Le pull alpin

Cette saison, la mode s'amuse à envoyer les fashionistas aux sports d'hiver, et ce sans même leur faire prendre le train pour Bourg Saint Maurice. À en croire certains designers, c'est en effet sur le pavé urbain que la panoplie de la parfaite petite montagnarde trouvera sa meilleure expression...
Le pull alpin

Sur les podiums de l'automne/hiver 2010-2011, entre moon boots (chez Chanel) et hiking boots (chez les autres), on ne compte plus les clins d'oeil à un univers à mille lieues de celui de la citadine. Cela dit, ces multiples détails puisés dans le lexique de la montagne s'intègrent au final plutôt bien au dress code de cet hiver, apportant ce qu'il faut de fantaisie roots à une garde-robe minimaliste ayant parfois tendance à se prendre un peu trop au sérieux.

Dès lors, si D&G, Rag&Bone ou encore Proenza Schouler proposent effectivement des vestiaires saupoudrés de références à la vie en haute altitude, ces dernières s'intègrent à des looks n'ayant souvent plus grand-chose à voir avec ceux que l'on peut croiser dans un petit village de montagne.

En effet, afin de pallier le manque évident de sex appeal du pull alpin et de ses motifs tantôt complètement régressifs, tantôt juste géométriques, les designers n'hésitent pas à bouleverser ses habitudes en troquant ses traditionnels compagnons - fuseaux, doudounes, bonnets de ski - pour des atours bien plus inattendus.

Le pull alpin

Chez D&G, Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont ainsi beau traiter de manière fort premier degré le thème de la montagne, ils n'en édictent pas moins un nouveau dress code pour les fameux pulls alpins. Ces derniers se voient en effet associés à quelques jupes de mousseline translucide qui, si elles ne sont pas directement transposables à la rue, ouvrent néanmoins de nouvelles perspectives stylistiques pour les pulls estampillés de caribous...

Dans le même temps, chez Rag&Bone, les pull-overs fleurant bon les descentes enneigées se déclinent en volume cropped, ce qui leur permet de se superposer à quelques chemises et ainsi de gagner en urbanité. Enfin, les Proenza Schouler les envisagent quant à eux en mode punk-chic.

Conforté dans l'idée que le pull alpin est bel et bien en phase de quitter son chalet, on n'hésite donc plus à le faire twister au contact des duos pantalons seventies/blouson en cuir, trench classique/slim 7/8 ou encore jupe glitter/brogues...


Pull Rag & Bone : http://www.net-a-porter.com/97533
Pull D&G : http://www.net-a-porter.com/77158
Partager l'article
Par Lise Huret, le 15 octobre 2010 dans Mode d'emploi
Vous aimerez également
Pulls - Tendances automne/hiver 2016-2017
Il y a 1 mois - 13
EN SAVOIR PLUS
Le parfait pull seventies sportswear
Il y a 3 mois - 48
EN SAVOIR PLUS
Comment porter le pull rouge ?
Il y a 3 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
17 commentaires
Tous les commentaires
véroniqueIl y a 6 ans
Celui de gauche à la rigueur, celui de droite no way.

Merci Coco pour cet article pour cette tendance que je ne comprend pas, mais que je suis du regard (j'suis une frileuse de 1ère). Après tout la mode c'est la mode ;)
RÉPONDRE
TitouIl y a 6 ans
ce genre de pièce doit être franchement retravaillé à la taille, comme chez d&g.
en fait c'est une pièce hyper sophistiquée pour réussir à l'extraire de sa condition initiale. donc ça m'étonnerait que cette tendance du podium s'affiche dans la rue de façon significative...
RÉPONDRE
FioIl y a 6 ans
j'adoooooooore il m'en faut un !
RÉPONDRE
The Working GirlIl y a 6 ans
Moi aussi j'ai du mal à accrocher à la tendance.
C'est mignon, mais en dehors de la perspective d'un dimanche cosy en hiver, je ne me vois pas porter ce genre de pull.
Suis trop premier degré, sûrement!!
RÉPONDRE
CamsIl y a 6 ans
Je trouves ces pulls plutôt jolis (sauf celui de droite) et ils doivent être telleeeeement confortables ! J'opterai pour un maxi gilet ceinturé taille haute je penses ! :)
RÉPONDRE
andreaIl y a 6 ans
cette tendance est pour moi ! Quand ils sont portés avec des pièces plus chic, ces pulls deviennent vraiment canons.
RÉPONDRE
SafIl y a 6 ans
J'adhère depuis un hiver. C'est agréable et chaud, mais ça reste quelque chose à porter avec modération et ça ne va pas du tout à tout le monde, encore plus si on risque d'autres couleurs plus voyantes.
RÉPONDRE
ZoéIl y a 6 ans
Totallement daccord avec Andréa, ce pull peut etre magnifique avec les accesoires qui vont bien. Mais, ils coutent un petit peu chers pour moi, j'en ait vu un magnifique mais il etait à 95 euros, personellement, je ne peux pas investir autant dans un pull. Sinon, je suis extremement contente que ce pull revienne.
RÉPONDRE
ReverieIl y a 6 ans
À Titou>
Regarde un peu les magazines de mode japonaise : ils sont partout et magnifiques, les morceaux d'inspiration nordique !
RÉPONDRE
CélineIl y a 6 ans
Moi je suis totalement, je trouve les motifs amusants donc je suis pour!
RÉPONDRE
mathildaIl y a 6 ans
J'aime ! Mais pas tous les modèles et pour ceux qui n'aime pas : la mode est un éternel recommencement !
RÉPONDRE
hanokeIl y a 6 ans
J'adore les motifs avec les rennes, c'est trooop mignon :)
RÉPONDRE
EmmaIl y a 6 ans
C'est la grande Lynn Yeager qui serait aux anges ,elle affectionne depuis longue date les pulls à motifs de Rennes et autres Jacquards alpins et ça lui va à ravir.
Je préfère personnellement le cardigan alpin associé à une petite robe en soie délicate je m'y vois déjà ,à ces boots de randonnées à talons qu'on voit aussi beaucoup cet hiver.
RÉPONDRE
PalomaIl y a 6 ans
Ouais bien pour le Québec c'est parfait...il commence a faire frète !!
RÉPONDRE
RosieIl y a 6 ans
Moi j'adhère totalement.
RÉPONDRE
najwa27Il y a 6 ans
Ce que la mode devient de nos jours... Et bien moi j'aime pas! (sauf 1,2 modèles vus quelque part) Le reste, c'est immonde. Par contre, ci tout le monde commence a en porter...
RÉPONDRE
Fashion Girl !Il y a 6 ans
J'adore celui de Proenza Schouler ! Après il faut bien le porter c'est sur , sinon on dirait qu'on part au ski Moi je dis "oui" au pull de montagne ! :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode