Mules Paul AndrewSandales Isabel MarantMocassins Loewe

Portraits shoesesques de saison #2

2411
Insolites, conceptuels ou infiniment tendances, certains des souliers du printemps 2017 m'ont donné envie d'essayer d'imaginer les contours de celles à qui leurs créateurs les destinent…
Mules Paul Andrew

La perfectionniste tendance totalitaire


Face au cuir blanc aseptisé des néo-mules Paul Andrew, cette anesthésiste à tendance maniaque qui ne respire correctement que lorsqu'elle est entourée de surfaces lisses, brillantes et proprissimes n'a pu résister bien longtemps : l'idée de réussir à conserver vierges de toute souillure ces sabots hospitaliers revisités en mode urbain/sophistiqué était trop obsédante. Et tant pis si ce challenge la pousse à ajouter des nouvelles contraintes à son quotidien déjà élaboré pour minimiser les rencontres microbiennes... Afin de conserver la virginité monochrome de ses nouveaux souliers, elle n'a ainsi pas hésité à investir dans un néo-scooter électrique (qui lui permet de les protéger de tout contact inopiné avec des excréments canins), à bannir les plats en sauce (susceptibles de laisser choir une goutte fatale sur ses trésors couleur neige), à enfiler sur ses mules ses chaussons jetables de bloc lorsqu'elle rentre chez le poissonnier (ou le fleuriste) et à établir un périmètre de sécurité autour d'elle (ses enfants ne sont autorisés à l'approcher qu'une fois lavés et en pyjama).

La fashionista historienne


Amoureuse d'histoire et férue de mode, cette fringante bibliothécaire - mise à l'abri du besoin par un riche mari souvent absent - regrette amèrement de ne pas avoir vécu à la cour de Marie Antoinette, où elle aurait pu admirer de près les créations de Rose Bertin. Afin de pallier cette injustice spatio-temporelle, elle écoute en boucle les récits d'Henri Guillemin tout en confectionnant des sablés "fashion" avec ses nouveaux emporte-pièces dénichés chez Bogato et en rêvant à des accessoires de mode susceptibles de lui rappeler ses héroïnes historiques. Dans ce contexte, celle qui résista à l'appel du corset pradien (afin de ne pas renier ses convictions féministes) et qui échoua à convaincre ses e-soupirants de lui offrir une pièce de la collection "Versailles" Chanel Resort 2013 est bien décidée à ne pas laisser passer ces escarpins Louboutin, qui lui évoquent furieusement les portraits de Marie de Medicis.
Sandales Isabel Marant

L'ex-addict aux Stan Smith


Bien décidée à se sevrer de son addiction aux Stan Smith, cette jeune attachée parlementaire accro aux romans d'Elena Ferrante et inconditionnelle du filtre Snapchat la transformant en fée couronnée de fleurettes compte célébrer l'arrivée du printemps en s'offrant une paire de souliers aux antipodes de ses bien aimées sneakers Adidas. Pour ce faire, elle décide de pénétrer au sein de ce que les magazines féminins considèrent comme le Saint des saints de la coolitude parisienne, à savoir… une boutique Isabel Marant. Elle en ressortira munie d'une paire de sandales hautes perchées aux rubans de cuir volanté synthétisant à merveille ce qu'elle est aujourd'hui : une femme indépendante et séduisante, qui ne peut s'empêcher de fantasmer sur la garde-robe de Candy. Et tant pis si sa petite nièce crut en la voyant descendre de son scooter qu'elle avait enrubanné ses pieds de feuilles d'aluminium...

La modeuse incomprise


D'aussi loin qu'elle se souvienne, son entourage a toujours jugé ses goûts esthétiques bizarres, voire franchement décalés (pour ne pas dire rédhibitoires) : que ce soit au collège où ses camarades se révélèrent hermétiques à la flamboyance du duo veste de survêtement orange/leggings fleuris turquoise, au mariage de sa cousine où la gent masculine se tint à distance respectueuse de son imposante robe de bal de promo ramenée d'une friperie californienne ou encore au bureau où son amour du style nineties reste incompris de la majorité de ses collègues, ses performances stylistiques n'ont jamais vraiment été appréciées à leur juste valeur. Quelle ne fut donc pas sa joie lorsqu'elle découvrit Demna Gvasalia et son vocabulaire fashion insolite : sous son impulsion, le laid, l'improbable et le ringard devinrent en à peine quelques mois les valeurs cardinales de la mode. De quoi hisser la jeune femme au rang de potentielle icône street style... Pas étonnant dans ce contexte que celle-ci n'ait pas hésité une seconde avant de s'offrir ces mules Balenciaga, dont le degré de laideur snob frôle la perfection.
Mocassins Loewe

La boyish contrariée


La vie de cette attachée de presse est un paradoxe constant, où envies profondes et obligations sociales se télescopent constamment : elle se ruine ainsi régulièrement en massages amincissants chez Martine de Richeville tout en régulant son stress à coup de marrons glacés, échangerait bien son prochain cocktail professionnel au Shangri-La contre une soirée bière/rugby devant sa télé, possède toute une collection d'escarpins vertigineux dernier cri mais ne se sent jamais mieux que lorsqu'elle s'occupe de son pur sang en bottes en caoutchouc et voue un culte immodéré à l'art contemporain alors qu'elle a été élevée par un père pour qui il n'y a point de salut en dehors de Rembrandt. Pas étonnant dès lors que sa psychanalyste/meilleure amie lui ait conseillé de s'offrir cette paire de mocassins hybrides imaginée par Loewe qui, en mêlant rose satin girly, cuir marron masculin et talons conceptuels, lui permettra d'assumer au grand jour sa personnalité "puzzle"...
PS : Les personnages et les situations de ce texte étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 mars 2017 dans Analyses
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
11 commentaires
Tous les commentaires
Svs au LuxbgIl y a 8 mois
Chère Lise,

Merci pour ce délicieux article plein de malice ! Ta plume est encore une fois excellente, bravo.

Bonne journée à vous 3
RÉPONDRE
BiréIl y a 8 mois
Votre article est très drôle et bien écrit. Bravo à vous.
RÉPONDRE
WatsonaireIl y a 8 mois
Savoureux. Ayant passé l'après-midi dans une clinique pour un rendez-vous sans gravité, j'ai pu observer le va et vient des soignants et je pense avoir reconnu l'anesthésiste ;)
RÉPONDRE
LisaIl y a 8 mois
Un article frais qui dépeint des personnages drôles et touchants. Ta plume fait du bien et fait rire, merci.
Je vais vraiment faire une rubrique Chronique, après tout mon blog s'appelle Chroniques Parisiennes ;)

Merci d'être une inspiration quotidienne, même si je ne commente pas trop, je te lis et adore ça ! Bravo et à vite.
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 8 mois
Du style, encore du style, toujours du style ... bravo pour cet épisode culturo-modesque si bien écrit !
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 8 mois
Franchement ! Les souliers Isabel Marant sont superbes !!!
RÉPONDRE
sheighIl y a 8 mois
Oooooooooooooh les chaussons Balenciaga sont extraordinaires, la couleur, le talon repliable, vraiment un gros coup de coeur.
Je n'accroche pas au mélange satin / cuir du mocassin Loewe mais j'aime assez son talon. A la voir seule la mule Paul Andrew fait mastoc pourtant une fois dans le pied, ça opère assez finalement. La Louboutin emflamme, et quant à la Isabelle Marant, je la trouve assez bâclée et peu convaincante au sein du lot de chaussures proposées.
RÉPONDRE
GranpiIl y a 8 mois
Ces personnages "imaginaires" sont vraiment bien croqués, bravo ;)
RÉPONDRE
fatinetiaraIl y a 8 mois
mais...MAIS les chaussons Balenciaga c'est des BABOUCHES ! OMG ca revient moins cher d'acheter un aller retour paris marrakech et de les shopper en toutes les couleurs ;)
RÉPONDRE
AnneIl y a 8 mois
J'ai pensé exactement la même chose!
RÉPONDRE
tara Il y a 8 mois
J'ai bien ri en lisant l'article. Heureusement que le "PS" indique que ces personnages sont fictifs, parce que j'ai reconnu une amie dans la perfectionniste à la chaussure blanche ( avant même de lire le paragraphe, j'ai su que c'était elle en voyant la chaussure!). Quant à moi, je me reconnais dans le portrait de la bibliothécaire, moins le mari riche :D. Les loewe ont un petit côté androgyne historique qui me conviendra bien aussi ^^.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode