Virgil AblohFriends

Debrief fashion #22

1733
Entre nouvelle collaboration masstige, boutique genderless, photographies oubliées et revival nineties, petites réflexions sur l'actualité mode de ces derniers jours…
Virgil Abloh

Virgil Abloh chez Ikea


Si vous êtes de celles et ceux qui adulent la nouvelle mascotte clivante du petit monde de la mode - à savoir l'Américain Virgil Abloh - mais qui n'ont pas les moyens de s'offrir ses produits Off-White (et encore moins ses futures créations Louis Vuitton Homme), il est l'heure de sabler le crémant de Die : l'ex-collaborateur de Kanye West dévoilera en effet dès ce soir (sur le compte Instagram Ikeatoday) le fruit de sa fusion éphémère avec le H&M du meuble, le fournisseur de hot-dogs à un euro, autrement dit l'incontournable Ikea. Insolite ? Pas vraiment : depuis que Demna Gvasalia a imaginé un sac Balenciaga s'inspirant du fameux Frakta, la marque suédoise a acquis une patine presque hype. Il ne serait dès lors pas étonnant de voir les étudiants accros au sportswear revisité et les rédactrices de mode d'ordinaire davantage en phase avec le mobilier vintage du marché Serpette qu'avec les allées des entrepôts nordiques se retrouver bientôt unis par le même but joyeusement consumériste : acquérir un Frakta made by Virgil Abloh.

Nicole Kidman, en perpétuelle mutation


Difficile de ne pas être fasciné par la capacité de Nicole Kidman à afficher un visage toujours subtilement différent d'une apparition sur tapis rouge à une autre.. (ici à l'occasion du "Time 100 Gala" à New York).

Le premier concept store "genderless"


Alors que vient de s'ouvrir à New York une boutique revendiquant une offre genderless, il est intéressant de s'interroger sur la mise en pratique de ce concept. Car s'il est assez aisé d'imaginer des collections androgynes pouvant fonctionner sur des corps d'hommes et de femmes fins et peu formés, les choses se compliquent grandement lorsqu'il s'agit de tenir compte des particularités morphologiques de ces deux genres. Comment la coupe d'une chemise peut-elle en effet être conçue aussi bien pour un buste plat que pour un 95C ? Comment dépasser la dimension minimaliste et potentiellement austère que semble imposer cette production à la croisée des chemins ?
Pionnier dans l'univers du genderless, le créateur Rad Hourani propose un début de réponse. Mais s'il déclare avoir étudié pendant des années le corps et ses mouvements (de manière à penser au mieux ses vêtements "unisexe"), ses créations ne s'en arrêtent pas moins au 38 pour les femmes. Comme si, dès que le corps féminin se différencie trop du corps masculin, le concept de l'habillement genderless tournait subitement court...
Friends

Friends, nouvelle source inspiration stylistique ?


Cela n'a échappé à personne : depuis quelques saisons, le style des années 90 revient hanter nos dressings. Et si pour celles ayant dépassé la trentaine ce revival s'avère beaucoup trop précoce, les millennials apprécieront quant à elles son parfum d'inédit. Reste à savoir comment réussir à maîtriser l'art du duo tee-shirt/Levi's 501 et du mix robe nuisette/baskets… Or, quoi de mieux pour cela que de s'adonner au "binge-watching" de la série "Friends" (notamment disponible sur Netflix) ? Les looks de Rachel, Monica et Phoebe s'avéreront en effet bien plus instructifs que n'importe quelle page mode d'emploi du ELLE (voir ici, ici, ici, ici et )...

Trésors photographiques


Il y a quelques mois, alors qu'il effectuait un brin de rangement au sein d'un bureau, un conservateur new-yorkais est tombé sur deux vieux cartons poussiéreux regroupant non moins de 2924 diapositives couleur réalisées à New York pendant l'été 1978. De multiples empreintes de vie gorgées de joie, de romance, d'innocence, de simplicité et d'authenticité ne pouvant que rendre nostalgique, voire mélancolique. On note au passage l'absence rafraîchissante de smartphones sur ces clichés...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 30 avril 2018 dans Actu mode
33 commentaires
Tous les commentaires
IOIl y a 1 an
Lise, comme tu le disais très justement dans l'article sur les oscars 2018, Nicole Kidman a achevé sa transformation en Barbie, j'aimerai la voir en Nicole vétérinaire, Nicole pilote d'avion ! Mais finalement n'est-ce pas ce qu'elle fait en tant qu'actrice ?

J'apprécie que tu évoques le genderless, d'ailleurs je trouve que cela mets en lumière les injonctions imposées aux hommes. A priori, le genderless ne se décline pas en couleur... Pourtant le vestiaire masculin ne s'en porterai que mieux.
Et au delà des particularité des deux sexes, je pense surtout que la mode n'aime pas les rondeurs, qu'elles soient féminines ou masculines... Encore plus flagrant quand l'on voit les défilés.

Les diapositives font rêver.. Tout le monde à l'air si heureux..
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
C'est vrai que les gens sur les diapos ont l'air particulièrement heureux. La vie était-elle vraiment plus légère à l'époque ou bien est-ce nous qui fantasmons sur le passé ? Je ne sais pas... En tout cas, ces images font du bien !
RÉPONDRE
Granpi Il y a 1 an
Revoir Friends en buvant 1 coupe de crémant de Die je dis oui!!
Et NY en ‘78 ....
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Je te suis, on se visionne quelle saison ? :)
RÉPONDRE
GranpiIl y a 1 an
Celles où Phoebe chante "Tu pues le chat" :D
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Vendu ! ;)
RÉPONDRE
emmanorIl y a 1 an
Je ne comprends pas le concept du genderless ... Ne peut on pas accéder à l'égalité des genres sans devenir identiques ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Cela serait chouette ;)
RÉPONDRE
CatherineIl y a 1 an
En fait ça n'a rien à voir réellement avec le féminisme mais plutôt avec l'univers LGBTQ. C'est le même marché que des influenceuses comme Danielle Cooper ou Kim Geronimo ou encore Sarah Geffrard.

https://www.instagram.com/danielleacooper/
https://www.instagram.com/thestreetsensei/
https://www.instagram.com/adapperchick/

Donc ce n'est pas une question de ne pas aimer les rondeurs ou la différence entre les sexes, c'est pour les gens qui ont une présentation de genre différente, ou qui n'ont simplement pas envie d'avoir une présentation de genre. Et bon pour la boutique Phluid ils n'ont pas grand-chose dans leur offre pour l'instant, j'ai l'impression, genre des débardeurs et quelques chapeaux "be yourself" et des totes, donc qu'ils n'aient pas toutes les tailles, ça s'explique aussi. Faut leur laisser le temps de grandir un peu. En général je trouve ça plutôt positif.

(Pour ce qui est des looks à base de costard masculin des influenceuses que j'ai mises en lien, il me semble qu'elles font du sur-mesure, ce qui n'est pas forcément donné non plus, mais déjà plus abordable que du Rad Hourani. J'aime plus leurs looks casual, je dois dire).
RÉPONDRE
emmanorIl y a 1 an
ok je comprends. mais pourquoi tend on plutôt vers une influence plus marquée de la garde robe masculine ?
RÉPONDRE
CatherineIl y a 1 an
C'est une question intéressante. D'une part je pense que c'est plus socialement acceptable pour les deux sexes de porter des vêtements masculins: un type en robe ou en jupe risque plus gros en sortant dans la rue (sauf exceptions, genre, un écossais avec whisky et cornemuse). Ensuite, les vêtements masculins sont plus pratiques en général.

Et bon en tant que femme qui tend plutôt vers un look androgyne, en fait j'ai tendance à chercher des vêtements à coupe ou à connotation plutôt masculine pour contrecarrer le côté féminin, et pour se démarquer du simple jeans-T-shirt, parce qu'en fait une femme en jeans-baskets, ça n'a rien de spécial. L'idéal pour moi serait de trouver des fringues avec des caractéristiques masculines, mais adaptées à mon 90D. Et je pense que pas mal de femmes ont un peu la hantise de la féminité qui leur a été imposée jeunes alors qu'elles ne le sentaient pas, mais alors pas du tout. En fait ce que je trouve rafraichissant quand je vois la mode queer, c'est justement qu'il n'y a pas cette hantise de "ne pas faire féminin". Après y a sans doute d'autres hantises. Mais pas cette impression de marcher sur un fil de peur d'être tassée ou pas flattée ou pas féminine.

Sinon j'ai trouvé ce site destiné aux femmes LGBT, donc les fringues sont adaptées plus à différents physiques féminins. Ils ont pas mal de tailles, ils montrent un certain nombre d'habits sur des mannequins aux physiques différents, et ils ont l'air d'avoir de chouettes chemises

https://www.wildfang.com/the-ultimate-wf-button-up...

J'ai l'impression qu'il y en a pas mal qui essaient de contrecarrer l'idée que la mode queer, c'est forcément masculin ou dandy. Après, quand je regarde quelqu'un comme Kim Geronimo, elle n'a l'air que plus féminine en contraste avec son look. C'est aussi l'attrait pour moi, il y a une féminité que je retrouve au contact de ces looks, que je ne trouve pas dans les looks plus traditionnellement féminins.
RÉPONDRE
emmanorIl y a 1 an
intéressant ce site, j'aime bien ces chemises.
Je me rends compte que n'aimant ni les robes, ni à l'opposé les costumes, je suis finalement une bonne cible pour cet "entre deux" !
RÉPONDRE
CatherineIl y a 1 an
Tout pareil, en navigant ce site je me sens super ciblée par une équipe marketing, lol. En fait je suis super difficile en robes même si j'aime parfois ça, justement du fait d'avoir une silhouette plutôt très féminine. Du coup les fringues "entre deux" ou "les deux à la fois", souvent c'est parfait pour moi. En plus esthétiquement je préfère les imprimés plus masculins, et les fringues explicitement féminines ont souvent un détail qui tue ou en tout cas qui gêne.

Le costume c'est parfois un peu trop premier degré je trouve, mais j'aime assez les costumes imprimés sur ce site (tout en remarquant que là, ils les ont montrés sur leurs mannequins taille S ou XS).

Par contre je leur laisse volontiers les slogans du style "wild feminist". Mais à 22 ans ça m'aurait peut-être plu.
RÉPONDRE
SimoneIl y a 1 an
Je ne peux pas m’empêcher d'avoir de la peine pour toutes ces célébrités qui se transforment. Je me dis qu'elles ne doivent pas s'aimer beaucoup pour ainsi vouloir arrêter le temps et gommer la vie de leur visage...

Et sinon Friends for ever! Cette scène ou Ross veut ôter son cuir moulant lors d'un RDV galant!!! Culte!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Ah ah ah, cette scène est mythique ! Je souris rien qu'en y repensant ;)
RÉPONDRE
SupertomateIl y a 1 an
Une des scènes à mourir de rire, en effet :D Et d'ailleurs, effectivement, je vois ma fille de 14 ans s'habiller et ça me fait doucement rigoler ;)
RÉPONDRE
ZeilaIl y a 1 an
L'expo de photo oubliées à NYC, quelle beauté! Merci!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Je t'en prie :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 1 an
Merci Lise pour ton commentaire sur le genderless. Personnellement, j'en ai marre qu'on me vende de "l'unisexe" en me proposant des vêtements pour hommes en XS : je n'ai pas les épaules larges, de la poitrine et des hanches donc dans les vêtements d'hommes, j'ai soit l'air enceinte, soit l'air d'une petite fille qui porte les vêtements de son père...

Quant aux looks Friends, c'est trop revival années collège/lycée (mais suis frappée par la facilité avec laquelle le style prend auprès des ados/jeunes adultes).
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Le look Friends : pour les plus jeunes, il n'existe aucun mauvais souvenir autour de ce style... ;)
RÉPONDRE
AstridIl y a 1 an
Ces diapos.... Quel bonheur ! 😍
Merci Lise.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
En regardant ces diapos, on se prend à espérer que ce conservateur mette rapidement la main sur d'autres cartons...
RÉPONDRE
violette.bIl y a 1 an
Waouh pleins d'infos diverses , variées , intéressantes , cultivées ......J'ai de quoi faire ce jour férié , peut être même découvrir Friends à mon âge canonique ....j'ai Netflix ;-)
J'aime le commentaire qui dit que la mode n'aime pas les formes ... c'est ça .
Unisexe , comment dire ? surtout comment faire , je ne peux déjà pas porter de style boyfriend , par contre être moins "genré" quand on est enfant , ce serait à revoir , je suis sidérée comme le mythe princesse perdure et se cultive .
J'avais 10 ans en 1973 il me semble avoir vécu une enfance et adolescence plus égalitaire , où je n'aurais pas d'interdit parce que femme , malgré mes parents agés et bien conformistes , cela semblait à portée de mains...... quand je vois à quoi on est rendues en 2018....je ne comprends pas .....
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Friends ! C'est tellement drôle et les personnages sont tellement attachants... Tu me diras ce que tu en penses ?
RÉPONDRE
SouadIl y a 1 an
Merci Lise pour ce debrief, les clichés NYC 78, quelle beauté !
Bon 1er mai à toi et Julien :-))
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Merci, à toi aussi :)
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 1 an
de mon point de vue, le genderless est une belle arnaque marketing (au vu effectivement des différences évidentes des corps féminins et masculin de 90% des Humains....), qui permet surtout de bien optimiser ses stocks si les gens sont assez sots pour y adhérer !!

(ayant moi-même testé un pull 'unisexe' chez le slip français récemment, et bien que n'ayant pas beaucoup de poitrine, je peux dire que c'est un concept vraiment bidon, même sur un vêtement bien coupé !)

bref un coup de génie marketing ;)
RÉPONDRE
ValérieIl y a 1 an
Nicole Kidman sur cette photo... On dirait Britney Spears vieillie :O

Mais en fait, le unisexe n'aimerait ni les rondeurs, ni la couleur. CQFD. Un peu triste tout de même!

Je n'ai jamais accroché à Friends... En terme de mode années 90 mon admiration allait à Elaine de la sitcom Seinfeld, qui avait l'art d'être d'une classe folle avec les vêtements les plus improbables. Quoique Phoebe, en plus boho, elle se pose là. Quelle grâce!
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 1 an
N Kidman donne l'impression de ces faux visages réalisés en décalquant la moitié gauche pour avoir une symétrie parfaite, ça fait froid dans le dos !! Sinon, peu de chance que mon 42 rentre dans un vetement unisexe sans me donner l'air d'un sac ... Le style peut être masculin mais la coupe doit être adaptée à une morphologie féminine.
RÉPONDRE
lérie Il y a 1 an
Bonjour Lise quel beau reportage . Je l’ai parcouru au petit déjeuner et it made my day merci !
RÉPONDRE
annabulleIl y a 1 an
aaaaaaaaaaaah friends <333
par contre je n'ai jamais pensé à regarder et analyser leurs vêtements ... je ne pense que à rire devant cette série :)
merci pour cet article, top :)
RÉPONDRE
annabulleIl y a 1 an
par contre j'ai moins de 30 ans (29 ans héhé :p) et j'ai tout de même été bercée par cette série grâce aux nombreuses rediffusions ^^
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 1 an
Genderless store: ben ça se résume à des casquettes, des mugs, des T-shirts et des pantalons mous (comme on dit au Québec). Pas de quoi révolutionner la mode, mais comme tu le dis si bien, au-delà de la taille 38, on est quand même pas tout à fait pareils - les seins, ça prend de la place, les fesses et les hanches aussi. ;- ) Vive la différence ! Quant à la belle Nicole, je ne sais plus trop quoi en penser. Et si un jour, le ravalement de façade tombait d'un coup - aie aie aie.....
NY '78 - oui je crois que les gens étaient plus insouciants tout de même, pas de news 24/24, pas d'Internet, on riait plus souvent et plus facilement de tout et de n'importe quoi....je ne crois pas que ce soit seulement la nostalgie, le politiquement correct a pas mal plombé la vie sociale malgré tout, même si tout n'est pas mauvais.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode