Chaussures - Tendances automne/hiver 2016-2017

4121
Cette saison, le velours sort des boudoirs, le cuir verni s'émancipe, les ballerines adoptent une dégaine second degré, les derbies s'épaississent et les cuissardes se la jouent chaussettes hautes : petit tour d'horizon des principaux courants "shoesesques" de l'automne/hiver 2016-2017...
Escarpins bleus

Velours


Appelé à l'origine "duvet de cygne", le velours tant prisé par les Italiens du XIVe siècle revient en 2016 inspirer la gent créative. Et si c'est d'ordinaire au sein des collections couture que le velours se sent le plus à l'aise, c'est cette saison en mode prêt-à-porter - et plus particulièrement au rayon souliers - que cette étoffe douce à souhait demande à être consommée. Et qu'importe si le velours n'est pas facilement imperméabilisable : la beauté de ce dernier l'emporte ici sur le pragmatisme. On pense notamment aux fameuses Kitty et autres Christy se la jouant patte de velours, aux bottines et sandales à talons bottiers Sam Edelman arborant un exquis bleu profond (à lire : notre sélection de bottines pour l'hiver 2016/2017), aux insolentes cuissardes Aquazzura se parant d'un somptueux velours bleu roi ou encore aux souliers The Row évoquant le confort douillet d'un boudoir.

Mise en pratique


On veillera à opter pour des souliers dont le velours supporte l'imperméabilisation, sous peine de voir ceux-ci condamnés à vivre en intérieur.
Aussi sophistiqué soit le velours frappé, les velours uniformes seront à privilégier, car plus faciles à porter.
En matière de teintes, on évitera d'ajouter de la complexité là où le port du velours n'est déjà pas chose aisée. On restera donc dans des teintes faciles telles que le bleu marine, le noir, le gris ou encore le - très salissant - rose pâle.
Le velours se mariera fort bien aux matières susceptibles de donner naissance à d'intéressants télescopages (denim destroyed, maille oversize, tweed, dentelle...).

Idées de looks


Ces mocassins + ce jean roulotté sur la cheville + cette blouse + un bonnet noir.
Ces bottines + cette robe chemise + ce gilet jaune.
Bottine cuir verni

Cuir verni


À la fois audacieux et classique, le cuir verni investit cette saison chaque strate de l'univers de la chaussure. Aucune famille de souliers n'échappe en effet à cette laque miroitante offrant à l'allure un twist sixties. Il faut dire que cette matière se prête fort bien aux fusions shoesesques. De quoi donner naissance à des modèles aux looks hybrides des plus jouissifs... C'est ainsi que chez Acne Studio on fusionne mocassin de trappeur, détail Gucci et laque réglisse, tandis que chez Robert de Clergerie, Prada et No21 le cuir verni se mixe à d'autres plus mats, offrant de subtils contrastes de textures et de styles. On note par ailleurs que les bottines sixties légèrement revisitées aperçues chez Miu Miu ne manquent quant à elles pas de désirabilité, tant elles paraissent faciles à porter.

Mise en pratique


Les souliers en cuir verni carbone seront idéaux pour participer à un total look noir jouant sur les textures.
Plus ils se feront sophistiqués, plus il sera amusant de les porter avec des pièces sportswear, cosy, voire destroyed.
Les bottines à talons en cuir verni réglisse seront parfaites pour annihiler la dimension mémérisante de certaines robes ou jupes midi.  

Idées de looks


Ces derbies + ce jean roulotté sur la cheville + un sous pull noir + cette veste.
Ces bottines + cette robe + une fine veste zippée en coton et à capuche noire glissée sous cette veste.
Ballerines revisitées

Ballerines revisitées


La tendance pradienne consistant à revisiter le concept des ballerines à rubans continue cette saison de faire des émules. Oubliés ainsi les sages modèles Repetto : l'humeur du moment est à la touche grunge, au parti pris conceptuel et à la touche urbaine rock. C'est ainsi que Miu Miu offre une déclinaison automnale à son best-seller de l'été 2016 à coup de brocart doré et de sangles à oeillets, que Marni fusionne décolleté chaste et dégaine rigoriste et que No21 livre des ballerines télescopant plus ou moins subtilement innocent velours vieux rose et boucles massives. De son côté, Isabel Marant imagine ce qui pourrait bien être - de par son caractère à la fois pointu et facile à vivre - l'une des paires de souliers les plus plébiscitées cette rentrée par les fashionistas parisiennes.

Mise en pratique


Plus le modèle de ballerines se voudra girly, plus on essaiera de lui associer des looks masculins, stricts ou encore sportswear.
Attention, la semelle ultra plate de ce genre de ballerines peut très facilement tasser la silhouette.
Pourvues d'un ADN fort, ces ballerines seront idéales pour sortir de l'anonymat le duo slim coupé court sur la cheville/pull fin col rond.
Celles recherchant une copie légale des ballerines Miu Miu la trouveront chez Zara.
Souliers masculins massifs

Souliers masculins massifs


À en croire les actuels diktats fashion, rien ne serait plus chic que de mixer les contraires, d'assembler les opposés, de déjouer la notion de "bon goût". Hors de question dès lors de marier les robes fleuries, jupes vaporeuses et autres longues toilettes néo-romantiques du moment à de fins escarpins, l'idée étant plutôt de détourner la dégaine féminine de celles-ci en leur associant de massifs souliers. Allant de la richelieu à épaisse semelle en caoutchouc (Etro) au style masculin/féminin (Robert de Clergerie) en passant par le mocassin british dopé aux hormones (Rag&Bone), ces derniers ne demandent qu'à se voir associés à des atours contredisant leur potentielle lourdeur.

Mise en pratique


Porter ce genre de souliers avec des socquettes dévoilant la malléole permettra d'accentuer joliment le contraste chaussures massives/attaches fines.
Le pantalon de jogging zippé sur le bas et porté légèrement dézippé sera l'un des compagnons potentiels de ce style de brogues.
Il est temps d'offrir sa chance à la paire de Doc Martens basses achetée sur un coup de tête à la fin d'une journée de shopping londonien !

Idées de looks


Ces mocassins noirs + cette robe en dentelle + ce gilet.
Ces Doc Martens + ce top en dentelle + ce jean + ce gilet kaki + une fine ceinture noire.
Escarpins argentés

A noter également


Les ballerines se parent de talons épais (voir ici et ).
Les bottines se la jouent monochrome, du talon jusqu'à la pointe (Laurence Dacade, Sam Edelman).
Les bottes tir-bouchonnent sur le mollet (Balenciaga, Zara).
L'argent cannibalise la moindre surface shoesesque (Miu Miu, Charlotte Olympia, Dorateymur, MM6 Maison Margiela).
Les cuissardes se font plus moulantes que jamais (Zara, Charlotte Olympia, &Other Stories).
Les semelles crantées font de la résistance... et tant pis si l'on ramène chez soi une multitude de petits gravillons (Stella McCartney, Prada).
Les perles descendent du cou des élégantes pour venir frayer avec leurs chicissimes souliers (Gucci, Nicholas Kirkwood).
Celles désirant donner à leur vie citadine des allures d'escapade dans le Grand Nord ne feront qu'une bouchée des modèles imaginés par Burberry, See by Chloé (ou pas), Jimmy Choo ou encore Prada.
Mocassins et bottines affectionnent les bouts pointus.
Le chausson de ville ne désarme pas (3.1 Phillip Lim).
Les fameuses boots Susanna de chez Chloé se déclinent en bottes (voir ici).
Les semelles façon drag queen se révèlent tour à tour grotesques chez Balenciaga et portables chez Marc Jacobs.
Réalisés en tweed bouclé, ces escarpins signés Simone Rocha ne manquent pas de fantaisie délicieusement couture.
Certains souliers se muent en cuissardes à part entière (Nicholas Kirkwood, No21).
Au sein d'une "anti-wishlist" pourraient figurer les ballerines façon sac poubelle de chez Lanvin, les mocassins à la fantaisie pataude signés Fendi ou encore les bottines à bouts carrés vues chez Balenciaga.
Suivez nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 août 2016 dans Les tendances
Vous aimerez également
Chaussures été 2016 : l'anti wishlist
Il y a 6 mois - 28
EN SAVOIR PLUS
Le charme intemporel des Tricker's
Il y a 10 mois - 36
EN SAVOIR PLUS
Chaussures - Tendances printemps/été 2015
Il y a 1 an - 31
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
21 commentaires
Tous les commentaires
BrunetteIl y a 3 mois
Fichtre. Je ne sais pas si c'est moi la difficile ou si les créateurs ont fait fort pour faire moche...rien ne trouve grâce à mes yeux, à part les ballerines Isabelle Marant!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
A lire les autres commentaires, tu n'es pas la seule à être circonspecte face aux tendances shoes du moment ;)
RÉPONDRE
alixIl y a 3 mois
En voyant ça je pense à tous les commentaires de tous les articles sur les tendances qui analysent plus à quelle point c'est importable dans la vie réelle...
C'est quand même triste que quelque chose qui est fait pour au moins essayer de sublimer le quotidien, ne soit portable qu'avec parcimonie, quand les étoiles sont alignés et le groupe au sein duquel on évolue un peu compréhensif...

Cela dit j'aime beaucoup les ballerines Isabelle Marrant et j'adore les mocassins petits chats de Charlotte Olympia
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
C'est vrai que le produit pointu et ultra tendance est souvent synonyme de beaucoup de contraintes ;/
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 mois
A chaque fois que je lis les tendances chaussures, je me souviens que les cuissardes étaient annoncées ici comme un phénomène de courte durée. Là, elles se sont installées... En revanche, c'est toujours aussi difficile de trouver la bonne paire. Les Balenciaga en argent miroir sont superbes. Pour les modèles en noir, curieusement, c'est pour ma part assez compliqué hormis les cuissardes version bottes-chaussettes qui affinent la jambe. Pour le reste, l'ensemble de ta sélection me laisse sur ma faim shoesque, trop masculin dans l'ensemble :-)
J'ai vu des jolies choses chez Giuseppe Zanotti.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
C'est vrai ;) Elles sont devenues intemporelles, comme la tendance léopard que l'on annonçait éphémère et qui dure depuis plus de 8 ans...

Mais cela reste rare de voir une paire de cuissardes joliment portée :/
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 mois
Lise, mon flair étant meilleur que le tien, je me propose d'enterrer la hache de guerre de la façon suivante : tu me récompenses d'une paire de cuissardes en argent miroir Balenciaga t37 et la bévue est oubliée.
La rue ne rend pas justice aux cuissardes, c'est le revers de la démocratisation :-)
Aussi, franchement, quand ? comment ? où ? porter de telles shoes ? Faire une proposition de looks avec les cuissardes de ta sélection n'est pas si facile. Je botte en touche...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Ok je vais appeler mon banquier, je te tiens au courant :)
RÉPONDRE
....Il y a 3 mois
Je pense surtout que les plus jeunes ont moins peur des cuissardes. Je vois mes nièces et leurs copines porter des cuissardes pour sortir . Il faut cependant avouer que de part son aura "sulfureuse", la cuissarde reste souvent portée le soir.

Je trouve que Sergio Rossi et Aquazurra font de très belles cuissardes. Elles sont relativement sexy et totalement praticables.

Personnellement, je porte toujours mes cuissardes Chanel. Talon de 8cm, assez discrete et totalement faites pour la vie de tout les jours (metro, voiture). Elles sont relativement faciles à porter car elles prennent bien la jambe et Karl les a tellement décliné qu'il y a toujours de nouvelles propositions pour les porter. Ceci dit, quand je vois les riches socialites débarquer dans les rues parisiennes en cuissardes, je suis moins convaincu.

Les Balenciaga sont superbes mais il faut en avoir pour les porter. Je préfère les escarpins "couture" de la collection.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
C'est vrai que Karl n'est pas avare en matière de looks à cuissardes ;)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 mois
Les cuissardes Chanel, surtout celles à talons plats ne sont pas faites pour moi. Ca m'énerve, j'ai encore en tête tes superbes cuissardes noires. Je continue à chérir mes Azzaro.
Oui, c'est vrai, tu as totalement raison, en matière de cuissardes le made in Italy l'emporte souvent. Les Cavalli et Balmain ont l'air bien et je pleurerai longtemps une paire (noire) Alaïa vue sur outnet. Elles avaient un talon incurvé !
Les modèles en couleur sont curieusement plus faciles à mettre.
Stuart Weizman a réussi a rendre la sulfureuse botte casual, plus anti-sexe-tu-meurs avec leurs talons archiplats et leurs lignes aussi austères que minimalistes. Genre, tu rentres d'une leçon d'équitation...
Mes cuissardes en python miroir argent étaient difficiles à porter, maintenant, elles sont dans l'air du temps. Quand aux escarpins Balenciaga dont un côté est saturé de cristaux, ils sont vraiment faits pour nous. Je suis entièrement d'accord.
"quand je vois les riches socialites débarquer dans les rues parisiennes en cuissardes, je suis moins convaincue." Là, aussi, encore d'accord.
RÉPONDRE
JadeIl y a 3 mois
Je suis une nouvelle fois choquée de la contrefaçon ostentatoire chez Zara. Je vise évidemment les ballerines de (fortes) inspirations Miu-Miu...
Je ne sais pas si c'est ma déformation professionnelle de juriste en contrefaçon et mon amour pour les créateurs, persuadée que la mode est un véritable art, qui me fait pousser ce cri de révolte.
Certes les chaussures chez Zara sont plus abordables, mais quel mépris du travail des maisons de couture...
J'ose espérer qu'une nouvelle fois Zara se fera condamner mais aussi, qu'outre le respect de la loi, une prise de conscience morale aura lieu chez les modeuses !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Je ne sais vraiment plus quoi en penser...

Les modeuses ? La plupart d'entre elles ne savent pas que c'est inspiré d'un modèle Miu Miu. J'ai montré les fameuses ballerines à une copine qui adore la mode mais qui ne suit pas les défilés et elle les a trouvé très chouettes...
RÉPONDRE
JadeIl y a 3 mois
Le problème n'est pas le fait de les trouver jolies ou pas, et effectivement elles ressemblent aux modèles crées par Miu Miu, mais cela est bien la caractéristique principal de la contrefaçon...
Quand je parle de prise de conscience des "modeuses" c'est de ne pas se subjuguer et de promouvoir une paire de chaussures ou un vêtement que l'on sait pertinemment copié (et qui sera fort probablement retiré de la vente comme cela avait été le cas pour les boots d'inspiration Isabelle Marant).
Je sais que Miu Miu n'aura pas de mal à se défendre face à Zara et je ne pars pas en croisade contre la marque espagnole, mais quand est-il des plus petits créateurs qui n'ont pas une armée de juristes pour régler ce genre de problème?

Sinon l'article est très beau et me donne envie de remplir mes armoires, notamment des bottines bi-matières No21 !

Bonne continuation Lise :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Ce que je voulais dire c'est qu'elle ne savait même pas qu'il s'agissait d'une copie... :/
RÉPONDRE
Pulse ScoIl y a 3 mois
En somme tout est laid cette année. A la limite la tendance chaussure type creepers/masculine, why not. Mais ces ballerines inutilement compliquées....

Je doute que ça prenne
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
La version estivale a très bien marché, à voir pour ce qui est des modèles automnaux ;)
RÉPONDRE
Pulse ScoIl y a 3 mois
J'ai vu ça sur les instas et les blogs ! Mais j'ai trouvé ça affreux et vu pas mal de commentaires sceptiques des commentatrices plus "normales" . Remarque peut-être qu'elles seront convaincues finalement, mais moi je ne serais pas une early adopteuse sur cette tendance....
RÉPONDRE
fatinetiaraIl y a 3 mois
pas cool lise, la je me retiens tres fort de ne pas commander les bottines en velour bleu sam edelman...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Désolée :/ ;)
RÉPONDRE
sheighIl y a 3 mois
Moi aussi, je ne trouve pas mon compte, je ne suis pas une adepte de la ballerine, ça fait déjà une belle croix. Et puis les cuirasses, j'attends d'être subjuguée par un modèle, autant sur Rihanna, je suis convaincue, autant sur une personne lambda, il manque toujours ce quelque chose. Les chaussures masculines sont sympa mais voilà au niveau prix toucherons-nous une certaine homogénéité entre homme et femme, où là encore parlerons nous de taxe genrée alors qu'ils s'agiront des même modèles ?
Ah, par contre j'aime le modèle Balenciaga que tu as mis dans la wish-list, elles ne sont pas extraordinaires mais sont intemporelles à mes yeux et respirent le confort, et la paire de Lanvin est peut-être la paire de ballerines qui me réconciliera avec cette chaussure, j'applaudis son audace!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode