Chronique #83 : Force et estime de soi

14458
À l'heure des bilans annuels, il est temps pour moi de vous parler de ce challenge physique aux vertus psychiques qui depuis quelques semaines change doucement ma vie...
Alexander Yakovlev
Il y a quelques mois, j'ai réalisé à quel point la perception très aléatoire que j'avais de mon corps pouvait parasiter mon quotidien. J'avais beau courir régulièrement sur un tapis de course, effectuer des salutations au soleil et ingurgiter quotidiennement un green juice fait maison, rien n'y faisait : le matin, c'était la roulette russe dysmorphophobique.

Le fait de sentir mon corps fatigué, gonflé, mou et inefficace obscurcissait mes pensées, amoindrissait ma joie de vivre, brouillait ma confiance en moi. Autant de désagréments qui finissaient par me rendre irritable et abaissaient considérablement ma capacité de travail (surtout mon imagination et ma motivation).

Mais que faire ? Les psy, j'avais donné. Les cours de barre fitness qui m'avaient tant fait de bien à Vancouver étaient dispensés à l'autre bout de la ville. J'étais un peu perdue...

Jusqu'au jour où, en sortant de la crèche de Charles, je remarquai une enseigne qui m'intrigua : "KX Yorkville : gym/clinic". Après m'être renseignée via leur site internet, je décidai, séduite par leur approche de la pratique sportive, de prendre rendez-vous pour un entretien. Pendant une heure, nous y parlâmes vitamines, carences, alignement du corps, importance des protéines, masse musculaire... J'avais l'impression d'être enfin face à quelqu'un qui pouvait m'aider à me faire me sentir forte et fière de mon corps.

Nous décidâmes alors de partir sur un programme de trois mois, à raison de 3 séances par semaine avec un coach personnel. L'objectif étant de :
Me redonner confiance en moi.
Sentir mon corps performant.
Supprimer ma fatigue.
Apaiser mon sommeil.
Inverser la proportion masse grasse/masse musculaire.
Une fois la masse musculaire acquise, la travailler en mode "danseur" plutôt que "crossfitter".
Diminuer ma rétention d'eau.

Point de vue alimentation, j'ai refusé dès le départ toute contrainte restrictive (je n'ai pas de poids à perdre et la restriction me mène tout droit à la compulsion). Pas de restrictions donc, mais des ajustements. Je devais consommer des protéines animales à chaque repas (viande rouge matin et midi, viande blanche le soir). Dans l'idéal, on me conseilla de déguster au saut du lit un steak de bison nourri à l'herbe, de me supplémenter en oméga 3, zinc et magnésium et de boire de l'eau filtrée.

Rien d'insurmontable a priori. Après quelques jours, j'ai néanmoins fini par renoncer aux agapes carnées matinales, que j'ai remplacées par des protéines en poudre plus digestes…

Lors de ma première séance, mon coach me plaça sur les épaules une barre chargée d'haltères et me demanda d'effectuer un squat. Impossible de bouger. Conciliant, il retira les charges. Mais le poids de la barre nue était encore trop important pour moi. Finalement, c'est "à vide" que je parvins à effectuer mon premier squat. Je ne pensais pas être aussi faible…

Tout au long de la séance, je fus confrontée à un corps tremblant sous l'effort, incapable de résister à son propre poids. Tout était terriblement éprouvant. À la fin, exténuée et les larmes aux yeux, je dis au coach que je me sentais nullissime et qu'il valait mieux tout arrêter. Il me sourit et me dit que cette séance était mon point de départ et qu'il fallait que je m'en serve de référence afin de pouvoir juger de mes progrès futurs.

Quelques semaines plus tard, j'effectuais fièrement mes squats avec 6 kilos de chaque côté et tenais 45 secondes les pieds à un mètre du sol le haut du buste collé à une barre fixe. Je me sentais forte. Une force faite de volonté, d'abnégation et de muscles, une force dans laquelle je savais que j'allais pouvoir puiser au moment T, une force correspondant à mon état d'esprit.

Mon corps lui aussi avait changé. Je n'avais pas minci, mais je m'étais dessinée. Mon ventre était beaucoup plus plat, mes fesses remontées, mes bras moins mous. Comme si un sculpteur avait dégagé de la glaise le tracé de certains muscles. Moi qui, depuis l'anorexie de mes 15 ans, avais comme objectif morphologique une silhouette fine dépourvue de muscles, je me mettais à apprécier un corps vivant, conçu pour le mouvement. Un corps "outils" plus qu'un corps "porte-manteau".

Depuis, je porte Charles beaucoup plus facilement, je bouge mieux, mon sommeil s'est considérablement amélioré, je suis bien moins fatiguée. Et surtout, les jours où mon enveloppe corporelle se mue en fardeau se sont raréfiés. Trois fois par semaine, j'observe dans les grandes glaces du studio de gym ce corps dont j'ai si longtemps fui le reflet, je le vois fonctionner, et…  il m'épate. Jamais je ne l'aurais cru capable d'une telle endurance.

Deux mois après ma première séance, j'ai acquis l'intime conviction que demander "l'impossible" à son corps, le pousser, le challenger afin qu'il nous surprenne et nous fasse prendre conscience de ses capacités est un excellent moyen de booster l'estime de soi...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 décembre 2016
Vous aimerez également
Chronique #93 : Le cadeau de Charlotte
Il y a 5 jours - 10
EN SAVOIR PLUS
Chronique #92 : Résolutions estivales
Il y a 12 jours - 36
EN SAVOIR PLUS
Chronique #91 : Bientôt 35...
Il y a 2 mois - 35
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
58 commentaires
Tous les commentaires
SpunkyIl y a 7 mois
La photo est superbe ! Bravo, jolie prouesse. J'aime aller à la salle de sport pour observer les changements du corps. En ce moment, j'ai la flemme. Toutefois, ton texte est un bon rappel. Oui, c'est extraordinaire, on peut agir sur son corps à tout âge.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Agir au lieu de se morfondre... C'est tellement gratifiant :)
RÉPONDRE
emaIl y a 7 mois
Oh là là, ça me fait peur, penser que si on ne pousse pas son corps à sa limite alors quoi, on est nul ???
Tu aurais dû changer la dernière phrase pour la rendre personnelle : "demander l'impossible à MON corps... afin qu'il ME surprenne... etc".
Ça vaut pour toi !
Moi j'ai aimé faire du Pilates, je me muscle en ce moment en portant non stop mon bébé de 9 kilos et c'est déjà bien !
RÉPONDRE
Marie2ParisIl y a 7 mois
Je me permets de te répondre car je pense que tu n'as pa bien lu cette dernière phrase à laquelle tu fais référence. Lise évoque à quel point pousser son corps à ses limites est booster d'estime de soi. Elle ne dit pas du tout que ca si on ne le fait pas on est nul ;-)
Après un bébé, on ne peut pas toutes retrouver son corps d'avant tout de suite, et c'est normal de se laisser du temps, pas la peine de se sentir agressée par ce genre de message. Porter un bébé de 9kg, c'est déjà du sport! :-)
RÉPONDRE
EmaIl y a 7 mois
Je ne me sens pas agressee par cette phrase : 6 mois après bébé, j'ai de la chance, mon corps est mieux qu'avant (plus musclé) et j'ai perdu 12 kilos sur 14 sans régime. Pourquoi ? Parce que je ne me suis mis aucune pression ! Enfin le truc classique : marcher, bouger, pas d'excès de nourriture.
Pression contenue dans cette dernière phrase !
RÉPONDRE
Marie2ParisIl y a 7 mois
On ne comprend vraiment pas la même chose dans cette dernière phrase alors ;-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
J'ai légèrement modifié la dernière phrase, qui correspond désormais davantage à ce que je voulais dire :)
RÉPONDRE
Marie2ParisIl y a 7 mois
Rien de tel en effet que faire travailler son corps pour rebooster son estime de soi. Ma première prépa marathon, en challengeant mon corps et mes limites pendant trois mois, m'a aidée à en finir avec une dépression et je ne me suis jamais sentie aussi bien! (Jusqu'à mon marathon suivant) Repousser ses limites toujours un peu plus est une super catharsis quand on a des problèmes avec son corps et son image. Je te souhaite de pouvoir continuer en ce sens et de pouvoir voir ton corps comme ce magnifique outil donné par la nature pour évoluer au quotidien :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Les marathoniennes m'épatent, tu as toute mon admiration !
RÉPONDRE
LuluIl y a 7 mois
Bonjour Lise,
Est-ce que tu sais s'il existe un équivalent à Paris? Je suis vraiment séduite par le concept, tout comme toi la vision de mon corps se fait un peu version roulette russe et j'adorerais pouvoir travailler dessus!

Merci pour cet article vraiment formidable ^^
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Non, je ne savais pas ! Si tu as l'occasion je te conseille d'essayer. C'est un investissement financier mais cela vaut vraiment le coup ;)
RÉPONDRE
LuluIl y a 7 mois
Ah je n'étais peut être pas claire, je te demandais justement si tu connaissais un équivalent sur Paris! :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
C'est moi qui ai mal lu :p

Je vais me renseigner et je tiens au courant !
RÉPONDRE
LuluIl y a 7 mois
C'est super, je vais me renseigner aussi je trouve l'idée tellement géniale! Merci encore Lise :)
RÉPONDRE
samIl y a 7 mois
C''est toujours un plaisir de découvrir sur ton site un nouvel article . Je me retrouve tellement dans ce que tu écris.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Merci ma chère Sam :)
RÉPONDRE
LithiyaIl y a 7 mois
Oh, Lise, cela me fait vraiment plaisir que tu fasses ainsi la paix avec toi-même! C'est drôle, internet, ça nous donne l'impression de connaître les gens comme si c'étaient de vieux amis (et par la même c'est un peu creepy pour toi qui ne sais absolument pas qui je suis! :p ).
Bonne chance!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Il n'y a rien de "creepy" ;) Les liens que nous tissons ici sont très forts. Je t'embrasse :)
RÉPONDRE
StéphanieIl y a 7 mois
Je suis très touchée par cet article.
J'ai un peu le même parcours que toi j'ai l'impression, par rapport à mon corps. J'ai été boulimique pendant des années, j'ai commencé très jeune. J'avais réellement engagé une sorte de lutte permanente contre mon corps. Il était toujours trop mou, trop gros, trop mal fait, trop tout en fait. Soit dit en passant j'étais aussi trop bête, trop inintéressante, trop inutile, etc.
Un jour j'ai commencé la course à pieds, j'y ai pris goût, les gens me trouvent aujourd'hui carrément accro (je dois probablement avoir du mal à être dans la mesure). Mais la première fois que j'ai été fière de moi dans ma vie c'est quand j'ai passé la ligne d'arrivée de mon premier marathon. Depuis je crois avoir entamé une sorte de réconciliation avec mon corps, comment en vouloir à celui qui me permet enfin de faire quelque chose de positif? Ca peut paraître tellement stupide mais moi j'ai dû en passer par là pour accepter les imperfections, apprendre à écouter mes douleurs, avoir envie de me faire du bien et même envisager enfin d'y accueillir un bébé. :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Cela n'a rien de stupide bien au contraire ! Et si cela t'a permis d'apprivoiser et d'aimer ton corps au point de te sentir prête à vivre une grossesse, c'est totalement merveilleux !
RÉPONDRE
deedeeIl y a 7 mois
super article Lise !! qui donne vraiment envie de s'y mettre !! La seule chose qui me fait peur, c'est la quantité de viande à ingurgiter !! Ils sont littéralement fous !! C'est super toxique pour les reins, le foie, et surtout c'est cancérigène de manger autant de protéines animales, surtout de la viande rouge !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
J'étais comme toi au sujet de la viande. En fait avant je n'en mangeais presque pas. Mais je crois que ces dernières décennies nous avons diabolisé la viande un peu à tort et que les protéines animales font beaucoup de bien au corps.
Celles que je mange sont issues d'animaux nourris à l'herbe et vierges d'antibiotiques.
Par ailleurs en terme de satiété les protéines sont assez magiques. Sans parler de cette viande qui oblige à mastiquer et donc à manger plus lentement ;)
RÉPONDRE
krystelleIl y a 7 mois
pour avoir été anémie suite a un régime végétarien,je suis obligé d'en manger
RÉPONDRE
JeanneIl y a 7 mois
J'ai basculé du côté "muscle" de la force depuis deux ans et demi maintenant. Fini l'épuisement cardio: place à des séances musculation ciblées et adaptées à mes objectifs. Je remercie mon hôte, coach de profession, à New York, chez qui j'avais séjourné à l'automne 2014. Ce nouveau mode d'entraînement a même réglé des problèmes hormonaux, c'est dire son importance... Un mot d'ordre: soulevez lourd! ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
" Fini l'épuisement cardio: place à des séances musculation ciblées et adaptées à mes objectifs"

C'est exactement cela ;)
RÉPONDRE
jickyIl y a 7 mois
"demander "l'impossible" à son corps, le pousser, le challenger afin qu'il nous surprenne et nous fasse prendre conscience de ses capacités est un excellent moyen de booster l'estime de soi..."

eh oui! ce que font les danseurs 5 heures par jour (au moins) de 10 (ou moins) à 42 ans...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Il est certain que les sportifs professionnels expérimentent cela au quotidien.

Quand je parle d'impossible, je parle du fait de se surpasser. Dans mon cas, courir 45/60 min par jour ne me demandait plus vraiment d'effort, il n'y avait pas de challenge... Mes séances de sport d'aujourd'hui me poussent à me dépasser et les bienfaits sont démultipliés.
RÉPONDRE
MarieIl y a 7 mois
Avec en prime, pas mal de blessures et de lésions. J'ai appris à écouter mon corps et à ne pas dépasser ses limites justement pour limiter ce type de problèmes. Se retrouver immobiliser est mortifère.
RÉPONDRE
mariannehéhéhéIl y a 7 mois
Merci Lise pour ce joli témoignage de chemin vers plus d'amour de soi. J'en prends bonne note pour 2017 :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Merci à toi :)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 7 mois
Ma Chère Lise,

Concernant l'absorption intensive de protéines je te renvoie à ce récent article du Guardian : https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2016/dec/...

À l'aune de cette nouvelle année je te souhaite de continuer à t'épanouir et t' accomplir en douceur avec beaucoup de bienveillance pour ton corps.

Je t'embrasse bien affectueusement
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
L'article est très intéressant . Mais je crois que je n'entre pas dans les travers qui y sont décrits. Je consomme des protéines de manière modérée. A chaque repas certes, mais en quantité limitée :)

Merci ma chère Svs au Luxbg. Moi aussi je t'embrasse fort !
RÉPONDRE
ElodieIl y a 7 mois
Lise,

A nouveau, je prends le temps d'écrire sur ton site, je me lance de plus en plus pour te dire que j'admire sincèrement ta démarche. Moi aussi, ex-anorexique pas toujours à l'aise avec mon corps, j'ai tendance à faire ressortir mon "mal être" (je ne sais même pas si le mot est bien choisi en fait...) dans mon humeur du jour : soit tout rose, soit tout noir et hélas, mes proches et collègues le subissent souvent de plein fouet.
Depuis quelques mois, je découvre le yoga, rien d'original et/ou de comparable à ta démarche, mais comme toi cela me permet d'apprivoiser doucement mon corps et de m'y retrouver. La prochaine étape, c'est de me lancer dans de la rando.

Bref, je raconte ma vie simplement pour te dire bravo et te répéter combien je prends toujours plaisir à te lire.
Prends soin de toi,
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Ce n'est pas une question d'originalité ;) L'essentiel est de trouver quelque chose qui nous permette de connecter avec notre corps. Et cela a l'air d'être le cas pour toi avec le yoga et c'est merveilleux !

Bon courage pour la rando, il parait que c'est épuisant mais magique ;)
RÉPONDRE
Caroline Il y a 7 mois
Salut,
Je fais tous les jours 20 min de yoga et 20 min de stretching.
Ce qui me fait du bien au corps me fait du bien à l'esprit.
Il n'est pas évident de trouver ce qui nous convient mais une fois que c est trouvé on revit.
Pour moi ne pas sentir mon corps c est signe qu il va bien, mon esprit étant déjà assez tourmenté.
Bonne fête de fin d année
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
"Il n'est pas évident de trouver ce qui nous convient mais une fois que c est trouvé on revit." Tu as tout dit :)

Belle année à toi
RÉPONDRE
Caroline Il y a 7 mois
Merci de prendre le temps de répondre à nos messages.
Tu as l'air d'être une personne adorable.
Très bonne année à toi et tes proches.
RÉPONDRE
FraIl y a 7 mois
Bravo pour ta motivation Lise ! Et au delà-même de ce challenge, découvrir que le corps est mouvement, c'est d'une importance capitale, c'est comme une libération!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
C'est exactement cela : une libération, voire une révélation :)
RÉPONDRE
TiffanyIl y a 7 mois
J'ai beaucoup apprécié cet article et suis heureuse que tu aies trouvé "ta voie" sportivement parlant !

Cet article m'a donné envie de me renseigner sur cette discipline que je ne connaissais pas, aurais-tu d'autres sources d'informations ?

Je te souhaite d'atteindre tes objectifs ! Bien à toi !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Il ne s'agit pas d'une discipline en tant que telle. Enfin je ne crois pas. Je pense que l'on pourrait appeler cela de la musculation ciblée qui mélange plusieurs techniques.
Cela ressemble pas mal à ce que ces filles montrent sur leur IG ;)
https://www.instagram.com/joja/?hl=fr
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 7 mois
Bravo pour ce défi et ces résultats! Cela me rappelle mon entraînement intensif de Pilates après mon deuxième accouchement, qui m'avait donné un corps ferme et tonique que je ne me connaissais pas. Même des collègues avaient remarqué la différence. Cela me paraît bien loin maintenant, mais je veux m'y remettre sérieusement car mon corps rouillé me lance des signaux et me supplie de bouger et prendre soin de moi. Ton billet positif me motive bien plus que tu ne peux l'imaginer, merci pour ce partage. Bises.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Motivation, motivation ! Fonce, tu seras tellement fière de toi après ta première séance :)
RÉPONDRE
ValerieIl y a 7 mois
J'ai le même problème que toi... la dysmophophobie est une plaie.. sais tu si cette méthode existe à Paris ? Tes mots me touchent toujours...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Je n'ai rien trouvé de vraiment équivalent :/
Mais si j'étais sur Paris, je testerais ça :
http://www.coaching-alpha.com/cours-particuliers/

Je t'embrasse fort
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 7 mois
C'est impressionnant ! Un témoignage qui peut encourager tant d'autres...
Une bonne année à vous
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Merci, bonne année !
RÉPONDRE
annaIl y a 7 mois
bonne année Lise ! je te souhaite plein d'amour pour toi-même et plein d'amour tout court !! Continue à nous inspirer, à nous faire réfléchir et aussi rêver !!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Merci Anna ! Belle année à toi :)
RÉPONDRE
TellouIl y a 7 mois
Je crois que c'est la grande tendance sportive ces dernières années: muscler son corps pour l'aimer pour ce qu'il est finalement. Pas seulement un porte-manteau comme tu le dis, mais aussi un porte-courses, un porte-enfant, un porte-soucis, un porte-ma-vie quoi. Avec ce qu'elle a de lourd mais de léger aussi.
Ces derniers mois, pour me botter les fesses, j'ai brisé ma tirelire et j'ai u coach qui vient une fois par semaine à la maison. C'est vrai il "faudrait" faire 3 séances par semaine..mais le challenge a déjà été de trouver une heure. Une heure pour moi! Yallah!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Une heure, c'est déjà énorme ;)
RÉPONDRE
DelphineIl y a 7 mois
Je ne commente jamais,mais lit souvent et suis enthousiasmée par ce billet hyper positif!
Une précision: il n'y a pas forcément besoin d'avoir recours à un coach, si ça se trouve le club de badminton, de volley ou de judo du coin de la rue peut fournir les mêmes motivations et bonnes ondes !
Pour ma part j'ai démarré...le rugby il y a un an et demi, à 30 ans passés. Et je ressens exactement ce que tu décris...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 mois
Tu as tout à fait raison : le coach est loin d'être indispensable. Il faut juste trouver ce qu'il nous convient :)

Bravo pour le rugby !
RÉPONDRE
Lou et SwannIl y a 7 mois
En lisant ton article, on sent l'énergie que tu as trouvée.
Merci pour ce partage qui donne envie de s'y mettre aussi !

Christine
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
;)
RÉPONDRE
CécileIl y a 6 mois
Bonjour Lise!
J'ai lu ton article plus tard que d'habitude mais que j'apprécie ton honnêteté et l'intimité que tu partages avec nous, en quelque sorte...
J'ai le sentiment de comprendre ce que tu veux dire ici, même si je n'adhère pas à certaines choses (comme la consommation élevée de protéines animales par exemple), mais c'est purement personnel et loin de moi l'intention de juger!!
Je trouve fantastique le fait que tu explores les possibilités de ton corps, c'est vrai que ça remet souvent la vie en perspective, notamment quand on a eu des enfants et que le corps a été de ce fait pas mal instrumentalisé (par la grossesse et l'accouchement certes, mais aussi tout ce qu'on lui demande ensuite et qui n'est pas forcément très physiologiques...Y-at-il beaucoup de mères qui se sentent suffisamment fortes physiquement et n'ont pa smal au dos?). Breft, je trouve ça chouette.
J'ai pour ma part trouvé cette exploration grâce au yoga, et en particulier en y incluant le style "Strala" qui est assez libre et pousse à l'exploration part l'élargissement progressif de la zone de confort. Et quelle joie quand on arrive à faire quelque chose de "difficile" physiquement!
Bref je m'étale...Mais merci pour ton article, continue à explorer la vie et à nous en faire part s'il te plaît <3
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Merci à toi :)
RÉPONDRE
Monsiaz64Il y a 5 mois
Belle photo !
Un corps "outils" plus qu'un corps "porte-manteau".

Tout est dit dans cette phrase !

Sportivement !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode