Défilé Burberry Prorsum - Automne/hiver 2010-2011

Avec son dernier show, Burberry Prorsum a rendu définitivement obsolète le modus operandi des traditionnelles fashion weeks. Il est vrai qu'entre la diffusion simultanée en streaming sur quelques 70 sites internet et la projection en 3D aux quatre coins du globe pour une poignée de privilégiés, jamais défilé de mode n'avait bénéficié d'une telle visibilité...
Défilé Burberry Prorsum 2011

Si Christopher Bailey peut d'ores et déjà s'enorgueillir d'être parvenu à imposer son propre schéma de diffusion des collections, il semble que celui-ci ne devrait pas tarder à faire école. Il faut dire qu'en s'octroyant enfin le droit de bénéficier de l'explosion des nouvelles technologies, la mode est entrée de plain-pied dans le 21e siècle...

Le show Burberry Prorsum restera ainsi certainement gravé dans les mémoires de milliers d'internautes fébrilement connectés, prêts à commenter en direct sur Twitter un défilé que l'on daignait enfin leur présenter en direct, mais aussi de centaines de journalistes invités à chausser une paire de lunettes 3D. Pour eux, il sera à jamais celui qui, en considérant comme dépassé l'ultra élitisme de la mode, osa ouvrir la boite de Pandore. Pour le meilleur et pour le pire...

En effet, s'il est louable de vouloir offrir la primeur de sa nouvelle collection à un plus large panel de spectateurs, il faudra néanmoins veiller à ce que ce genre de multi-présentation soit toujours aussi léché que celle de Burberry, afin de ne pas perdre une once de la magie auréolant jusqu'ici les fashion shows.

Défilé Burberry Prorsum 2011

En ce qui concerne la collection en elle-même, il semble que Christopher Bailey n'aurait pu offrir à ses nouveaux clients potentiels une meilleure introduction à l'univers Prorsum. Car si le trench a laissé la place à de nombreuses variations autour de la veste d'aviateur, cela n'a pas empêché l'assistance - qu'elle soit réelle ou virtuelle - de désirer ardemment chacune des pièces d'extérieur dévoilées ce mardi à Londres.

En réinterprétant les blousons militaires (en leur apposant volumes cropped pile dans l'air du temps et cols oversize multiples en shearling), Bailey est en effet parvenu à condenser les tendances majeures de l'hiver prochain, et ce tout en leur conférant un twist roots cosy des plus désirables.

Cela dit, il n'en oublie pas pour autant que ses clientes (Kate Hudson, Claire Danes, Leigh Lezark, Julia Restoin Roitfeld...) sont des jeunes femmes férues de contrastes romantiques. Il mixe ainsi ses vestes army à de délicates combinaisons de dentelle et à quelques jupes entravées, gainées de longuissimes cuissardes de cuir ou de python. La silhouette Burberry Prorsum dessine alors le parfait dress code de la prochaine saison, à savoir blouson cropped en shearling + robe chic drapée + cuissardes haut de gamme, le tout baigné de teintes army.

Défilé Burberry Prorsum 2011

Par ailleurs, parfaitement conscient de ce phénomène qui nous fait perdre tout sens commun face à la découverte d'une nouvelle collection, Bailey a décidé de nous offrir l'opportunité de précommander dès à présent - et ce durant 3 jours - ses plus que divins manteaux, profitant ainsi au maximum des avantages inhérents à son nouveau mode de communication.

À ce sujet, remercions les dieux de la mode d'avoir exclu de l'opération les très intrigantes bottes sanglées en peau retournée. En agissant de la sorte, ils ont sûrement évité le surendettement à bon nombre d'internautes...


Voir toute la collection : http://www.style.com/F2010RTW-BURBERRY
Partager l'article
Par Lise Huret, le 24 février 2010 dans Défilés
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
11 commentaires
Tous les commentaires
CaroIl y a 6 ans
un brin trop militaire pour moi...
Pour l'hiver prochain pourquoi pas, mais je trouve quelque part que ça fait très "Balmain" pour du Burberry. On dirait que l'on est plongé dans une nouvelle galaxie, post apocalyptique que je n'aime pas vraiment mais qui, j'ai l'impression, est en train de démarrer dès cet été pour envahir les podiums l'hiver prochain. D'autant plus que ce style est assez lassant, qui peut très vite partir sur du vulgaire. Bref, un look qui marchera surement mais qui n'apporte rien de nouveau à mon humble avis, du fait peut-être de cette lignée "mystique" d'avec Balmain (pas au niveau des formes, épaulettes et tout, mais plus au niveau thématique, notamment celle développée pour la collection printemps/été 10)
RÉPONDRE
CilouIl y a 6 ans
Rien de nouveau en effet, mais j'ai aimé.
RÉPONDRE
....Il y a 6 ans
Le Kaki, couleur de l'été et de l'hiver prochain!!
Sinon, une collection pas très originale mais très belle...elle permet de se concentrer sur les principales pièces: Les Manteaux!!TOus, je dis bien Tous sont désirables...bon, après certains models ne les mettent pas en valeur mais...ils sont à tomber (comme souvent chez Burberry)..Les Boots et les bottes sanglées:Parfaites..les cuissardes..non par contre..je trouve que ça tasse même certains looks...et puis, je suis dévouée aux cuissardes Chanel!

@Caro: C'est bizarre que tu ai eu cette impression..bon c'est sûr, c'est kaki et ouvertement un peu plus sexy que d'habitude mais, Burberry avant le trench et tout ça, ce sont des vêtements militaires ou d'inspiration..non??Je dirai plutôt un retour aux sources..lol
Après c'est sûr que c'est lassant avec la Balmainmania qui continue...

En tout cas, ta remarque me fait penser qu'aujourd'hui, on ramène tout à Balmain..
Roberto cavalli, Dundas, versace, Herver Leger font tous du sexy outrageux mais depuis la fameuse collection ete 2009..une minirobe est devenu "une copie de Balmain"...Pareil pour une veste de smoking épaulée que YSL propose depuis des saisons....
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
J'adore. Je prends tout, sauf les cuissardes. Dans mais rêves ...
J'ai profité des soldes Burberry pour m'offrir une paires de boots. Il ne me reste plus qu'à trouver un ersatz de leur blousons en peau lainée que je porterai sur un slim kaki.

PS : très réussie la présentation outerwear sur leur site ...
RÉPONDRE
LouIl y a 6 ans
Sublime, j'adore.
RÉPONDRE
G.Il y a 6 ans
ouaw juste génial. c'est moi ou ses défilés nous plongent systématiquement dans un univers tellement cohérent ?! Et chose rare: sans se répéter comme peut le faire un Decarnin, Bailey parvient à tracer un fil rouge très clair depuis qu'il est arrivé. j'attends avec impatience la semaine des hommes, ça doit etre juste fou... Le grand truc de Burberry, c'est aussi ça: sans signe ostentatoire ou quoi, un vêtement griffé B se reconnait immédiatement ! Les vestes à grand revers de mouton et les bottes mouton/lanière vont faire fureur j'en suis certain.
RÉPONDRE
Miss BBIl y a 6 ans
les couleurs font un peu cracra
RÉPONDRE
MIl y a 6 ans
Je suis d'accord avec Caro un brin trop Balmain mais quand même chapeau pour les manteaux et les vestes. Ca change du bon vieux trench classique de Burberry.
RÉPONDRE
A.Il y a 6 ans
Je sais pas si c'est fait exprès, mais les manteaux sont presque identiques à ceux du défilé Burburry Prorsum homme !
RÉPONDRE
....Il y a 6 ans
@A. : Oui, c'est presque identique, mais c'est pour créer une cohésion entre les collection...c'est la même cose chez Gucci, D&G, Dolce & Gabbana, Prada..si tu remarque§
RÉPONDRE
MaudIl y a 6 ans
Toujours réussi mais moins "Prorsum" à mes yeux, ça manque malgré tout de coupes "trench" revisitées à merveilles et je trouve le romantisme/la mélancolie habituelle des collections de Bailey absents de celui-ci. Et c'est bien dommage !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode