Atlantique AscoliAtlantique AscoliAtlantique Ascoli

La simplicité essentielle d'Atlantique Ascoli

Nul doute que si j'étais tombée il y a quelques années sur l'une des créations d'Atlantique Ascoli, je ne m'y serais pas attardée : trop simple, trop austère, trop classique. Des caractéristiques qui sont pourtant aujourd'hui devenues l'alpha et l'oméga de ce que je recherche lorsqu'il s'agit d'investir dans une pièce susceptible de me suivre au long cours...
Atlantique Ascoli
7 blouses, une pour chaque jour de la semaine : le concept imaginé en 2013 par Atlantique Ascoli - fille de la créatrice Emmanuelle Khanh et du designer vietnamien Quasar Khanh - brille par son évidence pragmatique. Et s'il a depuis évolué pour accueillir jupes, vestes et robes, l'ADN hybride de la griffe mariant minimalisme et esthétique victorienne n'en reste pas moins le même. 

Il faut dire qu'aux yeux de la jeune femme, celui-ci correspond parfaitement à l'équation susceptible de livrer le vêtement idéal, à savoir une pièce à la coupe impeccable, au volume étudié, à l'élégance épurée, au pragmatisme quasi sportswear et aux détails rappelant sa collection de blouses victoriennes. 
Atlantique Ascoli
Pour parvenir à ce résultat, celle qui vénère Diana Vreeland puise son inspiration au sein des ballets russes, dans les vêtements de travail, mais aussi au coeur de l'oeuvre de l'architecte Charlotte Perriand et de celle de Cristobal Balenciaga. Elle attache également une grande importance à l'aspect tridimensionnel de ses créations, la vue de côté et celle de dos étant pour elle aussi importants que la vue de face. Son but ultime ? Faire de ses créations des pièces que l'on puisse porter avec tout, à tout moment de la journée et de la nuit, mais aussi quelle que soit l'occasion. 

Afin de servir ses créations, Atlantique Ascoli dénicha en Italie un tissu qui lui permet de "sculpter" ses modèles tout en leur apportant netteté et douceur. Au départ exclusivement travaillé en blanc (teinte fétiche de la créatrice qui la considère comme une crème de jour à part entière tant elle donne bonne mine à celle qui la porte près du visage), ce mix de coton et de lin séché d'une façon spécifique troque parfois son monochrome immaculé contre des coloris allant du jaune jonquille au bleu fumée. 
Atlantique Ascoli
Et si ce vestiaire peut paraître dans un premier temps légèrement soporifique, je pense que celui-ci n'est pas à appréhender comme un réservoir à total looks, mais plutôt comme un pourvoyeur de pièces se suffisant à elles-mêmes. Le genre de pièces qu'il suffit d'enfiler pour avoir l'air fraîche, subtilement élégante et intemporellement moderne. Le genre de pièces caméléons qui, en fonction de ses compagnons du jour, se font tour à tour follement sportswear, infiniment conceptuelles ou dangereusement bourgeoises. Le genre de pièces qui, au fil des tendances et des années, ne perdent pas une once de pertinence...

PS : Comme souvent avec ce genre de production créateur made in France, les prix s'envolent. Or, si produire en local et en petite quantité est effectivement onéreux, on a néanmoins du mal à comprendre comment une robe chemise en coton - aussi intéressante soit sa coupe - peut coûter la bagatelle de 656 euros... Dommage !

Site internet : http://www.atlantiqueascoli.com
Instagram : https://www.instagram.com/atlantiqueascoli
Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 21 août 2019 dans Marques & Créateurs
18 commentaires
Tous les commentaires
CesomuIl y a 29 jours
Ca paraissait me plaire beaucoup, beaucoup...mais la, franchement le prix dépasse un peu la limite du raisonnable! Dommage..
RÉPONDRE
BénédicteIl y a 29 jours
J'adore, mais c'est effectivement trop cher pour moi aussi. Cela dit, une belle source d'inspiration, merci Lise!
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 29 jours
Heureusement que je n'étais pas en train de manger en lisant ton billet, sinon je crois que j'aurai risqué l'étouffement en lisant le prix.
Je serai curieuse de connaître sa marge sur des chemises en mélange coton lin (c'est du coton bio ramassé à la main uniquement les soirs de pleine lune, ou quoi?) !!!
Pour celles et ceux qui aiment le concept de garde-robe classique et intemporelle en couleurs neutres, il y a aussi Maison Standards (https://www.maisonstandards.com/fr/content/324-not...) que tu dois déjà connaître.
RÉPONDRE
annabulleIl y a 29 jours
j'ai aussi pensé à maison standard en lisant cet article :)
RÉPONDRE
annabulleIl y a 29 jours
j'aime énormément ! mais le prix fait mal ... :(
RÉPONDRE
fredCIl y a 29 jours
Bonjour Lise! J'adore la jupe! Et pour l'anecdote, savais tu qu Atlantique a eue une carrière de chanteuse?
https://www.youtube.com/watch?v=op9zWiVTgsY&t=...
Ça donne une idée de mon âge, mais j'adorais! Bonne semaine! Frederic
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 29 jours
Oh ! Merci pour la découverte ;)
RÉPONDRE
caroline lIl y a 28 jours
Excellent!! Je me souviens très bien de cette chanson! Ça fait tout drôle... Merci!
RÉPONDRE
marieIl y a 28 jours
Je suis d'accord avec le fait que le blanc près du visage donne bonne mine et je l'utilise sans modération mais j'ai besoin d'un peu plus de folie...
RÉPONDRE
ZazouIl y a 28 jours
En effet 560€ cette très belle chemise à carreaux, accessoirement 100% coton mais nettoyage à sec. Du coup cost per wear, pas terrible
RÉPONDRE
BlondieIl y a 27 jours
Le prix semble exponentiel, en cliquant sur ton lien, ladite robe était passée à 715€! C'est vrai qu'elle fait envie et que les détails semblent très maîtrisés. Mais, à "peu" de choses près, c'est mon ancien loyer pour un 85m2, à 7 min de l'océan, sur la côte basque.
Est-ce qu' "on est sur" un produit de luxe? (ras le bol de cette expression non?)
Entre les cheap jeans à 29€ dont les conditions de production nous font honte et les robes à 715€, avec quoi s'habiller?
RÉPONDRE
CarolineIl y a 27 jours
Je suis d’accord avec ce commentaire, je trouve les chemises jolies, mais rien qui ne justifie ce prix. Pourtant, j’ai longtemps travaillé dans le luxe, donc je connais les prix... mais aussi le système des ventes privées/ventes presse où tu trouvais il y a encore quelques années des fringues à 5% du prix de vente.
Bref, le système marche sur la tête, à quand du moyen de gamme solide et fiable et des prix qui tiennent la route?
RÉPONDRE
PsycheIl y a 27 jours
J'apprécie moi aussi ce commentaire qui rappelle la juste valeur des choses ! Effectivement, ces vêtements minimalistes certes de qualité n'entrent pas dans le domaine du luxe. Que peut donc justifier un tel prix ?
Et quant à l'expression "on est sur" (appauvrissement de la langue française bonjour !) que l'on entend plus qu'abondamment, elle m'horripile également 😀!
RÉPONDRE
nuiIl y a 27 jours
Pour le blanc, c'est assez relatif : ça dépend de la carnation, de la couleur des cheveux... pour moi c'est par exemple la couleur à éviter, et certainement pas la teinte qui me met en valeur (sauf le jour où je voudrais paraître 10 ans et 10 kg de plus, ce jour-là j'opterais pour le blanc ah ah).
RÉPONDRE
JeannickIl y a 27 jours
Malheureusement pour être reconnu il faut souvent pratiquer ces prix que ne sont pas justifiés mais qui participent à un certain snobisme de la clientèle.
Personnellement, j’ai développé une marque de prêt à porter en série limitée, tissus recyclés, produits fabriqués localement et pratiquant des prix allant de 90€ à +300€ (pour un manteau), l’exercice n’a pas été simple tous les jours !!! Je connais beaucoup de créatrices sur Paris dans le même cas. Il y a très peu de lisibilité dans la presse, qui met en lumière souvent des marques de ce type ou des marques comme « Sézanne » ou «Balzac » (positionnement créateur parisien pour le public fossé).
On peut effectivement s’interroger sur le positionnement prix alors qu’il n’y a pas une grande technicité de coupe !!!!
RÉPONDRE
CarolineIl y a 27 jours
Jeannick, cette marque existe-t-elle encore? Comment s’appelle-t-elle?
RÉPONDRE
JeannickIl y a 27 jours
Je suis en phase de réflexion mais la marque est “Jeanne Berre”.
RÉPONDRE
sheighIl y a 27 jours
Chacun son style, c'est trop morne et sans saveur pour moi. Surtout qu'avec un prix pareil pour un vêtement sans artifice, je n'imagine même pas s'il ajoute une seule paillette qu'est-ce que cela sera.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode