Défilé Viktor & RolfDéfilé DiorDéfilé Ulyana Sergeenko

Collections haute couture automne/hiver 2017 : 6 coups de coeur

1620
Plus que la magie Chanel (qui à force de se répéter ne parvient plus à m'émerveiller), ce sont les créateurs qui prirent des risques et affichèrent une belle sincérité qui m'ont le plus touché lors de la semaine de la haute couture parisienne. Passage en revue de mes principaux coups de coeur...
Défilé Viktor & Rolf

Les robes tissées main de Viktor & Rolf


En utilisant en tant que matière première des fines bandes découpées dans des pièces/tissus issus de leurs anciennes collections, Viktor Horsting et Rolf Snoeren relient le passé et le présent via un habile stratagème visant à sublimer l'un en le faisant renaître à travers le second. Semblant issu d'une collection de fin d'année d'un talentueux élève de la Saint Martins School, le résultat charme par sa dimension artisanale et ses volumes couture (voir ici et ).

La magie graphique d'Iris van Herpen


Si l'on s'attarde souvent sur les élans futuristes d'Iris Van Herpen visant à faire de l'impression 3D un artisanat couture à part entière, il ne faudrait pas oublier la capacité de la créatrice à imaginer et concevoir des modèles plus "traditionnels", dont le raffinement graphique et la fragilité délicate n'est pas sans rappeler le génie créatif de feu Alexander McQueen. On pense notamment à cette diaphane robe rayée aux circonvolutions hypnotisantes.
Défilé Dior

Le néo-Schiaparelli


Difficile lorsque l'on s'empare des archives d'Elsa Schiaparelli ne pas succomber à une délicieuse littéralité, tant l'univers fantaisie de la créatrice est jouissif. Oui mais voilà, si la citation est ici de mise, il demeure néanmoins nécessaire de réinterpréter l'esprit de la griffe si l'on veut pouvoir lui offrir un écho contemporain. C'est ce que parvient à faire ici Bertrand Guyon - tout du moins pour une partie de la collection - en imaginant une robe bleu marine à la fois sensuelle, novatrice et finement guerrière et en twistant sa teinte classique par une broderie espiègle. Mais aussi en concevant une doudoune Sailor Moon (bien que celle-ci évoque plus Paul Poiret que Schiaparelli).

Dior : en attendant Maria Grazia Chiuri


S'il apparaît un brin plus classique que les collections couture présentées lors du règne de Raf Simons, l'opus Dior Couture imaginé cette saison par Lucie Meier et Serge Ruffieux n'en manque pas moins de panache. Leur ré-interprétation - aussi sensuelle que chaste - de la petite robe noire se révèle en effet brillante, tandis que la simplicité luxueuse de leur jupon flou bordé d'or affiche une nonchalance éthérée des plus fédératrices.
Défilé Ulyana Sergeenko

Le smoking revu et corrigé par Riccardo Tisci


En s'emparant d'un gimmick stylistique très en vogue actuellement (à savoir le port de la robe sur le pantalon), Riccardo Tisci livre cette saison une version ethno-glamour du smoking. Gainé de plumes et serti d'une myriade de sequins argentés, le bustier immaculé arboré par Kendall Jenner dégouline sur le pantalon carbone de l'intéressée, tout en laissant apparaître ce dernier via une large fente prenant naissance haut sur la taille. Le résultat, s'il ne s'avère pas vraiment novateur, n'en demeure pas moins néo-élégant. Nul doute que cette silhouette se retrouvera rapidement sur les tapis rouges...

La princesse d'Ulyana Sergeenko


Incontournable, le concept de la robe de princesse ne peut laisser indifférent les créateurs, qui finissent tôt ou tard par s'y confronter (avec plus ou moins de réussite). Ulyana Sergeenko ne fait pas exception à la règle en imaginant cette saison une longuissime toilette rose scintillante pour héritière rebelle. Avec son encolure décalée, son dos nu volontairement trop grand et ses manches ballon floues, cette création parvient à afficher un charme insolent tout en s'affranchissant de toute niaiserie.

J'ai également aimé


Le traitement graphique des robes Marie de Médicis de Valentino (voir ici et ).
Le mix entre découpe taille basse et jupon replié à godets (Valentino).
Les smocks Renaissance en plexiglas de chez Martin Margiela.
La composition chromatique rouge grenat/vert amande/vieux rose/lavande (Atelier Versace).
Les mini élastiques dorés en guise de bijoux capillaires (Valentino).
Partager l'article
Par Lise Huret, le 07 juillet 2016 dans Collections & Campagnes
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
20 commentaires
Tous les commentaires
emmanorIl y a 4 mois
le jupon flou bordé d'or : mon idéal ...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Le mien, également ;)
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 4 mois
on pourrait en commander tout un lot et bénéficier d'un tarif de groupe ?
RÉPONDRE
Réré Il y a 4 mois
Je m'inscris sur la liste ,j.adore la collection Dior
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 4 mois
CHANEL : c'est clairement en dessous de la précédente collection qui était surréaliste d'idées. Je suis pas emballé par les volumes et le classicisme trop marqué des tailleurs. Bon, le set avec les premières d'atelier qui viennent saluer à la fin était vraiment génial, avec une décor qui s'approche on ne peut plus de la réalité.

Christian Dior : je suppose que la faiblesse des ventes en couture à dû se faire sentir et qu'une collection plus commerciale à été réclamée parce que celle-ci n'a clairement rien à voir avec les précédentes - on notera le vol des chaussures CHANEL couture d'il y a deux ans - et tout est absolument beau et désirable. Vraiment chouette !

Valentino et V&R : pas le même registre mais les deux, la perfection !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
C'est vrai que l'idée de mettre en avant l'atelier est belle en soi mais je sens tellement peu de sincérité dans tout cela que je n'arrive pas à y adhérer :/
RÉPONDRE
CecileIl y a 4 mois
Bonjour Lise!
Je me permets: "qui prirent des risquent", c'est à corriger non?
Bonne journée!!
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 4 mois
Oula effectivement... c'est corrigé, merci ;)
RÉPONDRE
AndreadesEtatsUnisIl y a 4 mois
J'espère que M. Hedi Slimane arrivera rapidement chez Chanel. Il manque déjà à la mode.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Euh moi, il ne me manque pas ;)
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 4 mois
Je n'osais pas le dire...
RÉPONDRE
AdèleIl y a 4 mois
A moi non plus!
RÉPONDRE
CamilleIl y a 3 mois
J'espère même qu'il n'ira pas chez Chanel, quand on voit la façon dont il a fait d'YSL une marque purement slimanienne sans presque une once d'YSL..
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
la robe noire longue neo schiaparelli est sublime, tout comme celle épaules nues manches longues de tes photos en grand..
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 4 mois
Chère Lise, j'attendais ce post avec impatience. Merci !
Les péripéties modesques de Vêtement, qui ne concernent qu'une poignée, n'ont pas grand intérêt.
Mais la couture, c'est autre chose ! C'est toujours grandiose et le travail des ateliers, d'un savoir-faire très parisien est toujours souligné. Je viens d'avoir un coup de cœur pour Ralph & Russo, la créatrice est jeune, elle emmène la HC dans une certaine modernité. Ses robes de mariée sont impeccables.
Bien entendu, je continue à être enchantée par le travail de Stéphane Rolland qui a privilégié un autre style de présentation. Le jupon Dior est superbe ! Valentino exploite jusqu'à la corde leur formule gagnante, c'est parfait et tellement dommage à la fois.
Viktor & Rolf, franchement, j'adore ! Ces volumes !!!!
Schiaparelli commence à se trouver...il était temps.
Iris Van Herpen ne fait que confirmer son talent.
On attend le prochain opus DIOR !
RÉPONDRE
....Il y a 4 mois
Je pense que la couture cette saison était vraiment magnifique.

-Chanel me fait toujours quelque chose. J'aime ce classicisme, cette tradition toujours twistée par Karl. C'était moins spectaculaire que la couture estivale mais c'était très beau.

-Gaultier! Parfait, un sans faute!

-Margiela par Galliano: Il est de plus en plus à l'aise et commence à laisser de côté sa théâtralité exacerbée. Assez audacieux.

-Fendi: Ma claque de la saison. C’était merveilleux...

-Ronald Van Der Kemp. Bien que ce ne soit que de la Demi-Couture, j'adore la modernité et la sexiness de sa mode. Et puis, c'est un style qui me parle...

Les Iris, Viktor et autres sont pas mal mais ils ne me touchent plus. La mode "Arty" ou "Performance" est généralement ma came mais je pense que l'air du temps correspond à autre chose.
RÉPONDRE
NaomiIl y a 4 mois
Merci Lise pour ce récapitulatif !
Je suis complètement à l'ouest sur la question mode en ce moment, mais je vais regarder cette semaine de la couture de plus près car j'ai l'impression qu'on y a vu de très belles choses...
Je suis tombée amoureuse de la robe d'Iris van Herpen... Quel talent, décidément !
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 4 mois
c'est très doux ces couleurs chez ateliers Versace... merci Lise pour ce récap, c'est à mille lieux de "mon monde", ça me permet de regarder par une fenêtre ce domaine que je ne connais pas...
RÉPONDRE
MeltIl y a 4 mois
J'ai aimé JPG moi ...c'était plein d'énergie
RÉPONDRE
Ele Nuki - Blog modeIl y a 4 mois
Je suis obsédée par cette combination de couleurs, à la Versace: le rose, le vert amande et le rouge. Je trouve cela divin
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode