Alexander McQueen - Automne/hiver 2013-2014

1
2
3
4
5
6
7
8
Photographe : David Sims
Mannequin : Edie Campbell
Partager l'article
Par Julien, le 02 août 2013
Vous aimerez également
Alexander McQueen - Automne/hiver 2016-2017
Il y a 4 mois - 3
EN SAVOIR PLUS
Alexander McQueen - Printemps/été 2016
Il y a 10 mois - 5
EN SAVOIR PLUS
Alexander McQueen - Automne/hiver 2015-2016
Il y a 1 an - 2
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
18 commentaires
Tous les commentaires
KarmenIl y a 3 ans
J'aime bien cette campagne Alexander Mcqueen malgrès l'overdose d'Edie Campbell dans les campagnes de luxe ...
RÉPONDRE
handmodeIl y a 3 ans
Je retiendrai surtout la beauté (étrange/onirique) de McQ qui se perpétue et évolue grâce à Mrs Burton, une pure réussite.
RÉPONDRE
sheighIl y a 3 ans
Beauté divine !
RÉPONDRE
simonIl y a 3 ans
oh mon dieu, cette collection est sublime, c'est un plaisir de les regarder, ca fait du bien de voir ce genre de campagne, surtout après celle de marc jacobs, ou chanel 2013-2014 qui n'était franchement pas des réussite !


Par contre, eddie campbell ca commence à être trop là...OVERDOSE
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 3 ans
Enfin, la collection restait quand même extrêmement recherchée et travaillée, bien trop minutieuse pour du prêt-à-porter en s'apparentant clairement à de la haute-couture ! Je suis bien curieux de voir les pièces qui découleront de cet imaginaire...

J'admets cependant qu'Edie Campbell à très largement sa place dans la campagne de cette collection, qui par ailleurs, est du Sarah Burton tout craché. Et, elle continue vraiment de briller dans l'accessoirisation de ces collections, et tout particulièrement en matière de coiffes...
RÉPONDRE
R.Il y a 3 ans
Je suis d'accord, Edie Campbell est parfaite pour la campagne. C'est vrai qu'on la voie beaucoup beaucoup, mais elle a des traits fin et un peu androgynes qui rappellent Cate Blanchett dans le film "Elisabeth" (et donc les canons de beauté anglais de l'époque).
Les robes sont vraiment super travaillées, pour moi elles ont plus leur place dans un musée Tudor...

PS : haha c'est moi ou Sarah Burton a une envie récurrente de masquer le visage de ses modèles ? :)
RÉPONDRE
....Il y a 3 ans
La collection a beau être une meringue indigeste et McQueen a beau devenir une caricature de mode, cette campagne attrape l'oeil.
RÉPONDRE
handMODEIl y a 3 ans
"meringue" je dirai "travaillée", "sophistiquée", "graphique"
"caricature", peut-être mais on a besoin de ce genre dans cette mode souvent aseptisée...
Après on passe à Gareth Pugh et là c'est ultra concept, on peut se perdre facilement..! ;)
RÉPONDRE
yukieIl y a 3 ans
Hypnotisant !
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
Haute Couture ! Haute Couture ! McQueen devrait passer à la haute couture et augmenter le niveau de McQ2.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 3 ans
Je ne sais pas si une Maison, un groupe même, prendrait le risque, de nos jours, de se lancer dans la Haute-Couture sans même en avoir trouver la clientèle, à moins de ne viser que la démarche marketing autour de la vitrine que ça peut être. IDK...
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
La maison Schiaparelli renaît de ses cendres, Christian Lacroix était à l'oeuvre. Je n'ai pas aimé. La clientèle se trouve quitte à débaucher chez la concurrence ou prendre des personnes bien infiltrées dans le milieu visé.
RÉPONDRE
Le CancreIl y a 3 ans
Cette campagne est hypnotique.Je l'aime beaucoup.
Au demeurant la débauche de travaux d'aiguille masque de moins en moins le défaut de créativité.
Certaine silhouette sont carrément maladroites.Je persiste à dire que que l'on est plus dans un travail d'enluminure du vêtement que dans une démarche créatrice.Je crains le pire pour ce label.
SB veut sans doute forger un style reconnaissable mais elle n'est que dans la redondance.
Il est triste de devoir sans cesse se retourner sur le travail d'un créateur défunt mais le génie ac les irrégularités dont il a pu faire preuve est malheureusement bel et bien parti ac MONSIEUR Lee Alexander Mc Queen.
RÉPONDRE
elianorIl y a 3 ans
Quel est intérêt de faire des vêtements qui sont clairement Couture alors qu'il s'agit de prêt à porter? On ne les retrouve même pas en boutique. Pourquoi ne pas faire un label Haute Couture comme il est dit plus haut? Quelqu'un peut-il m'expliquer?
RÉPONDRE
CohibaIl y a 3 ans
Parce que la haute couture n'est pas rentable et fait perdre beaucoup d'argent aux maisons de luxe.
Certaines d'entre elles gardent une ligne de haute couture pour l'image, mais elles se rattrapent avec les ventes grand public d'accessoires, parfums et cosmétique.

La stratégie commerciale de chez McQueen est excellente : donner l'impression qu'il s'agit de pièces de haute couture, sans avoir à en assumer les contraintes financières.

Par ailleurs, ce que j'aime dans cette campagne, ce sont les références explicites à la période élisabéthaine. Avec le succès de la série consacrée aux Tudors, là aussi, commercialement, c'est très bien vu.

Plus globalement, j'aime beaucoup ce qui est proposé aussi bien dans la ligne principale McQueen que dans la ligne secondaire MCQ. La seconde est vraiment beaucoup plus accessible quand aux prix, et les modèles sont nettement plus "easy going". Mais dans un cas comme dans l'autre, c'est toujours très féminin, avec des pièces fortes et beaucoup de poésie. Et puis, une identité culturelle britannique très affirmée. Une belle marque que j'apprécie de plus en plus au fil des saisons.
RÉPONDRE
elianorIl y a 3 ans
merci pour ces explications.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 3 ans
On m'a assuré, d'une source normalement fiable, que la Haute-Couture Dior étant rentable... J'avoue avoir été sur les fesses, mais il semblerait que mon interlocuteur soit véritablement sûr de lui. Alors, qui croire ?!
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
@Dimitri, Chanel est également rentable, Armani don la licence cosmétique est détenue par l'Oréal aussi... Valentino et Stéphane Rolland ont des clientes. Ils le disent fréquemment.Elie Saab a une excellente clientèle au Moyen-Orient.
Chez certaines maisons, c'est au-delà de l'image. Souvent, ces maisons sont moins visibles sur les red-carpet hollywoodiens et cannois mais font le plein de clientes venant des pays du Golfe où les mariages et autres occasions ne manquent pas !
J'apprécie de moins en moins la stratégie de McQueen, c'est ridicule.
En boutique, du moins dans les corners du Printemps, Bon Marché, on trouve souvent autre chose que ce que la maison valide comme pap lors du défilé. Ce n'est pas honnête. Pour la ligne secondaire, oui c'est très portable et peu inspirée. En septembre dernier, j'ai acheté une jupe en cuir des 70s, j'ai retrouvé la même à un détail près chez MCQ à 695 euros ! Autant faire de la couture, faire défiler le vrai pap et continuer l'aventure MCQ.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode