Lise HuretBouquet de fleurs des champs

Chronique #92 : Résolutions estivales

1537
S'il est généralement de coutume de prendre ses bonnes résolutions à l'orée d'une nouvelle année, c'est pour ma part au fil de l'été qu'émergent mes envies de renouveau, de changements, de nouveaux horizons...
Lise Huret

Prendre des cours de secourisme


Juste avant de partir à Paris, un matin où je conduisais Charles à la crèche, j'ai été témoin du malaise d'un "homeless". Alors qu'un autre passant composait le 911, je réalisai que je n'étais d'aucune utilité face à cet homme. J'aurais voulu savoir comment le positionner, comment le soulager, comment l'aider tout simplement... Quatre jours plus tard, Charles manquait de s'étouffer avec une coquillette non cuite. Depuis ce jour, mon inutilité face aux situations de crise est devenue pour moi totalement inacceptable. En septembre, je suivrai ainsi avec Julien les cours de secourisme dispensés par la Croix-Rouge canadienne. Espérons que d'ici là mon ignorance en matière de massage cardiaque ne portera préjudice à personne...

Consommer les Stories avec modération


J'ai beau reprocher aux Stories d'Instagram de flatter nos penchants voyeuristes, je n'en suis pas moins devenue totalement accro au fil des mois. Une addiction qui révèle malheureusement à double tranchant. Je pense notamment au compte de la griffe Heimstone, qui me fascine et m'abîme en même temps, tant la vie "cool" qu'Alix Petit y montre me fait envie. Une envie totalement stérile que j'ai décidé de combattre en me désabonnant - je l'espère définitivement - de ces comptes grignotant peu à peu mon estime de moi...

Combler mes lacunes en anglais


Nous avons beau vivre dans une province anglophone, le fait de travailler de chez nous sur un site 100% francophone ne nous permet pas de pratiquer notre anglais comme il le faudrait : hormis les discussions avec les maîtresses de Charles, les commandes au restaurant et les échanges succincts avec les concierges de notre immeuble, les occasions de parler dans la langue de Shakespeare ne sont pas légion. Et si cela ne porte pas préjudice à Julien (il est bien plus à l'aise que moi en anglais), je ressens pour ma part une grande frustration. Je ne compte en effet plus les fois où j'ai buté sur un mot ou massacré la syntaxe d'une phrase. Sans parler de mon accent… Bref, il est grand temps pour moi de m'attaquer au problème. Après avoir passé au scanner l'offre locale en matière de cours linguistiques, j'ai fini par arrêter mon choix sur un jumelage anglophone/francophone (à raison d'un rendez-vous par semaine) proposé par le Centre Francophone de Toronto. Wait and see !
Bouquet de fleurs des champs

Me mettre à l'escalade


Un peu de yoga, un peu de barre au sol, un peu de cardio, un peu de muscu : si ma routine sportive est de mieux en mieux rodée, il lui manque néanmoins cette petite dose de fantaisie qui permettrait de la rendre plus attractive. Or, depuis qu'une amie pratiquant l'escalade en salle m'a parlé de cette discipline, j'ai bien envie de tester la grimpette façon Tomoa Narasaki. Je me dis en effet que cette activité mêlant force, souplesse, prise de risque et objectif à court terme - atteindre le haut du mur - pourrait bien me plaire. À suivre !

Définir un projet de vie à moyen terme


On a beau s'ancrer petit à petit sur le sol canadien, il suffit qu'un ami nous dise "Toronto ? Mais je ne comprends pas… Avec votre boulot vous pourriez vivre n'importe où ! Sur une île paradisiaque par exemple…" pour que je me mette à faire tourner la mappemonde dans ma tête à la recherche d'une nouvelle destination. Car si le copain en question ne se rend pas compte que les pays alliant accès à internet haut débit, système scolaire correct, visa accessible, sécurité et administration anglophone ne sont pas si nombreux, force est de constater que je suis - et resterai - un éternel électron voyageur. Pour autant, ma vie d'adulte, d'épouse et de mère m'oblige à trouver un compromis entre réalité et envie d'ailleurs. Nous avons donc décidé de rester les trois prochaines années à Toronto (le temps pour Charles de maîtriser parfaitement l'anglais et pour nous d'acquérir la nationalité canadienne), avant de repartir probablement vers d'autres cieux. À nous dès lors de savourer pleinement notre vie en Ontario (c'est toujours plus facile lorsque l'on sait que l'on va partir un jour) et de profiter des vacances de Charles pour sillonner le monde afin de trouver notre prochain port d'attache. Une perspective à la fois stabilisatrice et euphorisante qui m'apaise au plus haut point...
Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 04 août 2017
Vous aimerez également
Chronique #94 : Brainstorming de rentrée
Il y a 1 jour - 46
EN SAVOIR PLUS
Chronique #93 : Le cadeau de Charlotte
Il y a 11 jours - 14
EN SAVOIR PLUS
Chronique #91 : Bientôt 35...
Il y a 2 mois - 35
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
37 commentaires
Tous les commentaires
PulseIl y a 18 jours
Pourquoi dire un "homeless" ?
Les terme sans-abris ne convient pas ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 18 jours
C'est comme cela qu'on les appelle au Canada, voilà tout :)
RÉPONDRE
PulseIl y a 18 jours
Mais si la situation est semblable je ne comprend pas pourquoi ne pas utiliser le terme français? Tu rédige ton post en français et ne dis pas que Charle a manqué de étrangler avec ses "pasta shells" ou que tu va t'acheter des "shoes" même si c'est comme ça qu'on dit au Canada...
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 18 jours
Au Canada, les "sans-abris" sont très différents de ceux que l'on voit en France. Dans leur énorme majorité, il s'agit soit de personnes ayant de graves problèmes de drogue (si tu as vu la série Breaking Bad tu dois voir de quoi je parle), soit ayant des problèmes psychiatriques lourds et qui en France se retrouveraient placés en centre psychiatrique (c'était le cas avant, mais le gouvernement canadien a décidé de changer de façon de faire il y a plusieurs dizaines d'années).

Lise a donc employé le terme "homeless" plutôt que "sans abri" car il s'agit pour nous de deux notions très différentes. Les "homeless" du Canada ont ainsi par exemple tendance à être hyperactifs, contrairement aux sans-abris français qui paraissent souvent plus abattus.
RÉPONDRE
StrokeIl y a 17 jours
Bien, c'est exacte :)))
On cherche pas à comprendre mais à juger.

Tout à fait autre registre, Lise, je me souviens ton poste, il y a quelques années, de Canada toujours, rédigé en anglais parfait ...
RÉPONDRE
patriciaIl y a 18 jours
Pays bilingue, s'il vous plait! Le français et l'anglais sont les deux langues officielles du pays. Je pense qu'il serait important de corriger cette erreur, merci :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 18 jours
Bilingue sur le papier... dans la pratique en Ontario à part dans les administrations et sur les paquets de nourriture, tout est en anglais :)

Cela dit tu as raison concernant le pays, "province" est plus indiqué :)
RÉPONDRE
MarieIl y a 18 jours
Bonjour Lise,

Petite question peut-être intrusive: pourquoi chercher à obtenir la nationalité canadienne pour aussitôt quitter le pays?

Marie
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 18 jours
Afin de pouvoir y revenir quand nous voulons (ce qui sera certainement le cas) sans avoir à recommencer à zéro la très fastidieuse (c'est un euphémisme) demande de résidence permanente.
RÉPONDRE
V.Il y a 18 jours
Chère Lise :
* concernant instagram, ceci me fait penser à ma déconnexion des magazines féminins - les oppressions douces sont plus tenaces parce que plus insidieuses. Au fil du temps ton site est devenu mon seul point de chute pour la mode - la mode, la distraction "futile" qui me vide le plus la tête (certes, le site reflète en un certain point les magazines de mode et la dictature d'une "perfection" qui est appauvrissante mais le jusqu'à un certain point m'est important, tu as une juste distance sur tout cela et un regard critique, qui sont rares ; j'aime beaucoup l'esprit que tu insuffles ici et qui se reflète vraiment dans les commentaires des uns et des autres - ce dernier point m'impressionne vraiment !)
* oh comme je te comprends pour l'anglais ! mais même à petit pas, on avance. En tous cas l'idée du jumelage est géniale, moi j'ai adoré parce que je suis tombée sur une super personne. C'est une manière d'avancer sans se mettre une pression paralysante (cela rejoint ma remarque ci dessus, en fait la pression ne semble pas la meilleure façon d'avancer)
Bonne fin de semaine, merci pour le site, c'est toujours un grand plaisir de te lire !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 17 jours
C'est vrai que nous avons des lecteurs extraordinaires :)

J'ai hâte de commencer ces conversations bilingues !

Merci :)
RÉPONDRE
V.Il y a 18 jours
J'oubliais : ce bouquet, je crois que c'est le plus beau bouquet que j'ai jamais vu. Parce qu'il n'est pas "parfait" ;-)))
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 17 jours
Franchement, je pense sincèrement que ce sont les plus belles fleurs que Julien m'ait jamais offert. Elles correspondent tellement à mon idée de la beauté ;)
RÉPONDRE
EmaIl y a 18 jours
J'ai adoré ne plus me sentir si incapable après avoir pris un cours de secourisme. Une semaine après un mec faisait un malaise important devant moi. Heureusement une médecin était là pour pratiquer un massage cardiaque mais au moins j'avais le réflexe d'aller chercher un défibrillateur.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 17 jours
C'est exactement ce que je recherche : acquérir les bons réflexes :)
RÉPONDRE
EmaIl y a 18 jours
Et sinon je viens de voir le compte Heimstone, je me suis désabonné il y a longtemps, c'est pas possible cette vie. Je veux dire que c'est tellement stéréotypé, comme s'il n'y avait pas de rapports de force dans la vie, comme si le fric coulait de source. C'est plus rêver c'est fantasmer. Y a pas de culture, y a pas de rire, y a que de la mise en scène.
RÉPONDRE
YzaIl y a 17 jours
Je commente très rarement mais tout d abord bravo pour ton blog que j j adore et puis en tant que grimpeuse je ne peux que dire Bonne idée l escalade. Il y en a de 2sortes le bloc (comme la vidéo)et la voie qui nécessite cordes, baudrier etc en plus des chaussons. Comme tu es toute fine et sportive je suis sûre que cela te plaira😉tu verras c est assez addictif.. bonnes vacances
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 17 jours
J'ai trop hâte de commencer même si j'ai peur de ne pas avoir assez de force dans les bras pour me hisser... Mais il faut vaincre ses peurs, non ? ;)
RÉPONDRE
YzaIl y a 16 jours
Je suis sûre que ça ira très bien pour toi. En réalité en escalade les jambes travaillent plus que les bras . Dans des voies classiques (mur droit non déversant) c est environ 70 % jambes 30% bras avec un bon placement des pieds . C'est l erreur classique des débutants prendre une prise en hauteur tirer sur les bras sans penser à monter les jambes. Tu verras c'est un excellent travail de coordination, d équilibre tout en ayant un côté ludique .. en parlant de vaincre ses peurs J ai des personnes dans mes cours qui viennent faire de l escalade pour combattre leur vertige
RÉPONDRE
samIl y a 17 jours
Je ne suis abonnée à aucun profil instagram . Je vais voir certains fils et je pompe uniquement les looks et les photos d'art.
je ne sais pas ce qui est le plus choquant sur insta: que cela soit de la mise en scène ( pour gagner des like et de la visibilité) ou que cela n'en soit pas .

Instagram c'est un peu Gala en tirage à compte d'auteur, le petit peuple achète Gala et est super admiratif du château de mr F (entretenu avec nos impôts), du mariage de melle untel ( qui a coûté plus que ce que les salariés de la boite de papa ont touché) . Insta, c'est pareil: tu es sensible à l'image, tu n'analyses pas ce qu'il y a derrière

Pourtant , comme avec Gala, ce qu'on affiche sur insta renseigne quand même un peu sur la façon dont on perçoit le monde . Il est alors aisé de lire derrière le " cool" et le " mouvement" affichés sur certains comptes pas mal de conservatisme et d'immobilisme .


Je n'ai donc pas été étonnée de voir les soeurs créatrices d'Heimstone féliciter leur " Manu" sur insta ( Macron) avec un hastag " vive la france" et une photo de groupe . Croisé par hasard le président, mais bon, la photo plus le texte plus les hashtag, on est vraiment beaucoup plus dans l'adhésion que dans la politesse . Je me suis dit que je ne m'étais pas trompée sur ce que j'avais lu au delà des images et entre les lignes dans les interviews . Marque jeune et cool mais qui veut vivre dans une France " Macron", donc franchement loin de ce mes aspirations .

Je peux comprendre que quand on est du même milieu que le président, qu'on est comme lui persuadés qu'on est le fruit de son propre mérite ( et que si on s'est fait seul, tout le mode peut le faire avec du courage et de la volonté) , on le soutienne sur son insta ( d'autant qu'aux Us, là où la marque se développe, il est " cool") sans même se dire que cela pourrait nous porter préjudice ( mais à mon avis , elles n'ont refroidi que 5 clientes...). Monter et faire marcher son entreprise, comme le chante Macron, est plus facile quand on est co-associé avec un papa qui a le capital et les compétences, quand on est fille d'architecte d'intérieur et épouse d'entrepreneur . Donc oui, je peux concevoir qu'elles se réjouissent ou qu' au mieux , elles n'en n'aient rien à secouer que " Manu" casse le code du travail par ordonnance ou qu'il fasse voter des lois liberticides ...
On pourra m'objecter que Macron est " cool" et " open" et " moderne " , qu'en tant que "Ni-ni" , il veut " rapprocher les deux rives ", qu'avec Macron c'est "la mer à la montagne", bref, que ce mec va réconcilier les irréconciliables . Oui, c'est vrai, on pourrait se mettre d'accord sur le taux de sucre à mettre dans un bocal de confiture... Néanmoins, on ne sera jamais d'accord sur la majorité des sujets comme le prouve le désaccord sur la législation du travail et la redistribution des richesses crées par ( oui, crées PAR) les travailleurs ( employés, salariés...) .
Bref, Heimstone, j'aime bien leurs sapes, ça s'arrête là... Je ne partage rien avec cette marque qu'une certaine esthétique. Les créatrices peuvent être sympas, je ne les connais pas. Mais la sympathie étant le bien le plus partagé au monde, ce n'est pas un critère objectif quand il s'agit de choisir ses influences .

C'est le point de vue que j'ai sur le monde de la mode en général d'ailleurs. Je me souviens d'une autre créatrice super connue de bijoux " cool et open" qui m'avait taxée de " soit fonctionnaire ou bien chômeuse" parce que j'avais posté une remarque sur son travail la matinée d'un jour ouvrable sur un blog qui faisait sa pub... Son " cool" teinté de mépris de classe ne l'a pas empêché de réussir son petit bonhomme de chemin. Elle fait tout bien comme il faut , elle est cool et sympa.
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 17 jours
C'est drôle, mom mari me partageait hier son envie de quitter Instagram à cause des sentiments négatifs que cela déclenche, la soi disant vie de rêve de certains qui ne postent que les bons moments de leur vie... Je n'y vais plus que rarement, je suis lassée du manque d'originalité pour la plupart des comptes que je suis. Notre compte privé nous permet de garder le contact avec nos amis du Québec. Je comprends parfaitement l'envie de demander la citoyenneté, nous sommes tous franco-canadiens maintenant dans la famille, ce qui rassure nos enfants pour qui la France n'est pas leur pays. Je t'encourage à pratiquer ton anglais, et profites des chaînes canadiennes. Le meilleur moyen de progresser vite: regarder les films en anglais avec les sous- tittes en anglais, tu vas apprendre sans t'en rendre compte.
Et pour ceux que les termes anglais dérangent, sachez que lorsqu'on vit dans un pasy étranger, certains termes locaux viennent plus spontanément à l'esprit et sont plus appropriés. Ah ces Français, toujours à critiquer.... :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 17 jours
C'est également pour Charles que nous allons demander la double nationalité. J'aime l'idée qu'il puisse choisir plus tard entre la France et le Canada, ou choisir les deux :)

Pour ce qui est de l'anglais, je regarde tous mes films/séries en VO avec sous-titrage anglais. Le truc qui pêche vraiment chez moi, c'est la pratique... Mais je vais y arriver. Enfin, j’espère ;)

Je t'embrasse !
RÉPONDRE
caroline lanielIl y a 15 jours
Hihi pour avoir été expat pendant longtemps je confirme on en arrive à mélanger les langues ce qui peut choquer certains mais c est très courant chez les expats et ce n est pas pour faire genre..... Parfois quand ça venait tout seul comme ça je me disais: "Sors de ce corps Jean Claude (Van Damme)"!
RÉPONDRE
Seul et fabuleux ! Il y a 17 jours
Entre se poser et voyager... Je l'ai répété hier soir face à un couple d'amis, j'ai à la fois cette envie de reprendre une vie bourgeoise et bien rangée pour me sécuriser, me sentir apaisé et je sens en même temps que cette stabilité me fait peur tellement je la vois comme ennuyeuse...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 17 jours
Mon cher William, à mon avis il va falloir que tu testes d'une manière ou d'une autre le concept du voyage au long cours. Tu en parles souvent comme une envie, une fascination... Tu risques de ne pas pouvoir savourer ta "vie bourgeoise" si tu n’expérimentes pas la vie en dehors des frontières françaises (même si ce n'est que pour quelques mois).
Riche de cette expérience, tu pourras alors choisir en toute connaissance de cause ton style de vie :)
Plus facile à écrire qu'à faire, je sais ;/
RÉPONDRE
ViviIl y a 16 jours
Comme je suis d'accord avec vous Lise. Je me suis désabonnée de ce genre de comptes...et avec les soeurs Heimstone...je vais être franche et directe mais on atteint le pire de ce qui peut se faire en storie...où elles nous jetent en pleine figure leur vie de rêve soit disant "bohème" mais semble t-il bien épaulée par Papa et maman (C'est tellement plus facile d'entreprendre et de créer dans ces conditions), et tant mieux pour elles, mais le pire c'est que leurs stories sont finalement très chiantes parce que répétitives... et avec en plus quelque chose de dérangeant quand elles détaillent les moindres faits et gestes de leurs enfants...ducoup moi aussi je me suis désabonnée... Next! ;)
RÉPONDRE
ModessentielleuIl y a 16 jours
Du coup je vais aller voir ce fameux compte Heimstone
J'aime bien IG dans la mesure oú l'intérêt est les personnes que l'ont choisies de suivre ... ou pas et je trouve ´ les miennes ´ plutôt sympas et intéressantes par contre je ne regarde pas souvent les stories
Bonnes vacances in France
RÉPONDRE
mariannehéhéhéIl y a 16 jours
Tu vois en te lisant je me demande si le plus flippant c'est de poster le "meilleur de soi même" ou si c'est de suivre ces gens en sachant délibérément que cela n'a un qu'intérêt relatif , n'a aucun sens de se comparer les uns les autres et que l'ensemble est quand même largement scénarisé ? :)
Quelle angoisse de partager sa vie comme ça quand même... quel stress permanent de vivre dans l'illusion d'être "intéressant" et de se maintenir pour répondre aux attentes. Mais quand je vois S. Fontanel qui le fait avec tant de malice et de tact je trouve ça hyper divertissant...
Et puisque c'est la fin de l'année, merci pour cette chouette année à décrypter la mode, je vous souhaite de bonnes vacances bien qu'elles aient l'air d'être bien studieuses ...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 jours
Assurément "suivre ces gens en sachant délibérément que cela n'a un qu'intérêt relatif"... ;)
RÉPONDRE
bouchebéeIl y a 16 jours
Bravo pour ces belles résolutions, penser aux autres (secourisme), penser à soi (anglais, escalade), penser plus loin à deux (projet de vie) et puis oui, moins penser à cet idéal édulcoré exposé chaque seconde sur Instagram. Pour ma part, j'aime beaucoup cette appli, certainement celle dont je ne pourrai plus me passer. Elle a ses défauts, certes, mais les découvertes photographiques que je peux y faire et le partage de mes inspirations avec d'autres personnes qui me sont pourtant inconnues me touchent réellement (même si ma moyenne de like est de 25 pour 3 commentaires hahahaha m'en fiche ça me rempli de joie quand même !). Par contre je n'adhère pas du tout aux stories (je n'en ai d'ailleurs jamais réalisé) et j'évite de les visionner, même celles de mes comptes préférés. Je trouve que ça enlève le charme initial d'instagram et, qu'en fait, la majeur partie de ces petites histoires montrent des choses dont je me fiche totalement. Heimstone, bien sûr que je suis abonnée, j'aime l'esprit et l'audace des associations de couleurs, de motifs, c'est inspirant. Alix a peut-être eu la chance d'avoir des parents aptes à l'aider financièrement dans la création de sa marque, mais je dirais tant mieux et cela n’ôte rien à ce talent indéniable qui est le sien. La céramique de sa sœur me parle également beaucoup. Mais alors les stories... je trouve vraiment limite de montrer tout, tout le temps. Quel intérêt de filmer ses pieds en train de marcher sur un trottoir pendant 5 secondes ? Et puis alors la progéniture à toutes les sauces, les mecs canons et papa parfaits, la belle maison de vacances avec piscine en été, le chalet suisse en hiver, etc etc... Quand je regarde ça, le syndrome #VDM n'est jamais bien loin alors je me taille vite fait, bien fait ! Je crois que moi cela me gênerait énormément d'étaler tout cela chaque jours. Quelque chose m'échappe, mais bon chacun a le choix de regarder... ou pas ! Ici, chez toi, tout est savamment distillé et choisi avec tact et retenue, et pourtant tu me fais rêver aussi tu sais ! Cette expatriation familiale à l'étranger, le cercle équilibré que tu formes avec ton homme et ton fils, votre liberté complice, les projets que vous avez porté ensemble malgré les mauvaise passes, jusqu'à en avoir toujours de nouveaux aujourd'hui pour un autre demain, et puis tes doutes, tes questionnements, tout ce qui te rend infiniment humaine... oui tout cela chatouille mon petit cœur, que ce soit le beau irréel de la mode que tu décryptes si bien ou la fragilité naturelle de la vie, tu sais toujours être vraie, et ça ben ça fait vraiment rêver ☆ Enjoy Lise ☆
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 jours
C'est ultra gentil, ta conclusion me touche vraiment beaucoup. Merci :)
RÉPONDRE
lilidesacyIl y a 15 jours
Ah Lise, MERCI pour ce que tu écris sur les stories Instagram . On croyait retrouver ce qu'on avait perdu sur le réseau, soit la fraicheur, la spontanéité et l'instantanéité et on fini par envie de se pendre en regardant les stories incroyables des beautiful people.... Je suis moi aussi Heimstone (j'adore la marque et leurs vêtements) et je me suis fait également récemment la réflexion que cela me faisait plus de mal que de bien, parce que clairement je VEUX la vie d'Alix Petit ! L'appartement sublime à Paris, les maisons de vacances à St Trop ou dans les Alpes, le corps parfait, la beauté partout... Du coup ton article m'offre une petite piqûre de rappel et je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à fantasmer un peu. Sinon, pour ta prochaine destination, pourquoi pas LA ? Je ne connais pas, mais je vois passer tellement d'articles parlant du mode de vie parfait des Californiens que bon... Si je pouvais déménager n'importe où dans le monde, je crois qu'en France je choisirais Bordeaux et sa côte (proximité du Cap Ferret, de l'océan, du vin !) ou la Corse et ailleurs ce serait probablement quelque part aux Etats Unis ou en Australie (mais c'est loin). De gros bisous
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 jours
LA... Peut-être pas. Mais la côte californienne nous tente beaucoup. Le problème reste l'obtention d'un visa longue durée...
L'Australie, difficile d'obtenir un visa également :/
Le monde n'est finalement pas si grand !
RÉPONDRE
ChrisIl y a 15 jours
hello ! vive les bonnes résolutions de l'été ! pour ce qui est d'Instagram, perso je trouve ça bien qu'on ait accès à un lieu "feel good", que chacun montre le meilleur. ça nous change des news pourries des médias. et pour ce qui est de sentir mal parce que untel semble avoir une vie rêvée : ok se désabonner c'est bien, mais surtout, travailler sur son estime de soi c'est mieux. bisous !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 jours
Tu n'as pas tort ;)
RÉPONDRE
AnnaIl y a 14 jours
Je dis BRAVO ! c'est tellement stimulant de chercher a progresser, s'améliorer , découvrir de nouvelles choses . Il n'y a plus qu'a !
RÉPONDRE
Mon Journal DoréIl y a 2 jours
Que de beaux projets que je te souhaite vraiment de concrétiser!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode