Meghan MarkleRobe chemise ZaraUne vie sans fin

État des lieux #4

5040
Voici pêle-mêle quelques impressions et moments de vie illustrant assez bien mon état d'esprit actuel…
Meghan Markle

Leave Harry alone !


Si les mariages princiers ne me touchent guère, je peux comprendre qu'ils fascinent. Je n'étais donc pas étonnée de voir samedi dernier mon fil Instagram cannibalisé par une flopée de photographies immortalisant la robe Givenchy de Meghan Markle, le sourire ému de sa mère en tailleur vert amande pastel, le look forties d'Abigail Spencer, les acteurs de la série Suits, l'impeccable Victoria Beckham ou encore les petits porteurs de traîne... Pourquoi pas ! Puis mon oeil fut accroché par les textes légendant certains clichés. Des textes évoquant Harry, sa mère, sa peine, son bonheur retrouvé, son parcours difficile. Comme si les auteurs de ces lignes étaient réellement proches du jeune homme et connaissaient sa vie intime. Or, personne ne sait ce qu'a vécu ce garçon, personne à part peut-être son grand frère.
Évoquer joliment le parcours psychologique supposé de ce prince ne sert à mes yeux qu'à tirer la couverture à soi sur fond d'émotion esthétisée. Et cela m'indispose bien plus que la silhouette immaculée de la duchesse de Sussex clonée à l'infini sur mon fil Instagram...
Robe chemise Zara

Point shopping


Si le fait de commander en ligne a l'avantage de m'épargner la lumière blafarde des cabines d'essayage, le choix de la taille du vêtement désiré n'en demeure pas moins un problème relativement complexe à gérer. Sachant que d'une marque à l'autre, un "size 4" peut correspondre à un "size 8" (et inversement), qu'au sein de l'offre d'une même griffe deux jupes M ne sont pas forcément identiques en terme de tour de hanches et que certaines marques n'hésitent pas à changer la mensuration de leurs produits sans crier gare, sélectionner la taille d'un vêtement sur le net s'apparente pour moi à un jeu de loterie. Un brin trop grande, la jupe à sequins Anthropologie commandée il y a quelques jours est ainsi repartie à l'envoyeur, emportant avec elle son tombé parfait et ses sequins festifs. J'étais tellement déçue que j'ai fini chez Zara en quête d'un palliatif à mes espoirs contrariés. J'ai fini par jeter mon dévolu sur une robe chemise à l'étoffe certes un peu rigide, mais qui fonctionne étonnamment bien une fois portée les manches roulottées, le col relevé et la taille ceinturée, le tout associé à un chignon haut coiffé/décoiffé et une paire de runnings colorées.

Approbation paternelle


Mercredi dernier, mes parents posaient leur valise sur le sol canadien afin de passer 15 jours à Toronto. Entre la joie de Charles d'avoir ses grands-parents pour lui seul (pour une fois, il n'a pas à les partager avec ses nombreux cousins) et le bonheur de les voir s'émerveiller face à une ville nord-américaine n'ayant pas grand-chose à voir avec leur Lozère bien aimée, nous faisons le plein de bonnes ondes. Plus personnellement, je suis saisie par l'apaisement que me procure la validation paternelle de mes choix de vie. Ses remarques positives sur notre appartement, sur le fait de faire pratiquer la boxe thaï à Charles, sur mon travail ou encore sur ma manière de faire la cuisine me procurent un sentiment de plénitude qui me surprend par sa force. J'ai beau être une femme adulte, une mère et une épouse, je réalise ces jours-ci que je ne cesserai jamais d'être cette petite fille pour qui l'approbation paternelle n'a pas de prix...
Une vie sans fin

Point lecture


Alors que "Les Derniers Jours de nos pères", "La Vérité sur l'affaire Harry Quebert" et "Le livre des Baltimore" m'avaient captivé, je me suis surprise à survoler certaines pages de "La disparition de Stéphanie Mailer". Moins inspiré, moins original et moins fluide que ses prédécesseurs, le dernier Joël Dicker m'a ainsi cruellement laissé sur ma faim.
"Une vie sans fin" de Frédéric Beigbeder a le mérite de nous emmener au plus près des avancées scientifiques susceptibles de modifier non seulement notre longévité, mais aussi et surtout la nature même de nos corps. Passionnant pour celles et ceux qui comme moi vivent avec un homme rêvant d'immortalité...
Je me suis enfin attaquée aux "Pensées" de Pascal. Face à cette lecture d'une richesse inouïe, je me maudis de n'avoir pas osé y plonger plus tôt...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 21 mai 2018
40 commentaires
Tous les commentaires
miss agnesIl y a 6 mois
J'ai jeté un oeil sur le mariage princier juste pour voir les robes mais pour le reste, j'avoue que les états d'âme des Windsor me laissent de marbre.
Dommage pour ta jupe à sequins...snif ! Une autre option aurait été une petite retouche à la taille, ou bien c'était vraiment grand ? Ah Zara, on trouve toujours au moins un truc qu'on aime, cette robe a l'air très sympa, tu me donnes envie d'aller y faire un tour (c'est malin).
Ah oui, la validation du père est importante pour une fille. Je me souviens encore du jour où le mien m'a dit qu'il était fier de moi pour la première fois, et lorsqu'il m'a envoyé récemment un petit mot plein d'affection comme je n'en avais reçu de sa part, j'en ai pleuré. Il n'y a pas d'âge. Merci de ce partage.
RÉPONDRE
SimoneIl y a 6 mois
Hello Lise,

Fan de Joël Dicker moi aussi, j'ai entendu ou lu beaucoup de critiques très mitigées qui m'ont dissuadé d'acheter ce dernier livre. J'attendrai la sortie poche.
Une femme adulte, une mère et une épouse, et l'enfant de tes parents, depuis toujours. Je crois que l'on est beaucoup à être attaché à satisfaire nos parents quelque soit l'âge... et quelque soit la liberté et l'autonomie que l'on acquière avec les années. Moi, j'aime l'idée d'être l'enfant de. c'est ma toute première place dans ce monde!
RÉPONDRE
aIl y a 6 mois
Totalement d'accord pour le mariage princier, c'est si ridicule tous ces adeptes de tabloïds qui commentent le mariage comme si c'était celui de leur petite nièce... et c'est vrai que ça devient carrément creepy quand on commence à analyser la vie privée de ces célébrités :(

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert est vraiment dans mon top 3 de livres préférés, en fait c'est peut-être même mon préféré! Du coup c'est vrai qu'en comparaison le nouveau Joël Dicker est un peu pallot, mais j'ai quand même apprécié sa lecture. Ce n'est pas une révélation, mais ça reste très bien écrit.
RÉPONDRE
OliviaIl y a 6 mois
La seule chose qui m'importait dans ce mariage princier, c'était les tenues, comment s'en sortir dans ce genre de circonstance, allier pompe et naturel. Le reste, la blessure des uns, les sentiments des autres, comme tu dis, qu'est-ce qu'on en sait? Pour les tenues, si Victoria Beckham était vraiment élégante, je trouve cette couleur et cette robe tristounettes pour un mariage. J'aime beaucoup l'actrice de Suits et sa robe rose/rouge imprimée.
Il va falloir qu'on m'explique un jour pourquoi la lumière est toujours blafarde dans les cabines d'essayage.
C'est touchant ce que tu dis sur ton père. J'aime ce que dit Simone plus haut, être l'enfant de quelqu'un, c'est sa toute première place dans le monde. J'ai gardé le nom de mon père pour cela.
Tu me donnes envie de lire les Pensées de Pascal. Il m'arrive de lire un livre et d'avoir des frissons à imaginer que j'aurais pu mourir sans l'avoir lu...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
"Il m'arrive de lire un livre et d'avoir des frissons à imaginer que j'aurais pu mourir sans l'avoir lu..." : on est faite du même bois toutes les deux ;)
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 6 mois
A propos de Harry : S Fontanel bashing ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Pas spécialement, c'était plus une impression générale ;)
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 6 mois
Elle a posté un petit texte accompagné d'une photo d'Harry ; d'habitude je trouve ses textes plutôt sensibles et bien écrits mais celui-ci m'a paru un peu à côté de la plaque, genre "je sais bien, moi, ce que tu ressens" ... Ben non, justement
RÉPONDRE
léaIl y a 6 mois
Les mariages princiers me touchent guère, mais quel plaisir de voir (pour une fois) un évènement joyeux sur les chaînes d'info en continue !!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Pas faux !
RÉPONDRE
AuroreIl y a 6 mois
On ne connaît pas plus le vécu et les réelles pensées d'Harry que celle d'un auteur qu'on aime, d'un acteur ou d'une personne qui nous touche sans raison dans la rue ou que l'on rencontre brièvement, ni même d'ailleurs les réelles intentions des gens qui font divers discours sur leurs sentiments vis à vis d'Harry. Evidemment je comprends l'agacement face au matraquage médiatique, mais je pense que la ferveur autour de ce mariage et l'affection que les gens ressentent pour Harry est très touchante. Il avoue très clairement ses problèmes et s'engage dans diverses luttes et notamment celle de la "santé mentale", c'est donc assez "facile" d'imaginer quelques traits de sa personnalité sans pour autant avoir forcément raison. Tout ça pour dire que chacun met ses propres sentiments dans ce mariage, ou dans tout un tas d'autres choses d'ailleurs: on peut s'identifier à tant de choses, tant de personnes, tant d'oeuvres, sans pour autant avoir la prétention de connaître la vérité tout comme au contraire être insensible à d'autres sans pour autant dénigrer les sentiments de ceux qui sont touchés (je précise que j'ai bien compris que tu visais certains discours que tu sens comme "récupérés", mais je n'ai pas trouvé d'autre mot que "dénigrer" pour parler de façon générale dès qu'un évènement collectif ou populaire a lieu)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Chacun ressent bien évidement ce qu'il veut :) Mais pourquoi en faire l'étalage sur les réseaux sociaux ? Enfin... Je crois que c'est notre société qui veut cela : tout montrer, tout partager, au risque de perdre en authenticité :/
RÉPONDRE
AuroreIl y a 6 mois
Je comprends ce que tu veux dire mais quand on est touché par quelque chose, on a parfois ce sentiment d'envie de vouloir le partager, sur son blog ou d'autres réseaux sociaux, simplement, pour en parler ou figer une émotion d'un moment, je le vois comme un journal pas très intime. Parfois, bien sûr, il y a des dérives, des urgences à vouloir "être vu/être premier/être le plus pertinent", mais c'est le même mécanisme pour beaucoup de médias, et aussi pour les relations entre humains en face à face, dans ce cas oui c'est dommage et ça perd en sens.
RÉPONDRE
violette.bIl y a 6 mois
J'ai regardé les robes pour rigoler un peu , le dress code n'était pas facile , il faisait beau , tout ceci m'a semblé joyeux et sincère .
Je me permets de faire un appel perso , devant les actrices de SUITS qui arrivaient ou avec elles il y avait une très belle femme dans une très belle tenue rose saumon fumé avec un chapeau noir , elle a disparue des radars , et ne figure sur aucune photo ....si quelqu'un a une piste.
Je suis un peu agée , le regard de mon père plein de fierté et de bonheur , posé sur moi m'accompagne encore , quand on devient femme , amoureuse ou mère on comprend tout ce qu'il vous a donné , je suis triste pour mes amies qui ne l'ont pas eu ce regard.
RÉPONDRE
EmaIl y a 6 mois
Janina ! Personne n'a voulu lui prêter de robe d'ailleurs elle s'est débrouillé avec du vintage
RÉPONDRE
violette.bIl y a 6 mois
Oh merci , top d'être si bien informée ....enfin comme vous l'aurez compris j'ai le sens des infos cruciales :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Merci Ema !
RÉPONDRE
EmaIl y a 6 mois
De rien ! J'avais adoré cette apparition et trouvé par hasard son instagram et l'histoire de sa tenue
RÉPONDRE
DianeIl y a 6 mois
Stop la fast fashion ! Pourquoi se rabattre sur zara ? Surtout si le vêtement n'est pas 100% satisfaisant ? Il faut que l'on se réeduque sur notre rapport aux vêtements (je parle aussi pour moi!) J'imagine tellement votre sentiment vis-à-vis de votre papa. Le mien vit au ciel mais je ne peux m'empêcher de penser tous les jours à ce qu'il dirait sur ce que je fais.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
En lisant tes mots, je réalise quelle chance j'ai d'avoir mon papa encore près de moi...
RÉPONDRE
MPIl y a 6 mois
De repos forcé après une côte cassée,je me suis réjouie de suivre le mariage princier! J'ai trouvé Amal Clooney sublime ,comme toujours, et j'ai pleuré en entendant 'stand by me' c'était magnifique!
A la place de Joël Dicker, je recommande 'la femme à la fenêtre' de AJ Finn un polar plein de références hitchcockienne qu'on ne peut pas lâcher!
Merci pour ton billet toujours aussi riche,je vais relire Pascal!
MP
RÉPONDRE
MarieIl y a 6 mois
"la femme à la fenêtre" de Finn ; lu aussi et approuvé.
Mes parents sont morts depuis très longtemps et j'ai bien peur de ne m'être jamais sentie proche d'eux. L’avantage, c'est qu'ils ne me manquent pas...
Mais j'envie le regard plein de tendresse que j'ai pu entrevoir entre père et fille.
Mais on fait avec ce que l'on a.
Je cherche moi aussi une robe pour un mariage, j'aurais aimé une blanche mais je sais que cela ne se fait pas.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
'La femme à la fenêtre' : un peu déçue par la fin mais j'ai quand même bien aimé :)
RÉPONDRE
Granpi Il y a 6 mois
Bonjour Lise, arf quel dommage que cette jupe ait déçu tes attentes!! Pour ma part je ne garderai pas le pantalon en satin, trop grand, juste la veste qui est sublime...
Profite bien de tes parents c’est si précieux un papa!!
Je te recommande American psycho de Brett Ellis Easton : thriller psychologique dans le NYC des années 80 magistralement écrit, le héros a pour référence Donald Trump c’est pour dire 😉😉.
Merci pour ce partage de tes états d’esprit.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Argh ces vêtements trop grands :/

American psycho : j'ai adoré !
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 6 mois
personnellement je suis tombée sur le 'royal wedding' alors que j'étais en train de réparer ma box Internet... et j'avoue que je suis restée derrière l'écran pendant la cérémonie !

certes il y a un côté un peu cul-cul à regarder ça, mais en revanche je ne comprends pas le jugement parfois cruel de certains à ce sujet : pourquoi ce serait plouc de s'intéresser au mariage de Harry, et OK de regarder la L'Oréal team se pavaner sur le tapis rouge de Cannes alors que bien souvent elles n'assistent même pas à la projection qui suit ?

par ailleurs, c'est vrai qu'on a tous tendance à avoir l'impression de connaître Harry ou William ; mais de fait ces gens grandissent sous les yeux des médias du monde entier, on les connaît depuis qu'ils sont enfants donc finalement quoi de plus normal que de s'attacher à eux ?
personnellement j'ai exactement 2 mois de plus que le prince Harry, et quand j'étais enfant je me l'étais un peu imaginé comme mon 'ami imaginaire', et je me souviens comme hier de cette enveloppe qu'il avait déposée sur le cercueil de sa mère... impossible de ne pas s'identifier à lui alors que nous avions le même âge !

du coup comme tous les Anglais je l'adore même encore maintenant :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Pour moi, il n'y a rien de plouc ;) On est touché ou l'on ne l'est pas, c'est tout :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 6 mois
C'est amusant que tu t'attaques aux Pensées. Enorme coup de coeur de mes années de prépa, j'ai essayé de le relire l'année dernière et... le livre m'est littéralement tombé des mains. Rien à faire. Je me suis demandée si je devenais bête.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
C'est vrai que ce genre de livre peut éblouir puis laisser de marbre, ou inversement ;)
RÉPONDRE
AnnaIl y a 6 mois
ah "Pensées" de Pascal, mon livre de chevet entre 17 et 18 ans. C'est loin ):

Merci Lise pour me rappeler qu'il n'y pas que ce mariage à regarder :)

Moi, j'ai fini ma série "MadMen", le meilleur des séries à mon avis.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Mad men... Amour éternel !
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 6 mois
Ah ce mariage - une affaire de com parfaitement maîtrisée ! Bon, nous avons pu regarder les robes et surtout la robe de mariée qui était vraiment d'un grand chic.
Vos mots sur vos parents sont très touchants, peut-être vous êtes encore plus sensible à l'amour paternel en habitant si loin ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Peut-être ;)
RÉPONDRE
EmaIl y a 6 mois
Alors moi j'ai été très touchée par la silhouette des deux frères marchant ensemble et je ne vois pas en quoi se projeter collectivement dans une histoire de famille est malsain ou pathétique !
Au pire on est à côté de la plaque, quel mal cela fait-il et à qui d'etre ému par un type dont on sait qu'il a perdu sa mère à 13 ans, dont on a vu plein de photos enfant, dont on a l'image à l'enterrement de sa mère, oui quel mal cela fait-il de penser qu'il était un peu dans l'autodestruction (d'ailleurs'il l'a dit) et d'être heureux pour lui ?
J'avoue je ne te comprends pas !
Tu peux etre contre la monarchie et ça se défend très bien, tu peux etre contre l'idolatrie, contre la statirification en général mais là je ne vois pas bien ce qui t'a gênée et suis étonnée de ce ton péremptoire.
En revanche j'attendais une analyse mode du cas de la robe cocktail pudique ! Ça m'aurait tellement plu.
Et Dicker jai pas pu lire plus de 50 pages de cette écriture que je trouve atroce. En termes d'analyse psychologique lui c'est vrai qu'il ne s'en embarrasse pas !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Je n'ai jamais employé les mots "malsain" ou "pathétique" ;) Je comprends complètement que l'on puisse s'identifier et/ou être très touché par cet évènement. Ce qui m'a agacé c'est la dimension psychologie de comptoir de certains posts instagram ou de certains commentateurs télé.
RÉPONDRE
DrDIl y a 6 mois
Je trouve que cette façon qu'ont les mariages princiers (de la famille royale d'Angleterre principalement) de fédérer tant de personnes dans la joie et l'émotion est vraiment incroyablement touchante. Cela peut paraître futile, mais personnellement ce genre d’événements me fait vraiment me sentir (attention expression terriblement bateau mais je n'en trouve pas de plus appropriée :) en communion avec l'humanité
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Toutes les occasions sont bonnes à prendre pour se sentir "en communion avec l'humanité" :) :) :)
RÉPONDRE
EstelleIl y a 6 mois
Bonjour Lise,

S'agissant du problème de choix de taille sur le point shopping, je me suis mise au Vintage depuis peu et c'est grâce au Vintage que j'arrive à trouver ce qui me va le mieux en terme de taille - oui, bizarrement.

Comme j'achète surtout sur Internet (via Vinted et Etsy qui rengorgent de belles pépites - dont les fameuses robes mi-longues printanières qui ont fait l'objet d'un post sur ton site), je pose directement la question aux vendeurs qui me répondent aux centimètres près s'agissant de la taille du vêtement (moins restrictif que le traditionnel S - M - L). Surtout que pour les vêtements Vintage, les tailles ont changés (l'ancien 40 est en fait un nouveau 36... donc ne pas se fier aux étiquettes).

Mais cela implique que l'on accepte de se mesurer ou de mesurer de les vêtements qu'on a déjà!
RÉPONDRE
FleurIl y a 6 mois
Je vous comprends sur l’avis paternel, je suis aussi installée en Amérique du Nord. Je vous lis depuis longtemps et j’apprécie vraiment votre site!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 mois
Merci beaucoup Fleur :)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode