment quand je le portais à Florence.
Je connais tous les coins de cette ville ou presque mais je le re- découvre différemment.
Sans transition, j'ai bien apprécié l'article sur Démna Gvassalia.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Je suis heureuse de t'avoir donné envie de retourner du côté de chez Alice :)

Cookies noisette/chocolat ;)

J’espère qu'il fera assez froid cette année pour que tu puisses te lover dans ta fourrure immaculée !
RÉPONDRE
AdelineIl y a 11 mois
C'est toujours un grand plaisir de retrouver tes post florenciens apres une dure semaine de travail ! Merci pour ce beau voyage,
Tres bon week end Lise :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
C'est très gentil, merci :)

Profite bien de ce week-end pour bien te reposer !
RÉPONDRE
rorococoeugvicIl y a 11 mois
Week diary très divers cette semaine ! Très vivant ...
Je rebondis juste sur les manteaux en fourrure car on s'était fait la même réflexion à Venise où ces dames allaient au marché avec leur caddy et leur vison d'une façon très naturelle ! A Rome ... ça m'avait pas marqué par contre ... Même saison dans les deux cas pourtant c'est-à-dire pendant les vacances de Noël ... Mais si vous pouvez faire une escapade Romaine ... Quelle ville ! J'avais été fascinée par la Rome antique ...
Bonnes fêtes !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Je connais déjà un peu la sublime Rome, on va donc essayer de découvrir d'autres villes comme Sienne, Pise...

Bonnes fêtes à toi aussi !
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 11 mois
Re. L'article sur les défilés: enfin une vraie bonne idée de commencer à vendre les vêtements juste après, et pas neuf mois plus tard. En décembre 2015, on regarde le Pre-Fall 2016, il y a comme un malaise qui perdure depuis trops longtemps. Cela nous aidera peut-être à vivre un peu plus dans le moment présent, plutôt que de courir comme des poules sans tête après la prochaine tendance.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
C'est vrai qu'un peu de "rationalistaion" des saisons ne ferait pas de mal ;)
RÉPONDRE
MathildeIl y a 11 mois
Bonjour Lise,

Je profite de ton post pour te souhaiter ainsi qu'à ta famille de très bonnes fêtes de fin d'année ! Lire vos aventures italiennes m'enchante à chaque fois. J'aime beaucoup ton blog et ton travail et je suis contente d'avoir pu échanger quelques mots avec toi cette année. Je te souhaite le meilleur pour 2016.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
Merci ma chère Mathilde :) Je te souhaite de passer de très belles fêtes. Je t'embrasse fort
RÉPONDRE
DominiqueIl y a 11 mois
J'ai trouvé ce petit " journal" florentin très rafraîchissant car simple et intelligent , j'adore Florence . Ou que ce soit la vie de tous les
jours est toujours interessante car c'est la vraie vie pas uniquement des visites guidées . C'est un vrai regard et une découverte .
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
C'est très gentil, merci beaucoup :)
RÉPONDRE
marihIl y a 11 mois
Liebe Lise,
Même si je ne suis pas accro a la mode -même si je n'aime pas tout ce cirque - passer par ici les matins mon beaucoup aidé en ce moment -j'ai voulu donc écrire un petit mot à vous .Bonnes fêtes alors!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 mois
C'est adorable !
Je te souhaite également de passer de très belles fêtes :)
RÉPONDRE
MarlèneIl y a 10 mois
Bonsoir ! Je reviens de Prague et j'ai pu y croiser énormément d'italiennes sublimes et TOUTES en manteau de fourrure. Passionnée et étudiante en Mode ça a été un véritable défilé, un immense plaisir pour mes yeux :)

En tout cas t'es aventures Florentines me régale à chaque fois. Profites en bien :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode