Ballerines Maloles - Automne/hiver 2012-2013

Plébiscité aussi bien par les élégantes "edgy" que sur les défilés Yves Saint Laurent, Jil Sander ou House of Holland, l'imprimé pied-de-poule fait actuellement son retour sur le devant de la scène. Un état de fait qui n'aura pas échappé à la créatrice des ballerines Maloles, qui décida d'offrir à ce dernier une place de choix au sein de son opus automne/hiver 2012-2013...
Ballerines Maloles

L'imprimé pied-de-poule a beau rimer chez certaines avec garde-robe "dadame" et vestes vieillottes, les modeuses averties savent que ce motif noir et blanc contribua aux grandes heures du New Look (le premier best-seller de la maison Dior fut ainsi un tailleur pied-de-poule).

Un background prestigieux qui permet à cet imprimé de se voir régulièrement sollicité par les créateurs, d'Alexander McQueen (qui en fit le point d'orgue de sa collection automne/hiver 2009/2010) à Stefano Pilati (qui lui conféra une allure contemporaine en le mixant à un adorable petit blouson) en passant par Henry Holland (qui le conjugua récemment en mode multicolore).

Ballerines Maloles

Audacieux, ce nouveau traitement du pied-de-poule ne tarda pas à susciter l'intérêt des fashionistas pointues, qui n'hésitent plus aujourd'hui à l'intégrer au sein de leurs looks. Rien d'étonnant dès lors à ce que Maloles Antignac ait choisi pour la rentrée 2012 d'imprégner ses créations de ce graphisme cher à Audrey Hepburn...

Et si l'on n'est pas forcément convaincu par les slippers en lainage pied-de-poule (qui tiennent davantage de la pantoufle d'intérieur que du soulier trendy), les ballerines arborant ces mêmes petits "carrés" noir et blanc se révèlent quant à elles aussi chics que délicieusement élégantes.

Ballerines Maloles

Qu'elles soient bordées d'un large biais en cuir, décorées d'un noeud en vinyle ou travaillées en mode bi-matières, les ballerines Maloles nous permettront, de par leur discrétion finement girly, de frayer avec le pied-de-poule en toute sécurité.

Au quotidien, on les mixera sans hésiter à des pièces urbaines un brin rock, susceptibles de faire ressortir leur dimension rétro. Elles se marieront ainsi parfaitement à un slim 7/8 légèrement déchiré, à un perfecto étriqué, à une mini-jupe adoucie au contact d'un maxi gilet en laine angora ou encore à certains modèles léopard...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 28 juin 2012 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
Wanted : des ballerines pointues à brides
Il y a 1 an - 10
EN SAVOIR PLUS
Wanted : une paire de babies à paillettes
Il y a 2 ans - 29
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
6 commentaires
Tous les commentaires
oilNetraIl y a 4 ans
Belle utilisation du pied de poule, c'est sympa de le voir un peu plus souvent. Surtout qu'ici ce n'est pas du YSL...
RÉPONDRE
ClémentineIl y a 4 ans
Les premières sont superbes, les autres beaucoup moins je trouve.
RÉPONDRE
SandrineIl y a 4 ans
Elles ont super chics surtout les premières. A priori je n'aime pas trop le pied de poule mais là comme cela en petites touches je trouve que ca rend bien. Ce me donne même envie de me les offrir ces ballerines Maloles ( bien plus résistantes d'ailleurs que les Repetto !)
RÉPONDRE
Aurélie Il y a 4 ans
D'ordinaire "allergique" au pied de poule,là j'adhères totalement ;) moi je les vois associées à un pantalon chino noir avec un top loose gris chiné à manches courtes et un perfecto noir bonne ou mauvaise idée Coco?
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 4 ans
Très bonne idée :)
RÉPONDRE
jeaneIl y a 4 ans
C'est vrai que c'est plutôt réussi... merci pour l'article.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode