Pull rouge en mohairPull rouge en mohair

Autopsie d'un shopping #4 : Mon pull rouge Ba&sh

4262
En matière de shopping, apprendre de ses erreurs permet souvent d'éviter bien des déconvenues. C'est pourquoi j'ai décidé de disséquer certains de mes achats malheureux, afin d'essayer d'en tirer quelques leçons. Au menu du jour : mon pull rouge Ba&sh…
Pull rouge en mohair

Pourquoi j'ai craqué


Le Bon Marché, mercredi 4 janvier, 10h. Depuis mon arrivée dans la capitale, je n'ai effectué aucun achat, alors même que je m'étais promise de combler - au moins en partie - le vide fashion béant laissé par ces 8 derniers mois canadiens. Je profite donc d'être à deux pas du Bon Marché pour aller arpenter son premier étage. Là, sous mes doigts, les pièces défilent. Mon regard est tour à tour attiré par des robes audacieuses mais improbables, des jupes volumineuses mais qui ne plairont pas à Julien et des tops dont la hypitude de la griffe n'a d'égal que le prix stratosphérique. Après 15 minutes, je n'ai toujours eu aucun coup de coeur. Il faut dire que les couleurs manquent souvent de justesse, que les gimmicks fashion se révèlent peu subtils et que les prix s'avèrent totalement déconnectés de la qualité des produits. Je décide alors de jeter l'éponge et d'emmener mon étudiante de petite soeur (qui m'accompagne ce jour-là) prendre un jus vitaminé chez Rose Bakery, lorsqu'un éclair rougeoyant me fait revenir sur mes pas. En m'approchant, je réalise que celui-ci a été provoqué par un pull-over dont les pigments rouges correspondent exactement à la teinte que j'ai recherchée tout l'hiver. Je file en cabine : le pull se révèle douillet à souhait. Amélie juge que le rouge me va très bien et que le pull fonctionne bien avec ma silhouette fine (un compliment qui floute considérablement mon sens critique à un moment où - quelques jours après les agapes de Noël - mon estime physique est à -10). Seule ombre au tableau : ledit pull est en angora et je sais au fond de moi que cela risque de poser problème. J'en parle avec la vendeuse, qui me dit qu'elle a le même en blanc et que ce n'est pas pire qu'un chat (je choisis de ne pas laisser monter au cerveau cette dernière remarque). Le pull me va, la couleur est parfaite : deal !
Pull rouge en mohair

Pourquoi je le regrette


Une heure plus tard, je décide d'enfiler mon rutilant pull-over sous mon caban bleu marine pour aller déjeuner avec une amie. Une fois arrivée au restaurant, je découvre avec stupeur que le col et les revers de mon caban ont viré au violet. Quelques secondes plus tard, je réalise que cette couleur est la conséquence du dépôt du duvet rouge de mon pull sur le bleu marine de mon manteau. C'est immonde. Les compliments que me vaudra mon lainage rouge vif ne parviendront pas à me faire oublier sa propension à cannibaliser le moindre textile avoisinant.
Le soir même, je décide de placer mon pull au frigo (il paraît que cela empêche les poils de se disperser). Le lendemain, je retente l'expérience : même pull, même caban, même effet, mêmes compliments, même frustration…
Depuis mon retour à Toronto, mon pull-over est placé en quarantaine dans ma penderie. Plusieurs choix s'offrent désormais à moi : le passer à la tondeuse, l'offrir à ma meilleure ennemie, l'encadrer (son rouge vaut bien le bleu de Yves Klein) ou le laver en machine jusqu'à ce que son "pelage" devienne compact. Pour le moment, aucune de ces options ne me satisfait pleinement (même si la seconde m'apparaît assez tentante…).

Les leçons que j'en tire


Ne jamais croire que le point fort d'un vêtement (ici sa couleur) suffira à occulter ses défauts.
Le cocktail "estime de soi à zéro + compliment" est un bien mauvais conseiller.
Ne pas croire que l'on pourra, par la seule force de notre esprit, passer entre les mailles d'une malédiction fashion (ici le poil de mohair envahissant).
Ne jamais acheter pour acheter (quelles que soient nos raisons de le faire).
Toujours penser le vêtement désiré "en action" avec le reste de sa garde-robe. Si je l'avais sincèrement fait, j'aurais vite compris que ce pull ne pouvait que se porter nue dans un espace dépourvu de tout objet et de tout être humain...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 27 janvier 2017
Vous aimerez également
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
62 commentaires
Tous les commentaires
jer_o_meIl y a 4 mois
... et ne jamais croire un(e) vendeur(se) qui vous affirme avoir acheté le même.

Et en ce qui me concerne, pour les pulls, je suis client de Benetton (simplicité, choix des couleurs, laine de bonne qualité).
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Pour le coup, elle le portait sur elle ;) Elle l'avait en blanc.
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 4 mois
Benetton est un sérieux candidat pour être fournisseur de GPU, même si le dernier en date est arrivé déchiré sous l'aisselle...c'est un pb du vendeur qui me l'a remboursé de suite, mais j'ai pu le garder! Qqes points plus tard, il est comme neuf, et si la laine tient aussi bien que ses 2 grands frères, il a gagné une place longue durée dans ma penderie...je les prends une taille au dessus pour les porter un peu loose.
Alors oui c'est de la laine, je ne peux pas les porter à même la peau, mais ils sont chauds et c'est appréciable quand il fait moins 12...
Sinon, j'adôre tes autopsies de shopping :D (mes soldes ont été faits sur la base d'une wishlist élaborée, vue et revue, retravaillée, pendant des semaines...autant dire que je suis plutôt fière de ma garde-robe d'hiver! Je n'attends plus que mon manteau :p)
RÉPONDRE
Chelbabi wassila Il y a 4 mois
Asperge ton pull de laque à cheveux, c'est magique !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Je déteste l'odeur de la laque, mais je n'ai plus rien à perdre ! Merci pour le conseil :)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 4 mois
Ahahaha ! La galère ! La galère !
Belle couleur, très jolie couleur.
Oui, tu devrais chercher à en faire une pièce conceptuelle. C'est déjà fait par le biais de ce récit, mais tu peux lorgner du coté de l'art contemporain, et en faire une pièce margielaesque en transformant ce pull en sac en forme de lapin ou chat angora.
Ton jugement sera toujours meilleur que celui d'un vendeur. Il y avait mieux à shopper au BM.
Et tes sandales vertes Prada, que deviennent-elles ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
"Il y avait mieux à shopper au BM" Oh oui, au deuxième étage... Mais c'était hors budget ;)

Je les ai offertes à ma belle soeur :)
RÉPONDRE
PuppyIl y a 4 mois
Lorsque le beau temps sera revenu, tu pourras le porter sans manteau et ainsi, mettre en avant sa belle couleur. Il faudra juste veiller pour le reste (sauf à vouloir te dandiner en culotte - ma foi, c'est un choix - ) à porter des matières qui n'accrochent pas trop!
Mais je suis d'accord, certains vêtements ne révèlent leur vraie nature (diabolique) qu'une fois achetés.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
A moi donc les jupes en cuir :)
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 4 mois
Sans oublier les jeans!
RÉPONDRE
CélineIl y a 4 mois
J'ai le même et je lui fixe de la laque à cheveux et ça marche ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Je vais essayer : merci :)
RÉPONDRE
cesomuIl y a 4 mois
Acheter par folie ou envie... oui,
Acheter par besoin…oui
Acheter pour acheter JAMAIS car toujours ou très souvent regretté

Ceci dit en ce qui concerne ce fameux pull, le rouge vous va sans doute très bien et qlqs lavages le calmeront surement!!!!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Lavages répétés + laque : je vais peut-être - grâce à vous toutes - finir par réussir à le sauver ce pull ;)
RÉPONDRE
emmanorIl y a 4 mois
effectivement l'angora j'ai complètement abandonné, le mohair ça s'arrange au fil du temps mais l'angora jamais.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Gloups :/
RÉPONDRE
emmanorIl y a 4 mois
espérons que le truc de la laque marche , ce serait une bonne nouvelle, c'est si beau l'angora !
RÉPONDRE
emmanorIl y a 4 mois
ah oui, en plus l'angora me fait éternuer, j'ai l'impression d'avaler et de respirer des poils toute la journée !!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
J'étais épargnée sur le plan des éternuements... Mais je compatis !
RÉPONDRE
MathildeIl y a 4 mois
Je comprends ton désespoir et manque de fashion en vivant au Canada, c'est la même chose pour moi ici à Boston où finalement je ne m'achète plus que des vêtements pour le sport (la déprime). A Paris pour Noël, je me suis trouvée un pull en alpaga gris qui perd aussi de ses poils, mais le gris sauve la mise.
Ma question à la fin de cet article est : quand est le meilleur moment pour faire du shopping ? existentiellement parlant.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Le meilleur moment pour faire du shopping ? Le jour où on se sent bien dans ses baskets, où on n'a besoin de rien et où on a assez sur son compte en banque pour se faire plaisir sans culpabiliser ;)
RÉPONDRE
fatinetiaraIl y a 4 mois
moui, quand je me sens bien jai tendance à me trouver canon dans tout, ca me rend euphorique et j'achete encore plus :D
RÉPONDRE
Violette.bIl y a 4 mois
Ah je compatis j 'ai résisté à ce pull pour les mêmes raisons en décembre, par le passé j ai vécu un rendez vous câlins avec un pull angora la catastrophe 😊. ...pour finalement craquer pour du mohair blanc le 20 janvier , allez comprendre ! Ben il perd ses poils,plus rien n'est net après son passage, au secours, j ai des fils de mohair qui se collent dans les yeux. .... je ne sais quand la sagesse arrive 😊mais il tient très chaud .
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
C'est vrai qu'il tient chaud... Il faut bien lui trouver des avantages à ce pauvre petit pull ;)
RÉPONDRE
AriaIl y a 4 mois
HAHA, j'ai l'impression de me lire. J'ai craqué pour un pull blanc Bash en angora qui me rend dingue. Une fois portée, je passe des heures à retirer les poils de mon manteau.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
On va dire que ce genre de pull nous offre l'occasion de méditer ;)
RÉPONDRE
WilliamIl y a 4 mois
Effectivement...
Direction Ebay...
Moi je me suis surpris mercredi dans les rayons des nouvelles galeries, avec le pull que j'avais dans les mains depuis un quart d'heure, que je venais de ré-essayer, à -50%, qui m'allait bien, de bonne facture, sans défauts, uniquement à 30euros (après réduc), à me dire "Tu n'en as pas besoin", le reposer et repartir...
Faut dire que j'étais ridiculement contrarié par cette connaissance que je venais de croiser, se ventant alors d'avoir trouver une copie (oh combien jolie) Zara de mon manteau Agnès B. Et alors je me suis dit que j'achetais par contrariété, que je me dit de plus en plus "moins consommateur" pour le respect de moi même et de la planète mais que je fais tout l'inverse... Et quand jusqu'ici j'étais heureux de mon achat dont je n'avais encore jamais croisé personne avec... Bim, dans ta face, merci les copies Zara (même couleur, même matière, même carreaux, même dégradé...)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Oh mon petit chou :/ Mais je suis certaine que ton manteau est mieux fini. De plus, il me semble qu'il est fabriqué en France.
Je t'embrasse fort
RÉPONDRE
caIl y a 4 mois
Mettre un gilet, qui empêchera le contact du pull avec ton manteau?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Le pull est un peu trop épais pour être glissé en dessous d'un gilet :/
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
tu confirmes la raison pour laquelle je n'achète jamais de pull susceptible de contenir tant soit peu d'angora... (essentiellement, d'ailleurs, pour éviter de me retrouver non seulement avec ledit inconvénient sur caban foncé, mais aussi et surtout, à cause du port de lentilles de contact!!! l'angora est désastreux - voire dangereux - à l'enfilage et au quittage pour les porteurs de lentilles de contact: je me retrouve fatalement avec un truc dans l'oeil... et ça, c'est archi rédhibitoire :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Ah ah ah, j'avais oublié de mentionner ce problème de "poil" dans les lentilles. C'est insupportable et ultra gênant effectivement :/
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 mois
c'est vrai j'ai connu, dans la bouche aussi...
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 mois
Nous avons banni le mohair et l'angora, mais nous n'avions pas essayé la laque !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Je vais essayer, je vous tiendrai au courant du résultat ;)
RÉPONDRE
krystelleIl y a 4 mois
je l'avais repéré ce pull,j'ai un pull couleur rubis( entre le rouge foncé et le violet foncé) angora et une écharpe rose foncé qui peluche partout
RÉPONDRE
fatinetiaraIl y a 4 mois
idem pour un pull angora/mohair cropped gris perle.. canon et toujours neuf depuis 2015 car jamais porté (moi il me fait eternuer en plus...)
bon sinon tu peux le porter avec un jean et une doudoune en haut, les poils n'adherent en general pas sur ces 2 matieres :P
bisous du maroc ma chere lise, toujours un immense plaisir de te lire !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Merci à toi :) Bisous !
RÉPONDRE
VirginieIl y a 4 mois
Angora : choix étonnant pour quelqu'un qui a passé du temps à essayé de trouver une doudoune éthique...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
J'étais persuadée que l'on rasait les lapins... J'avais tort apparement. Raison de plus pour oublier ce pull.
RÉPONDRE
mariannehéhéhéIl y a 4 mois
HAHAHHAH les erreurs d'achat quel régal !!! j'en raffole de ces petites histoires de mensonge à nous même que si "ça va aller"... alors qu'on sait que non ça ne va pas aller. J'en ai plein mon armoire de ces trophées qui racontent tous une histoire d'un moi fantasmé :)
Parfois cela m'agace, parfois ça me fait vraiment marrer comme ces pompes Jil Sanders, trop grandes mais que je regarde encore avec amour tant le cuir est d'une beauté... hahhahaha le shopping quelle rigolade ! J'espère que ça ira avec un coup de laque... xoxox
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
La laque n'a pas vraiment marché avec moi :/
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 4 mois
Angora+laque : mon petit doigt me dit que j'aurais la sensation d'être "enrobée" de barbe-à-papa bien collante et poisseuse ... !!!

Angora, mohair = même combat, perdu d'avance, contre les poils ...

Très fan, en revanche, des pulls cachemire de Monoprix : couleurs sympa, bien coupés, qualité au top (aucune peluche même après plusieurs lavages), très bonne tenue dans le temps, un rapport qualité/prix exceptionnel !
RÉPONDRE
SylvieIl y a 4 mois
Excellent Lise ! et tellement vrai sur cette marque et ses petites sœurs !
J'ai fait le même parcours que toi à peu près au même moment et je n'ai même pas réussi à craquer sur un truc, ce qui je crois est encore pire !!!
Le manque générant la colère, je me suis dit que ces marques sont maintenant en dessous de tout et que je n'y mettrai plus jamais un demi pied. Na.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Cela te fera faire des économies ;) Il faut bien trouver un truc positif à nos frustrations !
RÉPONDRE
ElisaIl y a 4 mois
Même déconvenue pour un pull de Mage au rouge luxueux en laine et cachemire.Je l'ai porté 3 fois et il est déjà rapé!
Je trouve aussi seyant, un peu plus sport, de même couleur.. celui de Kookaï et sans mauvaise surprise!.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Teston Kookaï alors ;)
RÉPONDRE
samIl y a 4 mois
Le transfert de matière, une horreur! Ta mésaventure me rappelle le jour où enlevant mon pull noir porté sur un débardeur, j'ai fièrement affiché sans le savoir , en terrasse, les deux aisselles les plus poilues du monde... Je ne m'en suis aperçue qu'en allant aux toilettes en passant devant le miroir...
La laque , je n'ai jamais essayé, ça ne sent pas après?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Oh mon Dieu, tu m'as fais rire ! Je compatis, sincèrement ;)

Si cela sent très fort :/
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 mois
je l'ai vu sur le site et il me faisait bien envie (la couleur effectivement) mais quand j'ai vu la composition, angora, je n'ai pas pu. J'étais tomber il y a quelques semaines sur une vidéo où on arrachait les poils à un lapin angora vivant...
j'ai des pulls en mohair, et les poils qui se baladent partout me posent problème (sous un manteau noir ou bleu marine ce n'est pas possible). Avec un jeans et blouson en cuir cela va.
je vais essayer la laque mais je déteste l'odeur, et si j'ai bien compris au bout de quelques lavages cela va mieux. Je vais voir. Dans le congélateur, cela ne sert à rien.
Je trouve que ces pulls "poilus" ajoutent un peu de féminité quand on s'habille un peu androgyne.
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 mois
"j'étais tombée", la faute
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 mois
j'ai aspergé de laque, 4 pulls mohairs il y a 5 heures, et cela pue toujours autant, est ce que l'odeur finit par disparaitre ? SVP
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Je l'ai fait hier matin, cela sent toujours un peu :/
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 mois
Si cela persiste, je vais devoir les laver (je lave toujours mes pulls à la machine mais là je me demande où vont les poils et si cela ne risque pas de l'abimer malgré l'utilisation d'un filet)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 4 mois
Chère Lise,

La couleur de ce pull doit être ravissante sur toi.
Mais l'angora c'est non, et encore non ( laque, congélateur rien n'est absolument efficace).

Et pour moi chez Ba&sh c'est le pull Opium en blanc cassé qui me fait de l'œil :) Je l'imagine avec un jean boyfriend ou une mini en cuir et des boots plates... Il est excessivement désirable.
Mais 300€ (et pas du tout soldé ) tandis qu'il n'y a que 10% de cachemire : pas d'accord.
Dommage.

Bon dimanche à vous 3
RÉPONDRE
ChrisIl y a 4 mois
mais ne suffit-il pas de le porter avec une autre matière ? style une doudoune ? ça ne devrait pas laisser de bouloches. bisous !
RÉPONDRE
ElisaIl y a 4 mois
Dès les premières heures les petites tailles de ce pull rouge étaient en rupture de stock!
Je l'ai pris en vert sapin d'autant que cette couleur me semblait plus nouvelle. Il est superbe!
RÉPONDRE
NadIl y a 4 mois
lors d'une virée soldes chez Bash la semaine dernière moi qui suis en quête d'un pull rouge flamboyant il m'a également tapé dans l’œil mais l'angora a stoppé net mon élan. il faut dire que j'ai entamé depuis 3 ans un tri drastique de mon dressing, et que l’hiver dernier notamment je me suis séparée de pulls hautement désirés mais finalement très peu portés pour cause de maudit angora car comme toi j'ai essayé toutes les recettes et appris que non rien n'y fait même le congélo n'élimine pas ce doux duvet qui viendra s'accrocher à tes manteaux vestes robes et pantalons et qui te fera maudire ce lainage que tu trouvais pourtant merveilleux, on finit toujours par apprendre de ses achats , et désormais les vendeuses peuvent me chanter toutes les louanges possibles et me donner toutes leurs recettes soi disant infaillibles moi maintenant je le sais l'angora et moi c’est fini à jamais...mais je sais combien c’est long et difficile de faire le deuil d'un pull qui reste magnifique, et merci de continuer ce blog que je lis avec plaisir depuis des années..
RÉPONDRE
anneIl y a 4 mois
Mon astuce pour éviter les regrets de shopping : ne jamais acheter dans l'instant !
je m'oblige à sortir de la boutique pour réfléchir.
Je vais boire un thé et je visualise les associations possibles avec ce que j'ai déjà (5 minimum), ainsi que l'entretien (lavage ou pressing) et aussi l' étiquette de composition car ça permet de savoir comment ça va vieillir
et je finis par cette phrase de Carine Roitfeld : don't buy anything that you don't plan to wear forever !
Après j'achète ou pas ...
RÉPONDRE
TwinkleIl y a 4 mois
Je retiens cet excellent conseil : "Ne jamais croire que le point fort d'un vêtement (ici sa couleur) suffira à occulter ses défauts"
Je soupçonne cette croyance d’être à la base de beaucoup de mes mauvais achats...

Merci!
RÉPONDRE
Lou et SwannIl y a 4 mois
Moi aussi j'ai été à la recherche du pull rouge tout l'hiver !
Dommage pour son "pelage" !

Christine
RÉPONDRE
AnnaIl y a 4 mois
Alors pour les pulls, quelques leçons que j'ai apprises au fur et à mesure:

Bouloches, poils qui se répandent partout...

Ce n'est pas nécessairement une question de qualité - les laines pouvant être excellentes - mais d'excès de matière !

J'ai des pulls avec du mohair qui en mettaient partout. Avec de la patience pour brosser les manteaux au début (j'ai une super brosse "rapante"), quelques lavages cet effet s'estompe... car l'excès de matière diminue progressivement ! Plus de souci désormais :)

Ensuite pour les bouloches deux options :
- Le pull est de mauvaise qualité : fibres courtes et/ou synthétiques >> il va mal vieillir de toute façon
- Le pull est qualité bonne à excellente : les bouloches faudra les enlever progressivement et elles reviendront de moins en moins. J'ai eu un manteau Zara (qualité premium) qui boulochait beaucoup. J'ai retiré les ingrates au fur et à mesure qu'elles apparaissaient, mon manteau a l'air toujours neuf ! Par contre, une amie qui avaient le même m'a dit être déçue car le sien est tout bouloché : "quelle qualité médiocre quant même zara !". Et bien on a le même et le mien est presque impeccable.

Maîtres mots : acheter de la qualité puis s'armer de soin et de patience.

L'habit miracle n'existe pas, les vêtements sont condamnés à "mourir" à moins de les mettre sous verre.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode