Canapé Vladimir KaganLe Wingback sofa de Tom DixonLa chaise Beetle de GamFratesiCanapé en velours

Velours, design and co

5714
Si le velours côtelé fait figure cette saison de matière must have au sein de l'offre prêt-à-porter, l'univers du design préfère quant à lui le lustre du velours ras. Une texture aussi douce que changeante qui ne m'a jamais laissé indifférente, du vieux canapé Second Empire de mon grand père au fauteuil d'église au velours élimé sur lequel je laissais autrefois courir mes doigts...
Canapé Vladimir Kagan

Trois meubles phares de mon "panthéon velours"


Canapé Vladimir Kagan


Avec ses courbes au glamour quasi organique, ce canapé de Vladimir Kagan génère une sensation visuelle de confort élégant qui lui confère une aura irrésistible. Conçu vers 1950 par celui qui compta notamment Marilyne Monroe parmi ses clients attitrés, celui-ci a des allures de colline pour salon, de vague d'intérieur, de bulle fonctionnelle, d'excroissance raffinée qui me laisse à penser qu'il pourrait se suffire à lui-même et rendre ainsi incongrue la présence d'autres meubles à ses côtés. Je l'imagine en effet fort bien trônant magistralement en solitaire sur le parquet d'une vieille demeure, la teinte de sa robe évoluant au fil de la journée et ses courbes chics ne demandant qu'à accueillir la langueur de ses propriétaires...
PS : En 1990, séduit par l'oeuvre de ce maître du design américain, Tom Ford fit de ses créations le point d'orgue des boutiques Gucci.
Le Wingback sofa de Tom Dixon

Le Wingback sofa de Tom Dixon


Mêlant esthétique 17ème siècle, courbes 18ème et énergie contemporaine, Tom Dixon donne naissance avec sa Wingback à un sofa-cachette dont le volume arrondi et les oreilles surdimensionnées évoquent pour moi aussi bien un antre maternel que le concept de douceur sophistiquée. Une fois face à ce cocon aristocratique, l'envie de s'y lover munie d'un roman-fleuve se fait ainsi intensément sentir. Il ne nous reste dès lors plus qu'une chose à faire : aller nous immerger dans l'univers de Tom Dixon en nous nichant - le temps d'un dîner au Bronte - au sein de l'une de ses attirantes créations…
PS : Débarrassé des oripeaux grandiloquents des siècles passés et tapissé d'un accueillant mohair de velours, ce sofa illustre à merveille le concept "d'héritage remastérisé ".
La chaise Beetle de GamFratesi

La chaise Beetle de GamFratesi


Conçue par le couple de designers Stine Gam et Enrico Fratesi, la chaise Beetle se révèle être un condensé du travail de ce duo danois/italien, entre rigueur des lignes, confort des matières, poésie des télescopages, influences sixties et simplicité des volumes faussement familiers. À mi-chemin entre la chaise de cuisine et l'ébauche de fauteuil, ce photogénique scarabée (la forme de la chaise s'inspire de la forme, de la carapace et de la structure de l'insecte) aurait selon moi toute sa place autour d'une table en béton ou en bois brut. Déclinées en terracotta, ces chaises apporteraient alors ce qu'il faut de chaleur à l'espace, de confort à l'assise et inciteraient à prolonger le dîner jusque tard dans la nuit...
Canapé en velours

Petites notes sur le velours


Le velours ne tolère pas le bas de gamme.
L'association doré/velours peut rapidement manquer de subtilité. On n'hésitera ainsi pas à délaisser le doré au profit de teintes cuivrées.
La nature organique des plantes vertes n'a pas son pareil pour patiner la sophistication inhérente au velours (voir ici et ).
Disposer moult coussins imprimés sur un canapé en velours permet de casser la dimension trop lisse de ce dernier (voir ici).
On évitera de cumuler velours et cimaise alambiquée. Évoquant les fastes du 18e siècle, cette matière gagnera en effet à se voir associée à des lignes épurées. A moins bien entendu de tomber sur une petite merveille dans ce genre...
Le velours affectionnera d'être au contact de matériaux bruts (voir ici).
Il n'est pas conseillé de multiplier les meubles en velours dans une même pièce (exception faite des duos de fauteuils).
Les reflets du velours permettront de créer un lumineux ton sur ton avec le mur situé derrière le meuble en question (voir ici).
Le fauteuil en velours de caractère n'a pas son pareil pour habiller un petit espace ou un espace de transition entre deux pièces (voir ici).
Les teintes telles que le bleu cyan, le jaune citron, le rouge écarlate ou le vert émeraude composent rarement des duos réussis avec le velours.
Partager l'article
Par Lise Huret, le 11 décembre 2017
14 commentaires
Tous les commentaires
PerrineIl y a 1 an
Super cet article, j'adore la vision que tu portes sur le design et la déco !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Merci Perrine :)
RÉPONDRE
FlewellIl y a 1 an
C'est étonnant je viens tout juste d'avoir une réflexion sur le velours, en particulier en déco. J'en vois partout dans les rayons, dans toutes les teintes de vert imaginables : bronze, kaki, sapin passant par des bleus canard et marine, et parfois des vieux roses et bois de rose. Je dois dire que je reste assez dubitatif. Je vois ça comme une modernisation du boudoir art nouveau avec ses dorures (ou cuivrures) son marbre (blanc, noir, vert) et sa géométrie. Je trouve qu'il est vraiment difficile de dissocier le velours de son aspect féminin, cossu, un peu bling-bling. Quoiqu'à coup de bois brut, béton nu, peau de bête et tissus froissés, on peut arriver à quelque chose d'intéressant.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Il faut effectivement le sortir de tous les clichés qui l'accompagnent pour lui donner une chance d'être intéressant ;)
RÉPONDRE
MarianneIl y a 1 an
Savez-vous d'où vient le canapé bleu sur la dernière photo ? Il est juste parfait !
Merci
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
RÉPONDRE
MissNNIl y a 1 an
J'aime vos "petites notes sur le velours" et vos choix de photos. C'est raffiné et delicat.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Merci, je suis heureuse que cela te plaise :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 1 an
Amour du sofa de Dixon...
Tu as une idée du prix?
RÉPONDRE
CeciliaIl y a 1 an
le fauteuil coûte 4800 euros, donc le canapé risque d'être autour de 10 000 €...
https://www.tomdixon.net/wingback-chair-black-wbc0...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Merci Cecilia, tu as été plus rapide que moi ;)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 1 an
Aïe... J'aimerais trouver une raison pour acheter ce meuble digne de la table du Chapelier Fou, mais à ce prix-là, ça va être difficile...
RÉPONDRE
ZeilaIl y a 1 an
J'ai adoré! Super!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode