Sophie FontanelSophie FontanelSophie Fontanel

Sophie Fontanel, le bon style

4144
Auteure reconnue, ex-journaliste du ELLE et phénomène Instagram, Sophie Fontanel fait figure d'électron libre au sein d'un fashion system un brin désarçonné par la liberté espiègle de ce personnage inclassable assumant avec panache sa crinière blanche. Et si nombre de ses looks se révèlent trop personnels pour se voir copiés/collés, sa grammaire stylistique n'en regorge pas moins d'idées que l'on aurait tort de ne pas s'approprier...
Sophie Fontanel
Porter des perles sur une tenue casual (voir ici).
Associer bob en denim rose et boucles d'oreilles anciennes (voir ici).
Glisser un tee-shirt graphique dans un pantalon taille haute à pinces (voir ici).
Relever le duo camel/blanc de vert gazon (voir ici).
Dénicher des chemises blanches de caractère (voir ici).
Associer camel et violet (voir ici).
Chiciser une marinière en lui associant une paire de boucles d'oreilles dorées (voir ici).
Doper sa dégaine en ceinturant taille haute un pull chaussette (voir ici).
Sophie Fontanel
Accentuer l'étroitesse d'une jupe tube en y faisant blouser à moitié un chemisier (ou une blouse) légèrement large (voir ici et ).
Plébisciter le trio bleu pétrole/camel/blanc (voir ici).
Marier bob d'hiver carbone et opulente fausse fourrure noire (voir ici).
Associer veste en jean étroite et denim flare de la même teinte (voir ici).
Dramatiser un jean flare au contact d'une longue cape monacale (voir ici).
Porter ses châles en guise d'écharpe (voir ici).
Habiller le bas de ses trenchs longs de pantalons ultra larges (voir ici).
Partir en quête de bottes seventies à tige droite (voir ici).
Twister une tenue androgyne au contact d'un petit panier en osier (voir ici).
Sophie Fontanel
Marier carreaux british et fleurettes printanières (voir ici).
Glisser un top infiniment délicat sous un blazer un brin sévère (voir ici).
Ceinturer taille haute ses longues robes chemises blanches via une large ceinture camel (voir ici).
Oser porter les tongs à contre-temps (voir ici).
Collectionner les belles chemises masculines (voir ici).
Traiter l'imprimé zébré avec simplicité (voir ici et ).
Mixer les verts dilués (voir ici).
Déglamouriser les sequins en les portant de jour avec une ample chemise rayée (voir ici).
Travailler en duo rouge et camel (voir ici).

Son compte Instagram : https://www.instagram.com/sophiefontanel/
Partager l'article
Par Lise Huret, le 25 février 2019 dans Le bon style
Vous aimerez également
Victoria Beckham, le bon style
Il y a 5 jours - 54
EN SAVOIR PLUS
Alexis Foreman, le bon style
Il y a 19 jours - 22
EN SAVOIR PLUS
Victoria Saceanu, le bon style
Il y a 1 mois - 13
EN SAVOIR PLUS
44 commentaires
Tous les commentaires
jickyIl y a 8 mois
Et... et ... et: marier humour et mode! :-)
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 8 mois
J'aime ses cheveux blancs, je me laisse pousser les mêmes ! Ses looks sont cools et sympas, beaucoup de confort avec la touche de chic à la frenchie.
RÉPONDRE
violette.bIl y a 8 mois
Beaucoup d'idées très faciles à s'approprier pour moi , merci Lise de ce portrait
RÉPONDRE
fredCIl y a 8 mois
Bonjour Lise! Il est très bien de mettre en avant tout type de personnalités. Je suis toujours sous le charme...Mais Sophie Fontanel, je ne peux pas! Je n'ai jamais pu! Je ne parle pas de son talant d'écriture, ni de ses looks, mais juste que pour moi, rien ne lui va! Tout fait à coté de la plaque sur elle. J'ai la sensation qu'elle porte des marques mais qu'elle ne les sublime pas. Tout est au premier degrés. Pas d'agression dans mon propos, juste mon ressenti sur son look...La diversité des gouts fait la richesse des blogs! Bonne journée à toi et merci pour ton beau post sur Karl.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
Elle porte surtout beaucoup de vintage ;)

Tu as tout à fait le droit de ressentir ce que tu ressens : elle est très clivante.
RÉPONDRE
fredCIl y a 8 mois
J'ai vu un reportage ou elle disait être folle de Céline et pouvait faire des razzias! Mais quoi qu'il en soit ce qui est super ici, c'est que l on peut réagir à tes posts en toute liberté! Je lis parfois des commentaires sur des sites qui me font m'interroger sur la santé mentale de certains tant l'agressivité transpire. C'est pourquoi je precise que mon commentaire ne concerne pas sa personne!!!! Une femme que j'adore est Maria Grazia Chiuri. Et j'adore son travail si romantique! Qu'en penses tu et feras tu un post un de ces jours? Bonne soirée à toi!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
C'est vrai tu as raison : elle porte beaucoup de Céline ;)

Maria Grazia Chiuri... Pour le coup son travail chez Dior me laisse assez indifférente. Il y manque à mes yeux cette petite touche de folie ou de caractère qui fait la différence :/
RÉPONDRE
fredCIl y a 8 mois
Ah et bien voilà qui va encore enrichir nos échanges et points de vue! ;-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
;)
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 8 mois
Marrant je pensais que tu ne l'appréciais guère ... Moi j'aime ses idées de mariages inattendus, même si beaucoup de ses looks me sont interdits à cause de ma silhouette, qui n'a rien à voir avec la sienne.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
Le fait que je ne ressens pas une sympathie débordante à son égard ne doit pas m'empêcher de reconnaitre que son rapport au vêtement est parfois intéressant ;)
RÉPONDRE
crisopavieIl y a 8 mois
Si elle est très clivante, je suis du côté positif du clivage. Je trouve que son rapport aux vêtements vient à la continuité de ce ce qu'elle écrit ,autant dans ses livres que dans ses posts instagram : intelligence, humour, autodérision, inventivité, regard attentif et ouvert sur les autres. Je trouve cette cohérence assez apaisante et même libératrice. Si séduction il y a, elle est joyeuse et spirituelle. Jouer autant avec les vêtements et avec son image et donner cette impression d'authenticité, chapeau !
RÉPONDRE
Il y a 8 mois
Et bien certes je peux me tromper, crisopavie, mais personnellement je ne ressens vraiment aucune "authenticité" chez SF, tout chez elle me semble "sonner faux"... y compris sa prétendue auto-dérision et sa soi-disant volonté d'être "proche des gens". Et puis, l'ayant entendu un jour à une terrasse avec deux de ses amies, se moquer méchamment d'une fille attablée un peu plus loin, je me dis que le vernis de la bonté, de la simplicité et de " l'ouverture aux autres", est parfois tellement fragile....
RÉPONDRE
Noremma2009Il y a 8 mois
Je ressens aussi cette fausseté. En revanche, j'aime bien ses looks, surtout les plus "cool" à base de larges pantalons. J'aime moins ses looks plus "dame" qui font vite "mémères".
RÉPONDRE
CatherineIl y a 8 mois
Ouch, en effet.

En fait elle me fait penser à un texte de Colette qui parlait de ses amies bourgeoises pour dire qu'elles se lèvent à 7h du matin pour tout faire bien comme il faut, s'affolent du qu'en dira-t-on, etc. parce qu'elles aspirent à un statut social plus élevé. Alors que celles qui l'ont déjà se lèvent à 10h et s'en foutent un peu de tout. Sophie Fontanel se situerait plutôt du côté de celles qui s'en foutent, ou plutôt être passionné par quelque chose (visiblement, ici, la mode) relève quand-même du loisir, parce que tout relève du loisir.

C'est ce qui donne une certaine spontanéité à sa façon de s'habiller, mais comme toi je ressens une dissonance. J'ai l'impression qu'elle porte de très belles fringues mais au-delà, ses looks me parlent rarement (parfois quand-même). En fait je crois qu'il y a quelque chose de superficiel, mais ce n'est pas pareil que ce qui est superficiel chez la majorité des instagrammeuses (qui sont plutôt du côté des bourgeoises qui se lèvent à 7h du matin), donc on a du mal à le lire: elle ne dépend pas de recevoir des fringues d'une marque, elle peut aller dépenser quelques centaines chez Balenciaga au coin de sa rue. Elle n'essaie pas de projeter une image précise. Ce qui peut donner une illusion d'authenticité et de spontanéité.

Elle n'est pas la seule d'ailleurs, j'ai aussi cette impression chez Leandra Medine par exemple. ça crée un certain malaise aussi parce que ce qui ressemble à une liberté vestimentaire chez ces personnes, c'est plutôt de l'arbitraire, et on a l'impression qu'elles n'hésiteront pas à se moquer sans merci des gens, et qu'en balayant tous les codes elles ont surtout balayé les repères. Chez Medine c'est un humour un peu vache qui sort dans les interviews, ce qui n'est pas bien grave, on se demande juste à quel point elle peut le faire passer pour de l'espièglerie ou de la spontanéité. Chez Fontanel j'ai du mal à détecter de la sincérité dans ce qu'elle présente au public, parce qu'elle fait tous ces jeux de mots, ses conseils de mode n'en sont pas, et elle a toute cette armée de suiveurs et suiveuses qui essaient de faire plus de jeux de mots qu'elle.
RÉPONDRE
YoruIl y a 8 mois
Bonjour Catherine,

Vraiment très intéressant votre commentaire/ressenti/analyse.
J'ai le sentiment que ce qu'il se joue avec Sofie Fontanelle, Léandra Médine c'est que de part leur milieu social privilégié, finalement quoiqu'elles portent, aussi décalé que ça puisse être, drôle.. dans les dynamiques de pouvoir et légitimité dans lesquelles nous vivons, celles qui auront le dernier mot, c'est elles. (cf le commentaire de Dô)
C'est quoi la désinvolture, avoir un style osé quand on "risque" rien? On sort clairement de l'esthétisme pure de l'assemblage vestimentaire mais j'ai le sentiment que se sont des choses tellement prégnantes qu'il est difficile d'en faire l'impasse..
RÉPONDRE
CatherineIl y a 8 mois
Oui c'est exactement ça, Fontanel a grandi dans le 16ème, Medine est fille de deux designers de bijoux New Yorkais et mariée à un banquier. D'ailleurs chez la seconde on sent parfois que l'embarras du choix et le manque d'enjeux, finalement, lui crée un malaise et qu'elle part assez facilement dans les questionnements du style "qui suis-je réellement?!". Alors bien sûr, ça alimente toujours ses articles, et Man Repeller comporte beaucoup d'articles de ce style. Mais une bonne partie de ce qui est marquant dans le style de quelqu'un, c'est ce qui vient de la nécessité de son quotidien. Si le quotidien n'a que très peu voire pas de nécessité, on est un peu perdu du coup, sauf à porter des arrangements vertigineux à base de fruits et de fleurs sur la tête comme les aristocrates du 18ème siècle, enfin des choses qui symbolisent le fait qu'on a trop de fric pour avoir besoin de bouger justement.
RÉPONDRE
Mrs TIl y a 8 mois
Catherine, je n'avais jamais pensé à faire le rapprochement avec Leandra Medine, mais tu m'aides sacrément à comprendre pourquoi, pour le dire avec le plus de pincettes possibles, 'j'ai du mal avec Leandra Medine' (outre le fait que sa santé m'inquiète parce que clairement, il y a un souci). C'est une histoire de classe et de statut. Merci Catherine pour ces analyses super fines.
RÉPONDRE
Mrs TIl y a 8 mois
"Celles qui auront le dernier mot, c'est elles"; "C'est quoi la désinvolture, avoir un style osé quand on ne 'risque' rien?" : j'applaudis des mains et des pieds, Yoru, c'est exactement ce que je pense, mais en mieux dit. Merci.
RÉPONDRE
CarolineIl y a 8 mois
Idem... j'ai du mal à croire à son amour de l'humanité ni à son authenticité...
RÉPONDRE
violette.bIl y a 8 mois
J'ai lu tous les commentaires , nuancés , je réponds sur celui ci ....Leandra Médine et Sophie Fontanel sont snobs ( et c'est drôle assez souvent ) et surtout elles n'ont pas misé sur leurs physiques et ça , ça fait de vraies vacances .....
( je ne suis fan ni de l'une ni de l'autre sans doute cette gêne très bien expliquée ici )
Chez SF , être née dans le 16 eme c'est une chose , visiblement dans sa famille on sait ce que c'est que le travail voir sa bio ....( un peu cliché le 16 ème ...)
Merci pour l'analyse de Colette , je suis celle de 10 h du mat jugée par celles de 7 h , j'adore
RÉPONDRE
CatherineIl y a 8 mois
Ouais sa santé, y a de quoi se poser des questions. Après, elle a l'air de peser 50kg grand max et a accouché de jumelles assez récemment, ce qui doit avoir un impact.

Ce qui m'a marquée avec elle, c'est une interview où elle parlait de sa rencontre avec sa collègue Amelia Diamond, où elle décrivait en sa présence son style vestimentaire en disant "et tu portais un legging comme pantalon, ton cul était tout bulbeux, c'était dégoutant!" en riant, Diamond qui riait avec. Et après on voit des photos de Medine sur Man Repeller où elle porte un slip de petit garçon en guise de short sur des collants avec des chaussettes montantes et des sandales à talons. C'est pour ça que je dis que ça devient totalement arbitraire.

Et après, ça cohabite si facilement avec le côté féministe, inclusif, body-positive, etc. Le même milieu qui nous donne le côté aristocrate de Medine, nous donne aussi les défilés Chromat. La désinvolture, elle cache en fait tout un système hyper hiérarchique: les mannequins plus-size sont incluses et même les bienvenues, et de toutes les formes, mais individuellement elles n'ont pas intérêt à changer de gabarit en cours de carrière.
RÉPONDRE
EmaIl y a 8 mois
Y a une énorme différence de classe sociale entre le milieu très fortuné des Médine et celui de Fontanel qui s’est faite toute seule. Pas pour la défendre mais il faut être précis.
En revanche, SF prône une douceur qu’elle n’a sans doute pas et c’est agaçant qu’elle n’assume pas son côté méprisant-judgemental-bitch, assez classique (pas si grave). Elle a de l’esprit, de la curiosité et de géniaux conseils en matière de mode (feu ses articles)
Léandra est exaspérante, narcissique au possible, mais j’adore ce qu’elle a créé, les journalistes qu’elle a recrutés, et le fait qu’elle produise des images de mode avec des grosses et des noires, ce qu’on ne voit nulle part ailleurs.
En gros, je n’aime vraiment pas tout chez elles.
RÉPONDRE
CarolineIl y a 8 mois
Oui, elles sont finalement très différentes.
Je suis d'accord sur la fausse douceur de SF, c'est gênant à lire et à voir.
Quant à Leandra, personnellement je la trouve géniale, je trouve Manrepeller brillant et son narcissisme n'est que le reflet de la société américaine contemporaine.
RÉPONDRE
Il y a 8 mois
Je trouve que fred C a trouvé les mots justes pour décrire exactement ce que je ressent en général quand je vois les looks de SF : " La sensation qu'elle porte des marques mais qu'elle ne les sublime pas " et: "tout est au premier degré"
Je trouve néanmoins que certains des looks que tu as sélectionné, Lise sont plutôt intéressants et que l'ensemble donne une bonne idée de sa personnalité vestimentaire ;-)
RÉPONDRE
TaraIl y a 8 mois
Sophie Fontanel, à très petite dose pour moi. l y a quelque chose qui ne me revient pas chez cette personne. mais j aime sa crinière blanche, et elle a parfois de belles trouvailles vestimentaires (jupe blanche a sequins +marinière, oui!! camel +violet, robe blanche et grosse ceinture marron etc. ). merci pour la belle sélection !
RÉPONDRE
Mrs TIl y a 8 mois
Catherine, Dô, Fred, Crisopavie et les autres, j'ai envie de vous dire merci pour la qualité de la discussion. Et bien sûr à Lise et Julien, en dernier ressort, parce que c'est vous qui avez créé cette communauté où on RESPIRE de pouvoir parler "entre adultes" de choses sérieuses ou pas, de notre amour des vêtements et / ou de la mode mais aussi de la manière dont la mode sert de révélateur pour tant de nos névroses et de nos passions esthétiques et sociales. Sans hystérie, sans jugement, sans "Insta-drame". Quelle bouffée d'oxygène!
Sinon, pour Sophie Fontanel, je suis moi-même 'clivée'. Elle me touche souvent, notamment en raison ce qu'elle a documenté de son rapport douloureux à son image pendant longtemps, son amour que je crois vraiment sincère des beaux vêtements, ce qu'elle dit de sa famille (notamment dans "Grandir" et dans "La vocation", qui m'avaient émue bien que, je trouve sa plume plus convenue sur format long que dans la brièveté d'Instagram). Et j'aime sa manière de porter le pantalon (toujours mon Katharine Hepburnisme obsessionnel) et les chemises (ma ruine personnelle). Mais comme beaucoup d'entre vous, il y a dans le personnage quelque chose qui me gêne, que je peine à définir, et qui tient sans doute à cette vraie-fausse désinvolture qui n'est permise que par son statut, comme le disait brillamment Catherine.
RÉPONDRE
MarieIl y a 8 mois
Merci, pour ces échanges, j'aime certain de ces look que je pratique souvent, pantalon large taille haute et les chemises dont je raffole aussi. Mais je n'arrivais pas à mettre en mots, à m’expliquer ma réserve, ma distance, purement intuitive à son égard. Je suis son instagram sans y être abonnée.
En même temps cela me gêne de sembler "aboyer avec les loups". Je n'oublie pas d'où elle vient et c'est tout à son honneur d'être arivée là ou elle est.
RÉPONDRE
Il y a 8 mois
Je pense que SF fait juste comme tout un chacun: elle essaie de gagner sa vie avec sa passion (pour elle: la mode, l'écriture ...) et elle y parvient. Après son départ de la rédaction du ELLE elle a dû -semble t'il- repartir de zéro. Elle eu le flair et l'intelligence de saisir l'importance des réseaux sociaux et particulièrement d'instagram, support encore balbutiant à l'époque. Contrairement à ce que certain(e)s pensent, je ressens que c'est vraiment LA personne qui contrairement aux apparences, se fiche MOINS que tout autre du qu'en-dira-t'on: comme tout un chacun dans ce petit monde de la mode, son business est adossé à sa notoriété et elle doit en permanence se distinguer des milliers d'instagrameuses de la toile. Sous une apparente originalité -à mon avis- essentiellement liée à son style d'écriture, son discourt et ses prises de postions sont en réalité quand on y regarde bien, très consensuelles et pas spécialement originales. Elle se doit de rassembler -ses milliers de followers- et le fait, comme tant d'autres, autour de valeurs non clivantes: "authenticité", "générosité" "ouverture aux autres" etc.. qui assure à son compte instagram une atmosphère"lisse" -à vrai dire assez ennuyeuse- entretenue par des followers en extase quoi qu'elle porte ou qu'elle fasse. Et elle met aussi savamment en scène une petite part de sa vie privée (son appartement, la chatte "à sa voisine" etc...) ce qui excite véritablement ses "suiveurs", leur permettant de s'identifier suffisamment comme s'ils faisaient partie de son cercle intime .
Tout ça constitue donc son "fonds de commerce", un fonds de commerce qu'elle gère avec talent, la volonté et le panache des audacieux. Mais ça n'est pas pour autant qu'elle met forcément en pratique dans sa vie personnelle les valeurs qu'elle prône sur les réseaux sociaux...
RÉPONDRE
annabulleIl y a 8 mois
quand j'ai vu le thème du nouveau "le bon style" (articles que j'adore, au passage) ma première réaction a été "oh nooon pas elle" :)
RÉPONDRE
BalibulleIl y a 8 mois
J'avoue, sur un plan vestimentaire, je suis surprise de ne pas voir davantage sélectionnés ses pantalons taille haute et notamment ce look :
https://www.instagram.com/p/BsLAcmsBA43/
Tu en penses quoi ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
La silhouette générale est sympa mais je n'aime pas le haut drapé ;/
RÉPONDRE
FannyIl y a 8 mois
Les looks sélectionnés sont vraiment très réussis. Mais comme beaucoup je n’accroche pas à la personne. Je l’aimais bien chez Elle mais tout le flan autour des cheveux blancs j’ai fini par trouver ça agaçant ! Je trouve qu’Ines de La Fressange réussit mieux le mix humour mode. Cependant face à ses looks force est de constater que Sophie Fontanel a du style du goût une très jolie silhouette et que sa crinière blanche est de toute beauté !
RÉPONDRE
ConsueloIl y a 8 mois
Je rejoins Dô. Et toutes ces tenues gâchées, je trouve, par des chaussures vraiment laides !
RÉPONDRE
eveange66Il y a 8 mois
Sophie Fontanel, c'est étrange, j'ai une réaction absolument physique de rejet à son égard, de la répulsion même. C'est incontrôlable et je ne saurais précisément expliqué pourquoi. Je reconnais qu'elle possède une très belle collection de vêtements (collection c'est le mot, ces vêtements ne vivent pas avec elle mais sont des accumulations de choses à montrer). En fait, c'est juste une intagrammeuse comme les autres qui montre ses nouveaux achats, sauf qu'elle prends des pauses improbables (à mon avis tout à fait inutiles, comme s'il lui fallait avoir son "style"), fait valoir son statut de in et de happy few, de manière faussement subtile. Tout comme une autre commentatrice, j'ai eu l'opportunité de la croiser dans un café, il doit y avoir plus de 10 ans je crois. Bof, je n'avais pas aimé sa conversation, son ton faussement joyeux, décalé. Bref, ça ne passe pas. Et je n'aime pas ses cheveux blancs sur elle ni ce qu'elle en fait. En fait, je n'ai pas l'impression qu'elle assume, juste qu'elle les brandit telle une héroïne : cette posture m'agace assez (voire beaucoup, moi qui blanchit normalement sans me poser de questions). Clivante, oui c'est le mot. Mais, encore une fois, certains de ses vêtements sont superbes.
RÉPONDRE
mlle chéchéeIl y a 8 mois
Si je ne suis pas fan de son look en général (disons surtout les tongs en ville...!) j'avoue que ces cheveux! WAHOU! J'adore! Je ne sais pas quelle était sa couleur avant, mais je me surprend à me dire, punaise, j'ai hâte d'avoir des cheveux blancs...
RÉPONDRE
RejaneIl y a 8 mois
J'adore Sophie Fontanel : son humour et sa plume... Elle a toujours les mots justes sans en faire des caisses, un vrai style, une vraie patte... Je serais vraiment très honorée de la rencontrer un jour. En revanche, ses looks, je n'ashère pas 99% du temps. Je trouve que tout est laid, rien ne va, y'a toujours un truc qui gâche tout...
RÉPONDRE
Noremma2009Il y a 8 mois
Ah c'est marrant, je trouve au contraire qu'elle en fait toujours des caisses et que même quand elle veut promouvoir quelqu'un elle finit toujours par parler d'elle même, c'est ça que je n'aime pas chez elle.
RÉPONDRE
CesomuIl y a 8 mois
D'accord avec eveange66 et beaucoup d autres...
Petit monde parisien , SF en fait pleinement partie..elle a pas l'air si heureuse ni avec ses fringues ni avec ses cheveux blancs... et sûrement des amies qui vous aime bcp mais qd vous êtes au top.
..
Pourtant je la trouvais super chez ELLE , il y a sans doute une authenticité qu ''elle ne peut pas se permettre d'afficher au risque de s'eloigner de ce microcosme.
RÉPONDRE
Mathilde Il y a 8 mois
Bonjour Lise,

Je ne suis pas fan de ses looks, mais le moins qu'on puisse dire c'est que Sophie Fontanel prend plaisir à s'amuser et ça se voit :) Je n'ai pas vu de compte rendu sur les Oscars et les Césars, vas-tu le faire cette année ? Bonne journée ☀️
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 8 mois
Non, pas cette année :/ Les looks ne m'ont pas vraiment inspirés. Désolée !
RÉPONDRE
rorococoeugvicIl y a 8 mois
Pour conclure ... peut-être, tout simplement humaine avec ses qualités mais sûrement des défauts ... comme nous tous au final, mais nous qui ne nous exposons pas, ça se voit simplement moins !
RÉPONDRE
liliIl y a 8 mois
Je n'aurais jamais pensé lire autant de choses négatives sur Sophie Fontanelle.
Je la suis sur Instagram et c'est l'une des rares à ne pas me filer le cafard. C'est une personnalité issue des médias alors pas la peine de s'offusquer du fait qu'elle maitrise et façonne son image. Il faut arrêter de réclamer de l'authenticité pure aux personnes qui s'exposent sur Insta, évidemment qu'il y a du calcul !!!! Cependant j'aime le fait que quelqu'un mette du calcul et de l'énergie à transmettre des images positives, décalées ou les vêtements ne servent pas que de faire valoir ou l'imperfection a sa place. J'aime le fait qu'elle se montre sans fard avec ses cheveux blancs et ses rides d'expressions, qu'elle prenne des poses toujours étranges pour se prendre en photo. SF c'est un peu : "le ridicule ne tue pas !". Au contraire on a le droit de tester d'oser de s'amuser avec les vêtements et à tout âge...
RÉPONDRE
MaliceIl y a 6 mois
Des looks intéressants, mais les tongs en plastiques... en ville... non.
Je suis accro aux pages le bon style sinon, bonne continuation <3
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode