Lauren Hutton en robe arc en cielLauren Hutton en combinaisonLauren Hutton tenant une chèvreLauren Hutton en pantalon blanc

Lauren Hutton, le bon style

2034
Avec son sourire espiègle, son regard rieur, sa silhouette longiligne et ses pommettes hautes, Lauren Hutton n'a, à 70 ans passés, rien perdu de cette aura ravageuse ayant fait d'elle une icône de mode à part entière. Rêvant de parcourir l'Afrique lorsque ses consoeurs ne pensaient qu'à Hollywood, préférant sauter plutôt que de poser sagement devant l'objectif de Richard Avedon, refusant les diktats de la chirurgie esthétique et cultivant un style mêlant avec naturel dégaine tomboy et subtile sensualité, Lauren Hutton fait partie de ces femmes "bigger than life" dont on aime s'inspirer. Passage en revue des principaux gimmicks stylistiques et autres équations vestimentaires qui alimentèrent - et alimentent encore aujourd'hui - sa grammaire personnelle...
Lauren Hutton en robe arc en ciel
Télescoper chapeau boyish légèrement destroy et tenue de soirée (voir ici et ).
Faire blouser ses chemises blanches dans un jean taille haute rehaussé d'une fine ceinture (voir ici).
Roulotter les manches de sa veste en jean (voir ici).
Réchauffer sa robe du soir arc-en-ciel délavé d'une opulente et courte fourrure vintage (voir ici).
Associer blazer et chemise longue (voir ici).
Profiter de sa silhouette longiligne pour délaisser les robes de soirée au profit d'un costume blanc fitté (ou d'un smoking) qu'elle marie à un tee-shirt blanc et à une paire de baskets immaculées (voir ici et ).
Troquer de temps en temps sa chemise en jean contre un modèle à carreaux (voir ici).
Télescoper un chic manteau masculin Prince de Galles avec le trio tee-shirt blanc/jean/baskets (voir ici).
Miser sur une silhouette dissociée, entre haut chic et bas casual (voir ici et ).
Lauren Hutton en combinaison
Twister le duo chemise classique/pardessus camel au contact de quelques colliers fantaisies (voir ici).
Booster un manteau british couleur noisette en y glissant un sweat vert gazon (voir ici).
Porter ses chemises suffisamment déboutonnées pour dégager le cou et créer un subtil décolleté (voir ici, ici, ici et ).
Oser associer une casquette à son total look denim, mais aussi à son smoking ! (voir ici et ).
Bouder le paréo au profit d'une chemise en jean (voir ici).
User et abuser du mix blazer en tweed/pull col rond fin et torsadé (voir ici).
Faire du trench le fil conducteur de son dressing (voir ici, ici, ici, ici et ).
Assumer le port de ses lunettes de vue (voir ici).
Lauren Hutton tenant une chèvre
Rire au éclat dès que l'occasion se présente (voir ici).
Marier blanc et faux blanc, avant de réhausser le tout d'une touche de bleu marine (voir ici).
Ne jamais sous-estimer le pouvoir casual/chic du tandem blazer/tee-shirt blanc col rond près du corps (voir ici).
Penser au vert pomme pour réhausser un bronzage caramel (voir ici).
Insérer un bracelet rond et large sur une tenue boyish (voir ici).
Décrisper le tandem tartan rouge/pull bleu marine d'une savante accumulation de chaînettes dorées (voir ici).
Piquer ses looks roses d'une pointe de rouge (voir ici).
Assumer ses rides et les aimer (voir ici).
Lauren Hutton en pantalon blanc

Ses must have


Des baskets blanches en toile.
Un blazer bleu marine.
Une chemise classique (à porter partiellement déboutonnée).
Un jean large roulottée ou court.
Un trench.
Un tee-shirt blanc col rond près du corps.
Un chapeau masculin.
Un smoking.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 05 août 2016 dans Le bon style
Vous aimerez également
Yasmin Sewell, le bon style
Il y a 25 jours - 38
EN SAVOIR PLUS
Audrey Hepburn, le bon style
Il y a 5 mois - 27
EN SAVOIR PLUS
Mary Seng, le bon style
Il y a 5 mois - 18
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
34 commentaires
Tous les commentaires
RouletabilleIl y a 3 mois
Elle est magnifique,mais ses vêtements sont très classiques voire passe-partout ; finalement ce qui fait son style c'est son sourire et son refus de se prendre au sérieux, bref sa personnalité. Pas sur qu'une fille banale dans des vêtements similaires fasse le même effet ...
RÉPONDRE
PulseIl y a 3 mois
C'est classicisme très travaillé et impeccablement coupé, quand même. Moi je trouve que pleins de ces silhouettes ont du chien.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
Ce que vous avez écrit, j'y ai pensé pendant plusieurs jours, ça m'a fait pensé à la notion de dégaine. Depuis toute jeune j' observe les femmes que je croise au quotidien ( je me souviens des jupes de mon instit de cp et de toutes les tenues de ma mère quand elle avait la trentaine) : une façon de porter une chemise deux tailles au dessus, de ne pas trop se maquiller quand on porte un truc super sexy, de flouter un peu ses cheveux quand on porte une chemise très stricte... Ce sont des trucs qui font respirer et vivre un look. Je suis tombée sur cette photo de street style et la jeune fille de gauche illustre tout-à-fait cela: la façon dont elle porte le haut, c'est tout à fait ça: retrousser les manches d'un manteau banal, porter un pull et une chemise très simples, porter les cheveux lâchés, pas de maquillage appuyé et avoir une posture non guindée... Au final, on la remarque plus que sa voisine ultra tendance qui pose ... je ne pense pas que ce soit une personnalité particulière , mais plutôt un travail esthétique qui donne ce rendu . Etant adepte du retroussage de manches, plissé de chemises, port de blazer et de trench, de longs manteaux masculins je sais que tout se joue au mm... je sais exactement que telle paire de boots est impossible avec tel jean ou que tel trench devra être porté avec telle chemise . Je bluffe souvent mon entourage en ouvrant sur la tenue de mes amis un bouton de chemise, en remontant un col, en laissant dépassé un pan de chemise, en descendant d'un cm un bord de pantalon....ils réalisent alors qu'un détail change tout.
http://media.vogue.com/r/h_1600,w_1240/2016/03/09/...
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 3 mois
Parfaite @
RÉPONDRE
CecileIl y a 3 mois
Qu'est ce que j'aime son style!!
Les chapeaux et casquettes sont clairement ma passion....Ajoutez des vestes, des tee shirts et des chemises, et je suis au paradis vestimentaire.
Je trouve ça tellement simple, évident, facile à vivre et plein d'humour, je l'adore!!
Merci Lise d'illuminer stylistiquement ma soirée :)
RÉPONDRE
ValIl y a 3 mois
70 ans.... En paraît 40
RÉPONDRE
sophIl y a 3 mois
euh...j'ai 40 ans et j'espère faire plus jeune qu'elle !!! même si je la trouve magnifique... pour son âge ;)
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 3 mois
soph, alors on dira qu'elle a 70 ans et en fait 40, et toi tu as 40 ans et tu en fais 25. (Et moi je suis plus agee que toi et j'en fait 26 hehehe.)
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 3 mois
Tu vois, Lise. C'est ca le style, quand quelqu'un se 'contente' de porter une chemise d'homme blanche avec un chinos par exemple, et une grande "coolitude" en ressort, comme si cette personne avait fait de serieux efforts pour s'habiller. Et on se rend compte que le vetement n'est pas suffisant en soi pour atteindre cet etat. ;) On le constate avec beaucoup de bloggers. Minimalism all the way! Btw what do you think of Raf Simons as the new chief creative officer chez Calvin Klein? Je suis impatiente de voir ses premieres collections !

Bisous !
Francoise
RÉPONDRE
jickyIl y a 3 mois
en un mot: les rides lui vont si bien!!! elle est magnifaïque! :-)
RÉPONDRE
violette.bIl y a 3 mois
Elle était très belle jeune , une véritable beauté sans manipulation, elle reste très belle âgée , la vie est injuste ... :-).

J'oserais dire que sa beauté devait aussi être intérieure puisqu'elle perdure .
En plus elle a de l'allure et du style , l'équation magique .
RÉPONDRE
SoIl y a 3 mois
L'exemple d'une femme qui vieillit bien. La vraie classe…
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 mois
Lauren Hutton ! Magnifique dans American Gigolo ! Magnifique !
Beauté loin d'être froide mais terriblement solaire !!!
Richard Avedon est un génie de l'image, sa dernière rétrospective à Paris, (à l'Orangerie) était géniale. Vivement la prochaine à la BNF.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 mois
Evidemment, cet article nous parle ! Nous sommes contentes de trouver une femme icône de notre génération - tellement classe dans le film Amercian Gigolo. Elle a un chic intemporelle - bien sûr, c'est classique dans le fond, c'est simple, mais elle traduit parfaitement la formule "less is more" !
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
http://www.tendances-de-mode.com/images/upload/147...

j'aimerai toujours ce combo si facile à vivre ... J'espère pouvoir encore porter longtemps, comme elle, des jeans et des vestes d'homme ( c'est la seule chose qui motive ma séance d' abdos fessiers mensuelle ( quand je panique après avoir vidé le plat à gratin...))
RÉPONDRE
RémyIl y a 3 mois
Un autre "*********, le bon style" une autre femme blanche et mince habillée comme une femme blanche et mince. A croire que le bon goût est, aussi, une affaire de couleur de peau, que le bon goût est l'appanage d'une seule et unique culture.
Je suis fatigué de ces sois disant "plumes indépendantes", "souffle d'air frais", etc. dans la mode qui ne font que perpétuer et appuyer l'hégémonie ethnique du milieu sous couvert de placer de temps en temps un "on regrette le manque de diversité du casting".
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 3 mois
Libre à toi de penser cela, sache cependant que je trouve tes sous-entendus très insultants. La moindre des choses quand on cherche à "ouvrir une discussion" est d'éviter de braquer d'entrée son interlocuteur par des propos outranciers...
RÉPONDRE
RémyIl y a 3 mois
Je ne trouve pas mes propos outranciers, mais je suis désolé, sincèrement si mes propos semblent insultants. Je ne cherche pas à sous entendre quoique ce soit, juste, peut être, ma colère a pu m'emporter quelque peu. Sincèrement désolé.

Je serai heureux de lire ce que vous et Lise pensez de mes propos, malgré leur caractère involontairement insultant.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
"Je suis fatigué de ces sois disant "plumes indépendantes", "souffle d'air frais", etc. dans la mode qui ne font que perpétuer et appuyer l'hégémonie ethnique du milieu sous couvert de placer de temps en temps un "on regrette le manque de diversité du casting".

Sérieusement , vous ne voyez pas votre nez au milieu de votre figure?
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
nb: je m'adresse à Rémy qui ne voit pas en quoi ses propos sont outranciers...
RÉPONDRE
stylish girlIl y a 3 mois
Je ne connaissais pas Lauren Hutton. J'ai trouvé dans l'ensemble ces looks inintéressants et je ne pensais pas commenter cet article. Je m'explique ces looks ne sont pas laids mais assez proches de ceux de certaines personnes qui ont précédemment figurés dans les articles le bon style de lise, mais sont,selon moi, beaucoup moins bien réalisés. (je pense a certains looks d'Audrey Hepburn)
Remy a voulu exprimer une certaine lassitude et a voulu ouvrir un débat. Qui malheureusement est passé inaperçu à cause de sa formulation.
Ce serait sympa de tenter de se recentrer sur le débat que lance Remy ou encore Krystelle. Car un article doit faire émerger des passions, des débats, des interrogations et non pas des furtives commentaires du genre "j'adore."
Bref, la question étant. Est-on "conditionné" par notre milieu (d'origine ou d'adoption)ou est t'on capable d'apprécier vraiment des styles diamétralement opposés? Y a t-il persistance d'une culture dominante dans la mode malgré le regard novateur depuis plusieurs décennies de certains stylistes . Est-ce que le bon gout est une notion importante ?
Galliano disait "Il vaut mieux avoir du mauvais gout que pas de gout du tout! " Personnellement je trouve cette phrase tellement véridique...
Les must have de cet article ne sont pas transcendants. On a l'impression que c'est l'uniforme que tout un chacun porte quand on veut faire simple et rapide ou que l'on manque de confiance en soit pour oser une touche d'originalité. Bref "le bon gout " peut être parfois ennuyeux c'est peut être tout simplement le message de Remy. Peut être qu'il serait temps de faire un article sur les looks de Janelle Monae et de revenir un peu plus tard a des looks minimalistes.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
Le bon goût n'est pas figé, il évolue avec la mode.Et la mode n'est pas que question d'inspiration, mais de placement de produit et de tendances.
Il y a toujours plus que du vêtement dans la mode, surtout aujourd'hui. Il y a bien évidemment du groupe social , de la coercition et de la domination, de la projection de soi , de la philosophie et même de la politique, comme dans toute activité humaine qui produit quelque chose: des idées, des objets... On voit d'ailleurs bien avec la mode " pudique" à quel point" la mode qui veut bouger les lignes" peut être hypocrite: de la liberté , de la libération, de la lutte des classes et de l'anti-colonialisme ( et ça, c'est Rémy qui l'a souligné, donc le débat est bien centré) mais dans les limites du philosophiquement acceptable...
Bien sûr qu'on est conditionnés, parce qu'on est des êtres culturels tout simplement.
Conditionnés ne veut pas dire " calibrés ad vitam et figé"... La mode bourgeoise ne sera à la mode qu'un temps, d'ailleurs ça bouge: entre Sézane et Vêtements, il y a un monde... Alors le " bon goût", c'est franchement pas une notion immobile, D'ailleurs , dans cet article, on parle plus de classique intemporel, un truc qui revient, qui n'est pas risqué mais qui marche toujours ( si on aime ça bien sûr...), pas de mode à suivre impérativement
.
Le street style nous montre des looks différents et on commence à accepter de jouer un peu avec le vieux et le neuf, on se débraille plus qu'on ne s'habille ces temps-ci... Ok, tout sera récupéré, et il y aura bien entendu des règles " comment bien jouer avec la mode", mais surtout parce que la mode est une affaire de famille ( " tu portes ce que tu penses, tu montres que tu en est... ): on veut être reconnu " comme", on se met en scène en choisissant son personnage et le style qui va avec, on est des êtres sociaux . Pire: on n'a pas envie d' être confondus avec un autre groupe alors on suit les règles des créateurs qui nous font porter le jogging avec des talons pour ne pas être confondue avec une fille de banlieue ( et c'est là qu'intervient le bon goût , qui retourne sa veste tous les 5 ans) . On a vu des filles en keffieh et en sarouel, des robes en wax et des djellabah faire un carton en mode car estampillés Isabel Marant, mais regardés de travers portés par des " mamas " et " fatmas". Idem pour le jogging, et avant cela le short... Il n'y a pas de haine pour tel ou tel vêtement, mais il doit passer par le filtre " mode", donc le groupe dominant ( blanc et bourgeois) doit donner le statut de vêtement à ces objets pour être rendu acceptable. On en revient toujours au groupe qui donne le LA.
le pb de la mode dépasse largement la mode, c'est une question de domination, d'évolution sociétale, de courant philosophique majoritaire (en ce moment intello, athé, féministe, anticonsumériste..)... Pas de néocolonialisme ou de femme blanche pour reprendre les propos de Rémy. C'est par ricochet que cela touche ces aspects là... C'est ce que j'essaye de dire , si on me lit sans bloquer sur certains mots qui fâchent ( et clairement dits par Rémy, ou comment parler de soi quand on est pas " l'autre" est devenu suspect... Ce monde devient délirant...) .
RÉPONDRE
RémyIl y a 3 mois
J'ajouterai qu'il serait bon, parfois, de réfléchir à la notion de bon goût. Particulièrement : pourquoi le minimalisme, ou plutôt une esthétique unique qui a été décidée arbitrairement comme étant minimaliste est il synonyme de bon goût. Je recommande la lecture de "pretty, a defence of the decorative image" de Rosalint Gald. Très bonne analyse de cette fascination occidentale pour le "minimalisme", le "less is more", décrits comme résidus de sociétés coloniales et patriarcales.

Au moins pour essayer d'ouvrir une discussion.
RÉPONDRE
krystelleIl y a 3 mois
" sociétés coloniales"? faut m'expliquer quand tu es un "blanc" de milieu ouvrier et que tu reçois du mépris depuis ton enfance vis à vis de ta condition social,normal ,en même temps le milieu de la culture est assez raciste( la mode,la musique,le cinéma,la représentation) donc le problème ne vient pas de Lise.
RÉPONDRE
Anne-LiseIl y a 3 mois
Je ne sais pas si la "culture" est raciste, mais il existe clairement une norme qui va plus dans le sens de l'entre-soi et la fermeture. Et l'élégance semble toujours être Wasp. Il est toujours plus complexe de faire reconnaitre l'élégance et la beauté dès qu'elle n'est pas blanche et fine. Je pense aussi à Kate Upton, dont la présence en couverture de Vogue a été critiquée, parce qu'elle serait trop "voluptueuse" donc pas élégante.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
Je comprends que vous vouliez ouvrir une discussion et je vois bien ce dont vous souhaitez aborder, mais il me semble que ce n'est pas le bon sujet.
Ce commentaire semble ici une attaque personnelle vis-à-vis de personne qui ne le méritent pas ( à mon sens, et je suis une "métèque" ( au sens athénien aussi, encore pour certains , même si je suis née là...Mais je ne me fais plus d'illusion sur la nature humaine et l'imbécillité qui frappe certaines intelligences pourtant brillantes dès que l'altérité est en question, alors cela me passe au dessus ).
On est dans un monde où la culture bourgeoise occidentale donne le LA, mais on le sait toutes depuis des lustres. Et le "minimalisme" ( je ne sais pas vraiment de quel minimalisme vous parlez) c'est aussi l'abandon du jupon provencal , de la toque alsacienne, ce n'est pas qu'une question coloniale... C'est plutôt une question de distinction sociale ( à l'heure où tous peuvent tout avoir, se contenter de peu pour marquer son élection) et de commerce ( c'est aussi une mode, et une question de production).
Il y a encore de l'ornement aussi en occident , la mode n'est pas que minimaliste, regardez du côté des italiens... Et le japon est minimaliste... un minimalisme oriental.
dans le temps, l'argument ne tient pas:l'art déco n'était pas minimaliste... le minimalisme c'est ici et maintenant, ça passera pour revenir. Je lirai votre recommandation, car du coup je m'interroge sur ce que vous avez voulu ( très maladroitement) dire.
Il faut chercher les bons arguments pour mener les bons combats.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
Et j'oubliais; l'opposition épure et opulence , elle date du 17/18 ème en occident: baroque contre classicisme. Donc opposition de la raison contre l'émotion aussi, rigueur contre excès... L'antiquité et ses penseurs contre l'église...Opulence= manque de rigueur et de contrôle, c'est une sorte de poncif qui est repris partout; la fille à rubans , l'homme trop coquet... il ne faut pas voir du racisme partout, il y en a déjà assez... partout...ah ah. il est facile de dire : occident rigoureux contre monde à dompter, mais c'est une sur-interprétation à mon sens...
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
https://i-d.vice.com/fr/article/le-minimalisme-occ...

je trouve cet article un peu plus nuancé dans le propos.
RÉPONDRE
LilithIl y a 3 mois
Je vous remercie pour vos commentaries intelligents et constructifs. Tres bien dit.
RÉPONDRE
cestcuiIl y a 3 mois
Un look effortless qui a du chien c'est ça le vrai style , chic belle et intemporelle j'adore :)
RÉPONDRE
Lou et SwannIl y a 3 mois
Il se dégage de cette femme une telle lumière qu'elle pourrait se mettre n'importe quoi sur le dos, néanmoins j'aime beaucoup son style classique et épuré.

Christine
RÉPONDRE
sheighIl y a 3 mois
Bref, je suis de l'avis de ceux qui pensent que ce style n'apporte pas grand chose.
Ce site est un blog sur la mode, il faut quand même apporter plus que madame met un jeans et laisse ses cheveux flotter dans le vent. Je ne vois pas ce qui n'est à la portée de personne! Ou je me trompe !
Je suis encore plus atterrée par le fait que s'exprimer pouvait amener une réaction aussi violente de ta part Julien. Il y a certes des sous-entendus dans les propos de Rémy, mais qui a mon sens ont la clarté d'être honnêtes. Mettre toujours "le bon style", le même style va forcément créer un mal aise sur ce site et ne pas s'en rendre compte est là le problème. Si on ne veut blesser personne on met une page blanche, sinon ait au moins la force de combattre ta vision si c'est celle-là, au lieu de te sentir braquer au moindre mot!
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 3 mois
Il y a une différence entre ne pas être d'accord (comme tu le fais dans ton premier paragraphe, c'est ton avis et nous le respectons même si nous ne sommes pas d'accord) et émettre des accusations très graves par le biais de sous-entendus.

Car oui, ce que Rémy sous-entend dans son commentaire est vraiment très grave. Pour tout te dire, cela m'a limite donné la nausée. Et pourtant je ne suis pas du genre à me scandaliser au moindre mot mal choisi...
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 2 mois
je voulais juste écrire que son sourire si lumineux m'a réjoui, et puis j'ai lu les commentaires et je ne sais plus
je ne pensais pas que des réactions si vives pouvaient naitre après des images si gaies, mais peut être suis-je comme on m'a déjà dit, "d'une naïveté déconcertante pour une fille de [m]on âge"....
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode