Veste militaire Haider Ackermann

En plaçant le kaki au coeur de ses looks les plus percutants, le gotha fashion a confirmé son statut de "it" couleur des prochains mois. Or, les chaudes parkas olive - véritable fer de lance de la tendance - étant appelées à disparaître dès l'arrivée des beaux jours, il est temps de leur trouver une remplaçante un rien plus légère, susceptible de militariser nos toilettes printanières. Dans ce contexte, le frac en cuir souple d'Haider Ackermann pourrait bien en séduire plus d'une...
Veste militaire Haider Ackermann

A en croire la collection printemps/été 2010 de Christophe Decarnin, le frac serait sur le point de remettre en question l'hégémonie du blazer dans nos dressings. Cela dit, si la capacité de Balmain à ériger en tendances ses points forts saisonniers ne peut être contestée, les vestes mi-frac mi-queue-de-pie ayant émaillé son vestiaire devraient tout de même rencontrer quelques difficultés à descendre dans la rue.

Il est vrai que la découpe même du vêtement n'est pas des plus faciles à apprivoiser. Les décorations ostentatoires ornant les épaules peuvent en outre rapidement tourner à la caricature, sans parler du fait que ladite veste tassera les plus petites et laissera la plupart des modeuses dans le flou quant au dress code à lui faire adopter. Malgré tout, les Zara & Co devraient pouvoir en tirer facilement quelques pièces accessibles, donnant ainsi aux modeuses l'envie d'étrenner la dernière lubie Decarnin...

Or, tout laisse à penser que la copie de ce genre de pièces risque de s'avérer hasardeuse ; il suffira que leur coupe ne soit pas des plus affûtées et que le gimmick des décorations se voit repris en mode "cheap" pour que le résultat frise la caricature.

Dès lors, si l'on désire se frotter au frac, il est conseillé de bouder Balmain (trop premier degré), de snober la grande diffusion (parfois peu subtile) et de chercher son bonheur chez ceux, plus modérés, qui auront eu le chic de s'inspirer de l'habit de nos anciens généraux - sans pour autant négliger l'aspect prêt-à-porter.

On pense notamment à Haider Ackermann qui, en orientant l'esprit du frac vers l'épure la plus totale, lui donne la possibilité de s'inscrire dans une garde-robe casual. Taillée dans un cuir ultra fin, cette veste aux basques à peine suggérées se veut alors élégante, tout en distillant un doux parfum army.

Son cuir luxueux et ses poches roots lui permettront par ailleurs d'être porté aussi bien en mode smart que plus décontracté. Le soir, on pourra ainsi à lui adjoindre un slim en cuir caramel et un top cropped à sequins glitter 3.1 Phillip Lim, tandis que la journée c'est en denim patte d'eph', sabots Chanel et tee-shirt loose nude ou en skinny rose pâle Acne, tee-shirt loose gris et sneakers argent DKNY que nous l'arborerons...


Veste militaire Haider Ackermann, 2075 € chez Luisa Via Roma :
http://www.luisaviaroma.com/prodId=A7U21
Partager l'article
Par Lise Huret, le 04 mars 2010 dans Wanted
Vous aimerez également
La veste kaki, mode d'emploi
Il y a 7 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
La superposition de vestes
Il y a 3 ans - 24
EN SAVOIR PLUS
Veste
Il y a 3 ans - 28
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
pamprenelleIl y a 6 ans
Épurée juste comme il faut pour être portable, tu as tout à fait raison, cette veste-frac fait la différence avec les vestes Balamin over-surchargées...
RÉPONDRE
PatouIl y a 6 ans
L'absence de petit col et de boutons me gêne ... Quand au prix, il m'indispose.
RÉPONDRE
AmbrineIl y a 6 ans
Effectivement le prix ... ! Cette veste est très jolie mais aussi incroyablement simple ! :/
RÉPONDRE
MaudIl y a 6 ans
Dingue comme la coupe d'un vêtement peut conférer une classe incroyable à celle qui le porte ! Ajoutez à ça un peu de kaki et épurez ! splendide !
RÉPONDRE
DiannIl y a 6 ans
Wow.
effectivement la coupe est parfaite, mais je ne pense pas qu'elle vaut les 2075 euros qu'elle coute --'
RÉPONDRE
lisalaIl y a 6 ans
La tendance army on en entend parler partout. du militaire, du militaire, du militaire, du militaire...est-ce que je suis la seule à trouver cela extrêmement dérangeant? comment-on ériger en tendance un "look" aussi lourd de sens et aussi connoté? moi je trouve ça malsain, de se pâmer sur des dégaines "army", pour utiliser le terme qu'affectionne tant Coco, comme si l'univers guerrier et militaire et tout ce qu'il implique pouvait être recyclé aussi facilement en prêt-à-jeter pour fashionistas décérébrées. Je ne sais plus qui disait que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme", eh bien je pense, en tant qu'amoureuse de la mode, que c'est exactement pareil pour la mode.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode