Sac en cuir StradivariusSac &Other StoriesSac marron Zara

Comment bien choisir son sac de cours ?

4017
Si en matière de sac de cours les tendances ont leur importance, d'autres paramètres - bien plus pragmatiques - entrent également en ligne de compte lorsqu'il s'agit de choisir celui qui se devra d'être aussi résistant qu'esthétique...
Sac en cuir Stradivarius

Quel format pour quelle morphologie ?


Les plus petites d'entre nous veilleront à opter pour un sac en harmonie avec leur taille, à savoir ni trop grand ni trop volumineux.
Les jeunes filles ayant quelques rondeurs délaisseront les sacs bandoulières au profit de sacs portables à la main - on oublie donc la besace - qu'elles choisiront rectangulaires, rigides, épurés et de taille moyenne.
Celles possédant une silhouette androgyne ne devront pas hésiter à opter pour un sac légèrement girly.
Celles dépassant les 1m75 éviteront les sacs à très longue bandoulière, mais pourront se permettre les sacs oversize.
Les plus minces ne devront pas hésiter à donner du volume à leur silhouette en optant pour un sac type "bowling" ou polochon.

Les couleurs à privilégier


Le sac de cours étant appelé à être porté au quotidien, il se doit d'être un minimum passe-partout et donc d'arborer une teinte sage. Et s'il est bien entendu permis de faire ce que bon nous semble en fonction des goûts et des coups de coeur de chacune, on note cependant que :
Celles s'habillant dans les tons bleu marine/kaki/marron/rouge/denim auront tout intérêt à choisir un sac dans des tonalités camel/fauve/caramel.
Celles privilégiant les tons gris/blanc/bleu marine/noir gagneront à opter pour un sac noir.
Celles cultivant un look sans imprimés pourront sans danger s'offrir un sac à dos aux motifs funky.
Sac &Other Stories

Pour quelle matière opter ?


L'idée est ici de choisir une matière qui ne se déchirera pas au premier coup de compas :
Les toiles type "sac à dos" renforcées aux coins sont souvent les plus résistantes si l'on désire garder un bon rapport qualité/prix.
S'il est de bonne qualité, le cuir se révélera également assez résistant, même s'il demandera plus de soin et d'attention qu'un sac à dos en toile.
Beaucoup plus fragile, le simili-cuir est à réserver à celles faisant très attention à leurs affaires (ou à celles pouvant se permettre de changer de sac tous les 4 mois).
Une fois la matière choisie, la solidité du sac va se jouer au niveau des attaches. On veillera ainsi à vérifier la qualité de ces dernières ; un simple coup d'oeil suffira généralement à constater si celles-ci sont gadgets ou réellement conçues pour supporter un poids dépassant celui d'un tube de rouge à lèvres.

Les questions à se poser


Quel poids mon sac de cours va-t-il devoir supporter ? 2 cahiers et une trousse ou 4 livres, 2 classeurs et un ordinateur ?
Va t-il être à amené à être posé dans la cour ?
Est-il pourvu de suffisamment de poches intérieures ?
Quel type de fermeture (éclair ou aimanté) est le plus adapté à l'usage que je fais de mon sac ?
Combien de temps vais-je devoir le garder ? Si la réponse est "plus d'un an", éviter les détails trendy qui ne le seront plus la rentrée prochaine.
Sac marron Zara

Les erreurs à éviter


Opter pour un sac très clair qui va rapidement se salir.
Choisir un cabas en toile type "tote bag" qui risque de se déchirer facilement.
S'offrir un sac hors de prix qui attisera les convoitises (et qui n'a pas vraiment sa place en milieu scolaire).

Rentrée 2016/2017 : les sacs de cours tendance


Ce cabas ou celui-ci, à porter avec du bleu marine, du kaki ou du bordeaux.
Ce sac aux anses légèrement conceptuelles, qui sera sublime avec un total look bleu marine.
Ce sac trapèze noir.
Ce sac mou noir ou celui-ci, parfaits pour celles cultivant un look à base de pièce en denim.
Ce cabas rock.
Ce sac, cher mais intemporel et de qualité.
Ce sac noir et bleu, facile à vivre.
Ce cabas évolutif.
Ce cabas, qui prolongera nos vacances.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 09 août 2016 dans Mode d'emploi
Vous aimerez également
Sacs printemps 2016 : l'anti-wishlist
Il y a 9 mois - 35
EN SAVOIR PLUS
Sacs - Tendances printemps/été 2015
Il y a 1 an - 28
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
17 commentaires
Tous les commentaires
jickyIl y a 3 mois
et surtout: éviter la tendinite du cabas Vanessa Bruno ! :-) (celle au coude, à la sortie des collèges! :-)
RÉPONDRE
WilliamIl y a 3 mois
Alalah... les cours ! C'est loin tout ça ! ;)
J'ai passé les 3/4 de mes années scolaires avec un sac à dos en toile et puis fin du lycée j'ai opté pour une belle besace en cuir marron, de chez Chevignon... Achat que je ne regrette pas, tant je me sers toujours et souvent de celui-ci... Plus de dix ans après mes études... :)
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 3 mois
Pardon mais recommander des sacs de cours en fonction de la morphologie ? Est-ce une blague ?
Comme si pour des tas d'étudiantes se rendre à l'école et faire face au regard des autres et à d'éventuelles moqueries (Combien d'enfants et d'ados font les frais du harcèlement scolaire et/ou sexuel) n'était déjà pas suffisant, comme si les cours et le futur n'étaient pas une source de conflit interne et d'inquiétude suffisants, il faudrait maintenant faire attention à ne pas commettre le faux-pas de mettre ceci où cela si l'on est ronde (sachant qu'environ toutes les gamines aujourd'hui se trouvent énormes alors qu'elles ne le sont pas).

Je trouve dommage ce genre de maladresses au sein d'un article sur Tendances-de-mode, surtout à côté de sujets comme les problèmes de Lise avec son corps, son poids et son alimentation.

Vous parlez ici d'un problème auquel vous contribuez sans vous en rendre compte, et c'est dommage.

Laissez-donc les étudiantes acheter le sac qu'elles veulent, aller en cours et trouver la force de se lever le matin quand on n'en peut plus de rien est déjà un problème bien suffisant. (Ou alors contentez-vous de parler de style et d'associations de couleurs et de motifs, mais par pitié laissez le corps des ados tranquille)
RÉPONDRE
SandrineIl y a 3 mois
Je ne vois pas quel est le problème de conseiller des tenues ou un sac en fonction de la morphologie... (surtout que ces conseils vont justement permettre aux filles de se trouver plus belles et de se sentir mieux dans leur corps). Vraiment on touche le fond là !

C'est devenu un sport national de s'indigner pour rien j'ai l'impression...
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 3 mois
Si je suis d'accord avec le fait que s'indigner soit devenu un sport national, je ne suis en revanche pas d'accord avec le reste de votre propos.

Les mots choisis dans l'article concernant la morphologie ou encore le parallèle androgynie qu'il faut renforcer par du girly me semblent ne pas faire office de conseils.
Malheureusement, pendant la période où ces jeunes filles vont à l'école, leurs angoisses concernant leur corps ou leur identité sont quotidiennes, et elles verront moins l'aspect "conseil" que l'éventualité de ne pas être comme il fallait pour ne pas en avoir besoin.

Je respecte votre point de vue, mais je pense qu'un tel sujet mérite un peu plus de sensibilité, encore une fois alors qu'il a été abordé avec intimité par l'une des rédactrices sur ce même site.
Ça me paraît contre productif que d'invoquer le besoin de plus de tolérance et d'acceptation de soi dans un article, et de donner ce genre de conseils dans un autre.

Merci pour votre avis en tous cas :)
Bonne continuation.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Si j'ai fait cet article, c'est tout simplement parce que ces questions reviennent très régulièrement dans les demandes de conseils. Exemple :
http://www.tendances-de-mode.com/conseil-6632

Il n'est par ailleurs pas ici question d'injonctions, mais plutôt de "trucs" permettant de se sentir mieux dans sa peau.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
Je n'avais pas vu l'article comme cela, je me suis dit qu'il était publié car c'est une question qui revient souvent en août ( et j'avais donc raison). Et les jeunes filles demandent ce genre de conseils pour comme le dit Lise " se sentir mieux".

J'ai été anorexique et je comprends votre inquiétude. Je travaille avec des ados et c'est vrai que le regard de l'autre est doublement pesant au collège et lycée: corps et milieu social / pouvoir d'achat.Lu sur un autre blog, je me serais interrogée, mais connaissant la bienveillance (depuis le temps que je suis ce blog) des rédacteurs et lisant les conseils, j'ai lu ce papier sans arrière-pensée.

Ce qui m'inquiète le plus c'est la prédominance des sacs de marques qui ne sont pas faits pour être des sacs de cours et qui provoquent des tendinites( le sac porté au poignet...) , douleurs à l'épaule( pas de protection et anse qui cisaille) , au dos( sac ultra chargé porté de façon asymétrique) . Beaucoup de collégiens et lycéens n'ont pas de classe mais changent de salle pour chaque cours, ils emportent avec eux leurs livres ( alors qu'il serait vraiment tellement plus simple que dans chaque salle de permanence et de classe, il y ait des exemplaires en nombre suffisant pour ne pas avoir à les prendre de la maison à l'école... Surtout chez les collégiens qui vivent une forte poussée de croissance et ne peuvent prendre un sac à roulettes au risque de se faire traiter de " bébé").
Il y a peu de marques qui se penchent sur ce problème en proposant des sacs ergonomiques et jolis . La ligne Zara TRf ou Pimkie ( là d'où viennent 70 % des sacs , les jeunes filles n'ayant pas toutes plus de 60 euros à mettre dans un sac) par exemple, pourraient en sortir un ou deux en août...
RÉPONDRE
anneIl y a 3 mois
Merci Lise pour cet article. Merci au nom des jeunes qui peuvent s'inspirer des idées et des conseils. Je les connais bien et le problèmes de morphologie sont souvent posés.
Je comprends aussi certaines personnes qui ne sont pas d'accord avec toi.
En effet, la mode à la soviétique, révolutionnaires, considéraient la mode et le style comme les vestige d'un capitalisme ? Pourquoi pas des foulars noués sous le menton ? Les sacs de provisions en plastiques ? Comme ca, il n'y a pas de jalousie et de frustration - différence.
Il faut peut être accepter ces différences et l'idée qu'il existe des minces, des grosses, des jolies... la vie est belle avec ces différences non ?
Merci Lise.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
Je pense qu'Isabelle n'est ni contre l'idée de diversité ( de prix et de style ou de morphologie) , mais contre l'idée de focalisation sur le physique et ne parle que de conseils maladroitement formulés. Elle accepte totalement l'idée que l'on soit différents, mais a peur qu'à trop donner des conseils en fonction des morphologies, les jeunes filles s'interdisent certaines choses ou soient enfermées dans des stéréotypes ( compenser ses rondeurs, sa taille, son androgynie, forcément par rapport à une " norme"...). On peut ne pas être d'accord avec elle, mais il ne faut pas lui faire dire ce qu'elle ne dit absolument pas.
RÉPONDRE
samIl y a 3 mois
RÉPONDRE
marieIl y a 3 mois
Je ne comprends vraiment pas l'indignation d'Isabelle... Je viens de finir mes études et je trouve que les conseils de Lise sont très pertinents pour toute étudiante/lycéenne qui prend soin de son apparence tout en rappelant des éléments pratiques (matière, solidité, etc.).

Quitte à utiliser le même sac 10h/jour 5j/semaine, autant qu'il soit choisi avec soin. Cela représente généralement un certain investissement pour les parents/étudiantes donc autant faire un choix avisé pour ne pas regretter un achat un peu rapide et se rendre compte qu'un sac oversize sur une nénette de 1m50, ça ne le fait pas.

Les conseils de Lise étant généralement basés sur la morphologie et un grand nombre de jeunes filles s'intéressant à la mode, je ne vois pas pourquoi il ne faudrait pas les conseiller sous prétexte que le milieu scolaire/étudiant est "intouchable".

En tous cas chouette article Lise, j'aurais aimé l'avoir lu lorsque j'étais encore étudiante :-)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 3 mois
Bonjour,

Je suis une fidèle lectrice et je vous assure, Isabelle , que la question du sac de cours revient très régulièrement auprès des jeunes filles/femmes dans la rubrique " Conseils" du site. Cet article ne peut être taxé de " maladresse" car tout au contraire il répond à une demande récurrente et très ciblée des lectrices. Faites un petit tour dans la rubrique susmentionnée et vous en conviendrez.
Dans l'article ci-dessus Lise propose de judicieux conseils adaptés à chacune et pour un choix durable. Quant à moi, je la félicite.
RÉPONDRE
SylIl y a 3 mois
Hmmm je ne vois pas en quoi c'est problématique. Je recherchais ce genre de conseil au lycée et j'aurais aimé tomber sur cet article ! Des conseils sur la morphologie se posent toujours (je suis petite et j'évitais les trop grands sacs) et je pense que ça ne favorise pas les complexes...
RÉPONDRE
stylish girlIl y a 3 mois
je travaille avec des ados qui ont problèmes psy et qui ont un rapport aux autres et a la scolarité souvent compliqué.(Malheureusement, il y en a de plus en plus..) Par conséquent, je trouve pertinente la remarque d'Isabelle. Même s'il est vrai que cette question revient souvent sur ce site et que cela incite a y répondre . Je n'y aurais pas répondu en tant que tel mais plutôt répondu à la question comment choisir un sac. La différence est certes subtile mais importante, je pense qu'un sac de cours ne doit pas tenir compte de la morphologie de l'étudiante en revanche la question pourrait se poser pour un sac qui servirait en dehors des cours, par souci de coquetterie et gout pour la mode (chose que je comprends tout a fait et qui fait l'intérêt de ce blog).
Ado je choisissais en 10 min mon sac pour aller en cours car c'était un sac qui avait une fonction utilitaire et pour autant j'aimais la mode mais voilà faut pas tout mélanger non plus . Porter un sac non adéquat à sa morphologie mais pratique pour y mettre le matériel qu'on va utiliser n'est pas un fashion faux pas mais juste du bon sens. Donc voilà a toutes les étudiantes qui se posent la questions du sac de cours ne vous prenez pas la tête avec cela le programme scolaire sera déjà suffisamment dense pour vous prendre la tête. Bon courage a toute et profitez de vos dernières semaines de vacances. ,
RÉPONDRE
revedepluieIl y a 3 mois
Merci beaucoup Lise pour le temps que tu passes à écrire des articles empreints de ta sensibilité et de ton amour non seulement pour la mode mais pour ceux qui l'aiment comme toi. Et surtout, merci pour assumer la lourde responsabilité que cela semble impliquer, au vu de tous les multiples facteurs qu'il semble falloir désormais prendre en compte... Ce n'est pas tout le monde qui peut assumer une telle charge, et comme disait Philippe Destouches me semble-t-il, "la critique est aisée, l'art est difficile"! Courage et merci pour ce don de toi-même!
une fidèle lectrice
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Tu es un amour, merci !
RÉPONDRE
sheighIl y a 3 mois
Je ne vais pas faire un discours de 4 pages, mais je pense que certains ont tout à fait raison, il faut redonner l'utilité primaire à un sac de cours.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode