Justin O'SheaFashion week de SéoulSkateuse fashion

Debrief fashion #6

1422
Entre enquête sur la génération Z, pink tax, baby fashionistos coréens, Instagram tout puissant et skateuses en Chloé, passage en revue de l'actualité mode de ces dernières semaines…
Justin O'Shea
Davantage connu pour sa présence récurrente au sein des photos street-style (où il aime poser avec sa compagne Veronika Heilbrunner) que pour son poste de directeur de la mode chez Mytheresa.com, Justin O'Shea vient d'être nommé à la direction artistique de la griffe masculine Brioni. Un choix étonnant mais pas forcément insensé au vu de ses qualités d'acheteur et de ses goûts vestimentaires extrêmement personnels et pointus. À suivre...
À en juger par le bénéfice net de la maison Hermès sur l'année 2015 (973 millions d'euros), il semblerait que le luxe français ne se porte pas si mal...
Le jogging trois bandes est peu à peu en train de devenir un must have (voir ici).
Afin de permettre à l'univers du luxe de toucher davantage la génération Z, Google et le bureau de tendances NellyRodi ont dressé le portrait de cette tranche de la population - située entre 18 et 24 ans - à priori peu attirée par les griffes haut de gamme. De cette étude ressort 7 mots/valeurs : "Now", "Care", "Clan", "Work", "Show", "Trans" et "Niche". Une fois analysés et pris en compte par les marques, ceux-ci devraient permettre de mieux pousser à l'achat la jeune génération. Vous avez dit cynique ?
Behati Prinsloo rejoint la team des femmes enceintes à la plastique irréelle (voir ici).
Fashion week de Séoul
Au sein du classement des personnalités les plus influentes sur internet selon le magazine Time, on trouve sur la seconde marche du podium la designer et blogueuse Joy Cho, qui possède le compte Pinterest le plus suivi de la planète.
Entre look street-style et collaboration entre H&M et le musée des Arts Décoratifs de Paris, les classiques de la peinture s'offrent une escapade fashion.
Une enquête menée par le magazine Business of Fashion tente d'expliquer l'origine de la fameuse "pink tax", qui consiste à faire payer un même produit plus cher chez les femmes que chez les hommes (voir par exemple ici et ). La capacité des femmes à dépenser davantage serait l'une des raisons de cette curieuse pratique...
Adieu les blogs, bonjour Instagram ! Il semblerait en effet que les marques jugent désormais la valeur d'un influenceur beaucoup moins sur son travail éditorial que sur la popularité de son compte Instagram. Toujours plus d'images, pour toujours moins de réflexion...
Skateuse fashion
À la fashion week de Séoul, les nouvelles stars street-style sont toutes nées après 2010 (voir ici, ici, ici, ici, ici, ici et )...
Après les sacs, les chaussures et les lunettes, les écouteurs - ici un modèle Dolce&Gabbana - semblent être en train de devenir un accessoire fashion à part entière
À l'heure où les magazines s'apprêtent à nous vanter les bienfaits de tel ou tel nouveau régime, les Américaines n'hésitent pas à jeter leur dévolu sur des snacks de championnes à base de barre de viande de bison et de farine de cricket...
Le DIY du moment ? Se broder un sweat "Pac-Man" à l'aide d'une multitude de mini boutons colorés (voir ici).
Le dermatologue de Caroline de Maigret ne serait pas contre lui faire quelques injections. Mais la parisienne ne semble pas intéressée...
Dans la série photo de Daniel Riera pour le magazine Gentlewoman, on apprécie de voir poser de vraies skateuses - les soeurs Wilshusen - et non des mannequins faisant semblant de jouer avec une planche.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 25 mars 2016 dans Actu mode
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
22 commentaires
Tous les commentaires
JulieIl y a 8 mois
Petite question, Justin va garder aussi sa place chez Mytheresa également ou pas ?
Merci pour cet article :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
Non, je ne crois pas :)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 8 mois
Le jogging aux 3 bandes a toujours été à la mode, mais pas toujours prisé par les gens de la mode.
Avec le développement d'Instagram dont je salue le succès, j'ai l'impression que les penseurs ne servent plus à rien. Une belle tenue est-elle l'égale d'une belle pensée, d'une réflexion ? On vit dans un monde où les progrès sont remarquables, toutefois, les derniers évènements indiquent que nous avons plus que besoin des penseurs.
Essayons donc de faire rimer Amour avec toujours, éternel et spirituel !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
La question est : as-tu l'un de ces fameux joggings et si oui comment le portes-tu ? ;)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 8 mois
J'ai le blouson Adidas rouge que j'aime porté et provoqué avec une jupe Ferretti. Ce bas de jogging est très prisé par la "communauté hip hop", avec une paire de talons bien hauts, c'est parfois réussi, surtout quand tu roulottes le bas de façon étrange en le coinçant dans la chaussure ou en jouant avec les lacets. Tu peux mettre une chemise dans un tissu léger et assez ouvert, ça doit rester sexy. Faut casser l'image du jeune de banlieue aussi attachée à ce jogging.
RÉPONDRE
EleIl y a 8 mois
Cette phrase de ton post m'inquiète: Toujours plus d'images, pour toujours moins de réflexion...

EN effet je viens juste de me lancer avec le blog et je me demande si cette démarche est complètement has been. Je ne fais pas du street style, je parle de mode, comme toi et je me vois mal faire cela sur Instagram. Ne crois tu pas qu'il y a deux audiences? Ou la même audience à des moments différent? Belle journée Lise
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
Je pense qu'il y aura toujours des gens pour lire les blogs ;) Mais le budget des marques va aller de plus en plus vers celles et ceux possédant un compte Instagram populaire...
RÉPONDRE
RayIl y a 8 mois
Caroline: Je suis allée chez le dermato pour lui montrer un grain de beauté que j’avais sur l’oreille la semaine dernière. Il m’a fait me déshabiller pour bien m’examiner et m’a dit que tout allait bien. Mais il a rajouté : « Et pour votre visage ? » Je l’ai regardé sans comprendre. Il a continué : « Vous savez, il est presque trop tard, parce que si on commence à faire des injections maintenant, ça va vraiment changer votre visage. »
>>> C de Maigret ferait mieux de changer de dermato !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
On est d'accord ;)
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 8 mois
Ohlala cette Pink Tax tellement mysogine, c'est répugnant!! Et puis ces enfants coréens...c'est grave quand même de les exposer comme ça à cet âge! Quand ils seront adultes ils auront sourit un ego démesuré, ou soit l'inverse, un dégoût d'eux même et de tout ce qui touche à la mode, chapeau les parents....bref il y a encore des tas de choses qui m'ont énervées mais je vais arrêter de faire le Schtroumpf grognon! Très bon article en tout cas Lise, merci pour ces infos qui font réfléchir! Je suis fan de tes articles en général qui se démarquent des "débilités" des blogs d'aujourd'hui "quel make up j'utilise?je suis la plus belle admirez moi" ou encore "mes articles préférés du mois que je n'aime pas mais on me les offre donc je suis forcée de les montrer", ça devient rare....ça fait du bien quelquechose de différent =)
RÉPONDRE
Aloïs parisienneIl y a 8 mois
Je suis sur Instagram depuis 6 mois car on me l'a maintes fois conseillé pour ma notoriété bloguesque.
Et ça m'effraie. Je mets à jour, je regarde dès que je m'ennuie dans le métro ou même quand je marche parfois.
Je me dit tout à fait la même chose que toi: "toujours plus d'images, pour toujours moins de réflexion..."
J'ai envie de moins interneter... de plus réfléchir, mais c'est difficile de restreindre ses pulsions avec son outil de travail.
C'est comme avoir des bonbons à portée de mains et essayer de ne pas les manger.
Mais à force de grignoter des gourmandises virtuelles, on se carie l'esprit...
Aloïs
www.dresslikeaparisian.com
RÉPONDRE
VIl y a 8 mois
Instagram ( et ce n'est que mon humble avis) c est un peu vide de sens avec un goût d'inachevé.
Ce que je recherche sur ton blog, celui de Lise ou Balibulle c'est une manière de disserter sur la mode ( à chacune votre manière vous vous completez ).
Cela demande une masse de travail plus que conséquente ( on s'en doute ) mais vos lectrices vous en sont éternellement reconnaissantes...moi en tout cas.
RÉPONDRE
MaudIl y a 8 mois
Je dois être débile, mais les 7 mots/valeurs : "Now", "Care", "Clan", "Work", "Show", "Trans" et "Niche", qu'est-ce que ça représente? Ils en sortent quoi?
RÉPONDRE
Le maillage des lecturesIl y a 8 mois
Des foutaises.
RÉPONDRE
FionaIl y a 8 mois
On en parle de la combi de ski sur la photo du sweat pac man !?
Super ton débrief j'avais aussi adooooré la série photo de Daniel Riera !
Keep Going !
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 8 mois
Un jogging comme must have, non, vraiment non ! Se mettre un vêtement de sport, même pas légèrement modifié, mais tout au premier degré, nous ne comprenons pas ! A Marseille, c'est le streetwear depuis des années, les tenues OM sont dans la rue, parfois c'est même le seul vêtement potable pour certains, alors pour nous c'est un non cathégoriques, c'est par rapport à tout ça que nous sommes allergiques...
Bon weekend à vous et nous aimons toujours autant vos posts
RÉPONDRE
romaneIl y a 8 mois
Y a que moi qui trouve cette tendance d'exposer les enfants en mode streetstyle super dérangeante ?
Sur le 5ème lien on dirait une mini-Rihanna. Les autres des mini-Alex Wang.
A trop vouloir sexualiser les enfants, à vouloir les habiller comme leurs ainés, on assiste à un certain malaise.
PS : Je ne suis pas une vieille réac, juste une féministe de 22 ans qui a envie de l'ouvrir sur le sujet :D
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 8 mois
Un seul mot pour le jogging Adidas et les pauvres mômes de Séoul : affligeant !
RÉPONDRE
CheymaIl y a 8 mois
Je trouve le choix de Justin O'Shea particulièrement judicieux. Les acheteurs et merchandiser ont cet oeil pour la mode et les tendances (plus commercial que créatif peut-être) très aiguisé leur permettant de savoir avec une certitude quasi-garantie ce qui va marcher ou pas.

Bravo Caroline, une femme fraîche et audacieuse comme on en fait plus!

Je donne des cours d'anglais et de français tous les vendredis à des jeunes de la génération Z. Moi je suis Y et j'ai l'impression qu'on est de deux mondes complètements différents, des dimensions totalement opposées. Ils ne connaissent pas les Minikeums et me regardent bizarrement quand je leur parle d'Aladdin. Ils ne jurent que par Zayn Malik (okay,moi aussi) et Justin Bieber, et snappent tout sur leur iPhone 6S Plus (oui, même les 6èmes en ont un. Moi j'ai eu un Nokia énorme, et en 3ème seulement). Pas étonnant qu'en termes de mode donc ils aient des goûts particulièrement propres à eux.

Et les petites stars street-style de Séoul sont absolument adorables <3

www.cheyma.com
RÉPONDRE
Medee54Il y a 8 mois
Juste merci pour cette synthèse.

Surtout ne te fais pas tourner la tête par la popularité et garde ton style, ton humour. Continue à nous exposer la mode comme je l'aime (joyeuse et libérale) et comme je la déteste (déprimante... et "ce qu'il faut absolument être !")

Bref continue d'exposer cette mode vivante avec ses inventions géniales, ses excès et surtout ta façon de la ressentir !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
Promis :)
RÉPONDRE
JustineIl y a 8 mois
Attention à l'erreur d'interprétation concernant la génération Z: les jeunes interrogés dans l'article ont certes entre 18 et 24 ans, mais les Z en tant que tel sont des jeunes de moins de 20 ans uniquement, on parle des Y au delà :).

Sinon rien à voir mais, je trouve en effet plaisant que de vraies skateuses aient été les modèles de la série photo de Daniel Riera ! Des femmes réelles, ca fait du bien...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode