Blanca MiróBlanca MiróBlanca MiróBlanca Miró

Blanca Miró, le bon style

2115
Consultante, styliste et icône street style, la Barcelonaise Blanca Miró brille par son style hétéroclite composé de mix and match audacieux et d'emprunts à l'air du temps. Difficile en effet de résister à la dégaine joyeuse de celle qui n'aime rien mieux que de détourner les classiques et qui voue un amour sans limites aux accessoires extravagants. Tour d'horizon des petites choses à subtiliser à sa grammaire stylistique...
Blanca Miró
Dérider la masculinité des carreaux marron au contact d'une paire de baskets blanches (voir ici).
Associer olive, lichen, tabac et rouge (voir ici).
Accompagner ses jupes midi les plus diaphanes d'un long et ample gilet porté à même la peau (voir ici).
Marier lavande, bleu fumé et vert cocotier (voir ici).
Adoucir le cuir noir d'une veste au contact d'un chapeau rond en feutre (voir ici).
Blanca Miró
User et abuser du gimmick consistant à retenir via une barrette originale une partie de sa chevelure légèrement décoiffée (voir ici, ici, ici et ).
Préférer les carreaux marrons aux rouges pour parer ses chemises (voir ici).
Télescoper robe girly et mocassins tomboy (voir ici).
Oser l'imprimé zèbre sur une pièce casual et en détails discrets (voir ici).
Traiter son manteau en fausse fourrure marron comme un maxi gilet à part entière en lui associant tee-shirt blanc et jean mom (voir ici).
Blanca Miró
Twister la dégaine classique d'une paire de mocassins bicolores en leur associant un jean effiloché sur le bas (voir ici).
S'appuyer sur la nature classique d'une harmonie de teintes pour laisser libre cours à sa fantaisie (voir ici et ).
Offrir une caution chic à un tee-shirt blanc en lui mariant un collier de perles ou des boucles d'oreilles précieuses (voir ici et ).
Twister une robe "Prairie" au contact d'une paire de lunettes de soleil de caractère (voir ici).
Blanca Miró
Agrémenter d'une broche la poche passepoilée de sa veste de costume (voir ici).
Porter ses bérets à la manière d'un guérillero (voir ici et ).
Oser les associations de colliers hétéroclites (voir ici).
Marier rouge et bleu ciel (voir ici).
Déglamouriser une jupe de sirène à coup de tee-shirt rock et de perfecto trop grand (voir ici).
Télescoper lunettes de soleil de star et robe liquette rayée à la dégaine sobre et masculine (voir ici).

Son Instagram : https://www.instagram.com/blancamiro/
Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 05 novembre 2018 dans Le bon style
Vous aimerez également
Ada Kokosar, le bon style
Il y a 2 jours - 4
EN SAVOIR PLUS
Julie Pelipas, le bon style
Il y a 1 mois - 23
EN SAVOIR PLUS
Véronique Tristram, le bon style
Il y a 1 mois - 46
EN SAVOIR PLUS
15 commentaires
Tous les commentaires
GranpiIl y a 13 jours
Je suis allée jeter un œil sur son compte IG que je ne connaissais pas, elle aime s'amuser avec les vêtements cette jeune femme, je lui piquerais bien son sac Courrège rouge il est superbe!
Et dans mes rêves les plus fous, je m'imagine avec une jupe à sequins, à porter avec 1 perf' et 1 T shirt rock, quelle bonne idée (mais alors vraiment dans mes rêves les plus foufous)!!
RÉPONDRE
Foise Il y a 12 jours
Je trouve qu'elle n'a pas de style, elle melange tout et n'importe quoi, elle est belle donc ça passe facilement mais sur une femme moins jolie, ça serait assez inopportun voire même disgracieux et de ce fait, elle est difficile à copier
RÉPONDRE
liliIl y a 12 jours
Il y a celles qui sont gracieuses ( Bianca) et s'enlaidissent avec des vêtements et des associations curieuses pour se donner un style. Puis il y a les autres : comme moi, plus ordinaires, qui cherchent ( qui rament) à améliorer le quotidien avec des tenues et des vêtements sympas... Je me réjouirais de voir ici des filles normales qui manipulent la mode à leur avantage. J'avais par exemple beaucoup aimé les looks de Veronique Tristram.
RÉPONDRE
léontineIl y a 12 jours
je suis hélas assez de cet avis… ce n'est guère inspirant pour une femme ayant un physique normal
RÉPONDRE
CarolineIl y a 12 jours
Je suis d'accord... Quand tu es blonde, mince, très jolie et (a priori) riche, facile de faire des combinaisons ratées... Et fatigue du trop plein de fringues...
RÉPONDRE
CibouIl y a 12 jours
J'aime assez ce que propose cette jeune catalane, c'est vivant et coloré. Rien de transcendant mais on sent qu'elle s'amuse avec les vêtements. Dommage que son sourire soit absent...
Je retiens la façon dont elle porte le béret et la broche au revers de la veste, ou encore sa chemise à carreaux.
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 12 jours
C'est vrai, elle ne sourit pas, et on a l'impression qu'elle mélange tout un peu n'importe comment pour faire un style. Et nous sommes assez d'accord avec l'avis de lili...
RÉPONDRE
Noremma2009Il y a 12 jours
Avant de me couper les cheveux, je tenterais bien le coup des barrettes ...
RÉPONDRE
elsaIl y a 12 jours
On peut dire qu'elle est culottée, dans sa façon désinvolte de frôler la limite du mauvais goût. J'adore cette attitude !
RÉPONDRE
Corinne Il y a 12 jours
Il faut peut être avoir des racines profondes en Catalogne et se sentir vraiment chez soi quand on passe les Pyrénées au nord, pour comprendre cet air de liberté exprimé au travers de la mode, mais pas que, j'adore aussi ses dessins et quand on porte le nom de sa famille c'est réjouissant pour moi de voir que l'artiste et tous les artistes de cette région ont une lignée qui ne s'éteint pas, même si la manière est plus actuelle. . Sa façon de porter le béret et ses sacs de marque choisis chez un fabriquant de son pays illustrent bien aussi la profondeur de ses racines. J'ai l'âge d'être sa grand mère et je m'autorise encore quelques unes de ses fantaisies.
RÉPONDRE
GranpiIl y a 12 jours
Il ne reste plus qu'à aller visiter l'expo sur Miro au GP ;)
RÉPONDRE
Corinne Il y a 12 jours
Pour Lise : elle ne porte pas le béret à la manière des "'guérilleros '' mais à la manière des republicains Espagnols pendant la guerre civile, dont beaucoup étaient Catalans, et c'ext en cela qu'elle est subversive quand elle porter aussi un sac d'une marque Madrilène, symbole du pouvoir central. Pour celles qui ici aiment les livres et dont je suis les commentaires, il faut se replonger dans "pour qui sonne le glas"
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 12 jours
Merci beaucoup pour cette rectification :)
RÉPONDRE
GranpiIl y a 12 jours
Superbe roman de Hemingway que j'ai lu lorsque j'étais lycéenne, cette histoire d'amour dans laquelle la terre tremble lorsque les 2 héros s'embrassent m'avait marquée ... Merci pour le rappel Corinne ;)
RÉPONDRE
MousseIl y a 8 jours
C'est original, mais du grand n'importe quoi, aucune classe,
bref, moche de moche.
Elle est très belle, mais antipathique, je zappe son compte IG
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode