Panier en osier - Jeanne DamasPanier en osier - Atelier DoréPanier en osier - Débora RosaPanier en osier - Collage Vntage

Tendances été 2018 : idées de looks

Entre les pages mode des magazines , les choix stylistiques des influenceuses en vue et les vitrines des Zara et consorts, difficile de synthétiser en quelques looks ce que nous sommes censés porter cette saison pour inscrire notre allure dans l'air du temps. J'ai donc décidé de vous composer quelques looks "été 2018" pour les jours de "page blanche fashion"...
Panier en osier - Jeanne Damas

Étape 1 : Il apparaît discrètement dans le paysage


Une fringante Parisienne à la célébrité en devenir - et qui travaille avec subtilité sa ressemblance avec Jane Birkin - l'arbore nonchalamment. Intéressant et non dénué de fraîcheur, l'effet déclenche une micro alerte dans notre lobe frontal gauche : et si le panier en osier pouvait se muer en sac à main ? L'idée nous effleure l'esprit, puis s'envole...

Étape 2 : Il fait son entrée au sein des collections en vue


La jeune femme a entre-temps gagné ses galons de "baby icône" et c'est en partie à elle que l'on doit l'engouement des créateurs pour les contenants en paille. Et si le grand public reste encore hermétique au charme seventies de ces derniers, nos papilles esthétiques sont quant à elles emballées par leur saveur bohème citadine...
Panier en osier - Atelier Doré

Étape 3 : Du désir à l'acquisition


Quelques mois plus tard, on réalise que l'on n'est pas la seule à avoir envie de mixer nos slingback à un panier de pique-nique : les éditos des magazines font en effet la part belle aux modèles en osier. Bien décidée à ne pas laisser le phénomène de tendance galvauder notre coup de coeur initial, on file dans le Luberon afin de s'offrir une pièce authentique. Une fois revenue dans la capitale, on l'adopte au long cours : du métro aux allées du Luxembourg en passant par le marché des Enfants-Rouges, il ne quitte plus notre bras.

Étape 4 : L'installation de la tendance


Les choses se gâtent lorsque ledit accessoire se met à gagner en visibilité. On le voit ainsi aussi bien sur les podiums que posé aux côtés des cafés crèmes du Flore. De semaine en semaine, notre panier adoré croise de plus en plus souvent ses congénères lors des lancements presse et autres petites fêtes intéressées dont le milieu a le secret. Ce qui n'était à l'origine qu'un trait stylistique inspiré de la jolie influenceuse parisienne se mue doucement - mais sûrement - en phénomène moutonnier. L'affection que nous portons à notre accessoire fétiche se met à décroître dangereusement...
Panier en osier - Débora Rosa

Étape 5 : Les marques en vogue se mettent à le décliner en mode luxe


Entre les jeunes griffes faisant du panier leur produit d'appel et les marques de luxe l'inondant de valeur ajoutée, celui-ci est désormais au sommet de sa splendeur. Il n'y a cependant pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne : surexposé sur Instagram, où les influenceuses n'en finissent pas d'exploiter sa caution "champêtre", le panier achève de perdre en fraîcheur. L'osier tressé du nôtre commence d'ailleurs à nous donner la migraine et l'on finit par l'offrir à notre nièce qui rêve de devenir l'assistante d'Adenorah.

Étape 6 : L'overdose


L'objet de nos désirs passés s'est mué en répulsif. La grande distribution a achevé de le rendre banal et sa surreprésentation au sein de notre fil Instagram nous déclenche des crises d'urticaire. On en vient à se demander comment on a pu trouver du charme à ce sac seau au premier degré navrant, au jonc d'osier peu compatible avec nos robes en soie et à la "non-flexibilité" problématique lors des heures de pointe dans les transports en commun. On a d'ailleurs coupé les ponts avec notre nièce, tant la simple vue de notre ex-panier a tendance à nous rendre neurasthéniques...
Panier en osier - Collage Vntage

Étape 7 : On oublie tout et on recommence


Tiens, les tongs de Sophie Fontanel… C'est affreux, mais pratique, et cela change des Birk'. L'image s'imprime alors dans notre inconscient et… vous connaissez la suite !
Partager l'article
Par Mai Hua, le 25 décembre 2012
Aucun commentaire
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode