Pull GucciPull Valentino

Pulls - Tendances automne/hiver 2016-2017

2513
À l'heure où blouses victoriennes et chemises en denim ne suffisent plus à maintenir notre température corporelle aux 37°C réglementaires, il est temps de se plonger dans les tendances maille de l'automne/hiver 2016-2017, afin de réussir à allier confort et air du temps...
Pull Gucci

Le pull à volants


Des blouses victoriennes aux amples robes bohèmes, les volants cannibalisent cette saison la moindre surface vierge et militent contre les dernières réminiscences minimalistes : à eux l'opulence, le kitsch, mais aussi la douceur et le confort. C'est ainsi qu'on les retrouve de manière relativement inédite au sein de l'offre maille de saison. La thématique volants s'y voit scindée en deux familles, avec d'un côté les "discrets", chez lesquels la maille ne fait qu'onduler en bordure de col ou en bas de manches (Chinti and Parker), et de l'autre les "opulents", où la maille se la joue décomplexée à coup d'asymétrie (Paper London, Philosophy), de multiplication (Co) ou encore d'emplacement insolite (Victoria Victoria Beckham).

Dans la pratique


On évite les volants "flagada" et mal placés.
On profite des pull-overs à volants discrètement victoriens (voir ici, ici et ) pour dérider subtilement le combo jean mom/bottines.
On délaisse les pièces premier degré au profit de modèles dotés d'un peu plus de caractère.
On se sert des volants pour étoffer les parties de notre corps que l'on juge trop petites/minces (poitrine, bras...).

Le pull de ballerine


L'univers de la danse classique étant cette saison plus que jamais en odeur de sainteté, on pouvait s'attendre à retrouver aux côtés des ballerines revisitées et autres tutus longs le fameux pull légèrement ample et court permettant aux danseuses de s'échauffer sans prendre froid. Et s'il se portera idéalement avec une pièce taille haute (Vika Gazinskaya, Protagonist), on n'hésitera également pas à associer ledit pull à un body et à un pantalon large descendant sur les hanches.

Dans la pratique


À la texture sweat, on préférera une maille dense (voir ici et ), de manière à contourner la dimension sportswear de ce genre de top.
Pull Valentino

Le pull rouge


De nature casual, le pull-over apprécie de se voir décliné dans des teintes fortes le sortant de son anonymat. Cette saison, c'est ainsi avec délectation qu'il fusionne avec les pigments glamour du rouge afin d'apporter chaleur et caractère à nos looks automnaux. Et si l'on pourra marier le pull rouge à des jupes noires piquées de motifs blancs (afin de coller aux influences nineties berçant actuellement l'air du temps), c'est en l'associant à des teintes moins attendues que le noir que celui-ci révélera son plein potentiel. On pensera ainsi à le mixer à un pantalon large en velours côtelé chocolat, mais aussi à le glisser sous un pardessus kaki, dans un jean large bien brut ou dans une jupe satinée rose.

Dans la pratique


Plus que la forme, c'est la teinte rouge dudit pull-over qui devra être choisie avec le plus de précautions (ce modèle me semble parfait).

Maille Belle Epoque


Détail phare des toilettes de la fin du 19e siècle, les manches gigot viennent régulièrement piquer l'imaginaire des designers, qui voient dans cette coupe audacieuse un bon moyen de booster vestes, blouses et autres manteaux. Pour l'automne/hiver 2016-2017, ce sont cette fois-ci les pull-overs qui bénéficient de cette ampleur ciblée et affichent des manches généreusement bombées. Et si Alessandro Michele et Christophe Lemaire semblent juger que la manche gigot ne se suffit pas à elle-même en la greffant à des modèles complexes, c'est travaillée en mode minimaliste (Mugler) qu'elle se révèle la plus attirante.

À noter également


L'esprit "encolure Bardot" de l'été 2016 se prolonge au sein de l'offre maille de l'automne/hiver 2016-2017. Sensuel en diable, ce genre de pull-over appréciera de se voir apaisé à coup de volume oversize (Acne) ou de teinte inattendue (Opening Ceremony).
Le pull torsadé apprécie de voir sa nature classique légèrement twistée par Isabel Marant (voir ici et ).
Le pull à basques permet de redessiner la silhouette (Calvin Klein).
Multipliant couches et ouvertures et jouant sur les longueurs, certains pulls revendiquent un dress code multiple… (Joseph)
Les houppes sont appelées à remplacer les franges… (Vanessa Bruno, Toga)
Le zip frontal offre une dégaine sportswear aux pull-overs (J.W.Anderson).
Les modeuses économiseront pour s'offrir un pull Gucci moins vu que les mocassins mais tout aussi reconnaissable (voir ici, ici et ).
Les manches trop longues permettent de faire l'économie d'une paire de gants (voir ici et ).
Le pull oversize se glisse sur le devant des pantalons, jeans et autres jupes.
Le style "lambeaux asymétriques" fait - malheureusement - école (Balenciaga, Alexander McQueen).
Alors que l'humeur du moment est à l'improbable, les pull-overs n'échappent pas aux puzzles insolites ainsi qu'aux broderies taguées ou arty (voir ici, ici et ).
Le pull bleu azur ne demande qu'à se voir accompagné de teintes cappuccino, ocre ou encore bordeaux.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 24 octobre 2016 dans Les tendances
Vous aimerez également
Wanted : un pull chic et douillet
Il y a 3 mois - 21
EN SAVOIR PLUS
Le parfait pull seventies sportswear
Il y a 6 mois - 48
EN SAVOIR PLUS
Comment porter le pull rouge ?
Il y a 6 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
13 commentaires
Tous les commentaires
DedelerequinIl y a 4 mois
Serai-je donc la seule à ne pas succomber à ce flot de volants ...😓
RÉPONDRE
WatsonIl y a 4 mois
Je ne suis pas fan non plus. Ca ne me va pas. J'ai l'impression que ça déséquilibre ma silhouette étant déjà pas bien large du bas du corps.
Vivement les volants sur les fesses ;)
RÉPONDRE
WatsonIl y a 4 mois
*n'étant
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 mois
Je passe mon tour aussi, je trouve que ça fait vieillot / ridiculement précieux..
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 4 mois
Non, pas du tout ! Les volants et autres manches gigot ne sont pas ma tasse de thé ... Le seul qui trouve grâce à mes yeux est le bleu ciel torsadé chez Zalando.
RÉPONDRE
CocoIl y a 4 mois
Merci Lise pour ce tour d'horizon des pulls :-)

Moi qui suit une grande frileuse, mon métabolisme ne me permet pas d'aborder l'hiver vêtue d'une simple blouse. Je suis donc obligée de porter pendant plus de la moitié de l'année un gros pull.. Autant bien les choisir.

J'ai trouvé dans le pull à volants une bonne alternative à mon inépuisable pull irlandais - bien plus féminin et élégant. Le mien vient de chez Ulla Johnson, c'est le Maritza il est en cachemire tout doux (je me retiens de ne pas le porter tous les jours) <3
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 4 mois
Pour moi le top de ma liste sera l'encolure Bardot! Le modèle Acne est sublime mais horriblement cher, je vais devoir continuer ma recherche.
RÉPONDRE
Chelbabi wassila Il y a 4 mois
Il a fait près de 40 degrés aujourd'hui à Alger, je t'avouerai que j'ai eu du mal à arriver au bout de ta sélection qui me parlera d'avantage en janvier, mais je prend note, j'aime beaucoup le pull rouge de Cos et les pulls à volants.
RÉPONDRE
nounaIl y a 4 mois
Je fonce chez Cos acheter ce magnifique pull rouge, simple, belle matière et couleur parfaite !! Merci Lise pour ce très bon article
RÉPONDRE
Caroline in ParisIl y a 4 mois
Jolie selection, merci pour cet article Lise. Tu as un doublon dans l avant dernier article même pull sur les 2 liens ici ici....juste un détail..
J aime bien ces pulls aux manches gigots ou autre originalités le problème parfois avec ce type de pièces c est qu elles se glissent difficilement sous une veste ou manteau trop ajustés... et sinon le pull chauve souris fera t il aussi sont comeback? Je parierai bien dessus!! Bonne journée!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
C'est vrai que les manches gigot ne sont pas très faciles à porter sous un manteau ... A moins que ce dernier soit oversize ;)

Le pull chauve souris ? Pourquoi pas !
RÉPONDRE
Caroline in ParisIl y a 4 mois
et je dis pas ça parce que c est Halloween...arf arf arf! ;-)
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
si je puis me permettre, le pull de ballerine, pour moi, c'est un vieux collant percé à l'entrejambe, pour enfiler la tête, et les jambes font les bras... comme ça le buste est au chaud et surtout, on évite le pull qui gigote de partout :-)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode