Désert de l'ArizonaPlante verte

État des lieux #2

1434
Voici pêle-mêle quelques impressions, projets et moments de vie illustrant assez bien mon état d'esprit actuel…
Désert de l'Arizona

Vacances de Noël


Après avoir longtemps tergiversé, nous avons finalement décidé de ne pas rentrer en France à Noël et de préférer aux agapes familiales un voyage inspirant et dépaysant en Arizona, avec ses terres rouges, ses routes désertiques et ses canyons grandioses. Restait à savoir où se loger. Très vite, nous optons pour Sedona, dont nous avons entendu le plus grand bien. Or, si la ville est idéalement située, force est de constater que ses Airbnb sont terriblement kitsch et qu'il en va de même pour ses hôtels. Alors certes, il existe de sublimes resorts perdus au milieu du désert, mais à 4000 dollars la nuit nous n'avons d'autre choix que de les laisser à Nicolas Ghesquière... Nous comprenons alors qu'il va nous falloir faire une croix sur "l'espace de vie design" et tout miser sur l'extérieur. Petit à petit, l'idée de louer un camping-car et d'arpenter la région pendant une dizaine de jours nous apparaît comme l'option la plus cohérente. Peu importe en effet si l'intérieur de celui-ci nous évoque une série B américaine : se réveiller au sein de ce genre de panoramas vaut bien quelques sacrifices…
PS : N'ayant jamais voyagé en camping-car (aux USA ou ailleurs), je suis preneuse si vous avez des conseils à me donner !

Cours alternatif de musique


Dimanche 1er octobre, 14h. Après avoir proposé à Charles mille activités extra scolaires, dont des cours de kung-fu dispensés par des moines Shaolin (j'adorais l'idée), de danse (la moindre note de musique le faisant se trémousser, je trouvais cela pertinent) et de natation et avoir essuyé des crises de pleurs à base de "Non !" aussi tonitruants qu'inexpliqués, nous voilà devant la porte de l'ABC Academy of Music, un espace dédié à l'apprentissage de divers instruments et qui se propose d'initier les plus petits de manière novatrice à la musique. "Novatrice"... ce mot aurait dû me mettre la puce à l'oreille, mais j'étais tellement heureuse que Charles soit partant que je n'y ai guère prêté attention.
Bref, quelques minutes plus tard, nous voici nous et 7 autres duos parents/enfants (la présence d'un adulte est requise pour la première année du cours) assis en tailleurs autour d'un djembé. Soudain, une voix s'élève : "Hello to the drum...". Une femme s'avance, souriante, et nous enjoint par le geste à répéter sa phrase musicale, puis à aller saluer le "drum". Je déteste chanter, je déteste les situations joyeusement ridicules, mais je n'ai pas le choix : Charles me regarde interrogateur et je sais pertinemment que si je ne suis pas le mouvement avec entrain il ne va pas tarder à fondre en larmes et se terrer en lui-même. Nous voici donc à taper sur des djembés au rythme des hululements convaincus de notre cantatrice, à arpenter la pièce en imitant de manière "mélodique" les bruits des animaux des bois et à battre le rythme avec des oeufs/maracas... Au bout de 45 minutes de vocalises en tous genres, je suis tellement dissociée de moi-même que je sens que pourrais sans mal mimer une carotte en train de danser la Lambada.
Au son des applaudissements des profs enthousiastes, des gamins surexcités et des parents soulagés, nous finissons enfin ce premier cours. En sortant, Charles me dit "It was a great time ! On passe une super journée maman...". Et moi de lui répondre, tout sourire : "Génial !", tout en prévoyant de proposer dès le soir venu à Julien un jeu - évidemment truqué - où le perdant devra accompagner Charles à son prochain cours de musique...
Plante verte

Plantemania


N'étant par nature ni ordonnée, ni soigneuse et encore moins patiente, m'occuper sur le long terme d'un être vivant ne fait pas partie des choses qui me correspondent le mieux. Je ne compte en effet plus les orchidées que j'ai laissées se dessécher, les jolies petites plantes - offertes par des amis inconscients - n'ayant pas survécu à mon manque d'attention et les plants de basilic ayant pris ma cuisine pour une unité de soins palliatifs… Oui mais voilà, si je ne suis effectivement ni ordonnée, ni soigneuse, ni patiente, je n'en reste pas moins gorgée de contradictions. Depuis que nous avons emménagé dans notre nouvel appartement, je me suis ainsi découvert une folle passion pour les plantes vertes géantes. Et ce qui n'était au départ qu'une lubie déco s'est vite transformé en "thérapie verte" : prendre soin d'elles m'apaise, et le simple fait d'être à l'écoute de leurs besoins en lumière/eau/attention me reconnecte curieusement aux miens… Reste un problème : étant de nature excessive, je risque de transformer rapidement notre espace de vie en véritable jungle urbaine. Et ce merveilleux petit fleuriste situé dans un quartier de Toronto que j'adore ne m'aide pas à être raisonnable...

Rencontre holistique


Après avoir rencontré pas moins de quatre chiropraticiens depuis notre arrivée à Toronto, je souffre toujours du cou (et donc du dos). Or, le fait de me faire craquer dans tous les sens n'a eu qu'un seul effet : alléger mon compte en banque. C'est pourquoi, lorsqu'un ami me conseille début octobre d'aller voir son chiropraticien qui n'est selon lui "pas comme les autres", je ne suis pas particulièrement enthousiaste.
Un matin, ne supportant plus cette tension me crispant tout le haut du corps, je finis néanmoins par composer son numéro. Il me donne rendez-vous pour le lendemain.
Face à ce petit homme maigre au regard immense, je me sens immédiatement en confiance. Rien que sa voix me procure une sensation de massage (cela paraît ridicule à dire, mais c'est vraiment ce que je ressens). Très vite, je lui évoque le fait que je cours très régulièrement et que cela va sûrement poser un problème. Or, si ses confrères m'ont toujours intimé de stopper la course, lui me dit : "N'arrêtez pas de courir, vous en avez besoin pour apaiser votre esprit". Il ne lui aura suffi que de quelques minutes pour me cerner mieux que les dizaines de médecins que j'ai pu croiser dans ma vie...
Il entame ensuite un massage pas vraiment agréable, mais qui une fois terminé me procure une intense sensation de légèreté. Pour finir, il me montre comment étirer certains muscles profonds et comment modifier ma posture.
Il ne me donne pas de prochain rendez-vous - cela change de ceux qui voulaient me voir tous les jours… - et me propose simplement de l'appeler dans quelques jours pour me dire comment je me sens.
Un jour plus tard, je me sens mieux, pas encore tout à fait "guérie", mais mieux. Mais surtout, je reste très impressionnée par ce que dégageait cet homme. Je n'avais jamais ressenti chez quelqu'un autant de douceur, de fluidité, de lucidité, de bienveillance, de savoir. J'avais l'impression que tout chez lui était aligné : coeur, esprit, corps. Accéder à une telle osmose pourrait être le but d'une vie...
Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 06 octobre 2017
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
34 commentaires
Tous les commentaires
ArielleIl y a 17 jours
J'ai ri de bon coeur à la lecture du passage sur le cours de musique! L'Arizona fait rêver, je vous souhaite de belles vacances!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
;)
Merci !
RÉPONDRE
krystelleIl y a 17 jours
je suis excessive je déteste ce défaut chez moi.....Mmes plantes vertes qui ont toute crevées,je connais,un ex pour me faire plaisir m'a ramené une plante verte...que je n'ai jamais arrosé- -'".J'ai un chaton depuis février,une fois le pli pris,je l'adore,je surveille tous les jours qu'il ai a boire ,a manger(j'y pense même au boulot),il me le fait comprendre
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
Ah oui, le petit chaton c'est quand même le niveau au dessus par rapport à la plante verte ;)
RÉPONDRE
emmanorIl y a 17 jours
renseignez vous bien pour le camping car, il me semble que ce n'est pas si facile et si "libre" qu'on ne le croit. pour ma part j'ai bien apprécié l'option road trip en voiture + hôtels ... (à réserver à l'avance cependant ...)
sinon, j'ai trouvé moi aussi une super ostéopathe qui par de simples pincements et beaucoup de dialogue m'a soulagée de bien des maux. je ne crois pas trop aux manipulations et craquages trop violents.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
On a déjà fait un road trip "Seattle-San Francisco" en mode voiture + motel. C'était très chouette, mais là on a envie de tenter autre chose :)
RÉPONDRE
OliviaIl y a 17 jours
Les situations joyeusement ridicules, c'est bien dit, moi aussi je les déteste et ici, aux Etats-Unis, ils en raffolent sans complexe. J'ai beau me dire que je suis peut-être coincée et qu'on en meurt pas, j'essaie quand même d'y échapper! J'imagine bien la scène du cours de musique!
L'Arizona est splendide, les distances sont tellement grandes que le camping-car est effectivement une bonne option. Faites des provisions de produits "sains" quand vous en trouvez. Parfois, sur des kilomètres, on ne trouve que du pain industriel mou en tranche et une vague boite de conserve douteuse.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
C'est noté : faire un plein au Whole Food de Phoenix avant de prendre la route ;)
RÉPONDRE
bavardisesIl y a 17 jours
Le camping car en Arizona,?Utah/Colorado on l'a fait pendant 6 semaines avec notre fils de 1 an, d'Octobre a mi-Novembre. On a adore et on a qu'une envie c'est recommencer. Ca n'est pas du tout comparable a un hotel ou air bnb, qui sera forcement en dehors des parcs nationaux. Et franchement, se réveiller direct dans des paysages grandioses et partir en rando en moins d'une heure, c'est priceless :)
Quelques conseils de memoire:
- meme si dans la journée il fera encore bon (sauf peut être en Altitude), il vous faudra forcement le générateur une partie de la nuit parce que des que le soleil sera parti, vous vous caillerez bien :)
- A cette époque de l'année, on avait pas eu besoin de reserver quoique ce soit, les campings étaient vides sauf pour Zion (Bryce, monument valley, grand canyon, aucun souci). Mais certains campings seront fermes a cette époque.
-Penser aux State parks en alternative aux National parks, qui offrent en général des campings avec un peu plus de "facilities"
- Les cartes BLM et le site internet rustique (mais qui marche) associé. Ce sont les espaces publiques immenses qui appartiennent a personne ou a tout le monde, ca depend comment tu vois le truc. En gros, ce sont des zones autorisées pour le camping sauvage. La regle, c'est juste de reprendre ses poubelles, et de ne laisser aucune trace derriere soit. Liberté absolument totale.
- Tu ne trouveras que des supérettes d'appoint dans les parcs Nationaux, donc penser a se ravitailler au Whole foods ou Walmart de ville voisine avant de s'enfoncer dans l'inconnu :)
- Accepter de sacrifier son confort, son look, son intimité pendant un temps et faire le plein de souvenirs inoubliables!
Je pourrais disserter des heures sur le sujet, tant ce voyage nous a marqué, mais je vais en laisser pour les autres :)
RÉPONDRE
emmanorIl y a 16 jours
j'y suis aussi allée fin octobre début novembre et effectivement les nuits sont fraîches, à noël il y aura même peut-être de la neige, des conditions de route plus difficiles ...
RÉPONDRE
HeLNIl y a 15 jours
Holalà !!! Tu me fais rêver là !! Je m’interrogeais hier avec Chéri sur notre prochaine destination de vacances, voilà une piste que je vais creuser sérieusement !!! Merci !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
Un immense merci pour ces conseils ultra précieux !
RÉPONDRE
AdelineIl y a 17 jours
"..mimer une carotte en train de danser la Lambada." j'adore celle-ci, j'ai bien ri !!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
;)
RÉPONDRE
Réjane Il y a 17 jours
Ce n'est pas ridicule du tout le fait d'être sensible à la voix, ca s'appelle meme in "ASMR" :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
Je ne connaissais pas le "ASMR"... Je vais me renseigner :)
RÉPONDRE
melilalaIl y a 17 jours
"Rien que sa voix me procure une sensation de massage"
Peut être une expérience ASMR ? :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
Peut-être ;)
RÉPONDRE
ZeilaIl y a 15 jours
Hei, Lisa! Il faut voir se le chiropraticien voudrait bien expliquer à la dame des drums que faire suivre le cours de musique de son enfant pendant UN AN aux parents a quelque chose à repositionner!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
ah ah ah !
RÉPONDRE
samIl y a 15 jours
Ah ah:
"un espace dédié à l'apprentissage de divers instruments et qui se propose d'initier les plus petits de manière novatrice à la musique. "
Je compatis ...Mais l faut positiver. Ce n'est que pour 365 jours et de plus :
*tu aurais pu avoir opté pour un cours qui initie les petits de manière " Révolutionnaire" à la musique ( la révolution battant à plat de couture l'innovation, je ne sais ce que cela aurait pu être, peut-être porter un costume et "performer "dans la rue des danses de groupe filmées pour le compte facebook du cours)
*tu as salué le Djembé et non une flûte à bec ou un triangle , c'est un peu moins ridicule...
Le jour où tu es vraiment à bout ( en gros vers décembre...) , pique à mme Djembé son écharpe , son bonnet et ses gants avant de quitter la salle ( histoire qu'elle choppe un petit rhume à la prochaine séance et qu'elle ait un peu moins d'énergie...). Tu peux aussi donner un gros coup de canif dans le djembé pendant qu'elle parle aux autres parents , mais tu risques de rencontrer les forces de l'ordre, ça n'en vaut peut-être pas la peine... ( peut-être...)


La médecine c'est quelque chose d'intime, si on trouve un bon médecin, il faut s'accrocher à lui ( et déménager s'il déménage...) . J'ai longtemps changé de médecin traitant, dentiste, gynéco, psy ( bein ouais, obligé, je suis une femme moderne...) ... avant de trouver le bon. Après tout, c'est un peu normal de chercher une certaine " connexion " avec les personnes qui nous soignent. On est vraiment vulnérables et " à nu " devant eux, on leur confie la petite maison de notre âme. C'est vraiment une chance de tomber sur un praticien qui parvient à nouer du lien pour mieux dénouer nos maux ( et nos mots aussi, parce que je pense qu'on pratique la médecine aussi avec l'écoute) . Ce monsieur t'a touché parce qu'il représente ton idée de ce qu'est l' Humain ( dans son aspect le plus positif) , tu le reverras certainement.

Tes vacances seront sans doute exceptionnelles, il en a de la chance Charles, d'avoir des parents si curieux.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 12 jours
Merci pour toutes ces suggestions "survie" spécial cours de musique :)

Je le revois vendredi, j'ai hâte ;)

On a beaucoup de chance globalement, je crois :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 15 jours
J'adore ces nouvelles expériences canadiennes! Comme quoi, le changement s'installe doucement (ou pas, même si le cours de musique a l'air très marrant).
Sinon, ton chiropracteur a l'air génial. Sans doute a-t-il une belle voix grave avec plein de vibrations qui fait du bien? Et une capacité d'accueil et d'écoute des autres qui lui permet de bien comprendre les enjeux de chacun?
En tout cas, si jamais il déménage en Europe, tiens-nous au courant!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
Il a une voix assez douce en fait... Elle va avec sa manière de se mouvoir : fluide, sans heurt, légère.
Promis, si il déménage j'en fais une brève ;)
RÉPONDRE
Mon Journal DoréIl y a 15 jours
Haha je me reconnais bien dans ta nouvelle passion des plantes vertes puisque j'ai la même!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
On se comprends alors ;)
RÉPONDRE
AnnieIl y a 15 jours
qu'est ce que j'aime vous lire ! voilà c'est tout, ça me fait du bien :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
Merci Annie, cela me touche beaucoup :)
RÉPONDRE
LaetitiaIl y a 14 jours
Tu me fais rire concernant le cours de musique ! J'ai eu le droit à ça l'année dernière aussi ! Alice hurlait et je me sentais tellement stupide avec mon triangle ! :D
Concernant ton nouveau chiro, c'est vraiment très chouette que tu ais trouvé quelqu'un avec qui tu te sens bien. Mon osthéo me fait le même effet ! Lors de ma 1ère séance, j'ai pleuré au moment où il m'a débloqué parce que j'ai eu un flash de ma 1ère séance chez un osthéo chez qui ca s'était très mal passé.
Là, il me tend un mouchoir en me disant " ah, un mauvais souvenir de votre ancien osthéo ?" J'ai encore plus pleuré ! :D
Mais au final, ca m'a fait un bien fou ! Maintenant, j'y vais 1 ou 2 fois par an et ca me suffit pour me sentir bien alignée !
Bises Lise !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 12 jours
Ah ah ah, je compatis ! Personnellement, j'ai eu de la chance : Charles fut assez tranquille (pour une fois !).

C'est extra que tu aies trouvé un bon ostéopathe, j'ai l'impression que cela change la vie !
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 12 jours
... étonnante cette phrase "m'occuper sur le long terme d'un être vivant ne fait pas partie des choses qui me correspondent le mieux."
alors que vous avez un enfant, ça m'interpelle beaucoup
je pense qu'en fait ce n'est pas "pas votre fort", mais simplement que la plante verte n'avait pas suscité jusque là d’intérêt particulier, ce que je peux comprendre
et je suis heureuse de lire toute l'attention que vous portez à Charles, tout l'amour de la mère que vous êtes
(mes excuses si ce commentaire semble étrange ou déplacé, n'hésitez pas à le supprimer si il n'est pas approprié)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 12 jours
Je comprends que cela ait pu t'interpeller :)
Ce que je veux dire c'est que ce n'est pas naturel pour moi car je suis cyclothymique. J'ai des phases up et des phases down, or durant ces dernières j'arrive à peine à m'occuper de moi-même... D'où le sentiment profond que je ne suis pas la meilleure pour gérer sur le long terme un "être" ayant pleinement besoin de moi.
Charles est l'exception qui confirme la règle. Mais il faut dire que son papa gère beaucoup les choses du quotidien qui, parfois, m'échappent complètement.
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 11 jours
bonjour Lise, oui, vous aviez déjà parlé de cet aspect de vous-même, la cyclothymie. je suis ravie que Charles soit cette exception, ça se sent dans vos posts, du moins ça le laisse penser, et c'est tant mieux si le papa aide, c'est ça l'esprit d'équipe, c'est ça (je crois) qui soude une famille, quand on se soutien les uns les autres...
j'adore vos posts, ce blog me permet une parenthèse dans la journée ou en soirée, merci...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 jours
:)))
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode