Mary Graham

Florilège de bizarreries #2

Jeudi, 17h. Afin d'endiguer la mauvaise humeur naissante que je décèle sur le petit front contrarié de mon fils, je lui lance : "Et si on faisait un pull à ton caméléon squelette en utilisant une des mes vieilles chaussettes ?". À ces mots, les traits de Charles se détendent et il me lance amusé : "Tes idées sont vraiment bizarres… It's so cool !". Quelques minutes plus tard, en confectionnant le chandail de Harry (le caméléon), je me suis alors souvenue du "Florilège de bizarreries" publié ici il y a 4 ans et j'ai eu soudainement envie de l'actualiser… 
Mary Graham
Depuis que ma grande soeur est rentrée d'un voyage linguistique au Texas - en 1993 - avec un CD de Garth Brooks dans sa valise, je suis devenue une inconditionnelle du chanteur de country. "If tomorrow never comes" fait ainsi partie de mes chansons fétiches, celles qui - pour une raison qui m'échappe - me plongent systématiquement dans un blues créatif...
Chaque matin, je vais piquer une paire de chaussettes dans le placard de Julien. Cela fait des mois qu'il faut que je renouvelle les miennes et je n'ai toujours pas pris le temps de passer chez Uniqlo…
Lors de mes insomnies, j'aime contempler la petite veine bleue qui bat sur la tempe droite de mon fils profondément endormi. 
Après avoir été un bec sucré devant l'Éternel, mes goûts ont drastiquement changé ces dernières semaines. Je suis ainsi devenue totalement insensible à mes délices d'hier (bonbons chimiques, guimauves, biscuits, billes chocolatées...) pour devenir accro à l'univers du salé, à tel point que me damnerais pour un sandwich jambon-beurre acheté dans une bonne boulangerie française. Ce revirement gustatif est pour moi aussi étrange que déstabilisant, tant mon rapport au sucre faisait partie intégrante de mon mode de fonctionnement où déprimes, fêtes, succès, moments de détente et autres voyages en avion rimaient systématiquement avec bonbons...
Je me sens plus à l'aise avec les hommes qu'avec les femmes (à une poignée de sublimes exceptions près...).
J'ai beau me dire qu'il faut que j'enrichisse ma culture cinématographique, je ne parviens pas à sauter le pas. Il faut dire que le noir et blanc me fige d'ennui...
J'aime ouvrir les yeux sous l'eau.
Je suis un feu de paille : je n'arrive pas à tenir sur la longueur. Je brille, je peux même flamboyer, mais je suis incapable d'entretenir la flamme. La peur de décevoir après un coup d'éclat me paralyse. 
Je suis physiquement incapable de m'asseoir sur un fauteuil ou un canapé où j'ai décelé des poils de chats ou de chiens. 
Lorsque je récupère Charles à "l'aftercare", je vais systématiquement dire un mot gentil à ses petits camarades (environ 5 ou 6), tant j'ai peur qu'ils aient de la peine en voyant Charles partir avec sa mère alors que la leur n'est pas encore arrivée...
La perspective d'un rendez-vous proche (quel qu'il soit) m'angoisse au point de devoir régulièrement les annuler afin de me libérer du sentiment d'étouffement qu'ils génèrent en moi. Mes amies torontoises ont trouvé la parade : elles me proposent en fin de matinée de prendre un café en début d'après-midi. Je n'ai ainsi pas le temps d'angoisser… 
Je me souviens à la virgule près des textes de théâtre que j'ai appris il y a une vingtaine d'années. 
Lorsque je suis dans l'ascenseur, je joue à la roulette russe des voeux. Je me dis ainsi par exemple : "Si la prochaine personne qui monte dans l'ascenseur est une femme portant des baskets, alors mon voeu se réalisera". J'ai initié Charles au concept : il adore !
Il m'arrive régulièrement le matin de continuer dans ma tête le rêve que je viens de quitter.
Je suis incapable de faire la distinction de manière instinctive entre la gauche et la droite. J'ai ainsi besoin d'esquisser un mouvement d'écriture pour savoir où se trouve la droite. Autant dire que je suis un bien piètre copilote…
Si lors d'un dîner je suis assise en face d'une bougie, je finis toujours par tester la résistance de sa cire amollie par la chaleur… 
J'ai la farouche conviction que les frites que je pique dans l'assiette de Charles n'ont aucune valeur calorique. 
Grâce au scan corporel que j'effectue durant mes séances de médiation, j'ai appris à plonger dans l'iris caramel de mes yeux. Ces derniers temps, ce dernier est ainsi devenu l'un de mes lieux de promenade intérieure préférés.
Mon humeur est généralement totalement déconnectée de la météo : je peux être totalement déprimée sous un soleil radieux et vibrer d'une joie intense dans la grisaille. 
Je suis particulièrement fascinée par la théorie des cordes, les anciennes civilisations et les vagues scélérates.
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 01 novembre 2019
53 commentaires
Tous les commentaires
CesomuIl y a 15 jours
La bizarrerie de la roulette russe , qui m ont habitées il y a longtemps maintenant . Je n en ai jamais parle , mais je me serais sentie moins seule si je t avais lu a ce moment la....
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 15 jours
C'est tellement jouissif ces petits jeux intérieurs :)
RÉPONDRE
GranpiIl y a 15 jours
Les miscellanées de Lise qu’on a le plaisir de cerner un peu.
La théorie des cordes kesako ?
Je vais écouter ce chanteur de country hee haaa 😉
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 15 jours
Cette vidéo t'expliquera cela bien mieux que moi ;)
https://www.youtube.com/watch?v=i3IVJ1Abc_8
RÉPONDRE
GranpiIl y a 14 jours
Merci chère Lise.
Quelle coïncidence, jeudi j’ai emmené mes enfants au Palais de la découverte et en attendant la séance du planétarium je lisais un article sur la physique quantique (dont certains paramètres m’échappent)!
Moi c’est l’infini de l’univers qui me passionne, l’humanité dans cet infini n’est qu’un minuscule point, il faudrait que certains en prennent conscience...
RÉPONDRE
OliviaIl y a 15 jours
"Continuer dans ma tête le rêve que j'ai quitté"...surtout si c'est un cauchemar ou un rêve qui m'a mis mal à l'aise, je refais l'histoire
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 15 jours
C'est cela qui est magique ! Changer le cours de son rêve ;)
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 15 jours
Je suis encoooore là ! ;)
Moi je m’entends plus avec les femmes que les hommes ! En maternelle on m’appelait l’homme de ces dames !
L’humeur selon le temps... je suis pluviophile ! Le bruit de la pluie me calme très rapidement !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 15 jours
"’homme de ces dames" et "pluviophile" : j'adore ;)
RÉPONDRE
jickyIl y a 10 jours
pareil...
RÉPONDRE
SimoneIl y a 15 jours
La gauche, la droite et la bougie, les vagues scélérates aussi!! Je passe des heures sur le net à lire des trucs sur ça et les léviathans, krakens et compagnie ! 🐙
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 15 jours
Je vais aller me renseigner sur les krakens, tiens ! :)
RÉPONDRE
marie-emilieIl y a 15 jours
Je vais me ruer sur la théorie des cordes chère Lise !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 15 jours
Tu vas voir, c'est passionnant !
RÉPONDRE
nuiIl y a 15 jours
"Je me sens plus à l'aise avec les hommes qu'avec les femmes"
ça alors... mais pourquoi ? Elles sont si horribles que ça les torontoises ? (bien sûr, exagération humoristique, enfin, tentative d'exagération humoristique)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 15 jours
Je ressens cela depuis que je suis enfant, cela n'a donc rien à voir avec les Canadiennes ;)
RÉPONDRE
ChristineIl y a 15 jours
Être plus à l'aise avec les hommes que les femmes a longtemps été le cas pour moi aussi, mais cela aurait tendance à s'équilibrer maintenant ; )
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 13 jours
:)
RÉPONDRE
RejaneIl y a 15 jours
Je crois qu'on a pas mal de bizarreries en commun...Celle des rendez-vous ! comment dire.... J'annule tout, tout le temps. Je suis très motivée quand on me propose de prendre un verre, un déjeuner etc... Et plus la date approche, moins j'ai envie d'y aller... Ca me trotte dans la tête, ça me met la pression...Jusqu'à annuler la plupart du temps...
Pareil pour la météo.. Moi qui ait grandit sous le soleil, je ne lui trouve pas de valeur réconfortante, il me semble même teinté de sarcasme lorsqu'il brille et vient alors éclairer nos chagrins....
Enfin la cire... j'ADORE !
Tu remue aussi le petit pot de moutarde au restaurant ? ahahah
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 13 jours
Il n'y a heureusement pas de petit pot de moutarde sur la table des restaurants canadiens ;) Par contre, il y a des petites sachets de sel ...
RÉPONDRE
EliseIl y a 14 jours
Merci pour les vagues scélérates, cela me fait une nouvelle "obsession youtube" à découvrir !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 13 jours
Tu vas te régaler !
RÉPONDRE
CharlotteIl y a 14 jours
"J'ai beau me dire qu'il faut que j'enrichisse ma culture cinématographique, je ne parviens pas à sauter le pas. Il faut dire que le noir et blanc me fige d'ennui..."
Je te conseille de te mettre devant Arsenic et vieilles dentelles, du N&B certes mais je te mets au défi de t'y ennuyer!
Tu pourras continuer avec L'impossible Monsieur Bébé et toutes les comédies avec Cary Grant de manière générale.
RÉPONDRE
marmotteIl y a 14 jours
Mais oui....tellement d'accord! Et aussi "to be or not to be"....."vacances romaines", "les cadavres ne portent pas de costards" (encore que celui là est finalement moins "vieux"!), "la vie est belle "( de Capra..;incontournable), la "5ème colonne" et.......
bref, il y en a tellement...
ah si, "le 3ème homme" et sa ritournelle inoubliable!!!!!
RÉPONDRE
elsaIl y a 14 jours
Cary Grant et James Steward, mes idoles !
RÉPONDRE
nuiIl y a 14 jours
Effectivement le noir et blanc peut être soporifique. Je propose quelques références qui font partie de mes films préférés (noir et blanc et couleur confondus), très connues, mais sait-on jamais :
- L'Assassin habite au 21, l'un des premiers film policier,
- la trilogie Marius, Fanny et César, Marseille sublime
- le Salaire de la peur, bien sûr
- l'Auberge rouge, avec Fernandel
- Casablanca
RÉPONDRE
AnneIl y a 13 jours
Je ne peux pas laisser dire ça : l'assassin habite au 21 n'est pas du tout l'un des premiers film policier, loin de là ! Mais il est très drôle (dsl c'est un cri du cœur, le cinéma est ma grande passion).
J'ose me lancer dans les conseils : la Dame de Shanghai de Welles, voici venu le temps des assassins de Duvivier et La Strada de Fellini.
RÉPONDRE
nuiIl y a 13 jours
Il date de 1942, c'est-à-dire de la première période retenue par les contributeurs de wikipédia dans la fiche sur les "films policiers" français, parmi 4 périodes (1910-1944, 1945-1968, 1969-1988, et à partir des années 90), ce qui explique que j'ai choisi de le présenter comme "l'un des premiers", sans doute de façon incorrecte.
Tu en parles sûrement avec un degré de précision plus avancé que moi, qui parle en amatrice :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 13 jours
Merci à toutes pour ces suggestions ! Je vais me lancer :)
RÉPONDRE
AgnèsIl y a 13 jours
Je poursuis avec les incontournables N&B :

La règle du jeu (Renoir)
M le maudit (F. Lang)
et le délicieux L'affaire Cicéron (Mankiewicz)
RÉPONDRE
JulieIl y a 14 jours
Je me sens moins seule, j'ai moi aussi du soucis à discerner la droite de la gauche et j'utilise aussi le système "quelle est ma main qui écrit..."
Je commence une nouvelle relation amoureuse depuis quelques mois, après une longue relation de 14 ans, et j'adore découvrir les bizarreries et les petites habitudes de mon nouveau compagnon... et je commence à me sentir tellement à l'aise avec sa présence que lui aussi commence à découvrir les miennes :) (comme mon amour du chausse pied pour enfiler plus vite mes chaussures qui m'a valu cette semaine quelques blagues...)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 13 jours
Oh le chausse pied !
Nous en avions un à la maison lorsque j'étais enfant et nous nous en servions comme toboggan pour nos playmobils ;)
RÉPONDRE
violette.bIl y a 14 jours
Je suis gauchère , latéralisée à gauche même si je sais me servir de ma main droite , pas le pied par contre , quand on me parle , on me parle droitier , je comprends en gaucher et je dois retraduire en droitier , donc au secours au volant , les infos pour aider les gens dans le rue , parce que bien sur c'est à moi qu'on demande , parfois j'ai même un doute sur le sens de la marche , donc je regarde mes mains , et je reconnais celle qui tient le stylo , sinon pour moi la main droite c'est la gauche , hihi vive la vie de gauchère , des pirouettes sans cesse ;-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 13 jours
Je n'avais aucune idée de ce que pouvait réellement impliquer le fait d'être gauchère... Quelle gymnastique mentale au quotidien ! Tu as toute mon admiration :)
RÉPONDRE
jickyIl y a 10 jours
moi je suis gauchère des pieds: à la danse classique, je préfère de loin les tours à gauche (quand toutes les droitière adorent les pirouettes à droite)
RÉPONDRE
ClarisseVIl y a 13 jours
C'est adorable cette petite attention aux petits camarades de Charles :) Et le coup du caméléon, c'est tellement le genre d'idées farfelues que ma mère a (tout comme mettre des yeux mobiles sur des légumes, ou encore inventer des chansons sur les animaux de la maison, en permanence !!). Tu as l'air d'avoir une très belle relation avec ton petit garçon en tout cas :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 13 jours
J'adore ta maman ;)
RÉPONDRE
ZoéIl y a 13 jours
Chère Lise,
Je te conseille de regarder Antoine et Colette (très court mais si beau !) et Ma nuit chez Maud, ce sont des petites pépites, à mon sens, qui te feront peut-être oublier le noir et blanc. Mais accepter que notre culture cinématographique personnelle (et notre culture tout court) est unique, c'est aussi une richesse !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 jours
Merci Zoé :)
RÉPONDRE
ClémentineIl y a 13 jours
Moi aussi naturellement bec sucré, addict au chocolat, j'ai radicalement viré de bord 2 fois dans ma vie pendant quelques semaines.... c'était très perturbant de rêver de sandwich au fromage pour mon goûter... Mais dans les deux cas, sans vouloir te stresser, c'était lors des premiers mois de mes grossesses ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 jours
Je suis actuellement un traitement visant à rééquilibrer mes hormones... ceci explique peut-être cela !
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 12 jours
je partage la gauche et la droite, et l'astuce d'esquisser le geste d'écrire...
pareil aussi pour la météo, la cire de la bougie
jamais piqué les chaussettes des autres, sauf peut être quand je partage un moment de vie avec des enfants, mes pieds sont trop minis pour que je puisse piquer l'air de rien les chaussettes d'un camarade si il a plus de dix-douze ans !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 jours
Ah la cire des bougies... ou comment se faire détester par la maîtresse de maison ;)
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 12 jours
Bec sucré aussi à la base et quasi fini des paquets de biscuits, bonbons qui fatiguent, énervent, ballonnent l’estomac... je fais quelques gâteaux au yaourt (certes sucrés aussi) que je digère mieux !
Par contre problème avec les chips de temps en temps ! Si j’ai le malheur de mettre le nez dans un paquet... ;)
RÉPONDRE
CesomuIl y a 11 jours
Je peux meme mettre le nez dans 2 paquets plus quelques bulles de coca , sinon ce ne serait pas parfait😟😟
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 11 jours
Oui mais deux petits ?
Ça m’arrive de me gaver avec un seul gros paquet ! Moi j’ai remplacé le coca par l’ice tea
RÉPONDRE
CesomuIl y a 10 jours
Ca fait toujours 6 morceaux de sucre😉😉
MAIS...moins d acidite
C est tellement bon cette première gorgée de coca!!!
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 10 jours
Juste 6 morceaux ! ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 jours
Mais non ! Comme expliques-tu ce revirement ?
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 11 jours
Dans le Down à chaque fois que je tape trop dans les paquets industriels ! Le pire c’est quand je mangeais un paquet de bonbons hyper acides juste avant d’aller me coucher, le lendemain je me levais dans des états lamentables !
Et famille de diabétiques en force dont mon père qui a droit à une petite piqûre tous les jours... ce qui me fait peur et réfléchir !
Je pense que petit à petit j’ai appris à m’écarter de ces merdouilles ! Je peux craquer sur un kinder Bueno quand je suis à la gare de temps en temps mais plus de paquets entiers qui me foute dans le mal ;)
RÉPONDRE
Aubépine Il y a 11 jours
« Feu de paille » ; amitiés masculines plus évidentes ; appréhension des rdv (amicaux compris) au point de souvent les annuler en dernière minute. Autant de rapports (anxieux) l’autre et à soi dans lesquels je me retrouve également.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 11 jours
Je t'embrasse fort Aubépine :)
RÉPONDRE
jickyIl y a 10 jours
incontournable N&B (MODERNE!!)
>> Blancanieves (Pablo Berger, 2012) >> à mes yeux, un chef d'oeuvre
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode