Week diary #58

1041
Au menu de ces dernières semaines : correspondance intergénérationnelle, art grotesque, danse enfantine, sublime tissu casentino, élégant look Prada, savoureuse huile d'olive artisanale, insolence rieuse et pizza matinale...
La Salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio

Jeudi 7 janvier


14h : Près de la boutique de bijoux Tharros se trouve une toute petite et très ancienne église. Avec Charles, nous pénétrons à l'intérieur. J'aime me retrouver dans ce genre d'endroit avec lui. Il est impressionné par la pénombre, par les bruits qui résonnent, les effluves d'encens... Cela nous plonge tous les deux dans un état quasi méditatif. Jusqu'au moment où il décide de tester sa voix sous les voûtes de l'édifice...
21h : J'ouvre mon ordinateur et découvre plusieurs "mini emails" de mon amie russe. Depuis quelque temps, nous échangeons beaucoup. De son Moscou natal, elle scanne les médias 2.0, relève les bons papiers, les analyses intéressantes, les articles constructifs et me les transmet. Rien ne lui échappe. Infiniment cultivée, elle m'incite à voir tel vieux film, à lire tel ouvrage, à écouter tel compositeur... J'ai l'impression d'avoir trouvé mon Mr Keating !

Vendredi 8 janvier


15h : La sonnerie de mon téléphone retentit, c'est Charlotte. Cela me fait d'autant plus de bien de l'entendre que depuis mon arrivée à Florence, nous n'avions pas encore réussi à trouver le temps de nous parler. Installée confortablement sur le canapé, un thé fumant posé sur la table basse, blottie dans un plaid et le téléphone collé contre mon oreille, je suis au paradis. Nous abordons mille et un sujets, puis nous évoquons nos comptes Instagram. Je lui dis : "Il faut que je fasse attention, sur mes photos je suis presque toujours habillée pareil" et elle me répond : "C'est justement cela que j'aime : voir une fringue vivre, la retrouver d'une photo à l'autre". Je n'avais pas vu les choses ainsi...
19h : Alors que les Bee Gees s'époumonent dans notre salon, je dessine, Julien lit et Charles… danse ! Petits pas sur la pointe des pieds, tours sur lui-même, balancement des bras : tout y est. Il est dans son monde et le simple fait de le contempler me procure une joie indicible...

Samedi 9 janvier


15h : La tête levée vers les murs peints du Palazzo Vecchio, je suis saisie par la délicatesse, la modernité et l'audace des chimères évoluant d'une corbeille de fleurs à l'autre. Entre couleurs translucides, traits déliés, folie créative et espièglerie endiablée, je ressens une connexion quasi charnelle avec ces peintures aux allures de croquis (j'apprendrai plus tard qu'il s'agit d'un courant appelé art grotesque). Je resterai longtemps à les contempler, en dépit de la petite main me tirant vigoureusement vers la sortie…
18h30 : Il pleut sans discontinuer, la nuit est tombée, un léger vague à l'âme envahit l'appartement. J'allume une dizaine de bougies, trouve sur Deezer un solo de harpe et propose à Charles de confectionner un gâteau pour le dessert. Entre lumière tamisée, mélodie chaleureuse et odeur délicieuse, l'atmosphère s'est métamorphosée. Comme quoi, il y a toujours quelque chose à faire pour endiguer les affres de la mélancolie...
Florence

Lundi 11 janvier


15h : Je pénètre dans une boutique très "old school" spécialisée dans le casentino (depuis que l'on a attiré mon attention sur cette matière, j'ai remarqué qu'elle servait à merveille l'élégance des Florentins (voir ici et )). J'évoque avec la vendeuse les formes qui me plaisent, essaie plusieurs coupes et tombe amoureuse de l'une d'entre elles. Je choisis alors la teinte de mon "Firenze" via un nuancier composé de petits carrés de tissu (le fameux orange attire mon regard, mais je sais très bien qu'une fois sortie de ma bulle italienne je n'oserai plus le porter) puis demande à rallonger les manches d'un bon centimètre. La commande est passée, rendez-vous dans 3 semaines...

Mardi 12 janvier


9h30 : Avant d'aller au Pitti Uomo, je retrouve mon amie russe - elle fait partie du "board" du salon - pour le petit déjeuner. L'hôtel où elle loge est aussi luxueux que chaleureux. Nous y dégustons un pain complet exquis, un succulent jus de pamplemousse ananas et de l'excellente charcuterie. La propriétaire des lieux vient alors prendre le café avec nous. Belle, distinguée et diablement élégante dans son tailleur Prada, elle me fait prendre pleinement conscience de la capacité de la griffe italienne à nimber de force et de fantaisie le quotidien des femmes.

Jeudi 14 janvier


8h15 : En longeant le Duomo sublimé par la lumière hivernale, je réalise ma chance de vivre à deux pas d'un tel chef-d'oeuvre, et de pouvoir chaque matin m'abîmer quelques secondes dans la contemplation des détails de cet immense édifice. Je ne m'en lasse pas !
10h : Je croise un jeune homme dont l'allure mêlant style amish et dégaine hipster/sportswear focalise mon attention. Tout de noir vêtu (manteau ¾, pantalon ⅞, sous pull, chapeau rond à larges bords), celui-ci a choisi de chausser une massive paire de baskets blanches, créant ainsi un contraste surprenant avec la sobriété du reste de son look.
19h : Je croque dans la meilleure pizza qu'il m'ait été donné de déguster. Échoués par hasard dans un restaurant argentin, nous sommes sidérés par la qualité des pizzas qui viennent de nous être servies. Entre fraîcheur des produits et pâte fine et moelleuse, on frôle la perfection.
Manteau en shearling + veste de sport

Lundi 18 janvier


8h15 : Dans le froid saisissant du matin, je presse le pas vers ma salle de sport. Alors que j'arrive au niveau du baptistère Saint-Jean, je croise une petite fille se rendant à l'école avec sa maman. Dans sa main se trouve non pas un croissant, mais un bout de pizza... Le petit déjeuner des champions !
19h : La serveuse du restaurant japonais où nous sommes attablés - nous avons décidé d'initier Charles à la cuisine nippone - vient prendre notre commande. Alors que je m'apprête à prendre la parole, Charles lève la tête vers la jeune femme et lui lance d'une voix tonitruante : "non riiiiiz, fites !" (traduction "pas de riz pour moi, je veux des frites !").  Devant notre stupéfaction amusée, le garnement réitère sa demande d'un air encore plus affirmé. Difficile de ne pas éclater de rire... Finalement, il se régalera de son riz gluant et de son saumon teriyaki.

Jeudi 21 janvier


17h : Alors que Julien et Charles sont partis jouer au "yout" (traduction : "foot"), je commence à réfléchir au déroulement du week-end prochain. Géraldine vient nous rendre visite… J'ai hâte !
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 janvier 2016
Vous aimerez également
Week diary #66
Il y a 28 jours - 63
EN SAVOIR PLUS
Week diary #65
Il y a 2 mois - 29
EN SAVOIR PLUS
Week diary #64
Il y a 4 mois - 25
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
41 commentaires
Tous les commentaires
Réré Il y a 10 mois
Encore un joli voyage que je viens de faire grâce à toi ,ah! Ces manteaux et quelles belles couleurs ! Je salue l'audace Des italiens et déplore notre frilosité en matière de mode .
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Les manteaux en casentino orange sont vraiment très beaux, mais il faut être italien pour oser ;)
RÉPONDRE
rorococoeugvicIl y a 10 mois
Super Week Diary encore !!
J'ai découvert le casentino dont j'ignorais totalement l'origine ... Et en quelle couleur au final ?
Ces particularismes locaux permettent de tellement se dépayser tout en étant dans notre vieille Europe ... Sont sublimes ces italiens !
Et comme tout ça donne envie de voyager !
Sinon ... Oserais-je dire ... Je pense que ce superbe manteau remplacera avantageusement la parka Sessun qui a fait son temps il me semble et gâche presque le superbe look haut sport vert cru/collier baroque ...
Gros bisou à Charles qui semble en pleine forme !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
J'ai choisis un bleu entre le bleu gendarme et le bleu marine :)

Oh mais je l'adore ma veste lainée ;) Elle est si chaude !

Charles ? Il est dans une forme olympique... A tel point qu'il zappe de plus en plus la sieste de l'après-midi :///
RÉPONDRE
GranpiIl y a 10 mois
Chère Lise, chanceuse que tu es de pouvoir fréquenter au quotidien le palazzo Vecchio, le Duomo et d'autres petits bjjoux comme ces petites églises... A Lisbonne à l'automne dernier j'ai également emmené mes enfants dans une église comme celle-ci, je ne manque jamais de le faire et d'allumer une bougie pour tous ceux que j'aime ;). La pizza au petit déj pourquoi pas?. Il y a des glucides et des protéines donc idéal pour démarrer la journée!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Oh mais moi je dis OUI à la pizza au petit déj' :)
RÉPONDRE
Jacinthe Il y a 10 mois
Tu as l'air si heureuse dans ce week diary, c'est un bonheur de te lire.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
En ce moment je suis très sereine, c'est une bonne période ! Je savoure chaque seconde et essaie de vivre comme si je devais mourir demain ;)
RÉPONDRE
SchabiIl y a 10 mois
Bonjour Lise,

Pouvez- vous donner l'adresse et le nom de la boutique "old School " et savez-vous s'ils acceptent d'envoyer l'article en France une fois commandé sur place ? Merci pour les infos
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Il s'agit de la boutique Fashion & Furniture di T.A.C.S e Maggi Massimo située au 43 Borgo Santi Apostoli :)

Pour ce qui est de la livraison, je ne sais pas. Désolée !
RÉPONDRE
OliviaIl y a 10 mois
Coup de foudre immédiat pour le casentino, je ne suis pas italienne mais j'oserais bien l'orange
Je me suis renseignée et ai trouvé ce site Internet http://tacs.it/en/home-en/
RÉPONDRE
SchabiIl y a 10 mois
Merci beaucoup Lise. Bonne semaine
RÉPONDRE
AnneIl y a 10 mois
Le jour où je découvre que je n'étais pas abonnée à ton instagram... c'est réparé ;-)!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
OUF !!! ;)
RÉPONDRE
MathildeIl y a 10 mois
Bonjour Lise,

Je trouve ça tellement bien que vous éveillez tous les deux Charles à la diversité (lui faire goûter la nourriture japonaise, l'accompagner dans des musées et églises...). Je trouve qu'il n'y a rien de plus triste que le combo quotidien "purée-jambon-télé", sans prise de risque. J'ai remarqué autour de moi que, malheuresement, cela fait des jeunes adultes peu épanouis et peu dégourdis... Je n'ai pas encore d'enfants, mais je souhaite être très attentive à leur ouverture d'esprit. Tout ça pour dire que je suis sûre que Julien et toi êtes des parents au top.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Parents au top ? Cela dépend des jours ;)
Il y a des moments où tu te sens le courage de partir un peu à l'aventure et d'autres où tu joues la facilité à coups de pâtes et de puzzles ;)
L'essentiel est d'avoir envie de faire des choses ensemble et de ne pas se freiner sous prétexte que "Charles est trop petit".
Tu seras une maman géniale, j'en suis certaine !
Je t'embrasse chère Mathilde
RÉPONDRE
ClementineIl y a 10 mois
Bonjour Lise,
Je lis toujours avec beaucoup de plaisir tes "week diaries". J'apprécie leur ton et leur contenu plus riche et réflexif que ceux de la grande majorité des blog de modes. Si je peux toutefois me permettre une remarque, que j'espère constructive : je trouve dommage que ton style, dans l'ensemble très agréable, soit gâché par l'agacement que procure l'usage presque systématique des mêmes formules, répétées à l'envi. L'exemple type est pour moi la formule : "Entre X, Y et Z" (que tu as utilisée 3 fois rien que cette semaine..), on pourrait aussi citer "au menu", 'l'ADN" d'une marque, et quelques autres, je suis sûre que tu les connais très bien....
Rien de bien méchant bien sûr, ton blog reste mieux écrit que la plupart des publications modes, mais cela fait d'autant plus ressortir des "tics" stylistiques je trouve. J'espère que tu ne prendras pas mal cette remarque qui ne met absolument pas en cause la qualité de ton site.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Tu as raison :)
Ces expressions me permettent d'exprimer ce que je veux dire, mais il est vrai que je les utilise trop souvent. Je te promets de faire un effort :)
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 10 mois
Mais en fait casentino, c'est de la ratine de laine non ?
RÉPONDRE
CarolineIl y a 10 mois
Je n'avais jamais entendu parler de la ratine de laine, qu'est-ce que c'est précisément? Quelle est la différence avec la laine bouillie?
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 10 mois
Et bien, la laine bouillie me semble toute aussi épaisse, mais plus mousseuse, un peu foulée mais finalement unie. La ratine, ça me semble un brin plus sec et puis, c'est couvert de petites "granules" de laine à la surface, un brin plus rugueux du coup. Mais je ne connaissais pas cette matière jusqu'à découvrir un manteau en vitrine de chez Hermès l'hiver dernier, en ratine donc, l'effet est un peu déroutant quand on a pas l'habitude d'ailleurs, ça peut faire usé d'aspect ; finalement, je trouve ça possiblement très élégant, et ça reste très un tissu assez noble.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
"Le Panno Casentino était un épais tissu de laine très chaud". Ce n'est pas exactement de la ratine de laine mais il partage avec cette matière sa texture "usée" comme un peu "râpée" :)
RÉPONDRE
ArianeIl y a 10 mois
Qu'est ce que j'aime te lire, Lise ! On parle de "feel-good" movies, moi j'ai trouvé mon feel-gool blog !
Continue de nous faire partager ces moments si doux, si rafraîchissants, si dépaysants ... je suis fan inconditionnelle :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
"feel good blog" : merci ! Tu ne pouvais pas trouver un compliment me faisant plus plaisir :)
RÉPONDRE
CharlotteIl y a 10 mois
Coup de coeur pour le casentino, c'est trop joli, j'aime particulier le vert porté par le monsieur sur ta 1ère photo :).
Je suis sur que le tien va être top !
En fait, j'aime tout du look des Florentins qui tu nous montre sur tes clichés :).
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Je croise les doigts ! Le verdict ne devrait plus tarder ;)
RÉPONDRE
WilliamIl y a 10 mois
Mouai... J'aurai été Charles, je vous aurait fait un caprice (et ce même du haut de mes 28ans), quand je veux des frites, c'est des frites et non pas du riz... Point-barre ! ;)
Même si en ce moment je pourrai manger un éléphant au ptit'dèj., je préfère continuer à me goinfrer de biscottes/beurre/miel et thé que de manger une satanée pizza...
On se doute bien que tu n'es pas toujours habillée pareil mais ce look, je l'aime beaucoup (jeans COS, marinière et baskets blanches). On pourrait te reconnaitre entre mille, il est "toi", il est ton propre uniforme. Comme le look de Lagerfeld... :)
Je rêve d'un Levi's 511, en ce moment...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Ah ah ah ! Il faut que je te laisse Charles pour un week-end : vous faites la paire tous les deux !

En ce qui concerne le petit dèj', es-tu certain que tu ne veux pas troquer tes biscottes pour une généreuse part de pizza anchois/olives ? ;) Allez ! Je suis certaine qu'en toi sommeille un aventurier culinaire :)

C'est gentil ce que tu me dis au sujet de mon look. Vraiment.
RÉPONDRE
LadyjajaIl y a 10 mois
Très élégant ce casentino ! Mais vous ne nous dites rien des prix ... rien non plus sur leur site (pas de e-shop hélas !) ???
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Pour le manteau que j'ai choisi, il faut compter 250 euros :)
RÉPONDRE
MarieIl y a 10 mois
Bonjour Lise,

Ne le prends pas mal mais si on regarde les pièces de la catégorie "Shopping" du mois de janvier par exemple, c'est TOUJOURS le même style de pièces qui reviennent.
Moi qui suis petite de taille, qui aime les robes à motifs élégantes mais colorées (ex : Sessun, Des petits hauts...), le style un peu juvénile / lolita, je suis forcément déçue par la sélection, pourquoi ne pas varier un peu ? En plus, comme j'imagine que tu gagnes de l'argent si on achète la pièce après avoir cliqué, ce serait vraiment bien si ça changeait un peu de ce que toi tu souhaites porter.
Juste un petit conseil et un grand merci pour l'évolution de ce blog que j'adore !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Chère Marie,

Tu as raison. Je vais essayer de sortir de ma zone de confort afin de vous proposer des pièces de styles plus différents :)
RÉPONDRE
Lou Alex SandIl y a 10 mois
Bonjour,
Je suis avec grande attention votre blog. J'adore tous vos articles et grâce à votre aventure à Florence je pars quelques jours en février. Pouvez-vous me donner l'adresse de cette incroyable pizzeria dont vous vantez les mérites. Félicitations pour votre écriture pleine de fraîcheur !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 10 mois
Merci :)

Il s'agit du restaurant "7 Secoli" :
http://www.ristoranteargentino7secoli.com/en-locat...
RÉPONDRE
Lou Alex SandIl y a 10 mois
Grand Merci!
RÉPONDRE
WilliamIl y a 10 mois
Charles pour un week-end : régime de frites et glaces à volonté ! Et vous nous retrouvez tous les deux malades... ;)

Je garde mes biscottes ! Si, si...
RÉPONDRE
LunaIl y a 9 mois
Oh que ça me fait du bien de relire tes week diaries. J'ai été prise dernièrement et enfin je me rattrape, quel bonheur!

Et puis me vint une idée : ça ne t'a jamais effleuré l'esprit d'écrire un livre? Ton style d'écriture est d'une beauté ...

Bises de http://happy-pillz.com
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 9 mois
C'est très gentil. C'est un rêve que je caresse... On verra bien ! ;)
RÉPONDRE
FrancescaIl y a 9 mois
J'ai un manteau en casentino orange...et je suis suissesse:il est très facile à porter! Il me semble que TACS livre worlwide.
RÉPONDRE
MargauxIl y a 9 mois
Je suis toujours aussi fan de tes week diary, toujours inspirants et poétiques. Je les lis comme un livre ! J'ai particulièrement aimé le passage avec la harpe !
RÉPONDRE
Mary DucapIl y a 9 mois
Super chronique !

Sûrement ma préférée, Lise.
L'art grotesque. En effet, ça a du charme, je ne connaissais pas.
Florence... L'Italie... Juste mythique ! :D

Bonne soirée.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode