Défilé Burberry Prorsum - Printemps/été 2013

Alors que les chiffres de vente de Burberry accusent une légère baisse, Christophe Bailey n'en continue pas moins d'afficher un optimisme débordant, qu'il matérialise via une collection empruntant aux friandises leurs couleurs sucrées et aux emballages de ces dernières leurs reflets métallisés...
Défilé Burberry Prorsum 2013
Recouvrant ses robes et body aux reflets "Quality Street" de manteaux cocoon directement inspirés de ceux de Cristobal Balenciaga, Christopher Bailey nous livre cette saison un vestiaire aux aspirations "joyful", un brin contrariées cependant par des volumes pas toujours parfaitement maitrisés.

Il est vrai que si les robes et vestes aux gimmicks corset esprit Mugler ainsi que les trenchs aux drapés iridescents, dégradés grenadine, teintes champagne, cuir métallisé coloré et dentelle mordorée se verront certainement plébiscités par les clientes de la maison, certaines pièces imaginées par Christopher Bailey n'en laissent pas moins perplexes...
Défilé Burberry Prorsum 2013
On pense notamment aux mini capes (du simple chauffe-épaule à la coque en plexi en passant par le trench ultra cropped), aux versions miniaturisées du blouson de base-ball (qui mirent quelque peu à mal l'allure des silhouettes burberriennes), à la veste-bar maladroitement réinterprétée ou encore au manteau cocon satiné bordeaux (qui cadre finalement assez peu avec la grammaire Burberry Prorsum).

Sans parler de la dentelle vert gazon des trenchs et robes, qui aurait certainement gagné à se voir un brin plus travaillée...
Défilé Burberry Prorsum 2013
D'ordinaire plus inspiré, Christopher Bailey semble avoir cru ici qu'il lui suffirait de surexploiter un gimmick créatif (l'effet "cropped") et de faire moult emprunts aux grands couturiers (Christian Dior, Cristobal Balenciaga) pour donner naissance à une collection bankable. Un choix discutable, au vu du manque de cohérence du vestiaire Burberry Prorsum...

Reste cependant les accessoires qui, entre escarpins compensés et sacs mêlant plexiglas coloré et python, ne devraient pas faire long feu sur les étals du nouveau flagship de 4000 m² inauguré récemment par Burberry au 121 Regent Street...

Voir toute la collection : http://www.style.com/S2013RTW-BURBERRY
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 septembre 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
11 commentaires
Tous les commentaires
Mlle CIl y a 4 ans
Je suis super déçue par ce défilé. D'ordinaire Burberry Prorsum c'est mon coup de coeur londonien et là je trouve ca plan plan...
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
J'ai eu l'impression de voir plusieurs collection en même temps. Les robes et la partie métallisée hyper travaillée du début fait terriblement mal aux yeux. Après, c'est plus plaisant.
Ce que j'ai aimé au final: les looks 29 et 32. La jupe métallisée portée par Kinga sur la 3eme photo est plutôt cool (portée sans le reste). J'aime surtout les mixs de couleurs et c'est peut-être cela la force de la collection. Porter du jaune avec du beige et du rose poudré...etc. Ce sont des couleurs qu'on est plutôt habitué à voir chez Prada donc ça sonne frais chez Burberry.
J’espérais que les chaussures soient des escarpins. LA GROSSE DÉCEPTION EN DÉCOUVRANT DES COMPENSÉES.

Dans l'ensemble, je suis assez déçue quand même. Bailey semble avoir trouvé la formule du succès et n'a pas l'air de vouloir la changer. C'est dommage.
RÉPONDRE
Flo'Il y a 4 ans
Assez horrible, on est loin du charme habituel des défilés Burberry. Sérieusement il a voulu faire des robes de bals de prom ?
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
Haha, bien vu !
RÉPONDRE
julietteIl y a 4 ans
C'est clairement plus difficile à porter qu'avant, moins pragmatique, plus conceptuel, mais un peu de changement ne fait pas de mal. Je ne sais pas encore si j'aime ou pas, il va me falloir un peu de temps pour digérer tout ca, un peu comme les défilés Prada.
RÉPONDRE
SheighIl y a 4 ans
Tout simplement raté! L'effet "Quality street", j'espère restera très loin de nos mémoires!
A l'année prochaine !
RÉPONDRE
hélénaIl y a 4 ans
Ah oui mais non... c'est raté !
RÉPONDRE
ClaireIl y a 4 ans
Un visa pour l'oubli, vraiment décevant !
RÉPONDRE
CohibaIl y a 4 ans
Il y a quand mêmeun point très positif dans cette collection : les escarpins (ceux des trois derniers visuels). Pointus, compensés, pas trop hauts, avec une bride autour de la cheville qui met en valeur la jambe. Ils ont l'air parfaits.
Pour le reste, c'est vraiment dommage que Chistopher Bailey se soit éloigné de l'esprit si frais et romantique qu'il a pour habitude d'insuffler à chaque collection.
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Ce sont des compensées. J’étais tellement heureuse de les voir. Je me rêvais déjà les portant. Énorme fût ma déception en découvrant la mascarade!
RÉPONDRE
Kawette Il y a 4 ans
un vrai festival de jolies couleurs brillamment combinés, n'empêche, collection diversifiée dans la mesure où dans l'ensemble, on en ressort avec 3 ou 4 coups de coeur (voire plus)! loin de ce que fait Chris Bailey d'habitude mais tellement rafraîchissant, moi c'est encore les sacs que je kiffe le plus :D
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode