Dolce & Gabbana - Automne/hiver 2013-2014

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Photographe : Domenico Dolce
Mannequins : Bianca Balti, Monica Bellucci, Kate King & Andreea Diaconu
Partager l'article
Par Julien, le 10 juillet 2013
Vous aimerez également
Dolce & Gabbana - Automne/hiver 2016-2017
Il y a 4 mois - 3
EN SAVOIR PLUS
Dolce & Gabbana - Printemps/été 2016
Il y a 9 mois - 4
EN SAVOIR PLUS
Dolce & Gabbana - Automne/hiver 2015-2016
Il y a 1 an - 5
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
19 commentaires
Tous les commentaires
JeanneIl y a 3 ans
Ces femmes sont tellement belles
RÉPONDRE
sueIl y a 3 ans
Ca y est j'atteins l'overdose de campagnes DG
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Moi aussi je n'en suis pas loin ;)
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 3 ans
Encore une fois la mamma idéalisée, voire la madonne en fait.

C'est beau ceci-dit, particulièrement la première photo. Je ne connais rien de D&G, mais cette robe Constantinople est plutôt cool...

Bon, même moi qui ne suis pas un de leurs fanatiques, j'avoue que ça sent le réchauffé grave cette campagne, mais je trouve ça toujours aussi charming cette ambiance à la Sicilienne.
Enfin, sur les derniers clichés, on aurait pu coller "Valentino" que ça n'aurait choqué personne, mais apparemment, ça ne gêne personne, et à vrai dire, ça ne me gêne pas non plus.

Après faut comprendre qu'ils investissent pas trop cher dans la campagne vu les dettes qui pleuvent sur la Maison, quoi que ça soit un peu plus sur les leaders en fait, mais bon...

J'ai aussi un faible pour les tailleurs tweedés sous le genou en fait.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
C'est très beau, mais c'est vrai que l'on a de plus en plus l'impression qu'ils n'essaient plus vraiment de se renouveler, tant au niveau de leurs campagnes que de leurs collections.
RÉPONDRE
LisaTIl y a 3 ans
En fait, le shooting a eu lieu en même temps que celui de cet été, et en même temps que celui de l'hiver dernier qui lui s'était aussi déroulé en meme temps que l'été 2012. Bref, ils tournent en rond depuis plusieurs saisons.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Merci pour l'info :)
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
Tout y est, la Mamma, la madonna, même le curé, tous les clichés, mais qu'est ce que c'est bien fait ! Ca rappelle la belle époque de Cinecittà, nous avons l'impression d'assister à des tournages de films.
Nous avons peut-être préféré les saisons 2011/2012, ou il y avait les scènes de vie de famille, plus authentiques et moins "hystéro" que celles-ci. Nous aimons bien le principe d'une continuité d'une campagne publicitaire.
Du coup, on regarde même pas trop les robes ! Les tailleurs sont très "Mad Man", donc rien de nouveau, parce que la dentelle était déjà bien présente cette saison.
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
Si cultiver une certaine continuité peut parfois être intéressant, trop de répétions (choix des mannequins, de l'ambiance, etc...) peut aussi passer pour de la paresse artistique...
RÉPONDRE
Dimitri.Il y a 3 ans
C'était bien du second degré hein ?
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
Le problème avec Dolce & Gabbana: En boutique, les vêtements parlent d'eux même. C'est juste parfait. Leurs tailleurs "Bar" n'ont rien à envier à ceux de Dior et la qualité des vêtements reste la même.
Néanmoins, les collections se suivent et se ressemblent. Cela fait plusieurs saisons qu'ils n'ont plus aucune influence sur les tendances de la saison. Leurs campagnes étaient marquantes, sexy et dérangeantes parfois.

Cela fait certes partie de la stratégie de repositionnement de la marque entamée un peu avant la fin de D&G. La maison veut avoir une image moins bling bling, plus luxe et s'attache à ses racines siciliennes. C'est moins tapageur qu'à l'époque mais ça a quand même moins d'allure.

Cette campagne est clichée à mort et Bianca Balti aura beau jouer de ses sourcils, ça ne masque en rien la paresse dans laquelle Dolce & Gabbana semblent s’être installé.
RÉPONDRE
sheighIl y a 3 ans
J'essaie de comprendre vos arguments. J'ai du faire un brève retour des autres collections et je ne vois rien de pareil. Alors éclairez-moi ? La couleur ? Les matières ? Les bijoux ?
Le thème se poursuit j'admets mais cela reste toujours chic, étincelant et marqué.
J'adore.
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
Cette collection est vraiment dans la droite ligne des précédentes. Néanmoins cela reste séduisant. C'est étonnant quand on regarde le P/E 2013 et le A/H 2013. Au moins, l'investissement durera davantage qu'une saison. Les robes en dentelles rouges et celles en noires sont magnifiques.
RÉPONDRE
MGFIl y a 3 ans
Certes, l'univers reste le même, mais pourquoi pas ? Sous Christian Dior lui mm, on voyait en permanence les mm codes, ses mannequins fétiches. C'est une identité propre. Je ne suis pas en faveur d'une maison qui passe du beau temps à la pluie, du noir au blanc, "pour changer" (= lire "pour vendre du nouveau").
RÉPONDRE
MGFIl y a 3 ans
PS : les guipures sont à se damner. Valentino Valentino ...
RÉPONDRE
LilpiwiIl y a 3 ans
C'est peut-être toujours la même chose, mais moi j'en prendrais bien encore pendant 10 ans des campagnes comme celle-là...
RÉPONDRE
LiseIl y a 3 ans
Encore dix ans...

Oh non pitié ! Ces femmes-là, elles aussi, mieux vaut les voir en peinture que de les supporter, les hommes ont l'air bien timides et bien effacées ! Non à cette femme-là. Et d'ailleurs, leurs poses sont tellement artificielles (un artificiel plutôt bas de gamme, que technique et travaillé).

Ce genre de femmes, je leur dirai bien, à la manière des hommes que je rêve un brin plus macho et plus viril, "sois belle et tais-toi" lol !

Au passage,

je coupe court à la virevolte d'une de ces dames bien avisée chaussée de gros sabots :

je hais ce conformisme ambiant de la "rebelle attitude" qui suit les modes les plus bêtes, les plus ringardes, les plus moches, vulgaires ! Sur ce point, les femmes sont bien l'égal des hommes.

Les cuissardes de cet hiver, au vu de l'arrivée de la campagne de pub Chanel dont je me délecte ce matin sur ce site, Dieu merci, se porteront sur cuisses minces, noires de préférence, mais vernies et à talons plats... Ouf !!! Au moins Lagarfeld, dont je partage la préférence sexuelle, et l'attirance pour ces beaux mâles viriles (même si j'aurais préféré qu'ils squattent avec plus d'arrogance les bibliothèques que la plage) tente encore cette année, une vision un brin moins hystéro de la femme. La beauté, la froideur, la finesse et l'éducation des jeunes filles de la campagne Chanel de cet hiver, je suis pressée de la découvrir encore...

Lagarfeld se fait vieux, je lui donnerai bien encore 10x10 ans à celui-là... L'image de la femme DG c'est vrai commence à sentir l'Eglise (façon sortie le dimanche à la messe en mode veuve-dévote-coquette-attirail) et le renfermé... un peu d'air merci Chanel !
RÉPONDRE
PalomaIl y a 3 ans
Magnifique, excepté pour sa bouche ouverte qui est completement affreuse.
RÉPONDRE
mIl y a 3 ans
Mais qu'elle ferme la bouche bon sang ! Elle a l'air terriblement bete qur la première photo.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode