NanushkaNanushkaNanushkaNanushka

Nanushka, la griffe qui monte

188
Appréciée aussi bien des influenceuses que des rédactrices de mode, la griffe Nanushka fait incontestablement partie des sensations fashion de l'année 2018. Il faut dire qu'entre coupes fonctionnelles, imprimés bankable et matières sensuelles, la créatrice hongroise Sandra Sandor a su mettre au point une grammaire stylistique des plus alléchantes...
Nanushka

La créatrice


Fascinée très tôt par l'univers de sa mère créatrice de mode pour enfants, Sandra Sandor a rapidement su qu'elle mettrait les pas dans les siens. Considérant qu'elle ne peut étudier la mode que dans un pays ayant un héritage en la matière, elle décide à 17 ans de partir se former au London College of Fashion. Une fois diplômée, elle choisit - contrairement à la plupart de ses camarades - de passer outre l'étape "stage", de retourner dans son pays natal et de lancer directement sa propre griffe, qu'elle baptise "Nanushka".

Le concept


"Créer un pont entre le design intuitif et le design fonctionnel" : telle est l'ambition de Sandra Sandor. À ses yeux, un vêtement réussi est avant tout un vêtement confortable. Si cette condition est respectée, alors ledit vêtement deviendra un compagnon au long cours et défiera vaillamment le cycle des tendances. Ajoutez à cela une envie de télescoper les cultures orientales et occidentales et vous obtiendrez l'ADN de la griffe Nanushka.
Nanushka

L'histoire de la griffe


Lancée en 2006, la marque évolue au départ à un rythme lent. L'idée de Sandra Sandor est alors de prendre ses marques, de faire ses armes, de consolider son concept et d'apprendre à connaître le marché. Pendant une petite dizaine d'années, la griffe est ainsi uniquement distribuée à Budapest. Les choses vont s'accélérer en 2016 lorsque Peter Baldaszti - le petit ami de la jeune femme - devient PDG de Nanushka. Ensemble, ils vont mettre en place une stratégie de croissance plus ambitieuse et travailler sur le "rebranding" de la griffe, afin de lui donner une dimension internationale. Portées par bon nombre d'influenceurs, les créations de Sandra Sandor attirent bientôt l'oeil des acheteurs de Mytheresa, Net-a-Porter, Liberty, Browns ou encore Selfridges. En février 2018, la créatrice réalise son rêve et défile à New York, entamant ainsi la troisième étape de son développement.

Les inspirations


Si certains ont besoin de voyager aux quatre coins du monde pour trouver l'inspiration, c'est au sein de romans et de livres de contes que Sandra Sandor trouve la majeure partie de la sève créatrice de ses collections.

Le style


Nonchalant, naturel, sensuel, moderne et faussement classique.
Nanushka

La pièce phare


La doudoune en cuir vegan (voir ici, ici et ).

Les muses


Avec leur mélange de force et d'extrême féminité, les actrices Cate Blanchett et Rooney Mara font partie des femmes auxquelles la créatrice pense lorsqu'elle imagine une collection.

Mes coups de coeur


Le pantalon Pura qui, avec sa taille trompe-l'oeil, marie avec brio sensualité et codes masculins.
La robe Bhumi, dont l'imprimé jungle volontairement désuet crée un heureux contraste avec sa coupe casual sexy.
Les modèles en cuir vegan (voir ici et ) et ceux en satin.
Les combinaisons épurées fleurant bon les années 90.
Les boutonnages en diagonale.
Nanushka

A noter également


"Nanushka" est le surnom que le père de Sandra Sandor lui donnait enfant.
La créatrice adore aller se vider l'esprit sur les chemins de randonnée entourant Budapest.
Camille Charrière, Caroline Issa, Lisa Aiken, Lucy Williams, Gigi Hadid ou encore Charlize Theron font partie des inconditionnelles de la marque.
Mixer de manière nonchalante pièce créateur et vêtement vintage est aux yeux de la créatrice la recette d'une silhouette réussie.
Sandra Sandor se lève très tôt, admire et partage les valeurs de Stella McCartney, voue un culte aux nineties et rêve d'aller visiter l'Arizona.

Site officiel : https://www.nanushka.com

Instagram : https://www.instagram.com/nanushka/
Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 27 juillet 2018 dans Marques & Créateurs
8 commentaires
Tous les commentaires
Lise rIl y a 2 mois
J'aime beaucoup ! Belle découverte
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 mois
J'ai acheté la doudoune en cuir végétal cet hiver - je l'adore, elle est très chaude, confortable et de très belle facture - Je crois n'avoir jamais reçu autant de compliments pour un vêtement - Toutes les 10mn j'avais droit à un "wahou j'adore votre doudoune" :-) (et pas seulement de la part du petit monde branché parisien)- Je vais suivre cette marque de prêt car j'aime bien ce qu'elle propose.
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 2 mois
Virginie, elle me tente la doudoune. Elle est vraiment chaude pour les hivers frigides? Merci !
RÉPONDRE
Vmode9Il y a 2 mois
Oui, vraiment bien chaude alors qu elle n est pas ouatée de plumes - forcément pour une marque vegan ! Et puis comme sa coupe est large, on peut facilement mettre de gros pulls :-)
RÉPONDRE
sheighIl y a 2 mois
Humm, c'est quoi du cuir vegan, un mélange de produits chimiques qui remplacerait une matière naturelle ? Okay on ne s'attaque plus à un animal mais on pollue au passage si ça se trouve nettement plus!
Je veux bien suivre quelques convictions mais là ça me dépasse carrément.
RÉPONDRE
MélaniePIl y a 2 mois
D'accord avec sheigh ! Dans "cuir vegan", l'utilisation du mot "cuir" est trompeuse et abusive. Allégation marketing pour vendre... du plastique (ça fait moins rêver).
RÉPONDRE
LucieIl y a 2 mois
Si vous voulez en savoir plus sur ce cuir vegan, il y a un très bon article qui traite de la question:

https://www.bonnegueule.fr/dossier-quest-ce-que-le...

C'est pas pour évangéliser ou quoi, ça explique concrètement pourquoi ces gens-là font le choix du vegan.
RÉPONDRE
SophieIl y a 2 mois
Et c'est hyper intéressant ! Merci, Lucie.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode