Lily Rose Depp pour ChanelCampagne Dolce & GabbanaCampagne Sies Marjan

Campagnes A/H 2017-2018 : ce qu'elles révèlent des obsessions de la fashion sphère

99
Entre pedigree haut de gamme, stars juvéniles et icônes intergénérationnelles, le casting des campagnes automne/hiver 2017-2018 illustre à merveille les actuelles obsessions du petit monde de la mode...
Lily Rose Depp pour Chanel

Héroïne de série culte


Passionné par la culture SF et l'univers geek, Nicolas Ghesquière s'empare cette saison du phénomène Game of Thrones en faisant de l'une de ses héroïnes la nouvelle égérie Vuitton. Sous l'objectif de Bruce Weber, l'inébranlable Sansa Stark - qui apparaît régulièrement sur les tapis rouges toute de Louis Vuitton vêtue - se transforme ainsi en incandescente jeune femme. Du haut de ses 21 printemps, Sophie Turner pourrait bien inciter les innombrables fans de la série HBO à considérer Louis Vuitton comme une griffe "Stark compatible". Et qui sait, peut-être pousser ceux-ci à franchir un jour le seuil d'une boutique Vuitton...
Campagne Dolce & Gabbana

Privilèges hérités


Apparemment fasciné par le concept de l'aristocratie, le milieu de la mode n'a de cesse de puiser ses égéries au sein de l'arbre généalogique de ses anciennes icônes. Semblant considérer que la gloire, l'aura et l'allure d'une mère, d'une soeur ou d'un illustre aïeul est génétiquement transmissible, bon nombre de créateurs choisissent en effet comme étendard des jeunes femmes pouvant se targuer d'une filiation dorée. Soeur de Kate, Lottie Moss pose ainsi cette saison pour Rag&Bone, tandis que Lily Rose Depp continue son idylle avec Chanel. De leur côté, la princesse Maria Olympia de Grèce (petite-fille du roi Constantin de Grèce) et Lady Amelia Windsor (petite-fille du duc de Kent) se mêlent aux influenceurs au sein de la campagne Dolce&Gabbana

Pop Star


Bien décidé à renforcer la nouvelle dimension hypissime de Coach, Stuart Vevers continue de choisir ses muses parmi les icônes des Millennials. Après Chloë Grace Moretz, c'est ainsi au tour de Selena Gomez de jouer les appeaux à jeunes américaines désireuses de s'offrir - moyennant quelques centaines de dollars - une petite parcelle de cool. Un atout majeur dans la communication de Coach qui, avec la chanteuse, s'offre l'incarnation parfaite de l'égérie 2017 (minois attrayant et millions de followers sur Instagram).
Campagne Sies Marjan

Actrice iconique


À l'heure où se multiplient les articles traitants du concept de "blande" et alors qu'il n'est plus rare de voir apparaître sur les podiums des femmes ayant dépassé la cinquantaine, la griffe Sies Marjan a choisi d'articuler sa campagne autour de la mythique actrice Isabella Rossellini. Si elle reste fascinée par la jeunesse, la fashion sphère n'en est pas moins attirée ces derniers temps par des célébrités d'âge mûr dont le temps n'a fait qu'amplifier la dimension culte.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 août 2017 dans Analyses
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
JacintheIl y a 3 mois
La campagne de Sies Marjan est de loin ma préférée... Pour les autres, ennuyeuses au possible, vues et rerevues (quelqu'un peut il deviner la saison juste avec le visuel?) des égéries que je connais à peine ou dont je ne suis absolument pas la cible, pauses boring à souhait.
Depuis quelques années je m'embête franchement devant la mode "mainstream" destinée aux magazines. J'aimerais bien que Kappauf soit sollicité par ce type de marques, il est un des seuls qui me réjouit encore et toujours...
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 3 mois
C'est vrai que ces poses raides et un peu grotesques sont vues et revues, seule la dernière campagne avec I Rossellini apporte de la fraîcheur
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 mois
Qu'une Isabella Rossellini apporte de la fraîcheur, n'est-ce pas le signe d'une certaine lassitude de toutes ces icônes ? Son âge devient un atout. Elle aussi est bien sortie d'une "dynastie", mais maintenant cela devient systématique. Il y a assez de jeunes, photogéniques et inconnus pour servir de modèles, assez de filles et fils de !
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 3 mois
Un grand bravo à Isabella Rossini qui illumine cette campagne. Un sourire et un visage bienveillant c'est tellement plus sympa que la " tronche" que tire systématiquement L-R Depp sur toutes ses photos...
RÉPONDRE
EmmaIl y a 3 mois
Le manteau Sies Marjan, le le veux !! Le contraste de la coupe et de la couleur, j'adore.
Et ras la casquette de Lily Rose Depp qui n'a vraiment rien de bien extraordinaire : ni franchement jolie, ni différente ni remarquable, et toujours l'air renfrogné.
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 3 mois
Qui a pondu le terme "blande" ? C'est franchement laid. Je commence pleinement à assumer mes mèches blanches mais je refuse qu'on me nomme de la sorte. "Bland" en anglais veut dire ennuyeux - mais il n'y a rien d'ennuyeux dans les cheveux blancs.
Sinon, les petites minettes vues et revues, bof... Moi aussi, je suis plus que lassée de la petite Depp, j'avoue qu'elle va finir par agir comme repoussoir total. La fashion sphere me semble de plus en plus dans sa tour d'ivoire, totalement à l'ouest par rapport à la réalité.
RÉPONDRE
Mon Journal DoréIl y a 3 mois
Article encore une fois très intéressant, Sophie Turner est d'une beauté!!!
RÉPONDRE
JaunieIl y a 3 mois
Aaaaah d'accord! Lottie Moss pour Rag and Bones, soit.
Je ne comprenais pas à cause de l'image de la campagne avec Staz Lindes choisie pour illustrer ton propos.
Quelle fouille merde cette Jaunie :^)
RÉPONDRE
Dominique Nimmo Evans Il y a 1 mois
Styliste costumiere amoureuse de Paris ma curiosité est insatiable,
tous les univers m'intéressent
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode