Défilé Giambattista ValliDéfilé DiorDéfilé Chanel

Haute Couture printemps/été 2017 : le bilan

3516
Entre une collection Chanel se recentrant sur l'essentiel, un défilé Dior onirique, des invités en doudoune et un fascinant vestiaire high-tech signé Iris Van Herpen, petit passage en revue de cette semaine de la couture parisienne...
Défilé Giambattista Valli
Moins clivante qu'à l'accoutumée, la collection Couture imaginée par Karl Lagerfeld brilla par sa rigueur millimétrée, son classicisme glamour, son ultime précision et sa sérénité scintillante. Alors certes, on a encore bien du mal à imaginer le commun des clientes Chanel sublimé par certaines des créations de la griffe au camélia (voir ici, ici et là), mais dans l'ensemble force est de constater que sous les arcanes du Grand Palais, la magie Chanel a réellement opéré cette saison.  
Karl Lagerfeld a une fois de plus flatté l'ego de Lily-Rose Depp (voir ici)...
Si l'on en croit les stylistes du défilé Chanel, les perles ne se portent plus au cou, mais sur la cheville (voir ici).
Il n'y a pas d'âge pour commencer sa carrière de photographe street-style (voir ici)...
Plus les saisons passent, plus le travail d'Iris Van Herpen s'affine et parvient à s'extraire de la performance artistique. Ses créations ont en effet beau convoquer les techniques les plus high-tech, elles n'en apparaissent pas moins presque faciles à vivre (et se révèlent totalement prêt-à-porter). On pense notamment aux mini robes de cocktails aux allures de créatures marines (voir ici et ), qui apparaissent bien plus désirables que n'importe quel modèle Balmain.
Défilé Dior
L'extrême minceur continue d'être la norme (voir ici).
Accro aux goodies, certaines invitées au défilé Dior n'ont pas hésité à repartir avec le coussin sur lequel elles étaient assises (voir ici et ).
Au vu du manque de renouvellement de la grammaire couture Givenchy, on se demande si Riccardo Tisci ne serait pas en train de s'essouffler (voir ici, ici et ).
Les ex-miss météo de chez CANAL+ se font peu à peu leur place parmi les "it" girls qui comptent... et cela leur va bien (voir ici et ).
Chez Margiela, les notions de fugacité et d'inachevé se matérialisèrent à la perfection sous la forme d'un hypnotisant portrait en tulle signé Benjamin Shine (voir ici).
La fête la plus courue de la semaine fut à n'en pas douter l'incroyable bal masqué organisé par Dior au musée Rodin (voir ici, ici et ).
Coco Rocha enchanta le défilé Jean Paul Gaultier en le clôturant sur un pas de danse elfique. Dommage que la jeune femme ait succombé à ce diktat de la maigreur qu'elle a longtemps dénoncé...
Le hair code du défilé Giambattista Valli (large ruban + queue de cheval basse) sera à reproduire dès ce printemps (voir ici).
Défilé Chanel
Chez Dior, Maria Grazia Chiuri fait du Valentino. C'est beau, poétique, romantique, parfois sensuel, mais il manque un zeste d'acidité pour réussir à séduire totalement … On remarque au passage la réinterprétation de la veste Bar en mode peplum plissé.
A en croire le très chic Giorgio Armani, l'orange pourrait bien être le nouveau noir (voir ici).
Défiler en voile de mousseline lorsque les températures flirtent avec le négatif est loin d'être une sinécure... heureusement, le staff Chanel avait tout prévu !
Bon à savoir : apparemment, une coupe ultra courte autorise le port de bijoux évoquant ceux d'Elisabeth II (Giambattista Valli).
En faisant de la doudoune un must have, Demna Gvasalia aura permis à la fashion sphère d'éviter la pneunomie (voir ici, ici et ).
Téléscoper les genres est un bon point de départ lorsque l'on cherche à sortir des sentiers battus. Malheureusement, nombreux sont ceux qui échouent à sublimer l'exercice. On pense notamment à la griffe Viktor&Rolf, qui livre cette saison des cadavres exquis manquant quelque peu de subtilité (voir ici et ). Cela en est d'ailleurs assez rageant, tant l'on sent que les deux créateurs sont proches du coup de génie.
Le dress code de la parka Balenciaga n'aura pas résisté aux températures hivernales...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 26 janvier 2017 dans Défilés
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
16 commentaires
Tous les commentaires
CarolineIl y a 4 mois
Elizabeth I plutôt que II, non?
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
Elizabeth I, c'est même plutôt des gouttes d'eau en perles ou verre:
http://www.rmg.co.uk/sites/default/files/styles/sl...
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
1550, Florence, avec influences espagnoles?
https://www.flickr.com/photos/28433765@N07/6021647...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Effectivement :)
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 4 mois
Très "acute" .... comme d'habitude !
RÉPONDRE
Dimitri.Il y a 4 mois
J'ai trouvé CHANEL très faible sur la couture cette saison alors que le dernier opus couture de l'été était l'une des plus fortes depuis que je m'intéresse au sujet. En fait, ces justement les silhouettes très "anchées" que j'ai préféré dans la collection. Les tailleurs même travaillés en drapés sont trop PAP à mon goût...

Le noir chez Dior était chouette, le reste trop Valentino bien sûr ; on en a marre de la mousseline et du plumetis avec des broderies zodiacales. Iris van Herpen je ne comprends et ne comprendrai jamais, je vois toujours la même chose et finalement personne avec.
RÉPONDRE
....Il y a 4 mois
Cette saison couture se resume en 4 noms pour moi:
VALENTINO, RONALD VAN DER KEMP, CHANEL & ARMANI. Le reste m'a ennuyé....

Valentino etait tellement majestueux. Incroyable! Le mouvement des robes, cette legereté...Parfait!

RVDK etait très punchy! Très Vogue Paris!

Le charme bourgeois un peu suranné de la collection Chanel m'a touché. C'est drôle que tu ais mentionné le tailleur noir porté par Soo Joo. C'est l'un de mes looks préféré. Il y avait cette robe un peu corolle en tweed et tulle, bordée de plumes...UN DELICE!

Armani, la tradition, le classicisme. Hyper chic mais finalement assez intemporelle.

Chez Givenchy, Riccardo s’essouffle depuis bien longtemps. Les 10 robes qu'il propose à chaque collections sont aussi boring que deja vu. Valli ne connait donc pas la subtilité... Et Dior? Après avoir vu Valentino, le travail de Maria Grazia fait pale figure.
Margiela...Très beau mais est-ce du Margiela? Personne ne semble se préoccuper du fait que Galliano ne semble pas intéressé par le fait de maintenir une esthétique qui a ses adeptes depuis plusieurs années...
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 4 mois
Un bon cru cette saison pour les maisons parisiennes. Chanel et Dior s'adressent clairement à leur clientèle haute couture, encore une fois, n'oublions pas qu'on est là pour vendre vendre vendre.

Valentino était un peu en deça de ce qu'on nous donne à voir habituellement, trop sage.

Armani offrait de la poésie en évoquant les couleurs du couchant, de la nuit et de l'aurore.

Givenchy je n'en parle même plus...

Et quid de Vêtements Lise ? On en parle ??? J'ai trouvé qu'on a atteint le point de non retour en matière de foutage de gueule non ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Vêtements... On nous fait passer le premier degré pour du génie. Ceux qui cherchent à justifier tout cela par un positionnement ultra pointu intello/socio/underground me laissent sans voix.
RÉPONDRE
LaurenceIl y a 4 mois
Merci Lise de dire tout haut ce que les gens de ce métier pensent tout bas. Et ça vaut le coup de le souligner vu l'hystérie ambiante sur le phénomène et les atrocités commises au nom de Balenciaga...
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 4 mois
La collection Iris Van Herpen emmène la Couture très loin.
Valentino, Valentino, Valentino !
Chanel a livré une gracieuse collection.
Dior était bien et la dernière robe, a noire, du défilé Margiela était assez bluffante. Toutefois, il y avait autrefois une finesse conceptrice qu'on ne retrouve pas toujours. Par contre, j'aime bien le travail de Benjamin Shine sur les robes.
Quel beau orangé chez Armani !!!! D'ailleurs, il y a une p'tite coquille sur le prénom du créateur.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 4 mois
C'est corrigé, merci ;)
RÉPONDRE
alixIl y a 4 mois
je trouve que la robe de Lilly-Rose Depp fait l'effet du résultat d'une colla' entre Disney et My little Pony..

j'adore le haïr code de Dior, ça sera facile à reproduire cet été!

Et je suis ravie du retour du orange, mais en total look ça me paraît un peu compliqué à porter...
RÉPONDRE
AbigailIl y a 4 mois
Concernant les "cadavres exquis" je dois t'avouer que je suis restée coi devant le deuxième modele... J'adore.... C'est génial à proprement parler.... Je suis bluffée par autant de génie.... Pour moi ce deuxième modele l'a atteint...
RÉPONDRE
MaudIl y a 4 mois
D'accord pour le second modèle, bluffant...
RÉPONDRE
LaetitiaIl y a 4 mois
Pour ma part, j'ai beaucoup aimé Dior !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode