Molly BairMolly BairMolly BairMolly Bair

Molly Bair

1744
Avec son physique atypique, son visage étrange et ses oreilles décollées, Molly Bair fascine le petit monde de la mode. Qualifiée de "E.T. de la beauté" par Karl Lagerfeld et de mante religieuse par ses camarades de shooting, la jeune mannequin américaine truste les podiums et attise les polémiques…
Molly Bair

Qui est elle ?


Née en 1997 à Philadelphie, Molly Bair vit une enfance ordinaire. Son physique de sauterelle lui vaudra néanmoins de se sentir toujours un peu à part parmi ses camarades. Une différence qu'elle apprendra à dompter en se jetant à corps perdu dans le sport. Elle sera ainsi sacrée championne de tennis de son lycée.

Ses signes distinctifs


Impossible de confondre Molly Bair avec l'une de ses consoeurs : avec ses oreilles immenses, son minois de lutin maléfique, son regard bleu turquoise et son allure toute en bras et en jambes, la jeune Américaine est l'une des mannequins les plus singulières de sa génération.

Sa façon de marcher


Son pas rapide, féroce, déterminé et assumé lui permet de marquer sa différence sur les podiums et d'attirer l'attention.

Son agence


The Society Management.

Ses mensurations


81-61-86 pour 1m82.
Molly Bair

Ses débuts


Avant de se faire aborder en 2014 par un chasseur de têtes sur un marché aux puces new-yorkais, Molly n'avait jamais imaginé pouvoir être mannequin, si bien que la jeune femme croit d'abord à une plaisanterie. Après s'être assurée du sérieux de l'agence "The Society Management", elle décide finalement d'y faire un tour accompagnée de sa mère. Quelques mois plus tard, Molly défile chez les plus grands…

Ses défilés


Pour sa première saison (printemps/été 2015), elle s'offre les podiums les plus en vue, de Chanel à Prada en passant par Alexander Wang. Elle défilera ensuite pour Marc Jacobs, Dior, Giambattista Valli et bien d'autres. En janvier 2015, elle est choisie par Karl Lagerfeld pour porter la robe de mariée du défilé Chanel Haute Couture. Un vrai challenge pour la jeune mannequin qui ne sait que défiler à la vitesse de l'éclair et qui doit alors réduire considérablement son allure.  

Ses covers les plus marquantes


Dazed, Numero, Antidote, 10 magazine et Interview Germany.

Sa campagne la plus retentissante


Alexander Wang P/E 2016.

Sa vision du mannequinat


Elle fait partie d'une génération de mannequins qui aime ne pas se prendre trop au sérieux (Binx Walton, Cara Delevingne...). Pour elle, les vêtements qu'elle porte lors des shows et autres shootings ne sont que des vêtements et ne définissent en rien celle qu'elle est : "It's just clothes at the end of the day, they don't define who you are".
Molly Bair

Ses mannequins préférées


Elle admire Julia Nobis et Saskia de Brauw, qui ont su rester simples et accessibles en dépit de leur succès.

Pourquoi elle suscite la polémique


La maigreur extrême de la jeune femme - qui est devenue malgré elle l'incarnation de l'obsession de la mode pour les corps efflanqués - fascine la fashion sphère et alarme les observateurs. Sur les réseaux sociaux, les "haters" se déchaînent, tandis que sur les forums "pro-ana" la jeune fille est érigée en modèle ultime.

Sa vision de la beauté


Pour elle, la beauté est générée par la confiance en soi et l'acceptation de ses différences.

Sa personnalité


Elle se définit comme "mi-démon, mi-clown".

Son compte Instagram


https://www.instagram.com/molllsbair/

Son style


Elle cultive un look streetwear, à coups de short en jean destroy, de chemise à carreaux nouée autour de la taille, de sweat et de boots (voir ici, ici, ici, ici, et ).
Molly Bair

Son avenir


Molly Blair n'envisage pas le mannequinat comme une activité sur le long terme. Elle aimerait en effet devenir lobbyiste dans le secteur de l'environnement.

En bref


Comme Cara Delevingne, elle est passée maître dans l'art de la grimace (voir ici et ).
Elle ne part jamais de chez elle sans une tablette de chocolat.
Avant de défiler, elle n'avait porté qu'une seule et unique fois des talons et... s'était cassée la figure.
Elle adore lire Harry Potter dans son bain.
Elle donnerait cher pour savoir s'il existe d'autres formes de vie dans l'univers.
Le conseil le plus marquant que lui ait donné son père est de serrer les dents lorsque surviennent les difficultés.
Elle n'a pas beaucoup changé depuis son enfance...
En dehors de son métier, elle ne porte jamais de maquillage
Son visage ressemble à une fusion entre celui de Sasha Pivovarova et d'un joli petit Alien.

Ce que j'en pense


Son physique étrange est intéressant parce que très différent des canons de beauté classiques. Cela dit, le fait que l'industrie de la mode jette son dévolu sur une fille extrêmement maigre pour en faire une star des podiums me pose problème. Car automatiquement celle-ci sera érigée en modèle, et donc copiée. Or, si la maigreur de Molly Blair est semble-t-il naturelle, elle ne pourra être atteinte par le commun des mortelles qu'en s'affamant…
Partager l'article
Par Lise Huret, le 26 avril 2016 dans Mannequins & Icônes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
44 commentaires
Tous les commentaires
EleIl y a 7 mois
Son visage est vraiment particulier! Tu penses que cette maigreur peut être naturelle? Moi cela me choque je ne connais aucune fille si maigre naturellement.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Elle a la même morphologie depuis son enfance, c'est ce qui me fait penser que sa maigreur est naturelle. Après elle est très grande cela accentue l'étrangeté de sa silhouette ;)
RÉPONDRE
jickyIl y a 7 mois
mouais moi je trouve qu'elle ressemble plus à une ado décharnée anorexico branchouille qu'à une femme...Or la mode féminine c'est bien pour la FEMME non? :-)
RÉPONDRE
LucieIl y a 7 mois
Bonjour,

Qu'elle est votre définition de la femme?
RÉPONDRE
LucieIl y a 7 mois
Précision : Je ne dis pas cela de manière agressive, mais les termes employés me font bondir.
Ce n'est pas parce qu'on ne s'identifie pas à quelqu'un qu'il faut dire des choses pareilles! Cette personne est bien une femme.

PS : je vous suis sur inta, j'aime beaucoup ;)
RÉPONDRE
LoulouetBoutinIl y a 7 mois
Elle vient tout juste de feter ses 19 ans , elle est encore une teenager .
RÉPONDRE
GranpiIl y a 7 mois
Je pense comme toi Lise, on l'a repérée pour sa morphologie qui doit être naturellement maigre, et à mon avis les futurs tops seront de cet acabit...
Toutefois, elle m'attendrit par son petit visage de fouine, en plus elle a le même âge que mon fils aîné, et elle fait encore plus jeune que son âge...elle ne ressemble pas aux canons de la beauté "classique", ceux qui se veulent "avant-gardistes" préfèrent ce genre de physique, à mon avis. Merci je ne la connaissais pas, cependant la campagne AW me laisse dubitative!!.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 7 mois
Elle est comme ça par nature, soit. Mais qu'elle soit une icône dans un domaine d'esthétisme, nous parait très bizarre. Il n'est pas étonnant que Lagerfeld l'ait choisie, on connaît ses goûts pour l'extrême maigreur !
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 7 mois
On voit clairement que sa maigreur est naturelle, ça ne me choque pas personnellement... Elle sort tout juste de l'adolescence après tout.
RÉPONDRE
WilliamIl y a 7 mois
Et la question de la maigreur... Encore et encore !
Elle n'a qu'à sortir de chez elle avec dix tablettes de chocolat au lieu d'une... ;)
Je lui recommande les tablettes Lindt fruits de la passion ou encore celui à l'abricot... ahah
C''est gonflant cet éternel problème sur les podiums... ça fait des années maintenant ! "Modèle ultime" sur les forums pro-ana... ça glace le sang de savoir qu'il existe encore ce genres de forum.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Tu m'as donné envie de chocolat, c'est malin ;)
RÉPONDRE
maremeIl y a 7 mois
Un pas en avant, deux en arrière: défilé monochrome chez Balenciage et égérie "skelly", parce que là elle est plus que skinny...
Maigreur naturelle, mais pas moins glaçante pour autant.
Le pire étant que les têtes d'affiche servent d'étalon , donc là, on va voir arriver une nouvelle génération de tops faméliques " dans le style de ".
Elle a le visage poupon, ça fait passer le truc, mais on ne garde pas les joues aussi rondes à 25 ans. Je ne sais pas comment se passera le reste de sa carrière, conserver ce poids et ce visage là ne sera pas facile ...
RÉPONDRE
romaneIl y a 7 mois
"Qualifiée de "E.T. de la beauté" par Karl Lagerfeld et de mante religieuse par ses camarades de shooting"
C'est sympa, merci les gens de la mode pour votre ouverture o.O
Ça aurait été un homme, on lui aurait balancé ces insanités ?
RÉPONDRE
LéaIl y a 7 mois
oui, j'espère qu'elle est capable d'encaisser tout cela... Qu'elle rêve d'une vie en dehors du mannequinat, c'est plutôt bon signe non ?
Merci Lise ! je ne connaissais pas Molly Bair et sa personnalité est intéressante !
RÉPONDRE
romaneIl y a 7 mois
Exact, c'est bon signe pour elle, quand tu vois ce que les collègues lui balancent, même moi à sa place je me serai déjà reconvertie ^^
A voir si elle "perdure" dans le temps, perso moi je la trouve mimi !
RÉPONDRE
CarolineIl y a 7 mois
Autant sa maigreur ne me choque pas (elle a 19 ans, elle a poussé très vite, la graisse prendra sa place naturelle - si elle lui la laisse, bien entendu), autant son visage... Là, ça m'échappe complètement.
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 7 mois
j'avoue, elle m'angoisse un peu
mais je repense à ces commentaire un peu haineux que j'avais lu sur des corps "trop" maigres ou "trop" gros, à des choses entendues à des mots blessants,
alors oui il "faut" montrer aux jeunes des choses, des corps "sains"... mais la diversité est dans la nature, c'est important sans doute d'avoir l'esprit un poil ouvert, enfin tout ça est embrouillé, ce physique ne m'attire pas, pour autant ce n'est pas forcément celui d'une mauvaise personne...
elle est effectivement très jeune, et sans doute la plupart d'entre nous l'avons constaté : le corps n'est pas (forcément) le même à 20 ans ou à 30, 40, 60...
RÉPONDRE
Liberty RiveterIl y a 7 mois
D'habitude, pourtant, je fais un blocage négatif concernant les mannequins hyper maigres... Mais là, je sais pas pourquoi, je la trouve sympathique, cette petite :-)
Sans doute parce qu'elle a un visage vraiment atypique :-D ( au passage, bien vu, Lise : " son minois de lutin maléfique", c'est exactement ça !)

Et je rejoins également l'avis de beaucoup : sa maigreur semble naturelle.
RÉPONDRE
ChrisIl y a 7 mois
la mode a toujours aimé certains physiques atypiques...
m'enfin, je plébiscite l'incroyablement sublime Doutzen Kroes, qui elle au moins, me fait rêver.
RÉPONDRE
AlixIl y a 7 mois
Sa maigreur me paraît aussi naturelle, je me souviens de camarades de collège interrogeant les diététiciennes sur comment prendre du poids.

Mais je suis d'accord avec Lise, naturel ou pas, en faire une telle égérie est vraiment problématique. Et honnêtement, même en étant habituée aux mannequins filiformes, je ne pourrais jamais m'identifier à un corps pareil.
Le visage ne me pose pas de problème en revanche (enfin la deuxième photo de grimace pourrait faire office d'allégorie de la possession démoniaque 😱)
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 7 mois
Alors là Lise, pourtant je suis une grande fan de ton blog, mais là j'avoue que ça me fait bondir !
Depuis une bonne dizaine d'années, les créateurs et les marques se plaisent à mettre en avant une soit-disant 'autre vision de la beauté', qui consiste la plupart du temps à choisir une jeune femme affublée d'un visage disgracieux, forcément très maigre... et derrière, une idée un peu moins noble, i.e. tout faire pour provoquer des réactions épidermiques sur les réseaux, les comments et autres, car 'there is no such thing as bad publicity', n'est-ce pas...
Donner en pâture des ados de 15 ans encore mal grandies comme 'incarnation de la femme moderne', perso je trouve ça vraiment moche, pour les jeunes femmes concernées comme pour les femmes en général
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Je crois que nous sommes d'accord, non ? ;)
Comme je le souligne dans ma conclusion, la présence de Molly sur les podiums ne me semble pas raisonnable :)
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 7 mois
Oui c'est vrai, à la relecture je m'en rends compte :)

Merci en tout cas pour tous tes articles si intéressants, avec ce ton mi-journalistique mi-blogueuse... TDM est le 1er onglet que j'ouvre le soir en faisant ma petite revue de presse, longue vie à ton site !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
:)))
RÉPONDRE
LaureIl y a 7 mois
J'ai la très nette impression que la guerre contre la maigreur chez les mannequins, provoque au contraire, une envie folle chez les couturiers de ne choisir que des mannequins maigres...Par esprit de contradiction.

Il semblerait qu'ils expriment ainsi leur toute puissance en mettant en avant les physiques les plus atypiques , les plus décriés, histoire de bien nous faire comprendre que ce sont eux les décisionnaires, peu importe les lois, les critiques les menaces. Si on aime pas, ils adorent.

La "gueule" du modèle prend le dessus sur la création et finalement la mise en valeur du vêtement importe peu. Dommage.
RÉPONDRE
The Everyday French GirlIl y a 7 mois
Après des claquettes de plage ornées de vraie fourrure, des chaussures orthopédiques érigées au rang de it pièces, de fringues monacales et destructurées hors de prix portées au pinacle, on nous propose une fille extrêmement maigre et vraiment disgracieuse comme mannequin...
Je me demande ce que toute cette abondance de laideur, proposée comme "mode", révèle des créateurs vis-à-vis de nous, les consommatrices, qui sommes destinées à "rêver" (hum !) devant ces habits, qui sommes supposés admirer, et vouloir ressembler à ces mannequins...
Ca fait des mois maintenant que je vois les podiums et les magazines comme Vogue, Jalouse etc. couverts d'habits tristes, où le corps disparaît sous des monceaux de tissus oversize, informes, austères, qui proposeraient une vision "cérébrale" de la femme, mais qui l'enlaidissent surtout... Bien sûr, on n'a pas toutes envie d'être sexy, dans une féminité outrée, mais quelle femme veut payer des fringues une fortune pour s'enlaidir ?
Et qui rêvera devant ce mannequin ? Ado, à l'époque où j'aurais pu m'identifier à cette fille (même âge, et laideur en commun), je me trouvais hyper moche, et jamais ce mannequin ne m'aurait fait rêver. Grâce à elle, je ne me serais pas dit "si elle peut monter sur un podium, alors moi aussi."
(Si cette mannequin ne fait pas rêver, est-elle destinée à n'être qu'un porte-manteau ? Et vu que des vêtements provoc' ne se vendraient pas très bien auprès des nouveaux clients très riches d'Asie et du Moyen-Orient, qui sont plus friands de pièces mettant en valeur un savoir-faire artisanal, un patrimoine, alors peut-être que des mannequins bizarres seront l'incarnation de cette provoc', car la provoc' attire l'attention, et fait vendre...)
Ado, j'étais plutôt béate d'admiration devant Naomi, Eva, Cindy, Claudia, Kristy... (et je m'identifiais à des personnages de roman). Je les considère encore comme des icônes de beauté, comme d'autres physiques, bien différents, ridés, ronds, maigres, grands, petits, atypiques etc... mais dont il se dégage toujours une harmonie. Or, quand on met ce genre de fille sur un podium, j'ai du mal à apprécier... je ne dis pourtant pas que les physiques "originaux" doivent rester cachés, puisque les mannequins de J.P. Gaultier me plaisent tous, me font rêver, m'enthousiasment... mais j'ai l'impression que cette fameuse harmonie, cette grâce, ils l'ont, eux, mais que ce mannequin en est dépourvue...
Bref, je trouve que ce que ça dit du rapport entre les créateurs/directeurs artistiques et nous n'est pas très joli...

J'ai l'impression d'être floue dans mes propos, désolée...
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 7 mois
+1 !!

personnellement je me retrouve complètement dans ton commentaire !!

et d'ailleurs, contrairement à ce que disaient YSL et consorts en leur temps, aujourd'hui on n'entend plus trop de créateurs dire qu'ils veulent avant tout 'sublimer la beauté des femmes'... aujourd'hui on dirait que beaucoup d'entre eux ont plutôt une vision bien mortifère de la femme !
RÉPONDRE
CarolineIl y a 7 mois
Je suis complètement d'accord avec ce que tu dis sur la laideur des vêtements de défilé, informes et qui ne mettent pas en valeur les femmes.
Il faut y ajouter les vêtements cheap qui, pour le coût, sont mal faits et encore plus informes - cf. le look ado super basique (mais bon, c'est aussi une question d'âge).
Parfois, je me dis que c'est une réponse au monde de plus en plus dur, au harcèlement de rue, aux tensions religieuses... Mais, le plus souvent, je reste coite devant ce spectacle.
RÉPONDRE
NathIl y a 7 mois

"couverts d'habits tristes, où le corps disparaît sous des monceaux de tissus oversize, informes, austères, qui proposeraient une vision "cérébrale" de la femme, mais qui l'enlaidissent surtout... Bien sûr, on n'a pas toutes envie d'être sexy, dans une féminité outrée, mais quelle femme veut payer des fringues une fortune pour s'enlaidir ?"

Moi! Enfin, tout dépend de votre définition de la laideur, parce que chez Desigual, on trouve aussi des vêtements très joyeux, colorés et ajustés aux courbes féminines...
On se moque souvent de mes vêtements informes de créateurs, mais c'est ma liberté et mon identité. Jamais je n'accepterai qu'on me dicte ce que je dois mettre sur le dos pour des raisons esthétiques, sociales ou religieuses, de la part de gens qui savent toujours mieux que vous ce qui vous conviendrait, et dont les conseils sous couverts de la bienveillance cachent souvent beaucoup de frustration. Des gens qui aiment dégainer les concepts de "grâce" et de "beauté", mais dont les jugements étriqués et posés à l'emporte pièce en sont en réalité les premiers fossoyeurs...
Expliquez moi en quoi les propositions provocantes des créateurs et DA vous empêchent de rêver par vous même? L'offre en mode est aujourd'hui suffisamment variée pour satisfaire tout le monde. Et s'il vous faut une nouvelle Cindy Crawford pour rêver, vous devriez plutôt ouvrir un livre...
RÉPONDRE
CarolineIl y a 7 mois
Nath, loin de moi tout jugement sur les tenues non sexy, je faisais plutôt référence à un air du temps, à savoir des vêtements moins structurés et de bien plus mauvaise qualité qu'avant.
RÉPONDRE
The Everyday French GirlIl y a 7 mois
RIen ne nous empêche de rêver, en effet. Le rêve peut se trouver partout : dans un livre, une bonne odeur qu'on hume au détour d'un couloir en croisant des gens, un top model sublimé par des vêtements, la danse des nuages quand approche l'orage, la forme d'une branche d'arbre, l'accord parfait entre une bande-originale et son film, un enfant qui joue et qui crée son propre monde, un tableau qui nous touche, le timbre d'une voix, une vitrine surprenante... Le rêve est souvent partout, mais il a bien souvent, ces derniers temps, déserté les podiums. ON l'y trouvait bien plus souvent il y a quelques saisons.

Ma définition de la laideur lorsque vous me citez : la laideur d'après celle qui achète et porte le vêtement. Je me demande quelle personne peut acheter un habit en se disant "je dépense une fortune et je le trouve laid". Je ne parle pas de Desigual (qui est loin des "monceaux de tissus oversize, informes, austères, qui proposeraient une vision "cérébrale" de la femme" que je décrie), mais de certains défilés Céline et tous ceux qui s'en sont inspirés.
Pour répondre à votre injonction "expliquez moi en quoi les propositions provocantes des créateurs et DA vous empêchent de rêver par vous même?" Ca ne m' empêche en rien, mais je déplore que ce type de proposition m'empêche de rêver EGALEMENT en regardant les podiums et les magazines de mode, qui peuvent être un fabuleux champ d'inspiration.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 7 mois
Votre commentaire exprime ce que nous ressentons souvent en regardant les photos de la mode : à quoi est destinée la mode, ne devrait-t-elle pas servir la femme, et l'homme bien sur ? On peut s'habiller comme on veut, chacun est libre, mais lorsqu'il s'agit de la mode achetée à des prix très élevées, faite par des stylistes, on a envie de s'embellir. Combien de fois nous cherchons en vain la "création" !
Et lorsque les mannequins extrêmement maigres, en plus enlaidies par le maquillage, sont censées de vendre les vêtements, alors nous ne comprenons pas, nous cherchons un message qui nous échappe. Nous avons fait un post à ce sujet
http://wp.me/p2H2o8-5vW
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 7 mois
Salut ma chere Lise ! Je suis sure qu'elle est maigre naturellement. J'etais comme a ca a son age. Le probleme c'est "d'idoliser" et de privilegier le physique super filiforme, femme-fille-adolescente. Quand on est jeune on est comme une eponge et les tendances que l'on voit dans les magazines de mode et sur les runways etc. peuvent nous influencer grandement, a un tel point que ce physique peut devenir la norme. C'est ca le probleme. blablabla, enfin voila ce que je voulais dire. Bises :)
RÉPONDRE
ColineIl y a 7 mois
Lise, connais-tu la provenance de la blouse qu'elle porte sur cette image ? http://www.tendances-de-mode.com/dotclear/img10/im...
merci :)
RÉPONDRE
ColineIl y a 7 mois
oups... ce n'est pas la bonne... je ne parviens pas à copier le lien. C'est la blouse "victorienne" (?) aux broderies colorées et aux volants noirs/blancs...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Il s'agit d'une robe Valentino 2014 :)
RÉPONDRE
RonaldIl y a 7 mois
Je l'ai aperçue rue Saint-Denis en train de faire du shopping avec un ami. Elle a l'air très sympa et j'adore son style un peu grundgy/hipster.
RÉPONDRE
SamaanthMIl y a 7 mois
Je trouve son physique tout sauf féminin, elle a un visage "mignon" ok je comprend que des traits "marqués" comme les siens intéressent les createurs (pour sauver leurs collections de l'ennui bien souvent),mais je ne suis pas d'accord. La mode devrait chercher à sublimer le corps de la femme, ce qui la différencie justement d'un homme (poitrine, hanches, fesses) et pas à l'effacer comme ça. Je ne critique pas ce type de physiques maigres, chacun peut être beau à sa manière, c'est juste que pour la mode il faudrait autre chose. Certains vêtements paraissent "vides", hier je regardais une robe sur site Asos (pourtant les critères pour les mannequins devrait y être plus souples...) la mannequin portait tellement mal la robe, pas de poitrine pas de hanches un corps tout droit qui faisait tomber la robe comme sur un cintre....au final je n'ai pas réussi a me projeter et jai laissé tomber. Tout ça pour dire qu'à force de prendre des filles avec pas ou très peu de formes on fini à desservir le vêtement, si les createurs n'ont pas envie de faire trop de retouches et que tous les mannequins soient des porte manteaux autant faire défiler des cintres suspendus mécaniquement comme au pressing on gagnera du temps!et c'est bien pour ça qu'ils prennent des visages marquants et singuliers, cest pour éviter qu'on critique la trop grande uniformité des corps, nous faire oublier qu'ils ont "robotisé" les femmes et qu'on se dise "oh tiens ils sont cools ils sont ouverts d'esprits ils prennent des physiques atypiques, ils laissent une chance à tout le monde"....mais Oui bien sûr...
RÉPONDRE
sheighIl y a 7 mois
Elle est étrange mais plus en dehors de l'univers de la mode surtout! Une fois qu'elle sourit, qu'elle cache ses oreilles, un peu glamourisée, elle se retrouve même être plus que standardisé : blanche, blonde, yeux bleus, très maigre! Qu'apporte-t-elle de plus, à mes yeux rien du tout!
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 7 mois
Pas sympas ses parents ! ils auraient pu lui faire recoller les oreilles, ça s'opère très bien ...
RÉPONDRE
Lo Il y a 7 mois
"Un corps de femme = hanche + seins"
Sérieusement ?!

Lise ton lectorat tourne en rond décidément, c'est toujours la même rengaine.

Je trouve que ça "vieillit" de plus en plus ici, c'est rarement enthousiaste et assez moralisateur.

J'espère que tu trouveras une nouvelle dynamique dans ta nouvelle ville !

Les femmes ne sont pas que des courbes.
RÉPONDRE
SoupeIl y a 7 mois
Tout à fait d'accord ! Les commentaires qui disent qu'elle ne fait pas "féminine", mon dieu, j'ai envie de pleurer de désespoir quand je lis des choses pareilles...
RÉPONDRE
RocketIl y a 7 mois
Autant je suis pour les visages atypiques, autant je trouve que le sien n'apporte rien de nouveau, il n'est pas étrangement beau, charismatique, inquiétant, caméléon, il est juste... étrange. Pas fan.
RÉPONDRE
LoulouetBoutinIl y a 7 mois
"Impossible de confondre Molly Bair avec l'une de ses consoeurs"
Hmm je ne suis pas vraiment d' accord .Elle ressemble non seulement beaucoup a la mannequin anglais et "fille de " Lily McMenamy, mais aussi a l' hollandaise Daphne Groeneveld, la grosse bouche en moins .
Enfin , elles sont un peu dans le meme style" alien" .
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode