Chronique #88 : Montréal

2317
Un an après notre arrivée en Ontario, il était temps pour nous d'aller découvrir Montréal. C'est ainsi que vendredi dernier, nous nous envolâmes vers cette ville francophone située à une heure d'avion de Toronto...
Place d'Armes - Montréal

Vendredi


15h : Un doux soleil de fin d'après-midi nous accueille à notre sortie de l'aéroport. Faire connaissance avec une ville sur fond de ciel bleu limpide a quelque chose de magique ; tout se voit en effet sublimé. Pour ce court séjour, nous avons jeté notre dévolu sur un appartement situé dans le quartier du Vieux-Montréal.
15h30 : Nous partons explorer les environs. Entre rues pavées, places charmantes, vieilles églises et bâtiments en pierre de taille, nous avons l'impression de nous retrouver en Europe.
17h00 : Sur les bords du Saint-Laurent, une ancienne usine reconvertie en condo nous donne des envies de loft industriel.
17h30 : Charles commence à être fatigué. Il est temps de prendre le chemin du retour et de statuer sur la manière dont nous allons nous sustenter. Nous partons en quête d'une supérette (le resto n'étant pas une option au vu du degré d'ingérabilité de notre fils lorsqu'il est épuisé). Les "Dépanneurs" semblent être, comme leur nom l'indique, un bon moyen de trouver de quoi cuisiner un repas rapide...
18h00 : Nous optons finalement pour des pizzas à emporter, que nous dégusterons tous les trois en mode pique-nique devant le replay de Koh Lanta. Le bonheur !
Vieux-Montréal

Samedi


9h00 : Nous remontons la rue Saint François Xavier sous un ciel azur. Légèrement frais, le fond de l'air nous prédit une belle journée. Bien installé dans sa poussette, Charles déguste un vrai petit pain au chocolat acheté au Dépanneur "gourmet" du coin.
9h30 : Alors que nous nous dirigeons vers l'immense parc surplombant Montréal, nous nous arrêtons dans un gratte-ciel dont le dernier étage a été transformé en observatoire. Du 46e étage, nous découvrons un panorama à 360° de Montréal. Comme souvent avec les villes nord-américaines, la vue d'en haut se révèle assez peu enthousiasmante, mais cela permet de mieux situer les quartiers et d'avoir une vue d'ensemble.
10h30 : Nous grimpons vers le parc et passons devant l'ancien hôpital Royal Victoria, dont l'architecture hallucinante et l'allure romanesque me font littéralement fantasmer. Un vrai décor de roman…
10h35 : Un peu plus loin, nous accédons au parc par une volée de marches menant directement au sentier sillonnant les flancs du mont Royal. Joggeurs, randonneurs, touristes, étudiants et familles s'y croisent dans la bonne humeur. Je comprends en voyant les amoncellements de neige ici et là que les températures n'ont pas été aussi clémentes depuis longtemps et que cela ne doit pas être étranger aux sourires que l'on croise sur de nombreux visages.
11h : Quelle chance ont les Montréalais d'avoir ce poumon vert à disposition ! Entre écureuils bondissants et odeurs de pins, on oublierait presque que la ville est toute proche.
12h : Après un casse-croûte dégusté aux abords d'un petit lac encore à moitié gelé, nous nous arrivons au niveau du belvédère surplombant la ville. La vue est saisissante. Les notes de musique émanant d'un groupe de violonistes jouant au centre de l'esplanade achèvent de rendre ce moment particulièrement savoureux.
13h : Charles s'endort dans sa poussette. Julien aimerait bien faire de même…
14h : Après une descente du Mont Royal un peu épique via la piste cyclable bordant la route, nous voici revenus en ville, aux abords du quartier du Plateau. Rue après rue, les maisons aux entrées surélevées se révèlent charmantes.
14h30 : Accumulant les détails délicieusement bobo, le Plateau se révèle assez branché et l'atmosphère qui en émane est loin d'être désagréable. Avec ses boutiques vintages aux sélections intéressantes, ses concept stores pointus, ses boulangeries et ses bars donnant envie d'y passer de longues soirées, ce quartier me fait penser à Brooklyn. Ou tout du moins à l'idée que je m'en fais…
Le Plateau - Montréal

Dimanche


10h : Après une chasse aux oeufs en intérieur, nous filons profiter de notre dernière matinée de beau temps. La pluie est en effet prévue pour 14h.
10h30 : Nous décidons de retourner nous promener dans le quartier du Plateau afin d'en avoir une vue plus globale. Nous y accédons par le parc La Fontaine, qui abrite en son sein un lac artificiel qui se transforme en hiver en patinoire. Avec ses petits écureuils gris et blancs (c'est la première fois que je vois des rongeurs immaculés), ses joggeurs souriants, ses fauteuils d'extérieur ergonomiques et ses gros chiens aux yeux doux, ce parc bordé de maisons aux entrées surélevées offre une réelle valeur ajoutée au quartier.
11h : Alors que nous marchons en bordure du parc, mon oeil est attiré par les maisons de 3 ou 4 étages aux escaliers extérieurs plus ou moins raffinés. D'une maison à l'autre, le style architectural change, les fantaisies des propriétaires varient, la couleur des entrées fluctue (voir ici et ). Cela m'évoque une fusion fantasque entre les maisons de San Francisco et celles de certains quartiers londoniens.
12h : Nous nous arrêtons pour déjeuner dans un pub. Pour trois copieux burgers accompagnés de sodas et de frites maison, l'addition s'élève à un peu plus de 20 dollars. Décidément, la vie à Montréal me semble beaucoup moins chère qu'à Toronto...
Street art - Montréal

Les choses qui m'ont marquée


Le street art qui égaie bon nombre de murs.
Les concepts sortant de l'ordinaire tels que les bars à lait, les restos précisant "Apportez votre vin" ou encore la "Gym de créativité".
Toutes ces petites choses qui rappellent la rudesse de l'hiver montréalais, à l'instar des panneaux "Interdit de faire de la luge" ou "Attention chute de glace"...
L'impression que le bio fait partie intégrante de la vie des Montréalais.
La musique diffusée sur certaines places via des haut-parleurs perchés sur des poteaux électriques. Semblant venir de nulle part, ces airs de jazz contribuent à rendre l'atmosphère joyeusement positive.
La bienveillance des gens.
Le look très personnel - n'hésitant pas à s'affranchir des tendances - des Montréalais.
Le son des cloches (que l'on a peu l'occasion d'entendre à Toronto).
Les deux sculptures de Marc-André Jacques Fortier sur la Place d'Armes (voir ici et ), dont l'allure distinguée, le style commedia dell'arte et l'humour à fleur de bronze m'ont ravie.

Bilan


Cette ville dont on nous avait tant parlé nous a à la fois surpris et charmés. Cela dit, ayant bien conscience que notre séjour fut assez bref, nous comptons bien y revenir rapidement, ne serait-ce que pour découvrir les musées de la ville, arpenter le fameux marché couvert Jean-Talon ou encore goûter à la viande fumée de chez Schwartz…
Suivez nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 avril 2017
Vous aimerez également
Chronique #87 : Un enfant unique
Il y a 22 jours - 82
EN SAVOIR PLUS
Chronique #86 : Un an à Toronto
Il y a 1 mois - 41
EN SAVOIR PLUS
Chronique #85 : Notes à moi-même
Il y a 2 mois - 58
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
17 commentaires
Tous les commentaires
annaIl y a 11 jours
Merci pour la carte postale, ça fait drôlement envie !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 jours
Merci à toi :)
RÉPONDRE
fatinetiaraIl y a 10 jours
ohhhhh tu me donnes envie d'y retourner ! merci lise pour ta plume et ces sublimes photos.
RÉPONDRE
SupertomateIl y a 10 jours
Contente que cela t'ait plu. Faut revenir en été, y'a tellement, tellement de trucs à faire : les concerts, les festivals, les marchés d'artisans, les terrasses, les piscines extérieures, les food trucks, le spa Bota-Bota (en toutes saison celui-là), aller faire du vélo ou du kayak au parc des iles de Boucherville, faire du camping dans le Vieux Port (uniquement cette année pour le 375, au pied du Silo 5).
Ma maison est dispo fin juillet-début aout si tu veux arroser les plantes, en échange ;)
Et moi, à la Place Ville-Marie, j'ai adoré la vue, notamment sur le St-Laurent. La taille de ce fleuve (c'est à Montréal qu'il est le plus étroit, imagine !)
RÉPONDRE
patriciaIl y a 10 jours
Revenir en été, mais surtout en début d'automne! Le mois de septembre à Montréal est magnifique. Et je te conseille fortement de te rendre un peu plus au nord du Plateau: le Mile end, le Mile Ex, la Petite-Patrie ainsi que Villeray sont les quartiers «en vogue» de Montréal (où tu trouves les jeunes entrepreneurs, étudiants, artistes voir vedettes..)

Tu y retrouveras également plusieurs petits restos de chefs locaux, les boutiques vintages, les bars, les terrasses et tout. Encore plus abordable quel le Vieux-Port d'ailleurs!

Si tu as besoin de conseil, ne te gênes pas (-:
RÉPONDRE
SupertomateIl y a 10 jours
Ouais, septembre est beau, c'est mon moment favori, mais par contre, il n'y a plus les festivals, les marchés, ni les piscines ^^
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 10 jours
Voilà qui donne envie d'aller découvrir Montréal, merci pour le reportage !
RÉPONDRE
C.frasIl y a 10 jours
Bonjour Lise, j'étais à Montreal quelques jours avant vous. Nous n'avons pas eu autant de chance côté météo (orage à notre arrivée) mais la ville s'est révèlée très charmante tout de même. J'ai Vraiment aimé cette ville. En revanche, j'ai des échos des hivers très trèsrigoureux. Souvent longs, ils mettent le moral des expatriés à rude épreuve. Contrairement à ceux de Toronto.

Et je suis justement à Toronto en ce moment, j'aime beaucoup !
RÉPONDRE
JoséphineIl y a 10 jours
"Comme souvent avec les villes nord-américaines, la vue d'en haut se révèle assez peu enthousiasmante"... Moi j'adore !
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 10 jours
Ca me fait tout drôle de te voir découvrir la ville où nous avons passé 11 ans. Je confirme, tu n'as vu qu'un petit bout mais des beaux petits bouts. Le bio est très présent dans la Plateau et le Mile End, mais beaucoup de Québécois mangent très mal. La vie y est moins chère qu'ailleurs au Canada, mais a quand même beaucoup augmenté ces dernières années. Le quartier Villeray prend effectivement de la valeur et attire les jeunes créateurs car moins cher que Le Plateau, et le marché Jean Talon est un must, avec des petits cafés très sympas juste autour. Montréal nous manque, mais pas la rigueur de l'hiver.
RÉPONDRE
WilliamIl y a 9 jours
Ça donne quand même super envie...
RÉPONDRE
CarolinaParisIl y a 9 jours
Oh que ça donne envie! Jolies photos!
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 9 jours
Moi j'ai une impression mitigé de cette ville ! Nous y sommes allés deux fois, ma fille se produisait au festival de Jazz sur la grande scène - 50 000 pers. c'était fabuleux. Pour le reste j'ai trouvé que malgré le fait de prôner une culture francophone, la ville était bien trop américanisée à mon goût. Je me souviens d'un plateau télé ou Nina passait et où il y avait un débat sur la différence TV française/Québécoise très stéréotypé, ça m'avait passablement énervée :-) ! En fait je pourrais résumer comme ça : ils font les gens cool alors que pas tant que ça et nous les Français ont a une réputation d'arrogance pas très sympathique alors que pas tant que ça. :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 jours
Arrivant de Toronto, j'ai trouvé que Montréal était très française. Mais si j'étais arrivée de Paris, j'aurais peut-être ressentie les choses différemment ;)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 4 jours
Chère Lise,

Je suis ravie que Montreal te plaise. Nous y vivons à nouveau depuis La rentrée dernière ( après l'avoir quittée dix ans) avec beaucoup de bonheur. La prochaine fois que vous viendrez n'hésite pas à demander des adresses ou des idées de sorties avec Charles.

Belle journée à vous trois
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 jours
Oh je ne savais pas que vous y étiez à nouveau :)

Merci, je n'hésiterai pas !
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 3 jours
Oui nous y sommes encore pour au moins un an ( en tous cas je l'espère !).
Nous avons prévu de faire la Floride trois semaines cet été avec les enfants, j'ai donc hâte de découvrir ta chronique sur Miami ;)

Belle journée à vous trois
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode