Antonio Mora

Chronique #131 : Ne plus remettre à demain

Trop souvent, j'ai cru ma mémoire infaillible, pensé que telle petite action pouvait attendre un peu avant d'être réalisée, que j'aurais le temps plus tard, que rien ne pressait. J'avais tort... Tour d'horizon de ces petites choses faussement anodines qu'il est selon moi dommageable de remettre à demain… 
Antonio Mora
Noter sur un carnet une petite phrase joliment absurde, une expression née d'une confusion phonétique ou une prononciation insolite émise naturellement par une bouche enfantine. Celle-ci m'émeut tant sur le moment que je suis persuadée qu'elle restera gravée à jamais dans mon esprit, qu'elle stagnera bien sagement à la surface de ma mémoire vive. Or, lorsque je me décide enfin - plusieurs heures plus tard - à aller chercher ledit carnet recueillant ces bribes d‘innocence verbale, impossible de la reformuler correctement… 
Envoyer un message à une amie que j'apprécie profondément - mais que je ne vois pas suffisamment souvent - et lui proposer de prendre un café dans l'après-midi. L'envie est là, mais mille excuses me font différer ces possibles retrouvailles, si bien que les jours - voire les semaines - filent sans que cette caféine aux vertus fraternelles ait pu réchauffer nos âmes pourtant avides de se retrouver...
Essayer un vêtement hors budget m'ayant tapé dans l'oeil dans une vitrine. Parfois, la peur du regard de la vendeuse sur mon look post gym, l'angoisse de ne pas m'aimer dans le miroir ou la certitude de ne pas acheter ladite pièce (n'ayant pas 900 dollars à dépenser dans une robe) m'empêchent de franchir le seuil d'une boutique. Je passe donc mon chemin. Je garde cependant en tête l'image de cette robe, qui commence peu à peu à me hanter. Les autres vêtements en ma possession m'apparaissent alors fades et l'idée sournoise qu'avec elle mon quotidien sera bien plus chic s'insinue en moi. Il aurait pourtant suffi que je l'essaie pour que le sortilège se brise. Une fois celle-ci enfilée, j'en aurais profité pour en analyser les détails - afin de dénicher plus tard un ersatz moins onéreux aux caractéristiques similaires - et je serais passée à autre chose...
Complimenter mon mari ou mon fils. Il n'est pas rare qu'une de leurs actions m'inspire un compliment. Pour autant, je ne le formule pas forcément à haute voix : j'ai peur que la situation ne s'y prête pas, de casser l'harmonie du moment, de les gêner… Or, quoi qu'ils en disent, les hommes - grands ou petits - ont fondamentalement besoin de ces paroles reconnaissant leurs qualités...
Faire le geste qui pacifiera une relation. Il suffit parfois d'un simple coup de fil, d'une lettre ou d'un texto pour désamorcer un conflit familial. J'ai beau en être consciente, il m'arrive de ne pas faire le premier pas, de laisser mon orgueil guider ma conduite. Que de temps perdu, de soirées à s'endormir sur un fond de tristesse alors que faire preuve d'un peu d'humilité peut sauver plus d'une situation désespérée...
Enfourcher mon vélo et laisser le vent balayer mes tourments. Il arrive que le besoin de m'échapper en pédalant se fasse pressant, presque irrationnel. Mais le clavier n'attend pas : il faut écrire, publier… Alors je reste rivée à mon écran. Pourtant, je sais d'expérience qu'une heure d'escapade urbaine à filer entre les gratte-ciels en direction du lac Ontario me rendrait au final bien plus productive que de passer la journée à fixer désespérément l'écran blanc de mon laptop...
Me débarrasser des aliments qui ne me conviennent pas. Véritable drogue douce, le Coca Cola Light me tient à distance des sucreries et me booste tout au long de la journée. Oui mais voilà, j'ai récemment réalisé qu'il me donne également des maux de tête. Étant sujette aux migraines, il est ridicule de continuer à consommer un produit pouvant accentuer - voire générer - ces dernières. Après avoir lu un énième papier sur les méfaits de l'aspartame, je décide donc de jeter mon stock de canettes. Enfin, la prochaine fois que j'irai dans la cuisine… Oh, et puis je le ferais plus tard, il est l'heure d'aller chercher Charles... Sans surprise, celles-ci sont donc restées dans mon réfrigérateur. Le lendemain, l'envie de sentir les bulles de caféine éclater sur ma langue s'avéra malheureusement bien plus forte que ma prise de conscience du lien entre Coca Light et migraine...
Répondre à un mail que j'imagine infiniment stressant. Il est là, bien en évidence dans ma boîte de réception. Il s'agit souvent d'un message professionnel. Pour une raison que j'ignore, j'angoisse à l'idée d'y répondre, alors je le classe en prioritaire et essaie de penser à autre chose. Jour après jour, sa présence sournoise grignote ma bonne humeur. Jusqu'au moment où je n'ai plus d'autre choix que de m'y atteler, sous peine de créer un incident diplomatique. La réponse se révèle souvent des plus simples à rédiger...
Accepter de faire une bataille sur le lit avec mon fils de 6 ans. Il est si simple de prétexter la fatigue/le travail/un repas à finaliser pour contourner ce genre de demande... et je le fais régulièrement. Or, suis-je réellement certaine de vouloir faire l'impasse sur ce moment où, temporairement transformés en ninjas/sorciers, nous nous affronterons jusqu'au fou rire ? Qui sait si demain Charles n'aura pas franchi cette frontière invisible rendant ma présence moins indispensable ?
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 26 août 2019
Vous aimerez également
Chronique #135 : Amour maternel à rebours
Il y a 14 jours - 22
EN SAVOIR PLUS
41 commentaires
Tous les commentaires
GenevièveIl y a 2 mois
Je lis ce post pendant l'un des détours que j'emprunte lorsque je termine - tard- une tâche ennuyeuse mais impérative... et je le trouve émouvant. Joliment formulé (comme toujours), aussi.
Comme je voudrais croire que quelques petits gestes suffisent parfois à éviter de grands conflits!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Pour ce qui est d'éviter les conflits, je pense sincèrement que certains petits gestes peuvent parfois sauver la situation.
Pour ma part, j'ai compris qu'en matière de gestion de disputes/tensions, l'orgueil était mon pire ennemi alors j'essaie désormais de mettre mon ego de côté et cela donne plutôt de bons résultats ;)
RÉPONDRE
caroline lIl y a 2 mois
Oui tu as raison mais quand on a l'impression d'avaler couleuvres après couleuvres cela devient de plus en plus difficile de le mettre de côté cet ego... A ce sujet et bien d autres tout aussi passionnants j aime écouter les podcast de Clotilde Dussoulier, tu connais? Je recommande le 112 "Elever votre vibration en 3 C! Qui répond à sa manière à la problématique évoquée. Bonne journée!
RÉPONDRE
Céline Il y a 2 mois
Merci Lise pour cette note non exhaustive et si précieuse.
Des actions si simples que l’on remet à plus tard ou que l’on n’ose et qui pourtant rendraient plus doux notre quotidien. Une to do list de rentrée si indispensable
Merci pour ce partage intime
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Oui, c'est fou notre capacité à différer des choses qui nous feraient pourtant tant de bien :/
RÉPONDRE
jickyIl y a 2 mois
... surtout que pour fabriquer 1 litre de Coca, il faut 32 litres d'eau (= tirer 3 fois la chasse d'eau ou 1/10 e de baignoire)... Sachant qu'avant de mourir de chaud on mourra tous de soif, je ne pense pas que gaspiller l'eau à cette boisson qui a tout sauf des qualités soit une excellente idée... 1 litre de l'ait = 12 litres d'eau etc etc....
et sinon, vive de Bulet Journal pour ne plus procrastiner!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
C'est noté ;)
RÉPONDRE
jer_o_meIl y a 2 mois
Après avoir regardé ce documentaire j'ai renoncé à en boire ne serait-ce qu'une canette ou deux par an https://www.youtube.com/watch?v=N1iAuZcyITY
RÉPONDRE
Anne-CharlotteIl y a 2 mois
Je me reconnais tellement dans l’attitude face au mail - ou au coup de fil à passer - qui me hante! Que de soirées inutilement gâchées!
Le temps est décidément notre bien le plus précieux...
Bonne semaine Lise!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Un mail à répondre, un coup de fil à passer, un texto à lire ... C'est fou comme ces choses là peuvent m'angoisser. C'est totalement irrationnel :/
As-tu trouvé une solution pour réussir à surmonter ces situations ?
RÉPONDRE
anaIl y a 2 mois
idem. pas de solution.
RÉPONDRE
ZazouIl y a 2 mois
Demander à quelqu'un en qui on a totalement confiance, qui a une vraie intelligence des situations, permet de rationaliser la situation et du coup de trouver la réponse/l'attitude la plus efficace et souvent la plus simple.
Procrastination, quand tu nous tiens !
RÉPONDRE
ChristineIl y a 2 mois
En parlant de petites phrases d'enfants que je notais auparavant, cela me rappelle l'une d'elles dite par mon fils il y a quelques jours alors que nous parlions du G7 et du président américain " Il est toujours délégué celui là ?".
Merci pour ton joli partage Lise
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Ces phrases sont des petits trésors. Je ne veux plus en rater aucune alors mon carnet me suit désormais partout ;)
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 2 mois
adepte du carnet depuis un moment, j'y note tout : de la liste des courses au coup de fil à passer, de la recette échangée avec une amie à un site de cosmétiques en ligne... tout, tout, tout, et ça me libère la tête !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Je n'utilise mon carnet que pour y noter les phrases de Charles, mais c'est vrai qu'un carnet pense-bête est une très bonne idée :)
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 2 mois
Bien d'accord avec les commentaires vantant les bienfaits du carnet. Pour toutes sortes de listes, d'idées, de pensées qui sont si vite oubliées. Nous en avons un pour chacun de nos deux enfants: mon mari est champion pour noter très vite ces petites phrases merveilleuses depuis qu'ils sont en âge de parler. Celles de mon fils sont particulièrement savoureuses : son trouble autistique lui fait voir le monde d'une manière très différente, et sa logique très particulière nous fait toujours beaucoup rire. Il demande d'ailleurs régulièrement la relecture en famille de ces mots d'enfant. Ce sont des beaux souvenirs à leur offrir.
Sinon je me reconnais tellement dans cette tendance à la procrastination. Moi aussi je devrais me bouger un peu chaque jour au lieu de rester collée à mon écran, et appeler mes amies plus souvent. Merci de me le rappeler.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
C'est super touchant que ce soit ton mari qui soit le plus attentif aux petites phrases de votre fils ! (Julien passe complètement à côté de celles de Charles)
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 2 mois
Perso je suis excellent dans l’art de remettre à demain ! J’ai appris il y a pas longtemps que les neuro droitiers (qui fonctionnent beaucoup à l’émotion) dont je fais parti, ont souvent cette caractéristique... la bonne excuse !
Tu peux faire ça aujourd’hui, stp ? Je peux pas je suis neuro droitier ahah
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
"Je peux pas je suis neuro droitier" : la meilleur excuse du monde ! Ah ah ah !
RÉPONDRE
ceriseIl y a 2 mois
Tu as tellement raison pour ce qui est du désamorçage de conflits! Je ne le fais pas assez souvent, surtout avec mon mari (qui ne s'excuse pas facilement de son côté) ou mon père (qui est du genre macho donneur de leçons). Mais j'ai récemment réalisé qu'on n'a pas besoin de s'excuser ou de s'humilier pour remettre un peu d'harmonie... On peut dire "écoute ça me fait mal au coeur qu'on se soit quittés en mauvais termes ce matin/l'autre jour... Je voulais juste te dire que je t'aime fort et te souhaiter une bonne journée". J'ai testé sur mon conjoint justement et il était très touché.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Je suis tout à fait d'accord avec toi.
D'ailleurs lorsque je parlais de faire preuve d'humilité je ne pensais pas forcément au fait de s'excuser, mais plutôt à la capacité de revenir vers l'autre afin de mettre des mots sur le problème.
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 2 mois
Mais Lise, la procrastination c'est le sel de la vie :)

J'avoue que je suis comme toi et toutes les autres personnes des commentaires ; je procrastine, ça me pollue l'esprit, et quel soulagement une fois que la tâche tant redoutée est faite !

et en même temps, quoi de plus humain que de vouloir paresser un peu... quand je vois ma fille de 1 an qui traîne au lit, ou les chats et chiens qui passent leur journée en sieste, je me dis parfois que nous sommes fous de nous astreindre à être aussi actifs... Il semble assez naturel et sain de vouloir se préserver et en faire le moins possible ; le vice c'est plutôt toutes ces obligations (pro, intendance...) qui nous assaillent toute la journée !

non ?
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 2 mois
Je valide la comparaison avec les enfants ou même les animaux !
Surtout les animaux... quand j’ai des problèmes d’angoisse je me dis qu’ils ne se posent pas de questions eux, ils se contentent d’être là, tranquilles !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Paresser : oui !
Remettre à demain les choses pas follement importantes : oui !
Etre moins actifs : oui !
Mais ne pas faire les choses par peur : non ;)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 2 mois
Alors, c'est "marrant", c'est un sujet de conflit avec mon conjoint en ce moment... Je suis beaucoup dans l'action, je n'aime pas attendre, et lui, au contraire, il a des milliards de blocages qui commencent à me rendre dingue.
Je ne sais pas comment le débloquer...
J'ai appris, Lise, qu'agir malgré ses peurs est de très très loin le meilleur des remèdes. Il faut se tester au monde, sinon on risque de passer à côté de ses potentialités (et puis, le plus souvent, tout le monde oublie/s'en fout. On compte si peu en fait...)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
"agir malgré ses peurs " : cela pourrait même être une philosophie de vie tant cela change tout.

En ce qui concerne ton conjoint : parfois on est complètement démunis par rapport aux angoisses/névroses de celui qu'on aime. On a beau faire de notre mieux, rien n'y fait. Je pense que dans ces cas là, il est salutaire de chercher de l'aide à l'extérieur. Le regard d'un psy ou autre peut vraiment débloquer les choses :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 2 mois
Je suis d'accord sur le psy... (il en voit déjà un)
Sinon, pour agir malgré ses peurs, un boulot très opérationnel march bien :)
Il faut être dans l'action, prendre des décisions rapides. Ca aide à prendre confiance en soi.
RÉPONDRE
elsaIl y a 2 mois
Je ne réagis pas non plus tout de suite aux sollicitations (mails, etc...). Mais je ne considère pas ça comme de la procrastination, c'est juste pour moi un moyen d'être plus efficace. Je n'y pense plus pendant un moment : je laisse juste le temps à mon cerveau travailler en "tache de fond". Et bien souvent la solution m'apparaît toute seule le lendemain. Mon secret, c'est de vraiment oublier, sinon tu angoisses et c'est pire !
Alors j'ai fait de la temporisation mon mode de fonctionnement systématique, sans arrière pensée, et je garde l'esprit léger 😉
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
"c'est de vraiment oublier" : c'est tout le challenge ;)
RÉPONDRE
violette.bIl y a 2 mois
Très touchée par ce post intime .
Je procrastine à qui mieux mieux , et ce n'est ni paresser ou prendre son temps , je ne le voie que comme le pendant de mes angoisses existentielles , petite déprime , incapacité à agir , blocage qui renferme sur soi ........Quand je serai ......whatever ( grande , vieille , riche , amoureuse...... ) je ferai ......des trucs .....
En même temps cela évite la précipitation ......les situations disparaissent toutes seules parfois 😁
Pour le mémoire , maintenant qu' elle fout le camp , celle du tel .....autrement un cahier mais je ne suis pas vraiment convaincue de la grande satisfaction à tout fixer , dit celle qui est passé de la mémoire d'un computer à celle d'un poison rouge .
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
"les situations disparaissent toutes seules parfois" : lorsque cela arrive je suis aux anges ;)
RÉPONDRE
Anne-SolèneIl y a 2 mois
Pour le coca, il y a peut-être le fait de savoir qu'il épuise les ressources d'eau, rend addictif, pollue, et qu'il nuit fortement à ta santé au vu des additifs à éviter. J'ai eu du mal à le remplacer. Une bonne citronnade faite maison, un jus de tomate peut-être ? :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Je vais passer à l'eau pétillante :)
RÉPONDRE
VirginieIl y a 2 mois
Super joli post... Je me dis parfois, que si je reste dans cette conviction que j'ai plein de choses à faire, c'est aussi peut-être parce que ça me définit, d'avoir "un tas de choses à faire", dans cette société qui valorise le "faire" au détriment de "l'être"... Qui suis-je alors, si je ne reporte plus, si je suis à jour, et que je n'ai plus rien à faire ? Je ne sais pas si je suis claire...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Tu es très claire et ta réflexion est très intéressante :)
RÉPONDRE
SylvIl y a 2 mois
Lise moi aussi je suis addict au coca il me booste aussi quand j’ai besoin d’énergie. Ou calme ma faim. Bien que j’ai testé avant les vacances le régime du docteur Cohen à base d’oeufs qui cale bien et ôte l’envie de sucre.,,J’ai remplacé le light Par le zéro, mais j’essaie d’en boire seulement un par jour. Je le substitue par de l’eau gazeuse fraîche et Citronnée. Moi aussi je me reconnaît dans l’appel aux amies qu’on reporte et les semaines passent et cela nous chagrine . Le lien peut se distendre faute de prise de nouvelles et j’en souffre. . pour les mails j’envoie un message automatique le jour de la réception en confirmant que j’ai bien reçu le mail et que j’y répondrai dans les meilleurs délais ou pour telle date. Quand je ne peux apporter de réponse immédiate, cela rassure l’expéditeur. Et parfois comme toi je pense que la réponse à apporter sera compliquée alors que non au final . j’essaie aussi de les raccourcir et d’etre Concise,Pour les angoisses parfois on s’en fait à l’avance, on cogite alors qu’au final tout se passe bien et on s’en est fait pour rien, au lieu de visualiser le pire, j’imagine que tout va bien se passer et qu’en échangeant on peut toujours trouver une solution bienveillante. J’essaie de vivre le moment présent sans le parasiter par des pensées négatives et quand j’angoisse j’en Parle à mon conjoint qui dédramatise en général ou je me parle à moi même comme je le ferai vis à vis de meilleure amie en me disant par exemple « ne t’en fais pas tu vas y arrivera » et ça m’aide .,, bonne soirée à toi Lise . On se sent moins seul quand tu abordes ces sujets toi aussi.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Je pense que je vais te piquer ton astuce pour les mails ;) Merci !

Se parler à soi-même : je pratique et c'est vrai que cela peut débloquer pas mal de situations :)

"On se sent moins seul quand tu abordes ces sujets toi aussi." : et moi cela me fait du bien d'en parler avec vous :)
RÉPONDRE
GranpiIl y a 2 mois
Ne plus remettre le moment où j'avouerai à l'homme qui me fait vibrer depuis 25 ans que je l'aime éperdument et lui demander de me pardonner ....
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Oh mais Granpi...
N'attends plus ! Qu'as tu à perdre ?
Je te demande pardon, on ne se connait que par écrans interposés et je ne connais pas ta vie, mais j'ai vraiment le sentiment que les non-dits (et ce particulièrement dans le domaine amoureux) n'apportent que frustrations, regrets et tristesse...
Je t'envoie tout mon courage
Je t'embrasse fort
RÉPONDRE
GranpiIl y a 2 mois
Chère Lise, comment t'exprimer ma gratitude pour ce commentaire si réconfortant?
Si j'avais une once de ton talent pour écrire, j'aurais écris un roman de cette histoire d'amour.
Il est trop tard à présent, la vie nous a séparés je dois accepter de tourner la page!
Mais je ne me départirai jamais de mon humour ahem ;))
Je t'embrasse, ainsi que tous tes lecteurs!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode